La différence entre un adjectif et un adverbe en français

La différence entre un adjectif et un adverbe en français

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Dans la vidéo d’aujourd’hui, nous allons voir à ce qui différencie les adjectifs des adverbes en français.

Alors aujourd’hui, une vidéo de grammaire authentique. Je le dis souvent, je recommande dans ton apprentissage du français, de ne pas te focaliser sur la grammaire, mais la grammaire, ça reste évidemment quelque chose d’important. Tu peux comparer ça, si tu prends l’image d’une maison, eh bien, la maison c’est l’apprentissage ou la maîtrise du français, la grammaire ce sont les briques qui forment cette maison. Donc, il est impératif d’avoir des connaissances de base en grammaire. Et aujourd’hui, j’aimerais faire de la… ou pratiquer de la grammaire de façon authentique.

Je pense que tu maîtrises déjà ces thèmes « Qu’est-ce qu’un adjectif ? Qu’est-ce qu’un adverbe ? », mais aujourd’hui, je voudrais essayer de résumer, de simplifier et de faire quelques rappels en fait, pour t’aider à être encore meilleur.

Il y a un an, j’avais fait une petite vidéo dans laquelle j’expliquais ce qu’était un adverbe. Donc tu peux retrouver cette vidéo en bas. Il y a un lien, ou dans le « i » comme info par là-bas. Et aujourd’hui, je voudrais compléter avec les adjectifs. Qu’est-ce qu’un adjectif ? A quoi ça sert ? Comment ça se construit ? Et te donner une petite notion au niveau de la différence entre un adjectif et un adverbe.

Ça va être assez général, ce dont on va parler aujourd’hui. Si tu souhaites avoir plus de précisions, par exemple, à quelle position placer l’adjectif dans une phrase, etc. eh bien, on pourra faire une autre vidéo. Il suffit de me dire en commentaire : « Johan, parle-moi de la place de l’adjectif dans une phrase. »

On va déjà faire un petit rappel sur ce qu’est un adverbe. Un adverbe, c’est un mot ou un petit groupe de mots et l’utilité de ce mot ou ce petit groupe de mots, c’est de modifier ou de donner une précision à un verbe, un adjectif ou un autre adverbe. Je vais te donner des exemples, tu vas vite comprendre. La particularité des adverbes, c’est qu’ils sont invariables, c’est-à-dire qu’ils ne changent pas. Qu’on parle de quelque chose de féminin, masculin, pluriel, singulier, ça ne change pas, c’est invariable.

On va prendre un premier exemple. Je marche rapidement. Ici, l’adverbe « rapidement », il donne des précisions au niveau du verbe « marcher ». Je marche rapidement.

Il est très grand. Ici, l’adverbe « très » donne une précision sur l’adjectif « grand ». Tout simplement.

Je marche vraiment rapidement. Ici, « vraiment », c’est un adverbe. Il donne une précision, une information supplémentaire à l’adverbe « rapidement ». Donc, voilà en gros ce qu’est un adverbe et à quoi il sert.

Et maintenant qu’on a compris à quoi servaient les adverbes, on peut voir à ce qu’est un adjectif et à quoi ça sert.

Un adjectif c’est un mot, et ce mot, il a pour but de donner une précision au sujet d’un nom. Il va décrire un nom, il va donner des précisions au sujet d’un nom. On n’est plus dans le cas de préciser au niveau d’un verbe, d’un adjectif ou d’un adverbe. On est dans le cas où on souhaite préciser, ou qualifier, ou décrire un nom. On appelle ça un adjectif qualificatif parce qu’il qualifie quelque part le nom. Il le décrit. Il donne une description.

L’adjectif, il peut être soit collé au nom, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de séparation. Tu as le nom et l’adjectif. Dans ce cas-là, et souvent, il vient après. D’abord le nom, ensuite l’adjectif. Et dans ce cas, on parle d’un adjectif épithète quand il est collé. Il n’y a pas de séparation.

