facebook_pixel

Une invention française : le vélo

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, nous allons parler d’une invention française : la bicyclette. Le vélo quoi !

Bonjour les amis et merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique dans laquelle nous allons parler d’une invention française. Il s’agit de la bicyclette plus communément appelée le vélo. Il s’agit d’un moyen de locomotion (un moyen de locomotion, c’est quelque chose qui sert à se déplacer) à deux points de contact ; il y a deux points de contact entre ce moyen de locomotion et le sol et il s’agit des deux roues qui touchent le sol. Il s’agit d’un moyen de locomotion instable, c’est-à-dire qu’il est très facile de tomber ; ce n’est pas stable comme une chaise sur laquelle vous vous asseyez et vous tenez sans effort, il faut un certain effort pour maintenir l’équilibre et cet équilibre, vous le maintenez quand vous roulez. D’ailleurs, quand les enfants commencent à faire du vélo, ils sont assis sur un vélo avec les deux roues et on leur met à l’arrière des petites roulettes  pour qu’ils n’aient pas ce problème d’équilibre et qu’ils ne tombent pas. Nous, avec mes enfants, on est dans la phase où Emma, cinq ans, n’a plus ces roulettes derrière, mais Tom, 3 ans et demi, il a encore ces roulettes pour ne pas tomber.

Le vélo est constitué d’un cadre – c’est souvent de l’acier soudé ou de l’aluminium et ce sont des tubes soudés. Aujourd’hui – ce n’était pas le cas à la création du vélo – ce cadre représente l’ensemble, le bâti de ce moyen de locomotion auquel on ajoute deux roues pour aller en contact avec le sol, deux roues avec leur deux pneus (chaque roue a un pneu qu’on gonfle avec de l’air) et ça fait la liaison entre le sol et le vélo. On a par-dessus tout ça un guidon à l’avant qui nous permet de diriger le vélo et de pouvoir aller vers la gauche ou vers la droite. On s’assoit sur ce qu’on appelle une selle et le mouvement – il faut bien envoyer de l’énergie pour avancer – est créé par les pédales. On tourne les pédales avec nos jambes, les pédales entraînent une chaîne qui fait tourner les roues. Donc, le système pédale-chaîne (il y a les plateaux et pignons également, mais on ne va pas trop rentre dans les détails) fait qu’on transforme le mouvement de rotation des jambes en un mouvement de translation qui fait que la bicyclette ou le vélo avance tout droit.

Une invention très pratique sur le vélo, ça a été le frein puisqu’on a parlé jusqu’à présent de la création d’un mouvement, donc, vous avancez, vous arrivez à tourner grâce au guidon, mais si vous souhaitez vous arrêter ou perdre un petit peu de vitesse, vous appuyez au niveau des poignets du guidon, sur les freins. Je vous disais que c’était une invention très pratique, malgré tout, le vélo était une invention française et c’est un tout petit peu plus compliqué que ça. C’est très certainement un Français qui a inventé la bicyclette, mais il y a toute une histoire derrière et cette histoire a commencé en 1817 avec la draisienne. La draisienne a été inventée par le baron Karl Von Drais et c’était un Allemand qui a appelé son invention la Laufmaschine (machine à courir) qu’on a appelée la draisienne et qui est littéralement l’ancêtre du vélo.

Sur la draisienne, on n’avait pas de pédales, donc, on posait les pieds par terre et on poussait avec les pieds pour faire avancer la draisienne et on utilisait le mouvement des roues pour aller un peu plus vite. Et d’ailleurs, le baron Karl Von Drais a réussi à parcourir 14,4 kilomètres en une heure avec son invention, ce qui a représenté un record pour l’époque. En 1861, Pierre et Ernest Michaux inventent le vélocipède. Là, il y avait des pédales sur ce qui ressemblait à une draisienne et c’est les pédales qui permettaient d’actionner une chaîne et d’avancer. C’est ce qu’on comprend sous le terme de bicyclette ou vélo moderne. Ils ont appelé ça un vélocipède qui a été diminué et qui est maintenant un vélo. Mais attention : cette invention a été revendiquée par une dizaine d’inventeurs, donc, c’est pour ça que je vous dis qu’il y a toujours un doute quand on dit que c’est une invention française. Mais, il est reconnu par beaucoup de sources que Pierre et Ernest, les inventeurs français, ont donné naissance au vélo, à la bicyclette.

