Être dans le collimateur de quelqu’un

Être dans le collimateur de quelqu’un

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Être dans le collimateur de quelqu’un”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut chers amis, bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique et aujourd’hui, nous allons voir à l’expression « être dans le collimateur de quelqu’un ». Je remercie notre ami Ali Sulu qui nous a écrit par mail, qui a écrit à l’équipe français authentique par mail pour en savoir plus sur cette expression. Donc, tu peux toi aussi me suggérer tes expressions. On a une liste énorme, mais on est là pour agrandir la bibliothèque de Français Authentique.

Avant de passer au sens de cette expression, une petite info d’actualité. Tu peux, je te le rappelle, t’abonner à la lettre d’information de Français Authentique. Et si tu le fais, tu recevras chaque semaine deux emails, minimum, de contenu exclusif. Donc, cela veut dire que c’est du contenu que je ne partage pas ailleurs. Tu ne le vois nulle part ailleurs, ce contenu. Il y a chaque mardi, euh, chaque mercredi, un email de développement personnel. Par exemple, si je regarde la liste des derniers emails, les titres c’était :« tu sais déjà quoi faire », « Le problème se trouve dans ta tête », « Trois choses à faire d’urgence en cette crise ». Donc, tu vois, des mails vraiment de développement personnel pour t’aider à améliorer ton français chaque mercredi.

Et chaque vendredi, il y a un mail un peu plus axé français, apprentissage du français avec un conseil de livre, conseil d’une chanson, d’un film, explication d’une expression et liens vers tous les contenus Français Authentique de la semaine. Ça, c’est chaque vendredi. Tu as un lien en bas pour rejoindre la lettre d’information de Français Authentique et obtenir ces contenus exclusifs chaque semaine.

Revenons maintenant à notre expression « être dans le collimateur de quelqu’un ». Le mot principal de cette expression qui est le mot que tu ne connais certainement pas, c’est le mot « collimateur ». Le collimateur, c’est un objet, ça vient de l’optique et du militaire. L’optique, c’est ce qui est lié à la vue, aux lentilles, tout ce qui est jumelles, microscope, tu sais tout ce qu’on utilise pour mieux voir. Et le militaire, c’est tout ce qui est lié à l’armée, à la guerre. Donc ça c’est…, le collimateur est lié à ce domaine-là.

Un collimateur, c’est un objet qui est utilisé pour viser. C’est quelque chose qui est utilisé pour viser avec un fusil ou avec une autre arme. Viser avec une arme, ça veut dire que l’arme est dirigée, elle va dans la direction de quelqu’un. Donc, le collimateur, c’est un objet qui permet de viser quelqu’un ou de tirer sur quelqu’un avec précision.

Au sens propre, on aurait donc cette expression « être dans le collimateur de quelqu’un », eh bien, ça voudrait dire que quelqu’un nous vise avec une arme. Il nous suit avec son arme. Il nous voit avec précision. Ca ce serait, ce que voudrait dire « être dans le collimateur » au sens propre. Il y a ici l’idée d’une arme et l’idée d’une observation précise du fait qu’on nous suive avec une arme pour éventuellement nous tirer dessus.

Au sens figuré, cette expression, on l’utilise évidemment dans le langage courant, c’est pour ça que je te l’explique aujourd’hui. Eh bien « être dans le collimateur de quelqu’un », ça veut dire être surveillé par quelqu’un. Il y a vraiment ici l’idée d’être surveillé de très près, de façon très, très, très intense. On te surveille, on te regarde de façon intense, en permanence, on ne te laisse pas 5 minutes. Il y aussi l’idée de méfiance, c’est-à-dire qu’on te regarde, on t’observe, on te surveille en attendant que tu fasses une erreur. Ce n’est pas bienveillant, c’est hostile. Donc on regarde quelqu’un en attendant qu’il fasse une erreur. Donc ici, en fait, les yeux remplacent l’arme. Je t’ai expliqué qu’au sens propre le collimateur, c’est ce qui est visé avec une arme. Eh bien, ici, être dans le collimateur de quelqu’un au sens figuré, on a les yeux qui remplacent l’arme. Donc, tu es observé avec méfiance, avec hostilité. Tu es surveillé de très, très près.

