Le mensonge

Le mensonge

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je te parle du “mensonge ”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut chers amis, merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique dans lequel on va parler du mensonge et je vais partager avec toi une super citation qui me plaît beaucoup. Et avant tout ça, je voudrais te rappeler que jusque dimanche, tu as la possibilité de te procurer mon cours “Convaincre un recruteur de façon authentique” avec une offre exceptionnelle. Je te laisse regarder, il y a un lien en bas, on ne va pas rentrer dans les détails. Tu découvriras le contenu de ce cours et l’offre exceptionnelle qui est associée, mais en gros, j’ai essayé de regrouper tous les contenus que j’avais mis à disposition pour t’aider à convaincre un recruteur. Ça reprend différents modules de l’académie Français Authentique : comment rédiger un CV (c’est un module complet), Comment rédiger une lettre de motivation (c’est un module complet), comment réussir un entretien d’embauche (un module complet également) de l’académie et tu as des extraits des packs 2 et 3 aussi ; dans un des extraits, Céline et moi, nous faisons une simulation d’entretien d’embauche et dans un autre extrait du pack 3 cette fois, c’est mon frère Jimmy et moi qui parlons de nos parcours professionnels, ce qui t’indique et ce qui t’aide à acquérir du vocabulaire. Donc, si tu veux convaincre un recruteur et que tu veux utiliser la méthode Français Authentique pour te développer, suis le lien en bas.

Le mensonge. Le mensonge, c’est quelque chose que je déteste et pour initier le sujet, je vais reprendre une citation d’Assen Mazouz qui est un médecin et écrivain et dont j’ai beaucoup apprécié la citation. “Le mensonge est porté par le lièvre et la vérité par la tortue.”

Qu’est-ce qu’un mensonge ? Un mensonge, c’est quelque chose qui n’est pas vrai. Mensonge, ça vient du verbe “mentir” et mentir, c’est ne pas dire la vérité. Si je te dis : « Je suis chez moi en ce moment. » alors qu’en réalité, je suis chez un ami, je mens, je ne dis pas la vérité, c’est un mensonge. Et je déteste vraiment le mensonge ; je ne sais pas mentir. C’est vraiment dans ma personnalité, dans mon éducation, je ne sais pas dans quoi mais dans tout, tout ce qui fait partie de ma personne : je n’aime pas mentir, je ne sais pas mentir, je déteste qu’on me mente, je hais le mensonge.

Et ce que j’ai beaucoup aimé dans la citation de Assen Mazouz, c’est cet aspect court terme/long terme ou rapidité/lenteur. Quand il compare le mensonge au lièvre et à la tortue (à la fameuse fable de la Fontaine), il dit : « Le mensonge est porté par le lièvre et la vérité par la tortue. » Quand on parle de lièvre, on parle de rapidité, de course, de sprint et quand il dit que le mensonge est porté par le lièvre, ça veut dire que les gens qui mentent, eh bien, ils pensent court terme, ils pensent sprint, peu importe les dégâts causés par un mensonge, peu importe ce qui peut se passer plus tard, peu importe la peine que je peux causer aux gens, si j’ai les résultats tout de suite, eh bien, c’est valable. Donc, c’est pour ça qu’il dit que le mensonge est porté par le lièvre ; ce sont les gens qui voient court terme, qui n’ont pas une belle vision, qui mentent.

La tortue, elle, elle est lente. La tortue, c’est bien connue, elle ne va pas très vite, mais elle porte la vérité. La vérité est portée par la tortue, d’après Assen Mazouz, parce que quand on dit la vérité, on pense long terme, on pense marathon, on pense douceur, on ne pense pas court terme, on ne pense pas à aller vite, on penser aller loin, on pense à obtenir des choses mais de façon douce, sans dégâts, un peu avec l’esprit Kaizen dont je parle souvent et c’est là où je trouve l’analogie très très intéressante : c’est que quand on a les deux, quand on peut choisir entre du court terme, (un peu brut porté par le mensonge) et du long terme, du marathon en faisant les bons choix (porté par la tortue), eh bien, on doit justement choisir la bonne chose, faire le bon choix.

