Les Français sont-ils révolutionnaires ?

Les Français sont-ils révolutionnaires ?

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis, merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo. Et aujourd’hui, on va parler culture, on va parler vie courante, on va parler cliché un petit peu puisque je vais essayer de répondre à une question : les Français sont-ils révolutionnaires ? Grande question. Quand je vivais en Autriche, j’ai vécu en Autriche pendant 6 ans, on me disait souvent : « Ah oui, mais Johan, vous les Français, vous faites la révolution, vous faites tout le temps grève. Vous vous plaignez tout le temps. Vous n’êtes jamais contents ». Et ce cliché, j’avoue, je ne l’ai pas seulement rencontré en Autriche, mais aussi en Allemagne. Et j’y suis confronté quand je discute avec les membres de la famille Français Authentique. Dans les groupes privés de l’Académie, par exemple, je suis exposé à des gens qui ne sont pas Français et qui partagent souvent avec moi ce cliché des Français révolutionnaires qui se plaignent.

Alors, l’origine de ce cliché est claire. Il s’agit de la Révolution française de 1789 qui a mis fin à la monarchie en France. C’était la fin de la monarchie, le début de la république et tout ça, ça a eu comme origine une révolution. Le fait que le peuple se soit révolté et donc réussi à imposer un autre système politique. Donc ça, ça a influencé la France, l’Europe et bien sûr, le monde entier, cet évènement.

Ça n’a pas été la seule révolution qu’on a pu voir en France. On parle souvent de cette Révolution française de 1789, mais il y a eu d’autres évènements. Il y a eu beaucoup d’autres événements révolutionnaires en France, notamment la révolution de juillet en 1830, où il devait y avoir un changement de roi. Petite parenthèse ici : beaucoup pensent que la Révolution française a marqué définitivement la fin de la monarchie en France. Donc, à partir de 1789, il n’y a plus de roi en France. C’est seulement la République. C’est faux. C’est jamais simple. En 1789, il y a eu effectivement la fin de la monarchie et la Première République qui est arrivée en France, mais la République est revenue. Ensuite, on a eu le Premier Empire avec Napoléon. On a eu la Restauration, donc la monarchie qui est revenue. On a eu ensuite la Deuxième République, le Deuxième Empire et ensuite troisième, quatrième, cinquième république. Donc la monarchie est revenue après la révolution. Donc ça, c’est une petite parenthèse, je pense que c’est intéressant à savoir. La Révolution française n’a pas marqué la fin définitive de la monarchie en France. La monarchie est revenue, l’empire est venue ensuite et là, on est dans un État actuellement qui fonctionne sous la forme d’une république.

Mais en 1830, il y a eu une autre révolution sanglante. Il y a eu la révolution de février en 1848, qui elle, a marqué la fin de la monarchie et le retour à la république. Il y a eu la très célèbre Commune de Paris en 1871, juste après la chute de Napoléon III et donc du Second Empire. Une troisième grosse révolution.

Dans l’histoire un peu plus récente, il y a eu bien sûr Mai 68. Ça a d’abord commencé avec une révolte étudiante et ensuite, ça a été une révolte ouvrière. Donc, mai 68 très connue, où là, beaucoup de Français ont fait une sorte de grève, de révolution dans tout le pays.

On a eu des grandes grèves en 1995. C’était les plus grandes grèves depuis 1968. Une grève, c’est quand les gens arrêtent de travailler et vont dans la rue pour dire qu’ils ne sont pas contents. En 1995, il y a eu de grandes grèves.

Les gilets jaunes ont marqué la fin de l’année 2018 et une grande partie de l’année 2019 en France. Ils se plaignaient entre autres contre une augmentation du prix de l’essence.

Il semblerait donc, si on regarde tous ces exemples historiques, que les Français se plaignent plus que les autres et le font d’une manière un peu plus forte que les autres. Ils n’ont pas peur d’aller montrer qu’ils sont mécontents et de le faire dans la rue. Je pense que le cliché qui existe, il est en partie vrai si on regarde l’histoire. Et on peut se poser la question de savoir pourquoi. Pourquoi c’est comme ça en France et pourquoi ce n’est pas comme ça au Royaume-Uni, en Allemagne ou dans d’autres pays ?

Et je pense qu’une des explications, c’est en tout cas ce que disent beaucoup d’historiens, de sociologues, etc. Une explication, ça pourrait être qu’en France, nous avons glorifié la Révolution de 1789. Glorifier, ça veut dire célébrer quelque chose. Glorifier, en faire quelque chose de glorieux. Un évènement glorieux. On glorifie énormément la Révolution française dans l’éducation ; on l’enseigne comme étant quelque chose de génial, de parfait. C’est très, très peu remis en question. C’est très, très peu contesté à l’école et par le biais de la population. Moi, je me souviens quand on m’a enseigné la Révolution française, on me l’a enseignée comme quelque chose de super, de génial. « Ouais, on n’a plus roi, c’est la République. On est fiers de ça. C’est cool ! ». Et on parle peu, même si on l’enseigne quand même, de tous les effets, les autres effets de la Révolution française. Il y a eu beaucoup de massacres, beaucoup de meurtres. Et la Révolution française, c’est elle, malgré tout, qui a conduit à la dictature de Napoléon, qui a proclamé l’Empire en 1804, c’est-à-dire seulement 15 ans après la Révolution française. Donc, tout ça, on en parle peu et on fait de la révolution un évènement positif. Et faire de la Révolution française de 1789 quelque chose de positif dans l’enseignement, dans l’école qui nous éduque, eh bien ça nous influence forcément à utiliser la grève, voire la révolution, quand quelque chose nous semble injuste.

