Viens parler avec les tuteurs de l'académie Français Authentique (fermeture le 16 janvier)
Plus d'informations

Le temps passe de plus en plus vite

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, chers amis ! Bienvenue dans ce nouvel épisode de Marchez avec Johan. Et aujourd’hui, nous allons parler du temps, du temps qui passe.

Avant ça, je voudrais te rappeler que nous avons mis à jour le cours gratuit, 7 règles pour parler français sans bloquer. Si tu ne les as jamais vues, si tu ne connais pas mon cours gratuit, les 7 règles de Français Authentique, ou si tu as vu ce cours il y a plus de 6 mois, l’ancienne version du cours, eh bien je t’invite vraiment à suivre le lien dans la description pour découvrir ou redécouvrir ces règles qui t’aideront à parler français sans bloquer en prenant du plaisir.

Ceci étant dit, nous allons aujourd’hui parler de la relativité du temps. Mais je te rassure, nous n’allons pas parler de physique, nous n’allons pas parler d’Albert Einstein, nous n’allons pas parler de calcul scientifique compliqué, nous allons parler de la vie en général.

Et une chose qui me semble intéressante, c’est que le temps est relatif. Quelque chose de relatif, c’est quelque chose qui n’est pas absolu, c’est quelque chose qui dépend d’autres choses.

Alors bien sûr, on pourrait se dire : « Non, mais attends, Johan. Tu nous dis que le temps est relatif, mais le temps c’est absolu, le temps c’est le même pour tout le monde. Une minute, c’est une minute. Que je sois au Pôle Nord, au Pôle Sud, à l’Équateur, en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique, une minute c’est une minute. Une minute pour toi, c’est une minute pour moi. Peu importe ».

Mais bien que je suis à 100 % d’accord avec toi, je te rassure, le temps en lui-même est absolu, notre notion du temps elle est relative. Dans le langage courant, on dit : « ça passe vite ». Ça passe vite, ça veut dire on a l’impression que le temps avance vite. Quand on réfléchit, on se dit : « oh la la, j’ai l’impression d’avoir fêté Noël il y a deux semaines et pourtant ça fait six mois », quand on dit « ça passe vite » ou « c’est passé vite ». On dit aussi en français : « je n’ai pas vu le temps passer », ça veut dire j’étais absorbé, je n’ai pas eu la notion du temps, je n’ai pas réalisé à quel point le temps passait. Et c’est ça qui est relatif, c’est la notion du temps en elle-même.

Et pour s’en convaincre, si tu n’es pas d’accord avec moi, je t’invite à comparer la différence entre le fait de manger une glace pendant une minute. Si tu manges une glace pendant une minute, le temps va passer très vite. Tu vas avoir l’impression que c’est court. Au bout d’une minute, de 60 secondes, tu dis : « Ah c’est déjà fini. Oh dommage ! » Par contre, si tu mets ta main dans une flamme, tu mets ta main dans le feu pendant 10 secondes, ça va être très très long. Quand je vais dire : « C’est bon, ça fait 10 secondes », tu dis : « Oh la la, j’ai eu l’impression que ça a duré des heures ».

Et donc c’est ça qui est relatif, c’est notre perception du temps. Et bien sûr, une minute à manger une glace, ça paraît être très court, mais 10 secondes avec la main dans le feu, ça paraît très très long. Et une réalisation qu’on fait tous avec l’âge, c’est que plus on avance, plus les années se succèdent et plus on a l’impression qu’elles sont courtes.

Je sais pas si ça t’est arrivé, je pense pas être le seul à m’être fait cette remarque, mais j’ai l’impression que plus je vieillis, plus le temps passe vite. Et j’ai longtemps pensé que c’était dû au fait qu’en vieillissant un peu et en ayant plus d’expérience, on avait moins de temps disponible et donc le temps semblait passer plus vite.

Quand j’étais enfant ou adolescent, j’avais pas grand-chose à faire, donc je me posais pas ces questions. Tu vois, je faisais mes devoirs, et ensuite, je me détendais tranquille, mes parents avaient toutes les responsabilités pour la maison, je ne pensais pas au futur, c’était plutôt tranquille. Donc le temps, il passait relativement lentement et je ne me posais même pas toutes ces questions en fait.

Au bout d’un moment, quand on vieillit, quand on a plus de responsabilités, on a un travail, on a une famille, on a beaucoup de responsabilités, beaucoup de choses qui reposent sur nous, eh bien ça passe vite.

Et moi, je me disais : « mais c’est normal, c’est parce que je suis débordé ». Mais je suis sûr que, par exemple, quand les enfants seront plus grands et quand ils auront quitté la maison, j’aurai plus de temps. Et donc, puisque je serai moins débordé, le temps passera moins vite.