On peut avoir un adjectif qui n’est pas collé au nom et qui est séparé par un verbe. On appelle ça un verbe d’état (on ne rentrera pas dans le détail aujourd’hui), mais s’il y a une séparation entre le nom et l’adjectif par le biais d’un verbe d’état, on parle d’un adjectif attribut.

Si on prend quelques exemples, la phrase « Donne-moi mon gros livre, s’il te plaît ». Ici, on a un adjectif qualificatif qui est « gros ». Donne-moi mon gros livre, s’il te plaît. « Gros », c’est un adjectif qualificatif parce qu’il qualifie le livre. Il donne une information sur le livre. Et évidemment, comme tous les adjectifs, il s’accorde en genre et en nombre, c’est-à-dire qu’on accorde l’adjectif avec le nom. Si on avait eu quelque chose de féminin, on aurait accordé. Si j’avais dit, au lieu de dire « donne-moi mon gros livre », si j’avais eu un nom féminin, j’aurais dit « Donne-moi mes grosses chaussures ». Donc j’aurais accordé l’adjectif avec le nom. C’est un adjectif épithète parce qu’il est collé. J’ai dit « mon gros livre », il n’y a pas de séparation entre « gros » et « livre ».

Un autre exemple d’adjectif épithète, ce serait : « Il est sur la petite table du salon. » L’adjectif « petit » est ici utilisé pour qualifier la table, la petite table. Ils sont collés, ils ne sont pas séparés. Et bien sûr, ils s’accordent. On dit « petite table » parce que table est féminin. Ce sont deux exemples d’adjectifs épithètes.

Un autre cas, celui de l’adjectif attribut, ce serait par exemple de dire : « Mes enfants sont sages. » Ici, l’adjectif c’est « sage », et cet adjectif il qualifie le mot « enfant ». C’est mes enfants qui sont sages. Et tu vois qu’entre les deux, il y a un verbe. Il y a le verbe « être » parce que je n’ai pas « mes enfants sages », je dis : « Mes enfants sont sages. »

Donc, le fait qu’il y ait un verbe d’état entre le nom « enfant » et l’adjectif « sage », eh bien, ça donne à l’adjectif qualificatif ici, le nom d’adjectif attribut. On accorde encore une fois l’adjectif avec le nom. Ce sont mes enfants qui sont sages. Donc on met un « S » à « sage ». Tous les adjectifs s’accordent en genre (masculin, féminin) et en nombre (pluriel ou singulier) avec le nom.

Un autre exemple ici, ce serait de dire : « Ton bureau semble grand. » « Grand » est un adjectif qui qualifie le mot « bureau ». « Semble/sembler », c’est un verbe d’état qui sépare un peu cet adjectif et ce nom. Donc, on est dans le cas d’un adjectif attribut et on accorde évidemment le mot « bureau » avec « grand ». Ici, il n’y a rien à faire, mais s’il y avait des bureaux qui semblent grands, on aurait mis un « S » à « grand ». Donc voilà en gros ce qu’est un adjectif et à quoi il sert.

Je t’avais promis de parler des différences entre adjectif et adverbe, et elles sont de l’ordre de deux. Il y a deux grandes différences entre un adjectif et un adverbe. La première grande différence, c’est que l’adverbe est invariable, il ne varie pas, il ne change pas, alors que l’adjectif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qui l’accompagne. Donc ça, c’est la plus grande différence en fait, ou la première différence majeure entre un adjectif (qui varie, qui s’accorde) et un adverbe (qui est invariable, qui ne s’accorde pas).

La deuxième différence majeure entre les deux, c’est que l’adverbe, il précise, il apporte des précisions à un mot qui est un verbe, un adjectif ou un autre adverbe, alors que l’adjectif lui, il apporte des précisions à un nom. C’est vraiment la grande différence entre un adjectif et un adverbe.

