l’île de la Réunion

l’île de la Réunion

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Johan : C’est quoi ton endroit préféré en France ?

Céline : Mon endroit préféré en France, c’est l’île de La Réunion.

Johan : Ha c’est sympa et c’est ici.

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va parler du département français de La Réunion. Si, si, c’est en France.

Bonjour et merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique et merci d’être chaque semaine de plus en plus nombreux à nous rejoindre. Aujourd’hui, on va parler de l’île de La Réunion. Céline et moi y sommes allés en 2009 et cette île est magnifique ; vous l’avez compris, on aime beaucoup et on a eu l’occasion d’y aller pour notre voyage de noces quand on s’est marié en 2009. On a passé une semaine là-bas et une semaine sur l’Île Maurice voisine et nous vous encourageons vraiment à y aller.

C’est une île qui est située dans l’océan indien et qui est un département d’outremer français, ce qu’on appelle les DOM. Elle est située dans l’hémisphère Sud et elle forme avec les îles Maurice et Rodrigue ce qu’on appelle les Mascareignes. Elle est située à 700 kilomètres de Madagascar et à 170 kilomètres de l’île Maurice. Il s’agit d’une île volcanique qui a été créée sur un point chaud. Un point chaud, en gros, c’est un endroit où la croûte terrestre est percée et où le magma remonte à la surface ; il va dans un premier temps dans l’océan, s’accumule jusqu’à former une île. Le point culminant de l’île (le point le plus haut) – Celui de la France, c’est le mont Blanc (4807 mètres ou 4810 mètres maintenant puisqu’il s’élève de plus en plus, donc il est plus haut que les 4807 mètres que j’ai appris quand j’étais à l’école.) – c’est le Piton des Neiges avec 3071 mètres. C’est lui qui a été à l’origine de la formation de l’île. C’est vraiment par ici que le magma est sorti dans un premier temps et a formé l’île, c’est lui qui est à l’origine de l’île de La Réunion. Il a été à l’origine de l’île il y a 3 millions d’années, mais il n’est plus actif depuis 12.000 ans. Mais, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas d’activité volcanique sur l’île de La Réunion : au Sud-Est de l’île, vous trouvez le Piton de la Fournaise. Il s’agit de l’un des volcans les plus actifs du monde. Il s’élève à 2631 mètres et impose environ deux éruptions par an en moyenne. C’est vraiment ce qui en fait un des volcans les plus actifs du monde. Il y a 173 éruptions sur les dernières 340 années, 20 éruptions sur les 10 dernières années. Donc, vous voyez que c’est vraiment du 1/2 environ.

En 2015, il y a même eu quatre éruptions à l’année. Celles-ci sont plus ou moins intenses ; parfois, c’est juste une petite coulée de lave, parfois il y a tellement de lave que l’île grandit de plusieurs kilomètres, mais la particularité de ce volcan, c’est qu’il n’est pas dangereux puisque c’est ce qu’on appelle un volcan rouge. C’est de la lave vraiment compacte et visqueuse qui sort et qui glisse sur la terre, contrairement aux volcans gris qui sont des volcans à éruption comme le Vésuve qui, eux, envoient plein de fumée incandescente et plein de lave bouillante avec une grande force. Ce n’est pas le cas à La Réunion, ce qui fait que c’est un volcan qui n’est pas dangereux puisqu’il est situé sur le côté de l’île au Sud-Est, que c’est une zone qui n’est pas habitée et donc, la lave s’écoule très souvent en direction de la mer. Et le volcan est également très surveillé puisque, comme on sait que c’est une zone très active, il y a des sismologues (les gens qui étudient les mouvements de la terre) qui savent prédire : « OK, bientôt il risque d’y avoir une éruption. » Il est très surveillé et pas vraiment dangereux.

