Il y a de l’eau dans le gaz

Il y a de l’eau dans le gaz

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Il y a de l’eau dans le gaz”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, cher ami ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, nous allons étudier ensemble une expression idiomatique française qui est « il y a de l’eau dans le gaz ». Je remercie d’ores et déjà notre amie Laura d’Italie, membre fidèle de l’Académie Français Authentique qui m’a suggéré cette expression et je suis sûr que tu vas apprendre plein de choses aujourd’hui. Donc, ça va être très sympa.

Avant ça, je te parle un peu de l’actualité. On travaille dure actuellement au sein de l’équipe Français Authentique pour améliorer l’interface de tous nos cours. On fait ça en se basant sur le cours « 30 jours pour booster ton français » qui a été lancé au mois de novembre, qui rencontre un grand succès. C’est vraiment le cours qui a les meilleurs retours jusqu’à présent. Et ce cours, il a une structure claire, tu es pris par la main et j’utilise un nouveau système sur le site pour te permettre de savoir où tu en es, de savoir quelle leçon tu as faite, quelle leçon tu n’as pas étudiée etc. Si tu veux découvrir ce cours, tu vas sur www.francaisauthentique.com/30j comme 30 jours.

On est en train actuellement de passer tous les anciens cours vers le nouveau système. Donc, il y aura bientôt du nouveau pour tous ceux qui se sont déjà procuré les cours et pour ceux qui se les procureront à l’avenir. Donc, va jeter un petit coup d’œil à www.francaisauthentique.com/cours pour en savoir plus. Et on informera tous les membres actuels quand le nouveau système sera en place. Pour eux, on l’a déjà mis en place pour l’Académie, donc va jeter un œil si tu es membre de l’Académie.

Revenons-en à notre expression du jour « il y a de l’eau dans le gaz ». L’eau, je pense que tu connais, c’est un liquide que l’on boit pour vivre par exemple, sans eau on ne peut pas survivre. D’un point de vue chimique, c’est H2O, l’eau tout simplement. L’eau compose les mers, les rivières, les océans, les lacs, tous les cours d’eau etc. L’eau, très connue.

Le gaz. Dans ce cas, on parle ici plutôt de gaz naturel. C’est le gaz qui est dans le sous-sol terrestre et qu’on va brûler pour cuisiner par exemple ou pour se chauffer. Donc, c’est le gaz naturel. Il y a différentes définitions du mot « gaz », mais ici on parle vraiment du gaz naturel utilisé pour se chauffer ou pour faire la cuisine.

Et apparemment, donc je vais t’expliquer d’où viendrait cette expression « il y a de l’eau dans le gaz », j’utilise toujours le conditionnel parce qu’on n’est jamais sur exactement, mais apparemment quand les premiers appartements ont commencé à utiliser du gaz dans les maisons ou du gaz dans les appartements, celui-ci arrivait parfois avec de l’eau qui est une impureté, on aurait voulu avoir que du gaz, mais il y avait par endroit de l’eau qui venait s’accumuler dans le gaz. Et donc du coup, quand on venait brûler le gaz pour chauffer la maison ou pour se faire à manger, il y avait une perte d’efficacité voire des petites explosions. Donc, c’est un phénomène qu’on rencontrait avant de bien maîtriser les systèmes comme aujourd’hui. Quand on a commencé à utiliser le gaz, il y avait parfois de l’eau dans le gaz qui faisait qu’on avait une perte d’efficacité voire des petites explosions.

Et par extension, on a commencé à utiliser cette expression quand on était en présence d’une situation très tendue, quand il y avait plusieurs personnes qui étaient sur le point de se disputer. Et on l’utilise aujourd’hui pour ça, quand des gens sont, la situation est très tendue, on sent qu’il va y avoir une dispute, ou quand un couple est sur le point de se séparer, on est au bord d’une rupture, d’un divorce, on dit qu’il y a de l’eau dans le gaz tout simplement. C’est comme ça qu’on utilise cette expression. On va voir, comme d’habitude, à quelques exemples.

