Je pousse un coup de gueule ! (apprendre le français)

Je pousse un coup de gueule ! (apprendre le français)

Abonnez-vous à la chaine YouTube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais vous expliquer le sens d’une expression française et je vais parler d’un sujet qui m’intéresse lié à cette expression qui est un peu liée au développement personnel. Cette expression, c’est « pousser un coup de gueule » et comme l’a dit Tom dans l’introduction, c’est une expression qui est familière. Quand on dit « la gueule », pour un animal, c’est OK, mais la gueule pour une personne, pour un humain, pour un homme ou une femme, c’est familier. Donc, attention quand vous utilisez cette expression, mais il est important de la connaître et de la comprendre parce que vous la rencontrerez forcément à l’oral si vous écoutez du français authentique.

Pousser un coup de gueule, ça veut tout simplement dire « exprimer son mécontentement, montrer qu’on n’est pas content, voire même crier ». Parfois, quand on pousse un gros coup de gueule, on crie ; pousser un coup de gueule, ça veut dire « montrer qu’on n’est pas content, qu’on est mécontent. » Par exemple, si vous avez raté vos examens, vous dites à un ami : « Bon, j’ai raté mes examens et mes parents ont poussé un coup de gueule. » Ça veut dire : « Mes parents n’étaient pas contents, ils me l’ont montré ; ils ont montré qu’ils étaient mécontents, ils ont poussé un coup de gueule. »

Vous pouvez aussi lire : « Un pilote de Formule 1 (les voitures qui vont très vite) a perdu sa dernière course ; son entraîneur a poussé un coup de gueule. » Son entraîneur a montré qu’il n’était pas content, il a dit et il a montré qu’il était mécontent, qu’il n’était absolument pas satisfait de la situation.

Vous voyez que le sens de cette expression est assez simple et peut se comprendre très vite et j’en profite à mon tour pour pousser un petit coup de gueule. En tant que créateur de contenus, on est exposé à la critique – ça, j’ai l’habitude, ça fait des années que ça dure. A partir du moment où vous mettez quelque chose en ligne, vous allez avoir des critiques. On en a déjà parlé par le passé et en général, moi, j’ignore les critiques qui ne sont pas constructives ; des gens qui critiquent et qui n’apportent rien, qui critiquent pour critiquer. Je les ignore complètement. Ce n’est pas contre eux que je vais pousser un coup de gueule. Je veux pousser un coup de gueule contre les personnes qui sont ingrates. Quelqu’un d’ingrat, ça vient d’« ingratitude » et l’ingratitude, c’est quand quelqu’un vous donne quelque chose et, au lieu de lui dire merci, eh bien, vous le critiquez ou vous êtes négatif avec cette personne. Et je déteste l’ingratitude et je voudrais pousser un coup de gueule contre l’ingratitude.

J’ai par exemple eu le cas la semaine dernière, il y a deux semaines où j’ai publié une vidéo en anglais et sur ma chaîne, il y a 474 vidéos dont 471 en français ; donc, il y a trois vidéos dans lesquelles je parle anglais et allemand mais juste pour exprimer quelque chose dans une langue étrangère. Je trouve que trois vidéos sur 474, ce n’est pas beaucoup. Pourtant, quand j’ai fait ma dernière vidéo en anglais, il y en a plein qui ont dit : « Oui, Johan, on préfère les vidéos en français ; c’est nul ! Pourquoi tu fais ça ? Y a déjà plein de contenus en anglais partout et bla bla bla. » Donc, des critiques directes et même sur Facebook – vous savez, vous avez ce personnage qui est en colère – et il y a des gens qui ont été en colère pour ça. Ça, je trouve ça très ingrat. Des fois, on m’écrit et on me dit : « Oh, tes vidéos, elles sont trop longues, je m’ennuie. » ou on m’écrit : « Tes vidéos sont trop courtes ; tu ne vas pas assez en profondeur dans les sujets. » J’ai fait la dernière fois deux podcasts de suite dans lesquels je n’expliquais pas des expressions comme je fais d’habitude et j’ai eu des messages : « Oh, Johan, ton podcast n’est plus intéressant parce que tu n’expliques plus d’expression. » alors que c’était juste deux de suite où je n’ai pas expliqué et la semaine d’après, je reprenais mes expressions.

Je me dis que quand quelqu’un publie comme ça gratuitement quatre contenus par semaine, deux vidéos et deux podcasts, il y a forcément des contenus qui ne vous plairont pas, qui ne vous intéresseront pas et ça, ce n’est pas un problème, c’est normal. Donc, s’il y a un contenu de temps en temps qui ne vous plaît pas, ne le regardez pas, attendez le prochain, regardez la suite ! Et s’il n’y a aucun contenu qui vous plaît, pas de problème, ne regardez plus du tout ! C’est que cette chaîne n’est pas faite pour vous. Quelqu’un qui reçoit gratuitement quatre contenus chaque semaine peut donner un avis, bien sûr ! Ce n’est pas tout le sujet, on est là pour échanger, on peut donner un avis, on peut dire : « Je trouve que ça, ça ne m’a pas plu, etc. », mais ce qui n’est pas correct, c’est de se plaindre sans être constructif et d’exiger des choses. C’est des choses contre lesquelles je voulais pousser un coup de gueule.

J’espère que cette expression vous sera utile, que vous avez tout compris. Vous savez que je déteste être négatif – je suis une personne qui aime être toujours positive, je n’aime pas parler de choses négatives – mais dans cette vidéo dans laquelle je vous explique l’expression « pousser un coup de gueule », je devais quand même pousser mon coup de gueule.

Merci de m’avoir regardé ! A très bientôt !