La ville près de laquelle je vis : Metz

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut à tous ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo dans laquelle on va parler du coin de France dans lequel ma famille et moi vivons. Ça fait maintenant un an que nous vivons à quelques kilomètres de Metz (la ville de Metz) qui est situé dans le Nord-Est de la France dans le département de la Moselle qui fait partie de la nouvelle grande région Grand-Est. Grand-Est, c’est composé de plusieurs anciennes régions dont la région historique de Metz qui est la Loraine. C’est une ville géniale ; j’adore vraiment cette ville. Elle a une grande histoire ; elle a été pendant très longtemps la capitale du royaume franc d’Austrasie – c’était dans les années 511 à 751 (je suis obligé de reprendre mes notes) et elle – et elle a ensuite été rattachée au royaume de France au XVIe siècle. Elle a également été annexée par l’Allemagne – vous connaissez l’histoire douloureuse qui existe entre la France et l’Allemagne – deux fois entre 1870 et 1918 et entre 1940 et 1944. Donc, elle faisait partie, Metz, de l’Allemagne et il y a eu ces différents va-et-vient qui ont joué un grand rôle au niveau de l’histoire et de la culture de cette ville parce qu’on y retrouve maintenant au niveau de l’architecture, etc. toutes ces influences : médiévales, l’influence française, l’influence allemande – c’est ce qu’on appelle l’architecture wilhelmienne (ça venait de l’empereur Guillaume II) et dans différentes parties de la ville, vous avez ces différents styles qui cohabitent ensemble.

Aujourd’hui, il y a 120.000 Messins – ce sont les habitants de Metz – et si on prend toute l’aire urbaine, Metz et 218 communes qui sont autour très proches, on atteint les 400.000 personnes. La ville a très longtemps été axée vers la communication, vers le marketing, vers les technologies de la communication et de l’information, vers l’Internet, etc. Elle a même ce qu’on appelle une technopole (qui est un endroit où on regroupe différentes universités et entreprises liées à la technologie).

D’un point de vue culturel, eh bien, en 2010 a été ouvert le centre Pompidou qui est un grand musée où on retrouve beaucoup d’art moderne. Je ne l’ai pas encore visité, mais il est très très populaire et beaucoup de monde me recommande d’y aller, donc, je ne manquerai pas de le faire. Et Metz souhaite entrer au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ça fait plusieurs années qu’ils essayent de le faire ; il y a un dossier qui a été déposé pour que Metz soit classé,  notamment en raison de la cathédrale Saint Etienne – que j’essayerai de vous montrer par la suite – et du quartier impérial. Je vous propose de faire un petit tour avec moi dans cette très jolie ville. Malheureusement, il pleut, donc, je ne sais pas trop comment je vais réussir à filmer les parties de la ville que j’ai envie de filmer, mais mon but, c’est de vous montrer trois, quatre endroits de Metz et de vous les présenter au mieux même si les couleurs ne sont pas idéales et qu’il se peut que je sois mouillé. Je vous propose qu’on fasse ça quand même !

On peut dire que je fais de gros efforts parce qu’il fait très chaud finalement – je vous annonçais de la pluie tout à l’heure, mais il fait très chaud aujourd’hui dans le centre de Metz, c’est un temps un peu orageux. Je me trouve ici sur la place de l’Opéra ; c’est la place de la comédie où on y retrouve l’Opéra de Metz et le Théâtre de Metz. Vous voyez que c’est une très jolie place. J’ai fait un petit tour derrière, mais là, comme c’est l’été, ils ont mis quelques tables qui rendent la chose très sympathique ; je vous ferai faire un petit tour de la place après. C’est une place très sympa où il y a toujours beaucoup de festivités. Les pavés qu’on voit au sol datent de 1732. Le théâtre a été fait entre 1738 et 1752 donc, c’est assez ancien et juste derrière – on ne le voit pas – on a la préfecture de Metz. La préfecture, c’est ce qui gère l’administration du département et de la région. Et on a – on ne le voit pas ici, je vais vous le montrer sur un autre plan – le Temple 9 qui est un temple protestant construit entre 1901 et 1905 pendant que l’Alsace-Loraine était sous la tutelle allemande. On retrouve vraiment rien que dans cette place – vous voyez, cette place qui n’est pas très grande – un petit peu toute cette histoire franco-allemande ; le fait que Metz était un coup français, un coup allemand, ça se retrouve sur cette minuscule petite place qui est au bord de la Seye qui est une petite rivière qui passe ici. Moi, c’est une place que j’aime visiter ; on y est assez tranquille, il y a une belle petite fontaine que vous pouvez voir. Place sympa qui est à deux pas de la cathédrale où je vous emmène.

