Lire entre les lignes

Lire entre les lignes

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Lire entre les lignes”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

  •  

    (Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
    (Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

    Transcription de l’épisode :

    Bonjour chers amis, bienvenue dans cet épisode du podcast de Français Authentique dans lequel je vais vous expliquer le sens de l’expression « lire entre les lignes ». C’est une expression qui m’a été recommandée ou suggérée par notre ami Jérémy qui est un membre de l’académie Français Authentique et je le mentionne souvent parce qu’il me donne tout le temps tout le temps plein d’idées. Merci pour ça, cher ami.

    Avant de passer à l’explication des mots et de l’expression, quelques nouvelles ici, personnelles. Je travaille énormément pour Français Authentique, plus que d’habitude parce que j’ai beaucoup de choses à régler avant de partir en vacances. Donc, là, je suis très très occupé ; en plus, j’ai beaucoup de choses à faire dans mon jardin à l’extérieur, donc, c’est un peu difficile de trouver du temps pour se détendre, mais je vais partir deux semaines en vacances du côté de La Rochelle, ça me permettra de beaucoup lire, de beaucoup me détendre, de prendre du temps avec la famille et ça va être assez cool.

    On va lire entre les lignes aujourd’hui, ou, en tout cas, on va expliquer ce que ça veut dire. Le premier mot, « lire », je pense qu’il est clair pour vous. « Lire », ça veut dire utiliser ses yeux pour comprendre le sens de lettres ou de mots qui sont écrits quelque part, par exemple dans un livre, dans un journal. Vous prenez vos yeux, vos yeux voient les lettres qui composent des mots, qui composent des phrases et vous arrivez à déchiffrer le sens. Ça, c’est « lire ».

    On a ensuite le mot « ligne ». Une ligne, c’est un trait, c’est une marque. Si on prend, par exemple un terrain de football ou un terrain de tennis, ce qui est en blanc sur le sol pour montrer comment est le terrain, c’est une ligne. Dans un livre, une ligne, c’est l’ensemble de mot qui se trouve sur la même hauteur. A chaque fois que vous devez baisser les yeux pour voir les mots en-dessous, eh bien, vous changez de ligne. Ça, c’est une ligne. Dans un livre, vous avez des mots et entre les mots, quand vous changez de hauteur, vous changez de ligne, vous avez du blanc.

    L’expression « lire entre le lignes », au sens figuré, évidemment, ça veut dire comprendre ou deviner le sens de quelque chose qui n’est pas écrite ou qui n’est pas dite. On dit « lire entre les lignes », mais ce n’est pas seulement avec les yeux. Si on nous dit des choses, on peut aussi utiliser l’expression « lire entre les lignes ». Je vais vous donner quelques exemples ou quelques contextes pour que vous compreniez mieux de quoi il s’agit.

    Vous pouvez imaginer, par exemple quelqu’un qui dit : Il y a eu un accident grave dans une usine et il y a une personne qui vient et qui dit : « Bon, j’ai lu le rapport sur l’accident qui a eu lieu dans notre usine. Il n’y a pas de conclusion claire, le rapport ne dit pas si c’est la faute à l’entreprise ou si c’est la faute au salarié, mais si on lit entre les lignes, on comprend que l’entreprise est responsable. » Vous voyez, il y a eu un accident, il y a un rapport qui a été fait, mais le rapport ne dit pas clairement que c’est de la faute à l’entreprise ou si c’est la faute à celui qui a eu l’accident, mais on devine, quand on lit un petit peu les différentes parties du rapport, que c’est de la faute de l’entreprise, on arrive à comprendre le sens alors que ce n’est pas écrit directement. Et dans ce cas-là, on parle de lire entre les lignes, comprendre, deviner quelque chose qui n’est pas dite ou écrite.

