J’apprends une nouvelle langue

J’apprends une nouvelle langue

Dans cette vidéo, je suis heureux de partager avec vous un projet qui me tient à coeur…

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, je vais partager avec vous un projet qui me tient vraiment à cœur : j’apprends une nouvelle langue, comme vous.

Bonjour les amis ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo et merci de prendre le temps d’écouter ce que je vais vous raconter, je pense que ça peut vous aider puisque ça concerne directement l’apprentissage des langues. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je parle trois langues : le Français – qui est ma langue maternelle –, l’Anglais – puisque j’ai eu l’occasion de l’apprendre à l’école et de la développer par moi-même au cours de ma carrière professionnelle, pendant mes voyages, etc. – et je parle également Allemand – puisque j’ai travaillé pendant dix ans dans un pays germanophone et que j’ai vécu pendant six ans et demi en Autriche.

Vous savez également, si vous me suivez depuis un moment, que je suis passionné par la culture, par l’apprentissage, par les voyages. C’est pour cette raison que j’aimerais ajouter quelques langues à ma boîte à outils pour mieux m’intégrer dans ces pays. J’ai remarqué, au cours de mes voyages et au cours de mes discussions avec des voyageurs, que si vous voulez vraiment profiter à 100% d’un pays, vous devez en comprendre la langue et vous devez en maîtriser la langue. Ça ne veut pas dire qu’il faut connaître toutes les langues du monde, mais ça veut dire que les coins qui vous passionnent ou qui vous intéressent beaucoup, eh bien, ce sont des endroits où il est propice pour vous à apprendre la langue. Il y a plein de pays dans lesquels la  majorité des gens ne parlent pas une langue étrangère. Si vous arrivez en France, il y a des gens qui ne parlent que le Français – c’est pareil dans tous les pays – et en maîtrisant la langue, vous pouvez vous faire de nouvelles connaissances, discuter avec les gens et vous pouvez mieux comprendre et mieux vous imprégner de la culture du pays.

La langue, c’est une partie intégrante du pays, à mon avis. Il y a d’ailleurs cette citation très célèbre de Wittgenstein, philosophe autrichien – j’en ai parlé plusieurs fois dans le cadre de Français Authentique – qui a dit : « Les frontières de ma langue sont les frontières de mon monde. » Si vous voulez élargir votre horizon, votre culture, votre cercle d’influence, il faut élargir votre nombre de langues parlées. Je n’ai pas besoin de vous convaincre puisque vous faites partie des gens qui apprenez une langue étrangère et donc, vous avez déjà fait la première étape.

Moi, il y a deux langues actuellement qui m’attirent beaucoup : c’est l’Italien et l’Espagnol. Ne dites pas que c’est parce que ce sont des langues faciles étant donné que le Français, ma langue maternelle et ces langues font partie de la même famille, c’est vraiment parce que je suis attiré par ces pays et par leur culture. Je suis d’ailleurs d’avis qu’il n’y a aucune langue facile. Si vous voulez apprendre une langue, quelle qu’elle soit, vous allez devoir travailler dur et je sais très bien en me lançant dans l’apprentissage de l’Italien (que j’ai finalement choisi) que je vais devoir travailler dur chaque jour – on va revenir sur mon programme – [parce que] même si c’est une langue qui est assez aisée pour un francophone, c’est une langue qui va me demander beaucoup de travail pour son acquisition. Mon plan, c’est d’apprendre pendant deux ou trois ans l’Italien, de combiner cela avec des visites sur place du pays et ensuite, de passer à l’Espagnol.

Je sais déjà qu’en faisant cette vidéo, je vais avoir plein de commentaires qui vont me dire : « Johan, pourquoi tu n’apprends pas l’Espagnol ; pourquoi tu n’apprends pas l’Arabe, pourquoi tu n’apprends pas le Chinois ? Pourquoi tu n’apprends pas le Portugais ? Etc. ? » Et ça me touche parce que je sais que ça vous ferait plaisir que je prenne le temps d’apprendre votre langue maternelle ; ça montre, encore une fois, le lien qu’on a entre la culture et les langues puisque vous-même vous sentiriez touchés indirectement si je me mettais à apprendre votre langue. La question que vous allez me poser, c’est : « Pourquoi tu n’apprends pas ma langue ? » et moi, ma réponse serait : « Pourquoi le ferais-je ? Parce qu’il y a tellement de langues à apprendre dans le monde, il y a tellement de langues intéressantes, sympathiques, tellement de cultures sympathiques qu’il faut bien faire un choix ; on ne peut pas se focaliser sur toutes les langues à la fois et moi, j’ai décidé de me focaliser sur la langue de Dante pour les raisons suivantes :