Pendant et après la guerre de 1870, tout ce qui est développement et perfectionnement de cette jolie invention a plutôt eu lieu en Angleterre. Et en 1888, c’est un Ecossais, John Dunlop qui invente la pneumatique, le pneu qui permet de faire la liaison entre la roue et le sol et qui permet d’avoir surtout quelque chose de plus souple puisqu’avant, il y avait des roues en bois. Il y a eu différents matériaux – mais on n’avait pas cette souplesse et cet amortissement que proposent les pneumatiques.

En 1891, le Français Edouard Michelin, lui, invente la chambre à air – c’est l’endroit de la pneumatique où on met de l’air – pour vraiment avoir cet effet d’amortissement et ce qui est amusant, c’est que Dunlop et Michelin aujourd’hui, plus de 130 ans après, sont des marques de pneumatique très célèbres. Et quand on fait des recherches sur l’invention du vélo, de la bicyclette, on voit qu’ils ont vraiment contribué grandement à cela. C’est dans les années 1890 qu’on a commencé à créer des vélos dans les usines, notamment chez Peugeot et que la bicyclette, le vélo est devenu un produit que les ouvriers pouvaient s’acheter, c’est devenu un produit abordable.

En 1903, il y a eu le premier Tour de France, donc, là, le vélo a été à son apogée et il y a eu la course de vélo, le Tour de France. J’ai fait un module (c’est le module 11) de l’académie Français Authentique dans lequel on parle du Tour de France.)

J’espère que vous avez apprécié cette vidéo. Merci, en tout cas, de l’avoir regardée et j’aimerais beaucoup savoir si vous aimez le vélo. Dites-moi en commentaire est-ce que vous faites du vélo, est-ce que vous aimez le vélo. Personnellement, j’aime beaucoup ça. Le sport, c’est très bon  pour la santé ; le sport, c’est très bon pour le cerveau, donc, faire du vélo, c’est indirectement quelque chose de bon pour votre apprentissage du Français. Et je  parle de tout ça dans mon  livre de développement personnel Les quatre pilules pour une vie riche et sans stress. Vous pouvez jeter un petit coup d’œil en suivant ce lien, vous verrez que j’ai un livre avec un fichier MP3. C’est un livre PDF et audio – vous pouvez écouter et lire – et je retrace un petit peu les quatre dimensions du développement personnel pour avoir une vie riche, pour avoir une vie sans stress, pour être plus efficace, plus heureux tout simplement. Donc, jetez un petit coup d’œil, suivez ce lien et regardez comment on peut obtenir une vie riche et sans stress. Ce qui est bien, c’est que vous ferez d’une pierre deux coups puisque vous pratiquerez votre Français tout en apprenant d’un point de vue développement personnel.

Merci et à très bientôt !

Faites du vélo !

Vous appréciez ce contenu ?

Abonnez-vous à mon cours gratuit !

Étape 1

Découvrez mon cours gratuit !


Étape 2

Consultez mes autres ressources

Application mobile Extraits de cours Podcast Vidéos Blog


Étape 3

Il est temps d'agir

Procurez-vous un de mes cours pour apprendre à parler Français packs-small Vue d'ensemblePack 1 Pack 2 Pack 3 Académie


Étape 4

Rejoignez la communauté FA

Faites-vous aider par des gens qui comme vous apprennent le Français

Ce que disent mes élèves

Réseaux sociaux

facebook twitter googleplus youtube