    On va prendre un autre exemple. Cette fois, ce n’est plus à l’écrit, c’est à l’oral. Vous avez deux personnes qui négocient pour un appartement. Il y a un acheteur, quelqu’un qui voudrait bien acheter l’appartement et un vendeur. A la fin de l’entretien, l’acheteur dit : « Of non, je ne suis pas intéressé finalement par l’appartement. » Et là, le vendeur (celui qui souhaiterait vendre l’appartement) dit à sa femme : « Hum, il dit qu’il n’est pas vraiment intéressé, mais si je lis entre les lignes, je comprends qu’il aimerait vraiment l’acheter. » Vous voyez ? Là, ça va plus loin : l’acheteur dit : « Je ne veux pas acheter l’appartement, je ne suis pas intéressé. », mais il y a plein de signes qui font que celui qui veut vendre l’appartement se dit qu’il est intéressé en fait parce que peut-être, il l’a visité cinq fois. Donc, il dit : « Je ne suis pas intéressé. », mais il visite l’appartement cinq fois. Donc, si on lit entre les lignes, on se dit : « Hey, s’il s’est déplacé cinq fois, c’est qu’il est intéressé. » Donc, si on lit entre les lignes, on comprend, on devine qu’il est intéressé alors qu’il dit le contraire. Donc, on devine le sens de quelque chose par rapport à des actes et pas par rapport à ce qui est dit.

    Un dernier petit exemple. Vous pouvez entendre quelqu’un qui vous dit : « Avec cette personne, il faut toujours lire entre les lignes. Elle n’est pas claire. » Si vous entendez ça à propos d’une personne, eh bien, ça veut dire que c’est une personne qui, de par son caractère, ne dit pas les choses directement ; il y a des personnes comme ça. Moi, j’aime la clarté, j’aime dire les choses clairement, si j’aime ou si je n’aime pas, dire clairement pour que les gens sachent ce que je pense. Il y a des gens qui n’aiment pas dire les choses clairement, donc, ils ne vont pas être clairs, ils vont faire des allusions (ça veut dire qu’ils disent des choses mais sans que ce soit très clair) – justement, vous allez avoir besoin de lire entre les lignes pour comprendre mon exemple. C’est une personne qui ne dit pas les choses clairement, il faut toujours essayer de deviner le sens de ce qu’elle veut dire parce qu’elle ne le dit pas clairement. Voilà ce qu’est ce type de personne.

    En préparant notre épisode, j’ai trouvé une citation anonyme qui est assez amusante. C’est un jeu de mots et je vais la lire tout de suite : Il est bon de lire entre les lignes, ça fatigue moins les yeux. Ici, la personne qui a fait cette citation – on ne sait pas qui c’est – elle a fait un jeu de mots. Lire entre les lignes, ça veut dire, comme je viens de l’expliquer, comprendre ou deviner le sens de quelque chose qui n’est pas écrite ou qui n’est pas dite, mais dans cette citation, ils ont pris le sens « entre les lignes »… Pour un livre d’un journal, il y a du blanc, il y a rien à lire. Donc, « il est bon de lire entre les lignes, ça fatigue moins les yeux », eh bien oui parce que quand on lit entre les lignes, dans un livre, on lit du blanc, donc on n’a rien à lire, donc, ce n’est pas fatiguant pour les yeux. C’était juste un petit clin d’œil pour cette expression. Je vous propose, avant de terminer, de pratiquer un petit peu votre prononciation et ensuite, on arrêtera cet épisode. Je vais conjuguer au présent.

    Je lis entre les lignes

    Tu lis entre les lignes

    Il lit entre les lignes

    Elle lit entre les lignes

    Nous lisons entre les lignes

    Vous lisez entre les lignes

    Ils lisent entre les lignes

    Elles lisent entre les lignes

    Très bien ! Avant de nous quitter, je vous rappelle juste pour ceux qui ne sont pas au courant – puisque vous êtes toujours plus nombreux à nous rejoindre – qu’il existe une application mobile gratuite de Français Authentique pour iOS et Android. Il vous suffit de suivre le lien qui est en-dessous vers l’application, la télécharger sur votre appareil nomade et vous aurez automatiquement toutes les mises à jour et tous les nouveaux contenus de Français Authentique sur vos appareils nomades iPad, iPhone, n’importe quel téléphone Android. Il y a des milliers de personnes qui utilisent l’application et qui la trouvent pratique.

    Donc, merci de votre confiance, merci d’écouter les podcasts de Français Authentique et à très bientôt pour du nouveau contenu. Salut !