Je m’en moque / je m’en fous / Je m’en …

Je m’en moque / je m’en fous / Je m’en …

Abonne-toi à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour, merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique, une vidéo qui va t’aider à enrichir ton vocabulaire. Merci vraiment de me rejoindre pour ça, on va voir – j’en ai réservé 8 – 8 façons de dire que quelque chose ne t’intéresse pas, ne te touche pas. C’est quelque chose qui est très utilisé dans le langage courant et on va voir 8 façons de le dire. T’as pas besoin d’utiliser toutes ces façons-là, mais c’est important de les comprendre. Donc, on y va. Tu verras qu’il y a différents types de langages (langage courant, soutenu, familier) et il y a même un gros mot à la fin, donc, je te demanderais, si tu es avec des enfants, de boucher les oreilles des enfants ou de boucher tes oreilles si tu n’aimes pas la grossièreté comme c’est mon cas. Ça, c’est pour la fin, je te préviendrai. Comment on peut dire que quelque chose ne nous intéresse pas, que quelque chose n’est pas important pour nous, que quelque chose ne nous touche pas ?

La première façon de le dire, c’est de dire “je m’en moque”. Ça, c’est du langage courant, c’est très utilisé. Si tu entends “je m’en moque”, ça veut dire “ça m’est égal, ça ne m’intéresse pas, ça ne me touche pas, ce n’est pas grave, je ne suis pas intéressé”. Quand dans l’introduction Emma pense avoir cassé quelque chose, elle le dit à Tom, Tom dit : « Je m’en moque. » et ça veut dire “ce n’est pas grave, je ne suis pas intéressé par ça, ce n’est pas un problème, je ne suis pas touché, je m’en moque.”

Une autre façon synonyme de dire “je m’en moque, je ne suis pas intéressé”, c’est de dire “je m’en fiche”. C’est un peu familier de dire “je m’en fiche” ; ce n’est pas grossier, c’est un peu familier. Si tu dis “je m’en fiche”, eh bien, ça veut dire “je m’en moque”, ça ne me touche pas, ça ne m’intéresse pas. Si par exemple, je te dis : « Tiens, cette personne t’as critiqué. », toi, tu peux dire : « Je m’en fiche ! » Ça veut dire “je m’en moque, ça ne me touche pas, ça ne m’intéresse pas, ce n’est pas grave.” Si on reste dans le familier et qu’on cherche un autre synonyme, on peut dire : « Je m’en tape. » Si tu dis : « Je m’en tape. », ça veut dire “je m’en moque, je m’en fiche, ça m’est égal, ce n’est pas important pour moi, ça ne m’intéresse pas, ce n’est pas un problème. »

Si, par exemple, un collègue te dit : « Hey, tu vas perdre ton emploi si tu continues à critiquer tout le monde. » et que toi, tu réponds : « Je m’en tape. », ça veut dire “ce n’est pas grave ; si ça arrive, ça ne me touche pas, ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse. Je m’en tape.”

Numéro 4 : je m’en balance, on peut même le raccourcir en j’m’en balance. Balancer, c’est jeter. Si je dis : « Je balance ce stylo. », ça veut dire que je l’ai jeté. Et si tu dis : « Je m’en balance. », ça veut dire exactement la même chose, ça veut dire “je m’en fiche, je m’en moque, je m’en tape.” Dans l’introduction, Tom dit : « Je m’en balance. » Ça veut dire “ça ne me touche pas, ce n’est pas grave, je m’en moque. »

Un autre synonyme, cette fois-là, c’est encore un peu plus familier voire un peu même grossier, on interdit par exemple les enfants de le dire. C’est de dire “je m’en fous”. On peut autoriser les enfants de dire “je m’en moque” – nos enfants, par exemple, on leur autorise à dire “je m’en moque, je m’en fiche” ; ça, ils peuvent le dire. “Je m’en balance”, ils ne le disent pas ; “je m’en tape”, ils ne le disent pas ; et “je m’en fous”, on leur interdit. Donc, quand ils le disent, on dit : « On ne dit pas “je m’en fous”. » parce que c’est trop grossier. C’est le verbe “foutre” qui est un verbe grossier.