Comme d’habitude, voyons à quelques exemples. Le premier exemple, tu peux imaginer qu’un de tes amis te disent : « Oh, je suis dans le collimateur de mon nouveau chef ». Eh bien, ça veut dire que son nouveau chef au travail, il l’observe de près tout le temps. Il l’observe avec méfiance. C’est à dire que le chef attend que l’employé fasse une erreur pour le lui dire. Il y a vraiment cette idée de surveillance, d’observation avec méfiance et hostilité. C’est négatif.

Tu peux lire en titre dans le journal : Les grandes entreprises sont dans le collimateur de l’Etat. Donc, par exemple, l’article peut t’expliquer que les grandes entreprises ont des problèmes pour payer leurs impôts, etc. Il y a des problèmes avec l’Etat et elles sont donc dans le collimateur de l’Etat. Cela veut dire que l’Etat, le gouvernement, les surveille, les observe avec méfiance et avec hostilité. L’Etat, le gouvernement attend que les grandes entreprises fassent une erreur, donc, elles sont dans le collimateur de l’Etat.

Dans le domaine du sport, on va apprendre le football comme d’habitude, tu peux entendre : Messi, Lionel Messi, le joueur argentin du FC Barcelone est dans le collimateur de la défense adverse. Donc ça veut dire que ses adversaires, les défenseurs adverses, les gens qui veulent empêcher Messi de marquer des buts ou de faire des passes importantes, ils le surveillent de très, très près, avec méfiance. Ils l’observent. Il y a toujours deux ou trois joueurs qui le regardent, qui l’observent. Donc, il est vraiment dans le collimateur de la défense adverse.

Donc, je pense vraiment que cette expression est claire pour toi maintenant. Tu peux avoir aussi comme synonyme « être dans le collimateur », tu peux entendre « être dans le viseur ». C’est la même chose. Le viseur, c’est un objet qui permet de viser avec une arme, de pointer l’arme dans la direction dans laquelle on veut tirer. « Être dans le viseur », « être dans le collimateur », « être dans la ligne de mire », tout ça, ça veut dire la même chose et c’est tiré du langage militaire ou du langage des armes à feu. Donc, « être dans le collimateur », « être dans le viseur », « être dans la ligne de mire », ça veut dire la même chose et ça veut dire être sous la surveillance de quelqu’un.

Tu peux aussi entendre « avoir dans le collimateur, avoir dans le collimateur ». Eh bien ça veut dire… là, c’est dans l’autre sens. Si tu as quelqu’un dans le collimateur, ça veut dire que tu le surveilles. Si tu es dans le collimateur, tu es surveillé par quelqu’un. Si tu as quelqu’un dans le collimateur, c’est toi qui le surveilles. Donc là, l’action est inversée. Avant de nous quitter, je te propose de travailler un peu ta prononciation, donc tu répètes tout simplement après mois en copiant exactement mon intonation. On y va !

Être dans le collimateur.

Être dans le collimateur.

Être dans le collimateur.

Être dans le viseur.

Être dans le viseur.

Être dans le viseur.

Être dans la ligne de mire.

Être dans la ligne de mire.

Être dans la ligne de mire.

Très bien ! Donc, voilà, merci d’avoir suivi cet épisode. Il est maintenant super important que tu t’abonnes à la lettre d’information de Français Authentique, pour obtenir les fameux mails de contenus exclusifs dont je parlais tout à l’heure. Donc, pour ce faire, c’est très facile, tu vas sur… dans le lien de l’épisode, dans la description selon où tu l’écoutes et tu entres ton adresse mail et tu recevras dès mardi prochain l’épisode ou le contenu exclusif de Français Authentique.

Merci de me suivre ! A très bientôt. Salut !