La première et la raison majeure, c’est que c’est un pays qui m’a toujours attiré. L’Italie m’a toujours attiré, j’ai toujours été attiré par sa culture, j’ai toujours été attiré par ses grands hommes (Leonard de Vinci, Michel Angelo, Dante, etc.) J’ai été fan de Galilée pendant longtemps. J’ai toujours été attiré par ses grands hommes et par la culture italienne. » Je ne l’ai malheureusement que trop peu visitée ; je suis allé à Rome, je suis allé à Trieste lorsque j’étais en vacances à Slovénie. Je ne l’ai pas assez visité à mon goût, mais le peu de fois où j’ai été là-bas, il y a eu une ambiance et une atmosphère qui m’attire. Lorsque vous êtes sur les places et que vous prenez un Capuccino ou un Expresso, que vous êtes sur une place au soleil, c’est quelque chose qui m’attire énormément. Et d’après tout ce que j’ai vu à travers mes recherches, c’est un pays qui est très diversifié : entre le Piedmont, la Toscane, Sicile, Sardaigne, le Sud de l’Italie, etc., vous avez tout un tas de régions différentes qui semblent vraiment être toutes plus belles les unes que les autres. Vous avez tout : vous avez la mer, vous avez la montagne, vous avez du bon vin, vous avez de la bonne nourriture et les gens ont l’air vraiment très sympathiques. J’ai d’ailleurs l’intention de me prévoir un petit voyage en 2017 et ce sera certainement Venise parce que je n’y suis jamais allé et ça fait plusieurs années que je planifie d’aller là-bas.

Ce sont là mes raisons ; elles pourraient très bien s’appliquer à d’autres. Ça pourrait s’appliquer au Portugais, à l’Arabe, au Chinois ou à l’Espagnol, mais, dans un premier temps, c’est vraiment la langue que j’ai envie d’apprendre et mon objectif, il est très simple : j’ai envie de parler la langue correctement pour y aller régulièrement, découvrir différentes régions et pouvoir m’exprimer dans la langue locale. Et j’ai également comme objectif de pouvoir lire des livres en versions originales, des livres des grands hommes que j’ai cités précédemment. Voilà mes deux grands objectifs et voilà toutes les raisons pour lesquelles j’apprends cette belle langue et j’ai commencé il y a trois jours seulement.

La grande spécificité pour moi, c’est que ça va être la première langue que j’apprends à 100% de façon autonome, seul de chez moi sans prendre aucun cours et comme un autodidacte. Je vous rappelle qu’un autodidacte, c’est une personne qui apprend quelque chose seule, par ses propres moyens, en lisant des livres ou en écoutant des CD. Et comme je suis complètement à 100% débutant dans cette langue, je vais suivre deux phases : la première phase va être une phase de travail actif pendant laquelle je vais essayer d’atteindre le niveau de compréhension. Il faut que j’arrive au plus vite à atteindre le niveau de compréhension (puisqu’actuellement, je ne comprends rien). J’utilise deux méthodes et la première, c’est Assimil italien pour débutants et la deuxième, c’est Complete Italian de la série Teach Yourself. Je n’ai aucun lien de partenariat avec ces éditeurs, mais c’est ce qu’on m’a recommandé et c’est ce que je trouve le plus pratique. Et je vais étudier le moins de grammaire possible ; je ne vais pas me focaliser sur la grammaire, je vais essayer de me focaliser dès le début sur l’écoute – c’est pour ça que ces méthodes sont sympas parce que pour chaque méthode, il y a un CD, donc, je vais me concentrer sur l’écoute, sur l’acquisition du vocabulaire de base, le verbe « être », le verbe « avoir », la conjugaison de ces verbes, etc.

J’ai donc intégré l’Italien à ma routine matinale et, comme je vous le disais tout à l’heure, il faut travailler pour apprendre une langue,  même si c’est une langue qui semble facile à acquérir pour un Français. Je vais travailler en gros trente minutes le matin pendant ma routine matinale avec Assimil et avec Complete Italian pour essayer d’atteindre les connaissances de base. Le soir, dix-quinze minutes de revue de vocabulaire : j’utilise un système de cartes pour essayer d’apprendre vraiment le vocabulaire de base. Et au cours de la journée, j’ai mis sur mon smartphone de l’Italien pour essayer de l’écouter. Je mets les leçons d’Assimil et de Complete Italian parce qu’il faut que j’essaye de comprendre ce qui est dit. En tout, ça fait quasiment une heure de travail par jour.