Et récemment, j’ai lu dans un livre une théorie qui m’a prouvé que je me trompais probablement sur le sujet. Ce livre en fait ou en tout cas cet extrait, il traite de la relativité du temps par rapport à notre âge. Je ne sais plus dans quel livre j’ai vu ça, mais je trouve ça passionnant.

En fait, on nous explique que, à 10 ans, une année qui s’écoule, elle correspond à 10 % de notre vie. Un enfant de 10 ans, Tom a 10 ans, une année qui passe, ça correspond à 10 % de sa vie. Donc finalement, une année, c’est une grosse partie de sa vie, et cette année, elle semble beaucoup compter pour lui, parce que c’est 10 % de sa vie, donc elle a un gros impact, donc elle passe lentement pour lui.

À 40 ans… bon, j’ai 41 ans maintenant… mais à 40 ans, une année qui s’écoule, elle ne correspond plus à 10 % de notre vie, elle correspond à 2,5 % de notre vie, c’est beaucoup moins. Donc une année, une nouvelle année à 40 ans, elle a moins d’impact, elle représente une plus petite portion de notre vie et donc on a l’impression qu’elle compte moins et qu’elle est passée plus vite.

À 80 ans, une année qui s’écoule, elle correspond à 1,25 % de notre vie. C’est finalement négligeable. Donc cette année, elle est presque insignifiante à l’échelle de notre vie et c’est pour ça qu’on a l’impression qu’elle passe beaucoup plus vite.

Et je trouve vraiment cette explication très très intéressante et très rationnelle. Je crois qu’on appelle ça le tunnel de la vie. Alors bien sûr, c’est simplifié, parce qu’il y a des années qui pèsent plus que d’autres.

Pour moi, l’année 2009, quand je me suis marié ; l’année 2011, quand j’ai créé Français Authentique ; les années 2011, 2013, 2021, quand mes enfants sont nés, ce sont des années qui pèsent plus, comme l’année 2023 quand j’ai perdu mon père pèsera. Il y a bien sûr des années qui pèsent plus que d’autres. On peut pas raisonner de façon aussi simple en disant : « une année, c’est une année ».

Mais moi, ça me permet quand même, cette histoire de relativité du temps, ça me permet de mieux comprendre pourquoi j’ai l’impression que le temps s’accélère à mesure que je vieillis. C’est cet effet de tunnel finalement et c’est tout à fait logique. Donc les années qui s’accumulent, elles sont plus petites comparées aux années que j’ai derrière moi.

Et bien sûr, on peut se dire : « Mais ça n’apporte rien. Pourquoi tu penses à ça, Johan ? C’est inutile, c’est stupide ». Mais c’est, pour moi, encore un beau rappel qu’il faut profiter de l’instant présent pour ne rien regretter.

Et jusqu’à présent, j’ai pas beaucoup de regrets dans ma vie. Il y a un regret que je n’ai pas, c’est de ne pas avoir profité de mes enfants. J’ai toujours beaucoup beaucoup profité de mes enfants, j’ai passé beaucoup de temps avec eux, j’ai eu la chance d’être présent pour tous les grands événements, et encore aujourd’hui, je leur donne priorité. Et me dire que le temps passe vite et qu’en plus il s’accélère, eh bien ça me conforte.

Alors bien sûr, je n’ai que 41 ans, je n’ai que 41 années d’expérience. Je ne sais pas si les membres de Français Authentique un peu plus âgés le ressentent comme moi. Ça m’intéresserait vraiment de le savoir comment les personnes de 50, 60, 70, 80 ans ressentent les choses. Est-ce que vous pensez que cette théorie du tunnel et du fait que les années représentent une partie de plus en plus petite de notre vie peut expliquer que le temps s’accélère ? Est-ce que vous avez l’impression, à 60 ou 70 ans, que le temps passe plus vite qu’il ne passait avant ? Vous pouvez vraiment donner votre avis sur les réseaux, par mail. J’ai vraiment vraiment hâte de vous lire.

Quand je vois le rythme de vie de ma mère et qu’elle me dit toujours, ma maman, qui a 61 ans : « oh ça passe vite, oh ça passe très vite », je me dis que cette théorie est probablement vraie, mais votre avis m’intéresse beaucoup.

Merci du fond du cœur de m’avoir écouté, d’avoir suivi cet épisode. N’hésitez pas à rejoindre le cours gratuit de Français Authentique, le lien est dans la description. Et je vous dis à très très bientôt pour un nouvel épisode de Marchez avec Johan. Salut !