La préposition « par » en français

La préposition « par » en français

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut et merci de me rejoindre dans cette nouvelle vidéo de Français Authentique et comme on vous l’a dit en introduction, on continue notre série de vidéos sur les prépositions en français. Comme je le rappelle chaque début de ce type de vidéo, il ne s’agit pour ces sujets liés aux prépositions que de synthèse. C’est-à-dire que je résume et j’essaye de lister de la façon la plus courte et synthétisée possible quels sont les différents sens et moyens d’utilisation de ces expressions. Donc, ce n’est pas exhaustif. Ça veut dire que vous trouverez plein d’autres sens, plein d’autres exceptions qui n’ont pas été citées dans ces vidéos, mais c’est volontaire. Mon but, c’est de vous donner les clés, le résumé pour l’utilisation de chacune des prépositions. Et aujourd’hui, nous parlons de la préposition « par » et j’ai sélectionné les quatre utilisations les plus courantes de cette préposition.

Le premier cas, on en a parlé dans la vidéo sur « de », c’est qu’on utilise « par » en tant que complément d’agent, c’est-à-dire quand on parle à la voix passive. J’ai fait une vidéo – on ne va pas revenir sur le sujet, ce serait trop long – sur la voix active et la voix passive en français – je vous invite à la regarder peut-être après cette vidéo. A la voix active, c’est le sujet qui fait l’action alors qu’à la voix passive, le sujet subit l’action. Et pour transformer une phrase de la voix active à la voix passive, on a besoin de ce qu’on appelle un complément d’agent et on utilise pour ça le mot « par ». Donc, si j’ai, par exemple, la phrase : « Tom mange les légumes. » Si je veux passer cette phrase à la voix passive, je vais dire : « Les légumes sont mangés par Tom. » J’utilise « par » ici pour reprendre le sujet de la voix active et l’avoir en complément d’agent à la voix passive.

Dans la vidéo 2, je vous disais que « de » pouvait être utilisé en tant que complément d’agent, c’est vrai. Mais, en général ou le cas numéro 1, c’est d’avoir notre complément d’agent introduit par la préposition « par ». Pour connaître les différences entre « de » et « par », il y a quelques techniques qu’on verra peut-être dans une autre vidéo.

Le deuxième cas d’utilisation de la préposition « par », c’est pour parler d’un passage. On peut par exemple dire : « Si tu vas à Paris, tu passeras par Metz. » Donc, le passage ici, il est indiqué grâce à la préposition « par ». « Je vais à Paris, mais je passe par Metz. » Un autre exemple, vous dites : « Je vais de Londres à Los Angeles en passant par San Francisco. » Ça veut dire : « Je fais un passage, je m’arrête en l’occurrence ici à San Francisco. » « Par » est utilisé pour le passage.

Le troisième cas d’utilisation, c’est un moyen, un outil. On utilise quelque chose et ce « quelque chose », on l’introduit par « par ». Par exemple : « Je t’enverrai une lettre par la poste. » Le fait de dire « par la poste », ça nous indique que le moyen d’utilisation, le moyen qu’on va utiliser pour envoyer la lettre, c’est la poste. Je t’envoie une lettre par la poste ou : « Le colis est livré par avion. » C’est l’avion le moyen qu’on utilise pour livrer le colis. Ou encore : « Je viendrai passer le weekend chez toi par la route. » Ça veut dire que j’utilise la route, je prends la route pour venir te rendre visite.

Le quatrième cas d’utilisation de la préposition « par », c’est pour une distribution, pour un tri ou un classement. Par exemple, je peux dire : « J’ai une liste des personnes qui suivent Français Authentique par pays. » C’est-à-dire je classe les gens par pays. Si vous habitez en France, vous êtes classé avec tous ceux qui habitent en France ; tous ceux qui habitent aux Etats-Unis, au Brésil, en Algérie, au Maroc, etc. Donc, on a une liste par pays et la préposition « par » nous aide à faire ce classement, ce tri. On peut à l’école classer les enfants par date de naissance, c’est-à-dire qu’on va mettre les plus anciens au début et plus quelqu’un sera jeune, plus il descendra dans la liste. Donc, c’est un moyen de classement, on utilise pour ça la préposition « par ».

Voilà pour les quatre cas majeurs. Comme je vous le disais en introduction, il y a plein d’autres exceptions, plein d’autres cas, des expressions idiomatiques comme « par terre » (qui veut dire « sur le sol ») ; vous avez « par contre » qu’on utilise pour dire « au contraire », une opposition. Par exemple : « Je n’aime pas les fruits, par contre j’aime bien les bananes. » On utilise l’opposition par le biais de cette expression « par contre » qui comprend la préposition « par ». « Par ailleurs » veut dire « d’un autre côté ». Donc, on a plein d’expressions de ce type qu’on va continuer à voir dans les vidéos et dans les podcasts.

Merci en tout cas de suivre cette série ; j’espère qu’elle vous plaît toujours. On a vu « à », on a vu « de », on a vu « en », on a maintenant vu « par » et on va continuer petit à petit à traiter différentes prépositions en français. Merci pour vos « j’aime », merci pour vos commentaires et à bientôt pour une nouvelle vidéo.