J’envisage de m’expatrier

J’envisage de m’expatrier

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous ! Merci de me rejoindre dans cet épisode, ce nouvel épisode de “Marchez avec Johan”, même si je roule, on s’en moque. Ce n’est pas grave, c’est un podcast de développement personnel ou en tout cas, on va dire, un podcast dans lequel on parle de sujets de la vie de tous les jours, avec pour but l’amélioration de ton français et des conseils ou des sujets qui te font réfléchir et qui te permettront d’améliorer ta vie.

Si tu ne l’as pas encore fait, je te conseille d’aller visiter le premier lien qu’il y a dans la description de cet épisode pour rejoindre la lettre d’information de Français Authentique. Tu mets ton adresse mail, c’est 100 % gratuit et tu recevras chaque semaine au moins deux contenus de développement personnel liés au français. Parfois, c’est lié au développement personnel, parfois, c’est plus des chansons françaises, des livres français, la vie quotidienne en France, des chansons françaises, etc. Plein de contenus pour toi pour améliorer ton français.

Aujourd’hui, je vais partager avec toi une réflexion générale. Il y a rien de décidé. Ne tire pas de conclusion en écoutant cet épisode. C’est une pensée, une réflexion, une discussion que j’avais avec mon épouse et j’aime beaucoup partager ce genre de réflexions avec l’audience Français Authentique.

Céline et moi, on envisage, on réfléchit à une expatriation de quelques années. S’expatrier, ça veut dire quitter le pays dans lequel on vit pour vivre dans un autre pays. Donc, j’ai été expatrié, par exemple en Autriche de 2007, début 2007 à fin 2012. Ça, ça a été mon expérience en Autriche. J’ai été expatrié en Autriche. Je ne vivais plus en France. J’étais toujours français, évidemment. Je resterai Français jusqu’à la fin de ma vie, mais je vivais dans un autre pays, je vivais en Autriche.

On a toujours voulu, Céline et moi, nous expatrier quelques années. Ça ne veut pas dire qu’on pense finir notre vie dans un autre pays, mais on a toujours souhaité s’expatrier dans un pays un peu plus lointain et un peu plus exotique, c’est-à-dire un pays dans lequel la culture est un tout petit peu différente de la culture qu’on peut avoir en France. L’idée, c’est vraiment essayer de faire en sorte d’être immergé dans un milieu qui est un petit peu différent du milieu qu’on a toujours connu. Et une des pistes, c’était aux alentours de 2014, 2015, c’était de nous expatrié sur l’île de la Réunion. On avait vraiment cette volonté de partir en famille vivre sur l’île de la Réunion pour quelques années. Malheureusement, ça n’a pas pu se faire. On a dû annuler ce projet parce qu’à l’époque, mon fils Tom, qui était vraiment bébé, avait des problèmes d’asthme. Donc, il avait des problèmes pour respirer et on ne voulait pas aller dans un endroit où il fait chaud. On pensait que ce n’était pas le meilleur endroit pour son problème d’asthme. Donc, son problème d’asthme est maintenant résolu. Donc, finalement, on a pris cette décision pour le protéger, mais ça aurait été peut-être possible de vivre cette expérience. Toujours est-il que nous ne l’avons pas fait.

Et là, Céline est actuellement en congé maternité puisque mon fils Raphaël a quelques mois seulement. Et moi je peux, avec Français Authentique, travailler de n’importe où dans le monde. Je n’ai pas besoin de vivre à un endroit précis pour travailler. Je peux travailler de n’importe où. D’ailleurs, parmi toutes les vidéos qu’il y a sur la chaîne de Français Authentique, beaucoup ont été enregistrées en France, beaucoup ont été enregistrées au Luxembourg, beaucoup ont été enregistrées en Allemagne, beaucoup ont été enregistrées en Autriche. Cela montre déjà que Français Authentique est déjà international.

L’idée, c’était de se dire, encore une fois il n y a rien qui est sûr, il n’y a rien qui est clair, c’est juste une idée sur le moyen terme, c’est de se dire : « est-ce qu’on ne pourrait pas utiliser cette période pendant laquelle Céline s’occupe de Raphaël qui grandit et moi qui peut travailler de n’importe où pour aller vivre quelque temps dans un pays étranger ? » Et donc, il n’y a pas mal d’endroits qui m’attirent. Et ce que je recherche avant tout, c’est un endroit cosmopolite. Cosmopolite, ça veut dire : c’est un endroit dans lequel il y a plein de cultures différentes. Et ça, ça m’intéresse. Aujourd’hui, je suis très peu exposé à la culture asiatique, par exemple. On a en France, on est exposé à la culture forcément européenne et un petit peu africaine, puisqu’on a pas mal d’anciens ressortissants marocains, algériens, tunisiens, etc.

