Le Vendée globe

Le Vendée globe

Abonnez-vous à la chaine YouTube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va parler du Vendée Globe.

Bonjour à tous, merci de me rejoindre dans cette nouvelle vidéo de Français Authentique. On va parler aujourd’hui d’une course de voiles qui s’appelle Le Vendée Globe. Merci à Rouzo sur Patreon de m’avoir suggéré cette idée. J’avoue qu’elle ne me serait pas venue spontanément parce que je ne suis pas fan de voiles, je ne suis pas un expert dans le sujet, mais c’est clair que cette course fait partie de la culture française et fait partie des événements à ne pas manquer en France.

Petite explication du jeu de mot « Vendée Globe ». La Vendée, c’est un département en France qui est situé pas très loin de la Bretagne, au Sud de la Bretagne. Globe, c’est la terre ; quand on dit « le globe », c’est la terre. Et ici, le mot « Vendée », ça peut également être « vent » – le mot « vent », c’est ce qui souffle dehors wousssshhh, le Vendée Globe qui viendrait de la terre. Ce jeu de mots est assez sympa parce que le Vendée Globe, c’est une course de voiles, les voiles avancent grâce à la force du vent. Donc, Vendée, c’est le département français et Vendée, c’est le vent qui permet aux voiles d’avancer.

Il s’agit donc d’une course française de voiles – comme je vous l’ai dit, les voiles, ce sont des bateaux qui avancent avec la force du vent – et il s’agit d’un tour du monde. Nos amis qui font le Vendée Globe partent des Sables-d’Olonne en Vendée, ils descendent et passent sous l’Afrique par le Cap de Bonne Espérance, ils continuent au Sud de l’Océan Indien, ils passent sous l’Océanie, ils passent en-dessous de l’Amérique du Sud (ils contournent le Cap Horn) ; ensuite, ils remontent l’Océan Atlantique pour revenir aux Sables-d’Olonne en Vendée. Sacré périple quand même !

C’est un tour du monde en solitaire ; ça veut dire qu’il n’y a qu’une personne par voilier, pas d’équipage, interdiction de se faire aider, etc., sous peine de disqualification. Donc, vous montez seul, vous faites votre tour du monde seul, vous restez seul tout le temps, il n’y a pas d’assistance. Donc, encore une fois, si vous avez un problème technique, inutile de téléphoner pour que quelqu’un vienne vous aider ou, en tout cas, si jamais vous le faites parce que vous êtes en très grande difficulté, vous êtes éliminé. Donc, il faut réussir à faire ce tour tout seul sans aide, sans assistance.

Et c’est une course sans escale. Une escale – on l’utilise dans l’aéronautique (en avion) ou en maritime (en bateau) – c’est quand vous vous arrêtez. Si, par exemple, vous voulez faire un Paris-New York et que vous avez une escale à Londres, (en avion) ça veut dire que vous faites Paris-Londres, vous faites une escale à Londres, vous descendez de l’avion, vous vous arrêtez et vous allez ensuite à New York. Donc, ça, c’est une escale et dans le Vendée Globe, pas d’escale : vous faites tout directement sans vous arrêter. Encore une fois, si vous vous arrêtez quelque part à cause d’un problème, eh bien, vous êtes disqualifié.

La première édition a eu lieu en 1989 et ça a été sur une idée de – là, j’ai besoin de regarder mes notes parce que je ne connais pas tous les navigateurs – Titouan Lamazou qui est un navigateur qui a eu l’idée de créer cette course. Philippe Jeantot a été celui qui a mis en place la course et il a été aidé par l’homme politique Philippe De Villiers. C’est un homme politique, il est controversé – je n’en parlerai pas ; depuis ma vidéo sur Donald Trump, j’ai appris que je devais éviter ces sujets.

Le record a été établi lors de la dernière édition 2016-2017 par Armel Le Cléac’h en 74 jours 3 heures 35 minutes et 46 secondes. Donc, c’est vraiment très rapide ; il a été très très rapide pour boucler son tour du monde. Il n’y a qu’une personne qui a remporté cette course deux fois : c’est Michel Desjoyeaux qui a été vainqueur du Vendée Globe à deux reprises. Dans la mesure où c’est une course très périlleuse et très dangereuse – quand vous êtes dans les mers du Sud, il y a plein de courants, plein de conditions climatiques terribles ; vous êtes très longtemps seul sur un bateau, donc, il y a toujours ou très souvent des événements marquants dont un – je me souviens encore des images – qui était le sauvetage de Philippe Poupon par Loïck Peyron. Le premier, Philippe Poupon, avait son bateau qui était bloqué (c’était tombé à 90°) et il a été secouru et remorqué par Loïck Peyron qui l’a aidé à redresser son bateau. Ils étaient deux personnes qui faisaient la course l’un contre l’autre [mais qui] se sont alliées pour sauver la vie à la première personne. Donc, il y a souvent des abandons, des problèmes techniques, des personnes qui se cassent le mat du bateau (le mat, c’est ce qui tient la voile) – c’est dur d’avancer sans mat – voire même des naufrages (il y a des personnes qui ont perdu la vie pendant cette course).

Catherine Chabaud a été la première femme en 1997 à boucler le Vendée Globe et ça a donc été la première femme à faire un tour du monde à la voile en solitaire. J’ai une certaine admiration pour les navigateurs ; ils sont vraiment très courageux, ils sont en pleine forme physique ; ils sont un petit peu fous, à mon avis, parce que pour s’infliger ce genre de choses, il faut quand même avoir un goût de la mer, un goût du risque, etc., mais j’ai vraiment beaucoup de respect pour eux et ça reste quand même une culture à part et ce Vendée Globe, ça reste une partie de la culture française et de la culture vendéenne et maritime de l’Ouest de la France.

Merci d’avoir regardé cette petite vidéo. J’espère qu’elle vous a plus, j’espère que notre ami Rouzo sur Patreon sera heureux d’avoir entendu quelques explications sur le sujet. Si vous voulez soutenir Français Authentique, vous pouvez, bien sûr, rejoindre, comme Rouzo, le projet Patreon. Vous décidez de donner à partir d’un dollar par mois – vous pouvez arrêter quand vous voulez, donner dans une autre monnaie, vous pouvez donner plus, etc., il y a plein de possibilités. J’offre des bonus et des cadeaux en fonction de votre participation et j’explique tout – je vous mets le lien en-dessous – comment ça fonctionne, ce que je fais avec les fonds et en quoi le fait de nous soutenir soutient le projet et la mission Français Authentique. Merci du fond du cœur pour votre aide et à très bientôt, à mercredi pour une nouvelle vidéo.

Salut !