La préposition « de » en français

La préposition « de » en français

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo dans laquelle – vous l’avez compris dans l’introduction – nous allons continuer un petit peu de parler de prépositions. Je vous indiquais que j’avais l’intention d’enregistrer une série de vidéos dans lesquelles on va parler un petit peu des prépositions et on le fait – petit rappel rapide – de façon simplifiée, de façon pratique. Il ne s’agit pas d’avoir une liste de choses incompréhensibles ou impossibles à utiliser, j’essaye de simplifier et de faire en sorte que vous puissiez utiliser tout ce que je vous explique.

La semaine dernière, nous avons parlé de la préposition « à » et aujourd’hui, nous allons parler de la préposition « de ». J’avais fait une vidéo dans laquelle je vous expliquais la différence entre « de » et « du », mais aujourd’hui, ça va être quelque chose de différent. On va vraiment se focaliser sur les utilisations de « de ». Encore une fois, ce ne sera pas exhaustif, je vais me contenter de vous expliquer quand même six utilisations de cette préposition « de ».

La première utilisation, c’est pour exprimer la possession. On dit : « C’est la maison de mon frère, la maison lui appartient. » « C’est le livre de Johan, ce livre lui appartient ; il appartient à Johan. » Donc, on utilise « de » pour exprimer la possession.

On utilise également « de » pour exprimer l’origine. Je peux vous dire : « Je viens de France. » – ce que je disais quand j’étais en Autriche. « De » ici indique l’origine. Si je veux être plus précis, je peux dire : « Je viens de Sedan (qui est la ville dont je suis originaire). » Donc, on utilise « de » également pour déterminer l’origine.

« De » peut également être utilisé pour parler de la matière qui compose un objet. On dit par exemple : « C’est un morceau de bois. » Donc, on indique avec ça que le morceau est composé de bois, que le morceau est en bois. On peut également dire : « Il a un cœur de pierre. » En disant que son cœur – c’est bien sûr une image – est composé de pierre, ça veut dire qu’il n’a pas de sentiment. « De » peut être utilisé pour exprimer un matériau qui forme un objet et ici, c’est presque synonyme – on le verra dans une autre vidéo – de la préposition « en » ; on a parfois du mal à choisir entre « de » et « en » pour exprimer un matériau qui constitue un objet. En général on peut utiliser les deux, mais « de » peut être utilisé pour exprimer un matériau qui constitue un objet.

« De » peut également être utilisé pour parler du contenu. On peut dire : « C’est un verre de lait. » Ça veut dire qu’il y a du lait dans le verre. C’est un verre de lait, ça veut dire que ce qui est contenu dans le verre, c’est du lait. Ou on peut dire : « C’est une bonne bouteille de vin. », c’est-à-dire que dans la bouteille, il y a du vin. Donc, on utilise « de » pour parler du contenu de quelque chose.

Une autre utilisation de « de » un peu plus technique, c’est ce qu’on appelle le complément d’agent et c’est quand on fait des phrases à la voix passive. On en a parlé et j’ai fait une vidéo là-dessus également. Si vous avez la phrase, par exemple : « Ses amis l’aiment. » et que vous voulez transformer cette phrase à la voix passive, vous dites : « Il est aimé de ses amis. » Donc, on utilise la préposition « de » pour introduire « ses amis ». C’est un complément d’agent – regardez ma vidéo sur la voix active ou passive si vous voulez aller plus loin, sinon retenez simplement qu’on peut utiliser « de » comme complément d’agent à la voix passive au même titre que « par ».

Et enfin, on peut utiliser la préposition « de » ou on doit utiliser la préposition « de » après certains verbes. Ce sont des verbes qui ont besoin de la préposition « de » pour être utilisés. Il en existe plein plein plein de verbes comme ça. Il y a « se souvenir de ». Vous ne pouvez pas dire : « Je me souviens mon enfance. », vous devez dire : « Je me souviens de mon enfance. » Donc, « de » ici doit être utilisé avec certains verbes. Se souvenir, décider (il faut vous décider de venir demain), s’excuser (vous vous excuser de quelque chose ; je m’excuse d’être en retard). Vous avez bien la préposition « de » (ou ici « d’ ». Choisir : je choisis de venir demain. Accepter : j’accepte de venir te voir demain, etc. Il y a plein d’autres verbes comme ça, donc, vous les rencontrerez et ne soyez pas surpris si vous voyez la préposition « de » comme ça après un verbe. Malheureusement, il n’y a pas de règles, il faut vraiment apprendre le verbe avec la préposition.

Et comme je vous le disais, il y a bien sûr plein d’autres utilisations de « de ». Je vous en ai données six majeures, mais « de » est utilisé dans plein d’autres cas. Les prépositions « à » (que nous avons vu la semaine dernière) et « de » sont les deux prépositions les plus utilisées dans la langue française et ce sont aussi les prépositions qui sont utilisées dans le plus de cas différents. Donc, commencez par peut-être retenir les six cas que je viens de vous présenter et pour le reste, sans stress, faites attention quand vous écoutez, quand vous lisez et vous allez, au bout d’un moment, les utiliser, utiliser ces prépositions « à » ou « de » de façon automatique.

Encore une fois, merci d’avoir regardé cette vidéo et bon courage dans votre apprentissage du français.

Salut !