Attention, un même mot, peut selon le contexte, être adverbe ou adjectif. Par exemple, le mot « tout/s ». Dans la phrase « je range tous mes livres », ici, le mot « tous » est un adjectif parce qu’il précise un nom, donne une précision au niveau d’un nom, en l’occurrence le nom « livre ». Donc, on accorde. Je range tous mes livres, « livres » étant au pluriel. Ici, on est dans le cas d’un adjectif, puisqu’il y a précision d’un nom, on écrit « tous ».

Dans l’exemple, « J’ai tout lu. », on a encore une fois, le mot « tout », mais ici, le mot « tout », c’est un adverbe parce qu’il donne une précision à un verbe, au verbe lire en l’occurrence. Donc là, on n’accorde pas et on écrit « tout ». Donc, on a un même mot « tout » qui est dans un cas un adjectif, et donc qui s’accorde, et dans un autre cas qui est adverbe et qui est invariable.

Donc voilà, j’espère que ça t’a plu, que ça t’a aidé. Si c’est le cas, tu peux nous le faire savoir en laissant un petit pouce en l’air. Je vais essayer de le faire quand même avec mon plâtre, un petit pouce en l’air, un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir, ça supporte la chaîne, ça aide la chaîne. Tu peux t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications pour être informé de toutes les nouvelles vidéos. On a passé le million d’abonnés il y a peu, et donc c’est encore une occasion pour moi de te remercier et de t’inviter à regarder cette petite vidéo dans le « i » comme info, ou dans la description dans laquelle on parle de l’histoire de Français Authentique pendant 10 ans.

Tu peux me suggérer des vidéos, peut-être de grammaire authentique en commentaire, et je souhaite t’annoncer que jusque dimanche qui vient, on sera dimanche 17 janvier, les inscriptions à l’académie Français Authentique sont ouvertes. Elles sont fermées 95 % de l’année, donc c’est assez exceptionnel qu’elles soient ouvertes. Elles sont ouvertes jusque dimanche. Je te laisse aller jeter un œil dans le lien en bas www.francaisauthentique.com/academie. Tu pourras rejoindre ce club privé qui est l’académie Français Authentique et qui te propose depuis 2016, ça fait quand même plus de 4 ans qu’on s’améliore pour t’offrir les meilleurs services, t’offre plusieurs choses.

La première chose, ce sont des modules, différents cours sur des sujets du quotidien, des sujets de développement personnel. On traite d’un maximum de sujets. On en est actuellement au module 63. C’est du contenu exclusif, des vidéos d’une trentaine de minutes pour aller en profondeur dans un sujet. Si tu rejoins l’académie, tu as accès à toute la bibliothèque des précédents modules. Et bien sûr, chaque mois, nous ajoutons un nouveau module.

Tu as différents espaces privés : un groupe privé Facebook, un groupe privé Telegram sur lequel nous discutons au quotidien. Tu as une salle de tchat Zoom ouverte en permanence à tous les membres de l’académie. Si tu as envie d’aller parler, discuter en français avec des membres du monde entier, la salle est ouverte en permanence. Et une grande nouveauté : nous avons maintenant, depuis deux mois maintenant, des discussions sur Zoom encadrées par des francophones. Il y en a au moins deux par semaine. Elles sont organisées en petits groupes, où un francophone est là pour discuter avec toi, t’aider, te corriger si tu en as envie et t’aider à pratiquer le français dans la bonne humeur.

Et pour ces discussions Zoom avec différents francophones, on a choisi d’avoir des profs de français sur plusieurs fuseaux horaires. Donc, on a notamment une personne qui intervient, qui est basée au Canada, qui est française, expatriée au Canada et qui organise des réunions sur des fuseaux horaires qui sont pertinents pour les membres qui vivent aux États-Unis et sur tout le continent américain. Il y en a au moins deux par semaine et bien souvent un peu plus.

Découvre tous les détails sur le sujet puisque dès dimanche minuit ou dimanche 23h59, il ne sera plus possible de rejoindre l’académie. Va jeter un petit coup d’œil.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. A bientôt !