Les 3 sens de “plutôt” (attention, il y a un piège)

Les 3 sens de “plutôt” (attention, il y a un piège)

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut, cher ami ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo en extérieur, comme tu le vois. Comme promis, je voudrais te parler d’un mot super important, d’un mot que tu dois à tout prix connaître parce qu’il est beaucoup utilisé à l’oral en français. Donc, tu dois pouvoir le comprendre et tu dois évidemment pouvoir l’utiliser également. Il s’agit de l’adverbe « plutôt », que tu as déjà forcément entendu dans de nombreux contenus en français.

Ce qu’on va faire aujourd’hui, je vais te donner les trois sens de l’adverbe « plutôt ». Comment l’utiliser ? Qu’est-ce qu’il veut dire ? Et j’essayerai de te mettre en garde sur un piège, parce qu’il y a un piège avec ce mot « plutôt » qu’on rencontre souvent, et beaucoup de non-natifs tombent dans ce piège, certains natifs également. Donc, reste bien jusqu’au bout, les trois sens de « plutôt » et un piège dans lequel ne pas tomber.

Alors, le sens 1 de « plutôt », c’est quand tu veux montrer une préférence, tu veux dire que tu préfères quelque chose à une autre, tu veux indiquer « je préfère ça plutôt que ça », donc je préfère une chose et pas une autre. Par exemple, si tu me demandes : « Hé ! Johan ! Tu viens chez moi ce soir ? », et que je te réponds : « Non, je viendrais plutôt Samedi », ça veut dire je préfère venir samedi, j’ai une préférence pour samedi, je viendrais plutôt samedi, je préfère samedi à ce soir. D’accord, je préfère samedi à ce soir.

Si je te pose cette question, tu es chez moi, je te dis : « Est-ce que tu veux un croissant ? » et que tu me réponds : « Ah ! Je prendrai plutôt un pain au chocolat », ça veut dire que tu montres ta préférence sur le pain au chocolat. Tu ne veux pas de croissant, tu préfères un pain au chocolat ou une chocolatine comme nos amis du Sud-Ouest de la France disent. Donc « plutôt » au sens 1, c’est utilisé pour montrer une préférence. Il nous reste deux sens à voir et un piège sur lequel j’aimerais t’alerter.

Le deuxième sens de « plutôt », c’est quand tu l’utilises pour apporter une précision, une correction, tu veux préciser ou corriger quelque chose. On pourrait le remplacer ici par « plus exactement ». « Plutôt » pourrait être utilisé ou pourrait être remplacé par « plus exactement ». Par exemple, je peux te dire : « J’ai regardé le match de foot hier soir ou plutôt j’ai vu la deuxième mi-temps ». Donc le « ou plutôt » ici, il est utilisé parce qu’en fait je n’ai pas regardé tout le match. Donc, si je dis : « J’ai regardé le match hier », c’est une erreur, ce n’est pas la vérité. Donc pour corriger ou pour préciser, j’utilise « plutôt ». Je corrige, je n’ai pas vu tout le match, je n’ai vu qu’une mi-temps. J’ai regardé le match hier soir ou plutôt j’ai regardé une mi-temps.

Tu peux aussi dire : « J’ai regardé la dernière vidéo de Français Authentique ou plutôt j’ai écouté le fichier MP3 ». Là encore, tu corriges ou tu précises une chose que tu viens de dire avant, puisque ce n’est pas tout à fait vrai de dire que tu as regardé la vidéo puisque tu as écouté le MP3.

Voyons au dernier sens de « plutôt », avant de passer au piège sur lequel je souhaite à tout prix t’alerter. Le troisième sens de « plutôt », c’est pour apporter une modération, dire que quelque chose est vrai mais de façon modérée. Si par exemple tu dis : « Il est plutôt grand », ça veut dire il est grand mais il n’est pas immense, ce n’est pas quelqu’un qui mesure deux mètres, sinon on dirait : « il est très grand ». Quand tu dis : « il est plutôt grand », ça veut dire il est assez grand, il est grand mais pas trop. On peut aussi remplacer « plutôt » ici par « relativement ». Il est plutôt grand, il est relativement grand. On définit une chose en ajoutant un peu de modération.

Si après avoir regardé ma vidéo sur « plutôt », tu dis : « J’ai plutôt aimé cette vidéo », ça veut dire que tu l’as aimée. On ne peut pas dire que tu l’as détestée ou qu’elle ne t’a pas aidé, mais par contre ça veut dire tu l’as moyennement aimée. Il y a une idée encore une fois de modération.

Voyons maintenant au piège dans lequel tu ne dois absolument pas tomber avec « plutôt ». Voyons maintenant au piège dans lequel tu ne dois absolument pas tomber. Beaucoup de mes étudiants confondent « plutôt », l’adverbe en un mot, avec « plus tôt » en deux mots. « Plus tôt », c’est une notion de temps, ça veut dire “avant”. Tu me demandes de venir chez toi à 11h, je te dis : « Je viendrai plus tôt », ça veut dire que je viendrai avant 11h. « Plus tôt », c’est le contraire de « plus tard ». Donc, ne pas confondre « plus tôt » en deux mots avec « plutôt » en un mot, qui est un adverbe.

Donc voilà. Je pense que le mot « plutôt » n’a plus aucun secret pour toi.

Il peut être utilisé, numéro 1, pour montrer une préférence, pour dire que tu préfères une chose plutôt qu’une autre.

Il peut être utilisé, numéro 2, pour préciser ou corriger quelque chose. Si tu as dit une chose et que tu dis « ou plutôt », tu précises ou tu corriges ce que tu viens de dire.

Il peut être également utilisé pour apporter une modération. Si tu dis : « Il est plutôt grand », ça veut dire il est assez grand mais il n’est pas non plus super, super grand.

Et bien sûr, ne confonds pas « plutôt » en un mot avec « plus tôt » en deux mots, « plus tôt » étant ici, en deux mots, le contraire de « plus tard » et ça montre une notion de temps.

J’espère que tu as aimé cette vidéo. Si c’est le cas, fais-moi le savoir comme d’habitude avec un petit pouce bleu. Abonne-toi à la chaîne de Français Authentique, on prépare pas mal de nouveautés, d’expériences etc. Et bien sûr, s’il y a un mot ou une notion que tu aimerais qu’on explique, manifeste-toi dans les commentaires.

Merci de ta confiance. À très bientôt. Salut !