facebook_pixel

Film français : Les bronzés font du ski

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va parler d’un film culte français : Les Bronzés font du ski.

Bonjour les amis et bienvenus dans cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Je vous le dis souvent : quand on apprend une nouvelle langue, il est très important de s’intéresser à la culture du pays. Et le cinéma français fait partie intégrante de la culture française, c’est pourquoi j’ai choisi de partager avec vous aujourd’hui un film français super connu : Les Bronzés font du ski. C’est vraiment un film culte et quand on dit « film culte », ça veut dire que c’est un film très très célèbre – je pense qu’il n’y a pas un Français que vous rencontrerez dans la rue qui ne comprendra pas ce qu’est ce film si vous lui posez la question. Donc, c’est vraiment un film qui a marqué la culture française et qui est connu par tous les Français de toutes les générations.

Il a été écrit et interprété par la troupe du Splendide qui est une troupe qui regroupe des comédiens et comiques français très célèbres comme Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Josiane Balasko, Michel Blanc et d’autres qui sont un tout petit peu moins célèbres et qui ont sorti ce film en 1979. Et ce film « Les bronzés font du ski », c’est la suite d’un autre film qui s’appelait « Les bronzés » et qui est sorti un an plutôt, donc en 1978, qui a aussi rencontré pas mal de succès et qui a, en fait, lancé la carrière des gens du Splendide. Les bronzés, c’était aussi une comédie et, en fait, ils se moquaient un petit peu des camps de vacances et d’été. Le mot « bronzés », quand on est bronzé, ça veut dire qu’on a la peau un peu colorée, un peu marron grâce au soleil. En fait, notre peau produit des pigments qui colorent la peau et qui permettent de nous protéger un petit peu du soleil, donc, c’est pour ça qu’ils s’appellent les bronzés puisque quand on est en vacances, souvent, on va au soleil et on est un peu plus bronzé. Là, c’était « Les Bronzés » en 1978.

Et « Bronzés font du ski », c’est la suite… En fait, les amis qui se sont rencontrés dans le premier film en vacances d’été, ils se retrouvent tous pour les vacances d’hiver 1979 qu’ils passent dans les Alpes. Et il y a plein de situations cocasses tout au long du film. « Cocasse », ça veut dire drôle, amusant et franchement, on passe un très bon moment, on ne s’ennuie pas du tout parce qu’il se passe toujours des choses sympas et il y a différentes scènes, différentes aventures, notamment une pendant laquelle ils vont faire du ski hors-piste, c’est-à-dire qu’ils ne restent pas à la station pour skier comme d’habitude, mais ils vont hors des pistes, ils s’éloignent et ils se perdent et ils sont recueillis par des montagnards et là, il y a quelques scènes très amusantes également.

Même si ce film a rencontré un succès mitigé au cinéma puisqu’il n’y a eu que 1.5 millions d’entrée – ce qui n’est pas mal, mais on est loin, par exemple, des 20 millions qui ont été fait par Bienvenue chez les Ch’tis en 2008 – malgré ce succès au cinéma limité, il a vraiment marqué plusieurs générations, ce film et il fait partie intégrante de la culture française. Moi, je n’étais personnellement même pas né quand ce film est sorti en 1979 (puisque je suis de 1982) mais malgré ça, avec mes amis à l’école, quand je jouais au football, on a toujours parlé de ce film, on a toujours pris quelques références de ce film, quelques passages, quelques extraits, quelques répliques cultes, des petites phrases qui nous ont fait rire quand on a regardé le film et qu’on réutilise au quotidien. Donc, vous voyez, même si je n’étais pas né quand ces films sont sortis, encore aujourd’hui, on en reparle et on en rit encore. Donc, ce que je vous propose, c’est qu’on regarde trois extraits très courts – parce que je n’ai pas envie d’avoir des problèmes de droits d’auteur en partageant trop de morceaux du films ; ça ne m’appartient pas, je n’ai pas les droits. Je vais juste vous mettre trois petits extraits courts que je vais vous expliquer et vous dire pourquoi je les trouve amusants.

– « Je crois que toi et moi, on a un peu le même problème, c’est-à-dire qu’on ne peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi ».

Dans cet extrait, c’est assez marrant puisqu’il lui dit : « On ne peut pas tout miser sur notre physique. » Si vous misez quelque chose, ça veut dire que vous utilisez une chose pour obtenir un résultat. Et là, il parle de femme, il parle de séduction et il lui dit : « On ne peut pas tout miser sur notre physique. », sous-entendu : « Notre physique n’est pas terrible, on n’est pas très beau, donc, on ne peut pas utiliser notre physique comme argument pour séduire une femme. » Et il rajoute – c’est ça qui est amusant dans ce passage : « … surtout toi. » Donc, en gros : « On n’est pas très beau tous les deux, on ne peut pas tout miser sur le physique pour séduire les femmes, mais surtout toi, ça te concerne surtout toi. » Donc, cette petite réplique est assez amusante pour ça.

A peu près au même moment du film, juste après ça, il y a une autre chose qui est assez sympa.

Tu m’aides pas là ?

 – Non, pas là, non.

