Les principaux gros mots en français

Les principaux gros mots en français

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis, merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Aujourd’hui, on va traiter d’un sujet dont vous me parlez depuis des années. Ça fait des années qu’on me demande de faire cette vidéo. J’ai toujours refusé parce que ça ne me plaît pas vraiment de dire des gros mots, d’être grossier, mais on m’a rappelé ce sujet la semaine dernière, notamment Maria, une amie de la famille Français Authentique qui m’a dit : « Ah, ce serait bien que tu parles des gros mots, etc. » et je me suis dit : « Pourquoi ne pas sortir de ma zone de confort ? Ce n’est pas parce que ça ne me plaît pas de parler de gros mots et d’insultes en français que ce n’est pas utile pour vous. » Donc, je sors de ma zone de confort pour parler des gros mots.

Avant de commencer, déjà, la première chose, c’est bien que vous compreniez ces mots, mais ne les utilisez pas. C’est inutile de les utiliser, on peut faire passer ses idées sans utiliser des mots grossiers comme ceux-là. C’est bien de les comprendre, mais n’essayez pas forcément de les utiliser. Ecoutez-les, détendez-vous en regardant la vidéo et amusez-vous quand vous les entendez à l’oral, si vous rencontrez des gens ou à la télé. C’est une première chose : ne les utilisez pas. Et un avertissement : si vous êtes sensible, si vous êtes facilement choqué, si vous êtes une personne qui n’aime pas entendre des grossièretés, ne regardez pas cette vidéo, il y en a plein d’autres sur ma chaîne.

Allons-y, on va parler de différents gros mots, il y en aura plein. Il y a une catégorie de gros mots qu’on peut utiliser quand on est mécontent, quand on est fâché, quand on est en colère. Le premier, c’est assez facile, c’est « merde ». Merde, au sens propre, ce sont les excréments, ce que vous faites via vos intestins, tout ce que votre corps rejette par le derrière, par l’anus quand vous avez mangé. Vous le faites tous les jours, en principe. On dit « merde » quand on est fâché, on est mécontent de quelque chose. Par exemple, vous pouvez dire : « Mon cousin est toujours en retard. Merde ! » Merde, ça montre qu’on est fâché, qu’on n’est pas content.

Un autre moyen avec un gros mot de dire qu’on n’est pas content, c’est le mot « putain ». « Putain », ça vient de « pute ». « Pute » et « putain », ce sont des mots très très grossiers, très vulgaires qu’on utilise pour décrire une personne qui est une prostituée, une personne qui touche de l’argent pour avoir des relations sexuelles. C’est ce qu’on appelle dans le langage très très familier pute, putain. Quand on dit « putain », c’est qu’on est énervé. Par exemple, si vous faites tomber votre téléphone par terre, vous faites : « Putain ! J’ai cassé mon téléphone ! » « Putain », encore une fois, c’est [quand] on est fâché, on est en colère.

Ce que vous pouvez parfois entendre également, c’est « fait chier » ou « ça me fait chier ». « Chier », c’est également un mot très vulgaire qu’on utilise pour dire « aller à la selle, faire ses besoins, faire ses excréments, faire évacuer la merde ». Ça, c’est chier – ce n’est pas très joli – et quand on dit : « Ça me fait chier ! », ça veut dire : « Ça m’ennuie, ça m’embête, ça m’agace. » Vous pouvez par exemple entendre quelqu’un qui dit : « Moi, tout ce qui est comptabilité, m’occuper de tous les papiers pour mon entreprise, ça me fait chier. » Ça veut dire : « Ça m’ennuie, ça m’embête, ça m’agace. »

J’ai quelque chose d’encore plus vulgaire, donc, on monte un peu dans la vulgarité. Vous avez une expression que seuls les hommes utilisent qui est : « Ça me casse les couilles ! » Le mot « couille », ça signifie testicule et les testicules, ce sont les organes reproducteurs masculins. C’est ce qui abrite les spermatozoïdes, etc. et donc, une femme ne peut pas utiliser cette expression. Quand un homme dit : « Ça me casse les couilles, eh bien, ça veut dire : « Ça m’énerve, ça m’agace, ça me fait chier. », ça a un petit peu le même sens. Par exemple, vous pouvez dire : « J’ai été au centre des impôts, j’ai dû attendre deux heures, ça me casse les couilles ! »