À la fin de cette phase 1, quand je serai capable de comprendre un petit peu – je pense que cette phase 1 va durer au moins trois mois – je vais passer à la phase 2 qui va être une phase un peu plus passive et qui va être la phase dans laquelle je vais faire comme vous tous les efforts pour passer de l’état de compréhension (puisque je comprendrai un petit peu l’Italien) à l’état d’expression, l’état dans lequel je serai capable de le parler.

Encore une fois, hors de question d’aller à l’école ou d’aller en cours pour ça, je vais suivre scrupuleusement les règles que je vous enseigne dans le cadre de Français Authentique. Je vais beaucoup écouter, je vais écouter de nombreuses fois la même chose, je vais travailler pendant mes temps morts (actuellement dans la phase 1 puisqu’il faut que j’essaye d’atteindre ce niveau de compréhension). Je ne peux pas faire tout le travail pendant mes temps morts, j’ai besoin de travailler au bureau, concentré pour atteindre les bases. Dans cette phase 2 où je serai dans votre situation, je vais me concentrer  à 100% sur l’écoute pendant mes temps morts avec l’esprit Kaizen.

Je vais donc écouter des choses intéressantes en suivant les concepts de Français Authentique et j’ai la chance d’avoir une ressource qui me permettra de faire ça – j’en ai déjà parlé plusieurs fois : c’est mon ami Alberto d’Italiano Automatico qui a un site et il fait une vidéo chaque jour avec des sous-titres en Italien et en Anglais. Aujourd’hui, je le regarde parce que les sujets m’intéressent vraiment et je lis les sous-titres en Anglais, mais quand j’aurai cette compréhension, je pourrai relire ces sous-titres en Italien pour me développer. Et je vais combiner ça avec d’autres vidéos en Italien, avec des livres en Italien ; je vais essayer peut-être de regarder des films en Italien, mais tout ça, ce sera quand j’aurai acquis ce niveau de compréhension dont je vous parle toujours en vous disant : « Écoutez, écoutez, mais il faut écouter des choses qui vous intéressent et que vous comprenez. » Là, je travaille encore à l’acquisition de la compréhension. Tout ça, ce n’est ni plus ni moins que les concepts enseignés par des gens comme Steve Kaufmann de The linguist qui parle beaucoup de langues et qui recommande des méthodes d’apprentissage naturelles, comme Stephen Krashen et comme d’autres polyglottes qui recommandent d’apprendre des langues par ses propres moyens et avec les deux phases dont je viens de vous parler : acquisition de la compréhension et utilisation de matériel authentiques (musique, vidéo, livres) pour développer votre niveau dans la langue souhaitée.

Je suis heureux de partager ce projet avec vous – c’est un projet qui me tient à cœur. Je partagerai également mes progrès et je compte faire une première vidéo dans un mois. Là, je suis vraiment parti de zéro – j’ai commencé lundi – et dans un mois, j’ai l’intention de faire ma première vidéo – bien sûr, je ne  parlerai pas encore de façon fluide, mais c’est pour me motiver et pour avoir un petit sens, une petite dette envers vous, une chose où j’ai envie que vous me motiviez et que vous m’aidiez à progresser en Italien. Donc, si vous êtes polyglotte, si vous êtes une personne qui apprend des langues en tant qu’autodidacte et que vous avez des conseils, n’hésitez pas à partager en commentaire en-dessous ; si vous avez des conseils de ressources en Italien pour moi, partagez tout ça en commentaire, que ce soit sur YouTube ou sur Facebook. Je partagerai mes progrès ; partagez vos progrès avec moi dans votre apprentissage du Français et, allez, on peut se lancer un petit challenge : je vous soutiens en Français et vous me soutenez en Italien, et vous vous abonnez à la chaîne YouTube de Français Authentique pour ne pas manquer les vidéos dans lesquelles je vous parlerai en Italien.

Merci d’être si nombreux à me suivre ; si vous avez aimé cette vidéo, laissez un petit « J’aime », ça fait toujours très plaisir. Moi, je vous dis à très bientôt. Ci vediamo, j’espère que j’ai prononcé correctement !