Là, c’est pareil. Il lui dit : « Tu m’aides pas là ? », donc il est surpris ; il est en train de travailler – quand même, c’est quelque chose – et il lui dit : « Tu ne m’aides pas là. » Et chaque personne normale répondrait : « Oh si, excuse-moi, je vais t’aider. », mais lui, il répond : « Non, non, pas là. » Donc, c’est assez amusant. « Tu m’aides pas. », c’est une demande indirecte d’aide ; si vous êtes en train de faire quelque chose, il y a quelqu’un à côté de vous et vous lui dites : « Tu m’aides pas là ? » La réaction normale, ce serait : « Oh bien sûr, excuse-moi, je vais t’aider. » Mais lui, de façon égoïste, il lui répond : « Non, non pas là. » Ça, c’est assez amusant et cette réplique, on l’utilise beaucoup aujourd’hui. Si quelqu’un vous demande de l’aide, vous dites : « Non, non pas là. » C’est assez amusant.

Un autre passage que j’adore – là, je vous invite à regarder sur YouTube, peut-être une version un peu plus large – mais, c’est ce moment-là.

Alors ?

 – Merde, j’ai oublié d’arrêter le chrono.

 – Quarante-cinq huit.

 – La vache ! Cinq secondes de moins sur le même parcours qu’hier. Je vais les piler demain au critérium.  J’ai une pêche, j’ai une pêche !

Là, encore une fois, c’est la façon d’être ; le skieur (l’acteur), c’est Christian Clavier – que je trouve excellent – et dans ce passage, ce qui est amusant, c’est qu’il devait skier le plus vite possible et ses deux amis ont oublié d’éteindre le chronomètre. Il devait lui dire : « J’appuie quand tu commences, je reappuie quand tu as terminé, ça me donne un temps. » Le problème, c’est qu’ils ont oublié d’appuyer quand il avait terminé, donc, ils ont inventé un temps et ils ont dit : « Tu as mis 45.8 » et lui, le skieur, est super content. « Quoi ? C’est très très bien ! Normalement … Hier,  j’ai mis cinq secondes de plus ! », donc, il pense avoir fait un super temps alors qu’en fait, on ne sait pas puisque eux, ils n’ont pas arrêté le chronomètre. Et donc, comme il pense être super bon en ski – ce qui n’est pas le cas – il dit : « Je vais les piler » – « Je vais les piler », ça veut dire « je vais gagner au concours. » Si vous dites : « Je vais piler quelqu’un », c’est-à-dire : « Je vais gagner, mais de beaucoup, avec beaucoup d’avance. » Il dit : « Je vais les piler au critérium. » Quand vous dites : « J’ai une pêche/j’ai la pêche », ça veut dire : « Je suis en pleine forme. » Donc, il est très très arrogant, il est très sûr de lui, mais, en fait, on verra après qu’il va perdre la course parce que la vérité, c’est qu’il est mauvais et que ses amis se sont trompés ou ont oublié d’éteindre le chronomètre, ce qui lui a fait penser qu’il était rapide et bon.

C’est tout pour aujourd’hui. J’espère que vous avez aimé ce petit survol du film. Je sais que ce n’est pas toujours simple de comprendre l’humour dans une langue étrangère et de comprendre les films comiques dans une langue étrangère ; j’ai toujours eu des difficultés en Allemand alors que je maîtrise bien cette langue, donc, je vous recommande de regarder « Les Bronzés font du ski » seulement si vous avez un très bon niveau de compréhension et peut-être que votre culture fera que vous ne trouverez pas ça amusant ; je me souviens de certaines vidéos en Allemand quand je les ai vues en Autriche que je ne trouvais pas amusantes du tout et que mes collègues aimaient beaucoup. Donc, chaque pays a sa culture, sa façon d’avoir de l’humour, sa façon de rire et il se peut que vous n’aimiez pas ce film. Donc, si vous avez un super niveau en compréhension, essayez peut-être de regarder quelques extraits sur YouTube ou de vous procurer le DVD et sinon, vous savez, si vous rencontrez un Français, qu’il existe un film qui s’appelle « Les Bronzés font du ski » et qui fait rire 99% des Français.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Avant de vous quitter, je vous rappelle qu’en ce moment – je vous l’ai déjà beaucoup dit – mais je travaille énormément sur l’académie Français Authentique et en 2017, je vais changer le concept. Aujourd’hui, vous pouvez rejoindre l’académie n’importe quand et ce que je vais faire en 2017, c’est que je fermerai les portes. Donc, vous aurez une semaine pour nous rejoindre et ensuite, ce ne sera plus possible d’intégrer l’académie ; l’académie aura les portes fermées, vous ne pourrez plus y entrer et je fais ça pour limiter un petit peu l’accès et faire en sorte d’être plus présent. Je donnerai beaucoup de priorité à l’académie en 2017 – je continuerai mes vidéos sur YouTube – mais je vais vraiment me concentrer à fond sur l’académie. Donc, vous pouvez déjà regarder sur le lien en bas dans la description de la vidéo ou en fin de cette vidéo et sinon, vous recevrez des mails qui vous indiqueront quand les portes fermeront.

A très bientôt pour une nouvelle vidéo.

« Monsieur Duss, ce qui  ne va pas, c’est le planter le bâton ! »

Vous appréciez ce contenu ?

Abonnez-vous à mon cours gratuit !

Étape 1

Découvrez mon cours gratuit !


Étape 2

Consultez mes autres ressources

Application mobile Extraits de cours Podcast Vidéos Blog


Étape 3

Il est temps d'agir

Procurez-vous un de mes cours pour apprendre à parler Français packs-small Vue d'ensemblePack 1 Pack 2 Pack 3 Académie


Étape 4

Rejoignez la communauté FA

Faites-vous aider par des gens qui comme vous apprennent le Français

Ce que disent mes élèves

Réseaux sociaux

facebook twitter googleplus youtube