Voilà, beaucoup de façons de dire que quelque chose nous énerve, nous agace, nous ennuie, qu’on est énervé. Maintenant, on va passer à une catégorie de gros mots d’insultes. Ce sont des gros mots du langage familier qu’on dit à d’autres personnes pour les blesser, pour être méchant avec elles.

Le premier, c’est de dire à quelqu’un qu’il est con ou qu’elle est conne. Si on dit à quelqu’un : « T’es con. » ou : « T’es conne. », ça veut dire : « T’es stupide, t’es bête, t’es idiot. » Con au masculin, conne au féminin. Petite anecdote : notre président de la république en 2007 ou 2008, je ne sais plus, Nicolas Sarkozy a dit à quelqu’un, un électeur, un citoyen : « Casse-toi pauvre con. » Pas très élégant pour un président.

On a le mot « connard » ou « connasse » qui est aussi une insulte. « T’es un connard, t’es une connasse », ça veut dire : « Tu ne te comportes pas bien. » On a le mot « salaud » ou « salope » (pour les femmes) – pour « salaud », il y a deux orthographes – ça veut dire « qui agit mal » et il y a aussi une notion pour les femmes seulement – il y a de la discrimination avec ce gros mot – de relations sexuelles soit pour de l’argent (auquel cas c’est une prostituée) soit pour un intérêt particulier.

Montons encore un petit peu dans la grossièreté. Vous avez le mot « enculé ». C’est, je pense, un des mots les plus vulgaires. Le verbe « enculer », ce serait sodomiser, avoir une relation sexuelle annale. Et quand on dit à quelqu’un : « C’est un enculé ! », eh bien, on dit qu’on ne le respecte pas, qu’on le déteste, qu’on ne l’aime pas. Encore très vulgaire, dire à quelqu’un : « C’est un fils de pute ! » Très très vulgaire. On a vu que le mot « pute », ça voulait dire « prostituée », donc, si vous dites à quelqu’un que c’est un fils de pute, ça veut dire que sa maman est une prostituée ou que vous considérez que sa maman est une prostituée. Pas beau du tout.

Si vous dites à quelqu’un : « Je t’emmerde ! » – ça veut dire que vous le recouvrez de merde – c’est pour montrer que vous ne respectez pas quelqu’un, vous le méprisez, vous ne l’aimez pas. « Je t’emmerde », ça veut dire : « Tu peux penser ce que tu veux, je ne te respecte pas, je me moque de ton avis. » Un synonyme de ça, ce serait : « Va te faire foutre. », ce qui veut dire : « Je t’emmerde, je ne te respecte pas. »

On va voir deux derniers gros mots et expressions très familières. La première : ta gueule. Si vous dites : « Ta gueule ! » à quelqu’un, ça veut dire : « Tais-toi, ferme ta gueule. » Et « rien à foutre, j’en ai rien à foutre », ça veut dire « je m’en moque ».

Voilà, j’espère que vous avez appris des choses, que vous vous êtes détendus. Encore une fois, on prend ça à la rigolade. On n’utilise pas ces termes, notamment certains d’entre eux sont très très très vulgaires, donc, vous ne serez jamais bien vus. Si vous connaissez ces mots en français, ce n’est pas… N’essayez pas de montrer que vous parlez bien français en utilisant ces mots, par contre, je suis sûr que vous les entendrez, la majorité d’entre eux. C’est toujours bon à connaître.

J’espère que vous avez aimé cette vidéo. Je vous dis à bientôt pour une vidéo peut-être un peu moins vulgaire de Français Authentique. C’était aujourd’hui vraiment du français très authentique.

Salut les amis !