Le premier, ce serait deux époux. Il y a un mari, une femme, qui sont ensemble depuis longtemps, et un de leur ami remarque qu’il y a de l’eau dans le gaz entre eux deux. Donc, quand il dit : « il y a de l’eau dans le gaz entre eux deux », on voit que la situation est tendue. Ils se disputent beaucoup, ils ne sont pas souvent d’accord. On sent qu’il y a une tension entre eux et on caractérise ça par l’expression « il y a de l’eau dans le gaz ». La situation est tendue, ils se disputent beaucoup, ils sont certainement proches de la séparation.

Un autre exemple tiré de l’actualité du foot. Même si tu n’aimes pas le foot, tu as forcément lu quelque part ou entendu lors du marché d’été en 2020 qu’il y avait de l’eau dans le gaz entre le Barca, le club du FC Barcelone en Espagne, et Lionel Messi, le grand joueur argentin. On disait qu’il y avait de l’eau dans le gaz entre Messi et le Barca. Quand on lisait ça, ça voulait dire on voyait bien, on comprenait que la situation était tendue, qu’ils étaient proches de la dispute et de la séparation. D’ailleurs, Lionel Messi a demandé à partir à un moment apparemment, d’après ce que rapportait la presse. Donc, quand on dit qu’il y a de l’eau dans le gaz entre Messi et le Barca, eh bien on indique qu’ils sont proches de la séparation, qu’ils sont proches de la dispute et que la situation est très tendue.

Dernière exemple, je te demande des nouvelles de ton meilleur ami. Et toi, tu me réponds comme ça de façon un peu agacée : « je ne l’ai pas eu au téléphone depuis un mois, il y a de l’eau dans le gaz ». En disant ça, tu m’indiques que la situation entre ton meilleur ami et toi, elle est tendue. Vous vous êtes un peu disputés et vous êtes proches d’une séparation, une sorte de rupture entre amis, « il y a de l’eau dans le gaz », la situation est très tendue, vous êtes proches de la dispute.

Pour t’aider à assimiler encore mieux le sens de cette expression, pour travailler en même temps ta conjugaison et ta prononciation, je vais répéter un certain nombre de phrases, je vais conjuguer en fait le verbe majeur de cette expression à différents temps. Peu importe, on n’est pas là pour faire de la conjugaison, mais toi tu vas répéter pour d’une part, assimiler un petit peu la conjugaison de façon automatique et en même temps pour pratiquer ta prononciation. Donc, on y va. Tu copies exactement mon intonation. On y va.

Il y a de l’eau dans le gaz.

Tu remarques, on ne dit pas dans le gaz, je ne dis pas il y a de l’eau dans le gaz, je dis il y a de l’eau dans l’gaz, dans l’gaz. On a tendance à souvent raccourcir les phrases en français. Donc, on y va. Un autre temps.

Il y avait de l’eau dans le  gaz.

Il y a eu de l’eau dans le gaz.

Il y eut de l’eau dans le gaz.

Il y aura de l’eau dans le gaz.

On va le faire encore une fois.

Il y a de l’eau dans le gaz.

Il y avait de l’eau dans le gaz.

Il y a eu de l’eau dans le gaz.

Il y aura de l’eau dans le gaz.

Il y eut de l’eau dans le gaz.

Super ! J’espère que ça t’a plu. J’espère que tu n’es pas dans une situation avec tes amis ou ta famille dans laquelle « il y a de l’eau dans le gaz ». Va jeter un œil à www.francaisauthentique.com/30j pour découvrir mon cours « 30 jours pour booster ton français » et rejoindre tous les membres heureux qui travaillent avec ce cours au quotidien et avec un plan d’action très clair, très établi et en fait grâce auquel je te prends par la main pour que tu travailles ton français au quotidien : www.francaisauthentique.com/30j.

À très bientôt. Salut !