J’ai d’autres chats à fouetter

J’ai d’autres chats à fouetter

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “J’ai d’autres chats à fouetter”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, chers amis ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode de Français Authentique ou du podcast de Français Authentique. Et aujourd’hui, nous allons voir au sens de l’expression « j’ai d’autres chats à fouetter », « j’ai d’autres chats à fouetter ». Je remercie Brigitte ou Brigit, je ne sais pas comment on prononce, puisque Brigit ou Brigitte est absente. Je la remercie de m’avoir suggéré cette expression par e-mail. Merci Brigitte.

Avant de passer au contenu de ce podcast, de cet épisode, je tiens à te rappeler que les inscriptions à l’académie Français Authentique sont enfin ouvertes. Elles ont été fermées pendant plus de trois mois, comme d’habitude, et elles sont ouvertes jusqu’au 17 janvier.

Pendant les trois mois de fermeture… je rappelle que les inscriptions à l’académie sont fermées 95% de l’année, mais pendant ces trois mois de fermeture, on a travaillé à plein de nouvelles choses et notamment, la grande, grande nouvelle, c’est que j’ai intégré plusieurs profs, plusieurs professeurs de français natifs pour, eh bien t’aider à progresser à l’oral.

On a actuellement trois, quatre réunions Zoom chaque semaine. L’objectif, c’est d’augmenter le rythme, de proposer encore plus de discussions sur Zoom par petit groupe, 10-15 personnes, afin que tu puisses t’exprimer, parler avec un prof et d’autres étudiants. Tu peux être un peu guidé, tu peux poser toutes tes questions et on peut t’aider à corriger tes erreurs systématiques. Bien sûr, le but c’est que tu t’exprimes à l’oral et pas qu’on te corrige tes erreurs toutes les deux minutes. Mais si tu fais des erreurs systématiques, les profs te corrigeront.

On a des profs sur plusieurs fuseaux horaires pour que, eh bien tu puisses discuter quel que soit l’endroit du monde où tu te trouves. On avait des problèmes parce que nos amis d’Amérique du Nord avaient des soucis à se connecter à différentes réunions Zoom, on a résolu ça. Donc, tu as plusieurs profs, plein de réunions Zoom chaque semaine sur différents fuseaux horaires, la salle de tchat ouverte en permanence, sept sur sept, 24 heures sur 24, pour aller discuter en français avec d’autres étudiants. On a bien sûr toujours nos groupes privés Facebook, Telegram, le forum avec du coup plus de francophones pour t’aider et te proposer un suivi personnalisé.

Et en plus de tout ça, on a rebâti complètement le système des modules, parce que l’académie, c’est aussi des nouveaux modules, des vidéos chaque mois. Là, on est à 62 modules, je crois, à l’heure d’aujourd’hui dans l’académie, auxquels tu accèdes tout de suite. Et chaque mois, j’ajoute un module vidéo avec plein de PDF, MP3, une vidéo. Et on a mis en place un nouveau système pour que tu puisses suivre ton contenu plus facilement et de façon plus guidée. Donc voilà, tout ça c’est disponible, mais après le 17 janvier, impossible de nous rejoindre.

Revenons-en à l’expression du jour, « j’ai d’autres chats à fouetter ». Tu vas comprendre que cette expression, elle n’a pas, heureusement, le sens qu’on pourrait avoir. Heureusement, il n’est pas question de faire du mal à des chats.

Tu sais qu’un chat, c’est un animal de compagnie, c’est un petit animal mignon, c’est un félin, qu’on retrouve dans beaucoup de familles, beaucoup de foyers. Ça, c’est un chat. « Fouetter », ça veut dire frapper avec un fouet. Un fouet, c’est un morceau de bois que tu tiens en main. Et au bout de ce morceau de bois, il y a un morceau de cuir, et on vient frapper, taper avec le cuir sur quelqu’un ou quelque chose. On a la vision quand on pense aux esclaves d’autrefois, de ce fouet où tu avais vraiment ce fouet qui était tenu par une personne qui frappait un esclave. Ça, c’est « fouetter ».

Heureusement, comme je te disais, on n’utilise pas cette expression au sens propre, on ne frappe pas de pauvres chats. Avoir un chat à fouetter ou des chats à fouetter, ça voudrait dire qu’on prend un fouet et qu’on frappe les chats avec ce fouet. Heureusement, ça ne se fait pas, on ne fait pas ça au sens propre.