Je voulais vous montrer le Place d’Armes qui est la place juste à côté de la cathédrale ; je vais juste vous montrer quelques clichés, je ne pouvais pas filmer là-bas parce qu’il y a de gros travaux, donc, c’est encore plus bruyant que ça ne l’est ici ; on est en centre-ville, donc, forcément, il y a un petit peu de bruit, mais cette Place d’Armes, elle est au pied de la cathédrale et au pied de l’hôtel de ville. Elle accueille tous les grands événements : le marché de Noël, on y retrouve la grande roue, cet été, il y a différents spectacles, etc., donc, un petit peu le cœur de Metz en ce qui concerne les activités. L’hôtel de ville, il est vraiment très sympa ; l’accueil, il est bien sûr la mairie de Metz. Il a été construit entre 1761 et 1771, donc, il a fallu 10 ans pour le construire et il n’a jamais changé d’affectation, c’est-à-dire qu’on l’a construit pour que ce soit la mairie de Metz, l’hôtel de ville de Metz et ça a toujours été le cas, c’est toujours resté comme ça. Juste derrière moi, par ici, on la voit derrière, il s’agit de la cathédrale Saint Etienne de Metz qui est une cathédrale catholique gotique. Elle a été construite sur trois siècles, quand même, entre 1240 et 1552, donc, il a fallu un petit peu de travail pour la construire. Elle est homogène ; souvent, quand on a une cathédrale ou une église ou quelque chose qui est construite sur si longtemps, on a différents styles (style Renaissance, gotique, baroque, etc.). Ici, malgré le temps, elle a gardé un style qui est resté gotique tout le long, donc, elle est homogène. C’est la cathédrale française qui a la plus grande surface vitrée avec 6500 mètres carrés de vitre et elle a la plus grande verrière gotique d’Europe, donc elle vaut le déplacement. Elle fait partie des dix cathédrales françaises les plus fréquentées et puis, on la voit de loin ; quand on arrive à Metz, on la voit de très loin ; comme vous pouvez l’entendre, elle se situe dans le centre-ville de Metz au pied de la Place d’Armes. Et je vais maintenant vous montrer une autre place : la Place de la République.

Dernier endroit que je voulais vous montrer même s’il y en a plein d’autres qu’on aurait pu passer encore plus de temps à visiter tout ça ensemble. La Place de la République qui est la plus grande place de Metz. Elle a été érigée en 1802 et elle s’appelait à l’époque la place royale. Place royale et maintenant Place de la République, vous voyez un petit peu le changement qu’il y a eu dans l’histoire de France. Elle a été construite près de la citadelle, la fameuse citadelle qui était un système de fortification et de défense. J’ai dit que Metz avait été au carrefour France-Allemagne ; ça a été une ville qui a toujours vécu des attaques et qui a été la base d’attaques offensives. En 1861, on a eu une exposition universelle qui a été organisée ici. Ceux qui étaient au séminaire Français Authentique à Paris connaissent l’importance des différentes expositions universelles sur l’histoire de France. Il y en a eu une ici qui a été organisée sur cette place. Aujourd’hui, c’est un des cœurs de Metz : il y a des boutiques, il y a plein de magasins, des bars, des terrasses et les gens s’y retrouvent souvent. On peut s’asseoir, derrière moi ou sur les côtés, on peut s’asseoir pour discuter entre amis. On est à deux pas à pied du centre-ville, de la cathédrale, etc., donc, c’est un endroit où les gens aiment se retrouver. Il y aussi ici – quasiment, à chaque fois que je viens, c’est pour ça – une fête foraine pour que les enfants puissent faire du manège.

Il ne pleut plus, le ciel est très bleu, il fait même chaud. Je vais aller me poser tranquillement pour essayer peut-être de boire un verre parce que là, j’ai beaucoup marché, beaucoup pris de clips et j’avoue que j’ai soif, je suis crevé ; on se retrouve pour la conclusion.

Voilà, pour résumer, les amis, je considère Metz comme étant une ville superbe où il fait bon vivre parce qu’elle constitue pour moi un excellent compromis entre la grande ville mais qui reste à taille humaine. C’est-à-dire, ce n’est pas trop grand, ce n’est pas trop bouché, il n’y pas des embouteillages tout le temps, mais c’est quand même suffisamment grand et développé pour proposer beaucoup d’activités culturelles et beaucoup d’endroits sympathiques. Donc, c’est un très très bon compromis pour moi.

J’espère que vous avez appris des choses au niveau de cette ville et que vous avez apprécié cette petite visite avec moi. Et si vous passez par Metz ou dans le coin, n’hésitez pas à m’écrire, vraiment ; là, aujourd’hui, j’enregistre cette vidéo, mais dans une heure et demie, j’ai rendez-vous avec Joe qui est un ami qui fait partie de l’académie Français Authentique qui vient du Royaume-Uni et qui m’a dit : « Johan, je ne suis pas loin de Metz ; est-ce qu’on peut se voir ? » et on va déjeuner ensemble ce midi. Le mois prochain, il y a une fille qui vient de Taïwan, qui passait du temps à Paris et qui va prendre le TGV – Paris-Metz, c’est une heure trente – et on va se rencontrer. J’ai déjà rencontré plusieurs membres de Français Authentique, donc, si vous voulez visiter Metz, faites-le et si vous êtes ici, je vous attends ; j’aimerais vous rencontrer. C’est l’occasion de discuter, de se rencontrer, de se voir et même, si vous êtes intéressé par le développement personnel, je vous rappelle que mon livre 4 pilules pour une vie riche et sans stress est toujours disponible – je vais vous mettre un petit lien par-ici – en version physique papier et en version PDF et MP3. C’est aussi l’occasion de se rencontrer pour que je signe votre livre si vous vous l’êtes procuré. En tout cas, c’est toujours un plaisir de vous rencontrer. J’espère en avoir l’occasion et je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo.

Salut !

Vous appréciez ce contenu ?

Abonnez-vous à mon cours gratuit !

Étape 1

Découvrez mon cours gratuit !


Étape 2

Consultez mes autres ressources

Application mobile Extraits de cours Podcast Vidéos Blog


Étape 3

Il est temps d'agir

Procurez-vous un de mes cours pour apprendre à parler Français packs-small Vue d'ensemblePack 1 Pack 2 Pack 3 Académie


Étape 4

Rejoignez la communauté FA

Faites-vous aider par des gens qui comme vous apprennent le Français

Ce que disent mes élèves

Réseaux sociaux

facebook twitter googleplus youtube