Je trouve que ça, ça s’applique vraiment à tous les domaines de la vie. Ça s’applique à notre vie personnelle. Si tu mens à quelqu’un et qu’il s’en aperçoit, tu vas perdre sa confiance, forcément. Il va dire : « Je lui ai fait confiance une fois, mais il m’a menti. Qu’est-ce qui me prouve qu’il ne me ment pas en ce moment ? » ou : « Qu’est-ce qui me prouve qu’il ne me mentira pas la semaine prochaine ? » Donc, on perd la confiance, on perd la confiance. Et si la personne à qui on a menti ne s’en aperçoit pas, eh bien, on ne se sent pas bien, on a des remords, on sait au fond de nous, notre cerveau sait, notre organisme sait, nos émotions savent que ce n’est pas bien et on a du mal à vivre avec ça. Certains peuvent vivre avec ça mieux que d’autres, mais en soi, ça reste des choses négatives.

Et ce qui est vrai dans notre vie personnel est aussi vrai dans nos vies professionnelles et c’est pour ça que dans tous les contenus dont j’ai parlé précédemment en ce qui concerne mon pack “Convaincre un recruteur de façon authentique” qui est en promotion jusque dimanche, c’est la même chose, j’en ai beaucoup parlé sur le CV : ne mens jamais sur ton CV, ne mens jamais dans un CV. Si la personne s’en aperçoit, c’est terminé, ta chance, elle est complètement perdue. C’est la même chose en entretien d’embauche ou dans une lettre de motivation : on ne ment jamais dans le monde professionnel parce qu’on a le risque de détruite la confiance que l’autre a placée en toi qui est trop grand. Donc, il ne faut jamais mentir, que ce soit d’un point de vue personnel ou professionnel si on pense long terme, si on a envie d’être porté par la tortue : eh bien, il faut se souvenir que la vérité est portée par la tortue alors que le mensonge est porté par le lièvre.

Souvent, quand j’aborde ces sujets, on me dit : « Oui, mais un petit mensonge, ce n’est pas bien grave. » C’est vrai qu’il y a une différence entre un gros mensonge sur un CV à dire : « J’ai un BAC+5 » alors que tu as seulement le BAC – ça, c’est une chose, c’est un gros mensonge – et un petit mensonge qui serait de dire : « J’ai travaillé deux ans et demi chez Renault et j’ai décidé de partir. » alors qu’en fait on t’a renvoyé. Tu vois, il y a différents degrés de mensonge, mais je pense que quel que soit vraiment le degré de mensonge, c’est critique parce que c’est la même chose pour les vols. On peut dire qu’il y a une différence entre cambrioler une banque et voler une pomme, mais au final, les deux actes sont mauvais. On dit “qui vole un œuf vole un bœuf” – c’est un des proverbes français que je pourrai expliquer d’ailleurs – qui dit qu’on commence par un œuf, on vole un œuf et au fur et à mesure, on vole de plus en plus pour arriver à voler un bœuf, donc à voler quelque chose de gros. C’est la même chose pour le mensonge : on commence par un petit mensonge et puis, on ne se fait pas prendre, on a l’impression (puisque le mensonge est porté par le lièvre) que ça va vite et d’un point de vue court-termiste, on a l’impression que ça nous aide, donc, on dit un mensonge un peu plus gros, un peu plus gros et au final, on finit par dire des gros mensonges et être rattrapé par ça. Donc, ne commence même pas, c’est vraiment le conseil majeur que j’ai donné dans ce cours “Convaincre un recruteur“. Bien sûr, il y a plein d’autres choses détaillées, des modèles, etc. mais j’ai beaucoup insisté sur ce point-là et je voulais aujourd’hui ré-insister dessus, en parler en ce qui concerne la vie personnelle et la vie professionnelle. Ne mens pas, que ce soit un petit ou un gros mensonge.

Merci d’avoir écouté cet épisode. Comme d’habitude, tu peux commenter sur les réseaux sociaux, me contacter par mail et aller voir le lien en bas pour profiter de mon offre exceptionnelle sur ce fameux cours “Convaincre un recruteur de façon authentique“.

A très bientôt, merci de m’avoir écouté !