L’expression signifie au sens figuré, c’est comme ça qu’on l’utilise, qu’on a beaucoup de choses à faire, on a même d’autres choses à faire que la chose pour laquelle on nous sollicite, on a des préoccupations plus importantes, on a quelque chose de plus important à faire. C’est ça que signifie « j’ai d’autres chats à fouetter ».

Tu peux entendre « j’ai d’autres chats à fouetter » ou « j’ai d’autres chats (z)à fouetter ». Il s’agit ici d’une liaison non obligatoire. Je t’expliquais comment faire la liaison en français dans une vidéo You Tube, que tu pourras aller voir si ça t’intéresse. Donc cette expression, « j’ai d’autres chats à fouetter », signifie « j’ai des choses plus importantes à faire ».

On va voir quelques contextes, quelques exemples qui te permettront de bien saisir le sens de l’expression. Premier exemple, tu imagines le ministre de l’intérieur qui donne une interview et le journaliste l’interroge sur des rumeurs liées aux élections. Le ministre de l’intérieur ne veut pas répondre et dit : « Je ne répondrai pas à cette question, j’ai d’autres chats à fouetter. Je suis responsable de la sécurité des Français ».

La phrase, « j’ai d’autres chats à fouetter », ici, indique que le ministre de l’intérieur a des préoccupations plus importantes que les élections. Il a des choses plus importantes à faire, il a d’autres choses à faire que de penser aux élections. En tout cas, c’est ce qu’il dit. Et pour le dire, il dit : « j’ai d’autres chats à fouetter ».

Un autre exemple, tu imagines un chef d’entreprise qui explique à un de ses amis : « Avec la crise économique, j’ai d’autres chats à fouetter que de perdre du temps à aller à des soirées cocktail ». En faisant ça, il indique à son ami qu’il a des choses plus importantes à faire que d’aller à des soirées cocktail, qu’il a des préoccupations plus importantes que d’aller à des soirées cocktail. Il a d’autres chats à fouetter, parce que c’est la crise économiques et qu’il veut sauver son entreprise.

Dernier exemple, tu as un joueur de football qui discute avec un de ses conseillers et il parle d’un possible transfert, un changement de club à la fin de l’année. Et là, le joueur lui dit : « Non mais écoute, de toute façon j’ai d’autres chats à fouetter. Je dois m’entraîner dur, travailler dur, pour aider mon équipe actuelle à gagner ». Donc s’il dit : « J’ai d’autres chats à fouetter », ça veut dire « j’ai des choses plus importantes à faire, j’ai d’autres choses à faire, j’ai des préoccupations plus importantes ».

Cette expression, « j’ai d’autres chats à fouetter », tu pourrais éventuellement la confondre avec « il n’y a pas de quoi fouetter un chat ». Si tu entends « il n’y a pas de quoi fouetter un chat », ça veut dire « ce n’est pas grave », tout simplement.

Si par exemple, tu arrives en retard à un rendez-vous, tu t’excuses et moi je te dis : « Bah, il n’y a pas de quoi fouetter un chat ». Tu peux comprendre que je te dis « ce n’est pas grave, le fait que tu sois arrivé en retard au rendez-vous n’est pas grave », tout simplement.

Ce que je te propose de faire maintenant, c’est de répéter après moi, tu répètes en copiant mon intonation, ma prononciation, et je vais choisir de faire la liaison entre le mot « chats » et le mot « à », donc je vais dire « j’ai d’autres chats (z)à fouetter ». On y va.

J’ai d’autres chats à fouetter.

J’ai d’autres à fouetter.

J’ai d’autres chats à fouetter.

Une dernière fois :

J’ai d’autres chats à fouetter.

Très bien. Merci de m’avoir suivi. N’oublie pas de suivre le lien pour découvrir l’académie Français Authentique. Tu vas sur www.francaisauthentique.com/academie-ouverte ou tu cliques sur le lien dans la description. Fais-le avant dimanche 17 janvier, puisqu’ensuite les inscriptions seront fermées. Et crois-moi, si tu penses avoir d’autres chats à fouetter, c’est une erreur. Découvre la page de présentation avant la fermeture des inscriptions.

Je te dis à bientôt pour plus de contenus en français authentique. Salut !