Donc, je pense vraiment que c’est pour ça que nous avons une tendance à la grève plus poussée. Les Français n’ont pas inventé la révolution. Avant la Révolution française, il y avait eu d’autres révolutions dans plein d’autres pays du monde, notamment au Royaume-Uni, mais la France a quand même été le premier pays à en faire le symbole et ça, je pense, a influencé toutes les générations depuis 1789. Donc, on peut expliquer l’aspect un peu gréviste, révolutionnaire des Français par la Révolution française et par sa glorification, le fait qu’on voit ça comme un évènement majeur dans notre histoire.

La question qu’on peut se poser, c’est : est-ce que c’est bien ou pas ? Comme d’habitude, à mon avis personnel, rien n’est super bien ou super mal. C’est jamais tout blanc ou tout noir. C’est jamais tranché. « Tranché » en français, ça voudrait dire qu’il y a un avis qui prend le pas sur l’autre, qui est le seul valable. Il y a, comme dans tous les cas, du positif et du négatif.

En ce qui concerne le positif de cet esprit révolutionnaire français, je dirais que le Français moyen ne se laisse pas faire. Si quelque chose est injuste, si quelqu’un essaie de lui imposer quelque chose qui n’est pas bien pour lui, le Français il ne va pas se laisser faire. Et je me souviens avoir discuté souvent avec un ami allemand qui s’appelle Stéphane et qui me disait (puisque les Allemands ont une culture un peu plus réservée sur ces sujets). Il me disait : « Ah, moi, je vous admire, vous les Français, parce que quand vous n’êtes pas d’accord, vous le dites ». Donc, effectivement, c’est positif dans ce cas-là, puisqu’on ne se laisse pas faire. Ça limite un petit peu le pouvoir des élites qui sont obligés de penser à la population avant d’imposer des règles. Donc, il y a du positif.

Mais il y a aussi évidemment du négatif et je trouve personnellement que les Français en général se plaignent beaucoup trop. On en reparlait dans la vidéo interview que j’ai réalisée avec Paul Taylor, le fameux humoriste anglais, mais qui vit en France. Je t’invite à voir l’interview que nous avons faite ensemble qui est vraiment top, Paul, il partage ses meilleurs conseils pour apprendre le français. Mais dans cette vidéo, Paul il disait : « Les Français, vous vous plaignez tout le temps ». Et je pense vraiment qu’il a raison. Les Français se plaignent beaucoup et c’est souvent le fait de faire grève, d’essayer de se rassembler dehors pour se plaindre. C’est souvent contreproductif. Si je prends l’exemple des gilets jaunes, les gilets jaunes ont fait beaucoup de mal à des petits commerçants, des propriétaires de petits magasins qui ne pouvaient plus ouvrir leurs magasins parce qu’il y avait des grèves partout autour et des rassemblements de gilets jaunes. Donc, en voulant donner un avis, souvent, on va faire du mal à des gens qui sont comme nous en fait, et je trouve que c’est contreproductif de faire souffrir des petits commerçants. Et le gros problème des grèves qu’il y a en France ou des grandes manifestations, c’est que ça ouvre la porte à ce qu’on appelle les casseurs, des gens qui sont là pour casser. Donc, on a des gens de l’extrême droite ou de l’extrême gauche française… En gros, si on caricature et résume, des fascistes et des communistes mais extrêmes des deux côtés qui viennent juste pour casser, qui ne sont pas là pour revendiquer des choses, mais pour casser. Donc, tu vois qu’il y a également du négatif dans cet aspect révolutionnaire français.

Donc voilà, j’ai essayé de te partager des faits et de te donner mon opinion sur le sujet. C’est comme tout. Il n’y a pas de lois absolues, donc ce n’est pas parce que tu vas croiser un Français que lui va être révolutionnaire ou va être quelqu’un qui aime se plaindre. Mais je pense que le cliché, comme beaucoup de clichés, a un petit peu de vérité. Et j’ai essayé de te montrer pourquoi aujourd’hui. Mais le débat reste ouvert. Donc, dis-moi en commentaire, ça m’intéresse vraiment beaucoup de savoir si tu penses si les Français sont révolutionnaires. Première question : dis-moi oui, je pense que les Français sont révolutionnaires ou non, je ne pense pas que les Français sont révolutionnaires. Et deuxièmement, est-ce que c’est bien ou pas ? C’est bien ou pas ? Dis-moi ça en commentaire. Si tu as aimé cette vidéo montre-le avec un petit j’aime, ça fait toujours plaisir. Et bien sûr, abonne-toi à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications. Y a du lourd qui arrive. Je prépare du nouveau, donc c’est vraiment le moment de nous rejoindre.

Merci de ta confiance. A très bientôt ! Salut !