Je comprends un petit peu la culture africaine ou en tout cas d’Afrique du Nord. Je suis bien-sûr en plein milieu de la culture européenne, mais je ne connais pas la culture de l’Afrique noire. Je ne connais pas la culture ou très peu asiatique, du Moyen-Orient ; des Etats-Unis et du Canada, un petit peu, puisque je consulte beaucoup de contenus, mais tu vois, l’idée c’est d’avoir un coin où on est vraiment au carrefour et où il y a des gens du monde entier. Tu peux vraiment rencontrer des gens du monde entier.

Ça, c’est ma priorité. Pour plusieurs raisons ; déjà, pour ma famille, pour que mes enfants grandissent dans un environnement cosmopolite et pour qu’ils comprennent qu’on est des citoyens du monde, mais que les frontières physiques telles qu’elles existaient et telles qu’elles existent encore un petit peu aujourd’hui, elles sont finalement immatérielles. Ce sont juste des traits sur une carte, mais on est des citoyens du monde.

Ce que je veux aussi bien-sûr, dans ce point, cet aspect cosmopolite, c’est en profiter personnellement, c’est-à-dire m’enrichir moi-même et évidemment enrichir mes langues, puisque je pourrais éventuellement apprendre une autre langue et l’appliquer à un endroit précis. Et voilà, je cherche un coin cosmopolite et un coin où il y a du soleil. J’en ai marre de passer les deux tiers de l’année dans l’obscurité. J’exagère un petit peu, mais en tout cas, voilà, je cherche un coin où il y a beaucoup de soleil et où il y a la mer.

J’ai quelques destinations en tête. Je t’en parlerai plus tard. Je ne veux pas en parler maintenant, mais, je souhaite avoir ce cahier des charges, un endroit cosmopolite où il y a la mer, où il y a du soleil. Et Français Authentique constitue déjà une énorme motivation et inspiration pour moi parce que Français Authentique est composé de gens du monde entier. Je le vois au niveau de l’Académie, quand je vais sur Zoom faire des discussions Zoom. Je suis allé pas plus tard qu’avant hier dans notre salle, notre salon ouvert 24 heures sur 24, il y avait une personne des Etats-Unis, une personne du Royaume-Uni, une personne d’Espagne qui vit au Qatar. Tu vois l’ouverture, tu vois la richesse des discussions que je peux avoir. Et ce que je veux vraiment, c’est faire comprendre à mes enfants que nous sommes des citoyens du monde. Je veux qu’ils s’intéressent à toutes les cultures. Je veux qu’ils soient comme moi. Si je passe devant un livre qui parle de la culture, je ne sais pas, la culture arabe du XVIe siècle, ça les passionne. Qu’ils soient aussi passionnés par la culture asiatique, qu’ils soient passionnés par, je ne sais pas, la Guerre Civile américaine, la Guerre de Sécession, etc., etc. Qu’ils essaient de s’intéresser à toutes les parties de l’histoire, de tous les coins du monde, parce que c’est une chose qui me passionne et qui, à mon avis, nous enrichit tous en termes d’êtres humains.

Donc, voilà un petit peu ce que je voulais partager avec toi dans cet épisode. Tu vois, je ne t’enseigne rien. Je partage juste mes pensées. Si tu as des idées de destination, n’hésite pas à me les donner, soit sur les réseaux sociaux, soit par mail, si tu le souhaites. C’est toujours très intéressant.

Alors, j’ai déjà discuté avec des amis et mes amis veulent tous m’attirer à l’endroit dans lequel ils vivent. Donc, j’ai un ami qui vient d’Estonie, qui m’a dit : « Viens en Estonie. » Mais bon, l’Estonie, il y a la mer. C’est assez cosmopolite, d’après ce que j’ai compris, mais malheureusement, il n’y a pas le soleil, donc ce ne sera pas l’Estonie. J’ai un ami Australien qui m’a dit : « Allez, viens en Australie ! » Malheureusement, c’est mon ami Pete que je salue de Aussie English, qui enseigne l’anglais en ligne, malheureusement, l’Australie,  c’est un peu loin. Donc, je ne suis pas sûr de vouloir aller là-bas.

J’ai vraiment une destination en tête dont je parlerais plus tard, mais j’attends que tu me dises où je devrais, à ton sens aller et pourquoi. Donne-moi des raisons, essaie de vendre un petit peu ta destination.

Merci, en tout cas du fond du cœur, d’avoir suivi cet épisode. C’est toujours un plaisir de pouvoir discuter avec toi et je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en Français Authentique. Salut !