Donc, imagine, tu as quelqu’un qui est très très riche et il se fait voler sa voiture et quand un de ses amis lui dit : « Ah, tu t’es fait voler ta voiture très chère. » Lui, il répond : « Je m’en fous. » Ça veut dire “je m’en moque, ça m’est égal, ça n’a aucun effet sur moi, ça ne me touche absolument pas. Je m’en fous, je m’en moque.”

Une autre façon un peu différente cette fois de dire qu’on s’en moque, que quelque chose ne nous touche pas, eh bien, on peut dire “ça m’est égal”. Ça, c’est plus courant, c’est presque soutenu. Ce n’est pas vraiment soutenu, mais c’est vraiment du langage bien, du langage propre. “Ça m’est égal”, ça veut dire “ce n’est pas grave, je m’en moque, je m’en fous”, mais d’une façon beaucoup plus nette et beaucoup plus polie. Par exemple, si un homme dit à une femme (un homme qui donnait rendez-vous à une femme assez souvent) : « Ben écoute, je n’ai plus vraiment envie de te voir. » Et la femme lui dit : « Ça m’est égal. » Ça veut dire “je m’en moque, ça ne me touche pas, je ne suis pas touchée par ça, ça ne me fait d’effet, ça m’est égal, je m’en moque.”

Une autre façon très simple, c’est de dire : « Ça ne m’intéresse pas. » Ça, c’est courant aussi, à utiliser comme tu veux. Imagine, il y a une dispute, tu te disputes avec une personne et quand tu rentres le soir, ta femme dit : « Ah, tu t’es disputé avec ton collègue ? » Toi, tu dis : « Oui, mais ça ne m’intéresse pas. » Ça veut dire “je m’en moque, ça m’est égal, faut pas parler de ça, ça ne me touche pas”.

On en arrive au moment où il va falloir boucher les oreilles des enfants parce que c’est une expression en deux parties que moi, je n’emploie pas du tout, que je ne te recommande pas du tout d’utiliser parce que c’est grossier. Cette double expression, tu peux parfois entendre “je m’en bats”. Ça, ce n’est pas poli, il ne faut pas le dire. Ce n’est pas la grossière encore. “Je m’en bats”, ça veut dire “je m’en moque, je m’en fous, ça m’est égal, je m’en fiche”, mais c’est grossier.

Et là, c’est le moment, on bouche les oreilles des enfants ou on se bouche les oreilles si on n’aime pas la grossièreté (moi, je n’aime pas ça ; je veux t’enseigner du français que tu peux entendre). C’est l’expression “je m’en bats les couilles”. Ça, c’est grossier, il ne faut pas le dire. Tu peux l’entendre. Le mot – je vais le redire, le gros mot, donc, on se bouche les oreilles – c’est le mot “couilles”, ça veut dire “testicules”. C’est l’organe reproducteur masculin et quand on dit cette expression que je viens de dire, eh bien, ça veut dire “je m’en fous, je m’en moque, je m’en fiche”, mais ça veut vraiment dire d’une façon très très grossière. C’est du français authentique malheureusement. Moi, je ne l’utilise jamais, mais tu pourras l’entendre si tu es en France et c’est important de savoir ce que c’est. Je ne vais pas te donner d’exemples parce que je ne veux pas le redire. C’est les mêmes exemples, tu peux remplacer l’expression grossière que je viens de donner par tous les exemples dont on a parlé et ça marchera exactement de la même façon.

Pour résumer : 8 façons de dire que quelque chose ne te touche pas, ne t’intéresse pas, ne te fait pas d’effet.

Je m’en moque

Je m’en fiche

Je m’en tape

Je m’en balance

Je m’en fous

Ça m’est égal

Ça ne m’intéresse pas

Je m’en bats

Et la dernière, je ne vais pas la redire.

Merci, j’espère que tu as aimé cette vidéo. Je sais qu’en général, ces vidéos avec des expressions, du vocabulaire, ça t’intéresse. Si tu as aimé, mets un petit J’aime, ça fait toujours plaisir. Abonne-toi à notre chaîne, on approche doucement des 600.000 abonnés, donc merci beaucoup de ta confiance. Mets la petite cloche pour être informé lorsque je sors chaque lundi une nouvelle vidéo et puis, dis-moi en commentaire si y a d’autres expressions que tu connais sur ce sujet, parce qu’il y en a, il y a d’autres expressions qui veulent dire la même chose et que tu as peut-être déjà entendues.

Merci de ta confiance et à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique.