Faire les choses à moitié

Faire les choses à moitié

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Faire les choses à moitié”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre, les amis dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, je vais répondre à notre ami Saha qui, sur Facebook, m’a demandé ce que signifiait « faire les choses à moitié ».

Avant ça, dans l’actualité Français Authentique, j’ai beaucoup parlé ces derniers temps du lancement de l’académie ; j’ai beaucoup travaillé dessus, je passe beaucoup de temps à accueillir les nouveaux membres et je suis très très content que la famille se soit encore agrandie. En ce moment, je travaille de façon intense sur le pack 4 qui sortira le 2 octobre. En fait, ce qu’on a fait, il y avait un séminaire Français Authentique au mois de mai et des cameramen, des professionnels sont venus enregistrer les conférences. Il y avait ma conférence dans laquelle j’ai parlé de Paris, de la culture de Paris, plein de bâtiments, de l’histoire de Paris, etc. et la conférence de mon frère Jimmy sur la cuisine. On a filmé aussi le forum de questions – c’est quand les gens ont posé des questions à Jimmy mon frère, à Céline ma femme et Charlène sa sœur (ma belle-sœur) et moi-même et on parlait des coulisses de Français Authentique, ce qui se passe derrière, des interviews de trois membres qui donnent leurs conseils pour bien parler le français, des extraits des ateliers dans lesquels on parlait de la raison de la motivation pour apprendre le français, les problèmes que rencontrent les membres, des conseils pour mieux apprendre, enfin, ça va être quelque chose de formidable.

Le produit sortira en octobre, mais vous pouvez déjà aller vous préinscrire. Si vous allez sur http://www.francaisauthentique.com/p4 – facile – vous pouvez déjà mettre votre adresse et vous serez informé de la sortie en exclusivité avant tout le monde. Donc, je vous attends à cet endroit-là.

L’expression d’aujourd’hui, c’est « faire les choses à moitié ». Le verbe « faire », je pense que vous le connaissez ; c’est un verbe très très répandu dans la langue française et ça veut dire « exécuter une action ». « Faire la cuisine », c’est cuisiner, c’est exécuter l’action de cuisiner. Une chose – j’espère que c’est clair pour vous, je pense – ça peut être un objet, ça peut être une idée, ça peut être un concept. Une chose. C’est un mot très général.

La moitié – vous connaissez aussi certainement ; si vous avez une chose et que vous la coupez en deux, eh bien, vous obtenez deux moitiés. Si je prends une pomme et je la coupe au milieu, j’ai un morceau de pomme dans ma main gauche et un morceau de pomme dans ma main droite ; j’ai, si je l’ai coupée au milieu, une moitié de pomme dans chaque main. Et le sens de cette expression, si vous dites : « faire les choses à moitié », ça veut dire « ne pas finir quelque chose, ne pas faire une chose complètement ou ne pas la faire correctement ; ne pas aller au bout d’une action. » Faire les choses à moitié, ça veut dire ne pas finir quelque chose.

On peut aussi l’utiliser avec une négation. Si vous dites : « Je ne fais pas les choses à moitié. », eh bien, ça veut dire : « Je finis les choses, je les fais bien, je les fais correctement. » On va jeter un petit coup d’œil à différents contextes pour que vous compreniez bien de quoi il s’agit.

Le premier : vous avez une nouvelle secrétaire qui vous aide dans votre travail et vous discutez avec un ami et vous lui dites : « Ah, je ne vais pouvoir continuer à travailler avec ma nouvelle secrétaire ; elle est très sympathique, mais elle fait toujours les choses à moitié ; je vais devoir la remplacer. » En disant ça, ça veut dire [que] votre secrétaire commence des tâches, elle commence des actions, mais elle ne les finit pas ou alors elle ne les fait pas correctement. Elle fait les choses à moitié.

Un autre exemple – là, c’est personnel. Moi, je peux dire [que] je suis super heureux de travailler avec Jean Didier qui m’assiste et qui a le profil L’Assistance Français Authentique sur Facebook parce que Jean Didier, il ne fait jamais les choses à moitié. Quand il commence les choses, il les finit, il va au bout des actions et il les fait correctement – j’en profite pour lui faire un petit clin d’œil. Jean Didier, il ne fait pas les choses à moitié, il travaille très bien, je suis heureux de l’avoir à mes côtés.

Un dernier exemple. On imagine… Mon frère Jimmy m’a invité à manger et… Jimmy, il fait très bien la cuisine ; c’est pour ça que dans le pack 4 vous pourrez le regarder vous parler de la cuisine française et c’est pour ça que je lui ai demandé de faire une conférence sur la cuisine. Imaginez, il m’invite à manger et quand j’arrive, il y a cinq plats et je vois qu’il a travaillé des heures pour préparer des supers plats et de la super nourriture et je lui dis : « Tu n’as vraiment pas fait les choses à moitié. » Donc, vous voyez, ici, il y a la négation qui veut dire que c’est bien fait. Si vous dites : « Tu n’as pas fait les choses à moitié. », ça veut dire : « Tu as super bien travaillé, tu as fait les choses complètement de façon correcte ; tu as très bien travaillé. » Ce que je vous propose de faire, c’est de pratiquer votre prononciation et de répéter tout simplement après moi.

Je fais les choses à moitié

Tu fais les choses à moitié

Il fait les choses à moitié

Elle fait les choses à moitié

Nous faisons les choses à moitié

Vous faites les choses à moitié

Ils font les choses à moitié

Elles font les choses à moitié

Très bien ! Moi, je vous laisse ; je vais continuer à travailler sur le pack 4. Jetez un petit coup d’œil et vous allez sur http://www.francaisauthentique.com/p4 et vous laissez votre adresse mail. Vous verrez, c’est un produit super, grande qualité. Personnellement, je n’en revenais pas quand j’ai vu la qualité du son, de l’image ; c’est vraiment des professionnels qui ont filmé – vous remarquez que j’ai dit : « Je n’en revenais pas. », c’est l’épisode du podcast de la semaine dernière – et j’ai hâte de vous y retrouver. Croyez-moi, les amis, je ne vais pas faire les choses à moitié.

Bonne semaine, à bientôt !