Ce qui est un peu plus dangereux et embêtant, c’est les cyclones. La Réunion se situe sur la route des cyclones et elle est exposée à un climat tropical. L’île est également caractérisée par les trois cirques : le cirque de Mafate, le cirque de Salazie et le cirque de Cilaos. Les cirques, ce sont des endroits où il y a un éboulement massif provoqué soit par le fait que c’est une région sismique, soit par l’afflux d’eau au niveau des torrents. Ces trois cirques – on appelle ça comme ça parce que les parois sont abruptes et ça ressemble vraiment à un cirque – présente chacun paysage différent. Le cirque de Salazie est relativement vert puisqu’il est situé plus au Nord-Est et récolte pas mal de pluie. Le cirque de Mafate est un peu plus sec et isolé. Le cirque de Cilaos est relativement sec également, mais les trois cirques présentent des paysages très différents.

Johan : C’est quoi qui t’a le plus plu à La Réunion ?

Céline : C’est la diversité des paysages entre les volcans, la mer, les plages. C’est aussi l’aspect culturel qui est différent de la Métropole, la gastronomie qui est différente avec l’utilisation de tous leurs épices et aussi le rhum ; la dégustation du rhum était très intéressante sur l’île de La Réunion.

Johan : A La Réunion, il y a beaucoup d’espèces qu’on appelle des espèces endémiques. Une espèce endémique, c’est une espèce qui n’est présente que localement. Ça peut être des plantes ou des animaux qui n’existent nulle part ailleurs, qui existent seulement sur l’île de La Réunion.

L’île a été habitée à partir du XVIIe siècle et auparavant, on l’appelait l’île Bourbon et l’île Bourbon, c’est une famille de rois français et c’était une escale pour la France sur la route des Indes. A cette époque, il y avait beaucoup de commerce avec l’Inde et ses voisins et donc, c’était un endroit idéal pour faire une pause et c’était une base de la France de l’époque. C’est en 1848 qu’on a aboli l’esclavage sur l’île puisque, comme dans beaucoup de  périodes historiques, la France n’a pas été très sympathique avec les populations locales, on est allé chercher des Malgaches en majorité et des Africains pour les enfermer sur l’île et les utiliser en tant qu’esclaves. Tout ça s’est terminé en 1848 et l’île a pris le nom de l’île de La Réunion.

Il s’agit maintenant d’un département d’outremer – je vous parle un petit peu de l’organisation géographique française dans le pack 1, dans l’article intitulé « La France ». Donc, il s’agit d’un DOM (Département d’Outremer) et en 2013 on a recensé 835.00 habitants sur l’île, principalement sur les côtes et la ville la plus peuplée, c’est Saint-Denis qui est sa préfecture. Ce qui est frappant, c’est que les populations locales sont d’origine très diverses. Il y a de plus en plus d’Européens qui vont profiter du célèbre style de vie et du célèbre climat local.

Johan : Tu aimerais bien y habiter un jour ?

Céline : Oui, c’est un de mes rêves et c’est un de nos projets aussi.

Mais il y a également des gens qui viennent d’Afrique de l’Est, d’Afrique de l’Ouest, des Malgaches, des Indiens, des Chinois. C’est vraiment une population qui a été brassée et qui  vit en harmonie. On entend peu de problèmes inter-ethniques. Les religions vivent bien ensemble ; vous avez des musulmans, des catholiques, des hindous, etc. et c’est une île où il fait bon vivre. Comme partout, il peut y avoir des problèmes, mais dans l’ensemble, l’île de La Réunion reste assez tranquille.

L’économie est basée sur la culture de la canne à sucre, la pêche, le tourisme (qui est très répandue) et la culture de la vanille. Si vous y allez un jour, ce que je vous recommande vraiment de faire, vous pourrez découvrir le Créole qui est à la fois une langue, une culture, une histoire et une façon de vivre. Le Créole, c’est vraiment la façon de vivre locale.

Voilà, les amis ; j’espère que vous avez apprécié ce court survol de l’île de La Réunion. J’aurais pu développer sur la géographie, l’histoire, les choses qui sont propres à l’île, la culture – il y a des tas de choses à dire. Je voulais juste faire un premier survol et n’hésitez pas à poser des questions en commentaire ou à partager avec nous votre expérience si vous êtes déjà allé sur l’île de La Réunion. Merci de nous avoir regardé et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo de Français Authentique. A bientôt !