Essaye ça et tu ne bloqueras plus jamais quand tu parles français

Essaye ça et tu ne bloqueras plus jamais quand tu parles français

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour et merci de me rejoindre pour cette vidéo et aujourd’hui, je n’ai pas l’intention de partager avec toi une liste de choses que tu pourrais apprendre, comprendre et oublier juste après avoir regardé cette vidéo. Ce que je veux faire aujourd’hui, c’est vraiment te motiver et te faire comprendre qu’il est possible de ne plus bloquer quand tu parles le français. En fait, il te manque qu’un petit déclic pour arrêter de stresser au moment où tu parles le français, pour arrêter d’avoir cette boule au ventre au moment où tu es en train de parler français, d’arrêter de penser que tu es un imbécile parce que tu as oublié un mot et que tu bloques face à ton interlocuteur.

C’est possible de résoudre ce problème et pour ça, il faut déjà comprendre d’où vient le blocage : pourquoi est-ce qu’on bloque quand on parle en français ou dans une langue étrangère ? On bloque tout simplement parce qu’on a un problème de confiance en soi et qu’on a un problème d’émotions négatives. Moi, je l’ai vécu à plusieurs reprises quand j’apprenais l’anglais et l’allemand et je devais m’exprimer devant les autres. Je me sentais mal à l’aise, je ne me sentais pas bien ; je sentais que si je me trompais ou si j’étais bloqué à un moment, eh bien, j’allais être une moins bonne personne, qu’on allait me regarder comme une personne qui est de moindre qualité.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai téléphoné avec une entreprise américaine, j’ai téléphoné avec une entreprise anglaise, j’ai, pendant presque dix ans, parlé chaque jour en allemand et en anglais au travail et j’ai arrêté de bloquer, j’ai arrêté de bloquer presque en un clin d’œil quand j’ai compris une chose et cette chose, c’est ce que je vais partager avec toi maintenant.

Bien sûr, il ne s’agit pas de devenir parfait. Je ne dis pas que je ne fais pas d’erreur, je ne dis pas que parfois, voilà, je dois m’arrêter pour réfléchir, mais je ne bloque plus, je ne bloque plus. Il n’y a plus de moment où je suis bloqué et je n’arrive plus à parler. J’arrive toujours à passer à l’état où je peux exprimer mes pensées et la façon dont je suis passé d’un état (un état de blocage dans lequel j’étais bloqué en parlant) à l’autre état (dans lequel j’arrive à parler sans être bloqué), c’est tout simplement en faisant comme si j’étais en train de parler dans ma langue maternelle.

Je sais, ça peut paraître un petit peu bizarre puisque quand on parle une langue étrangère, c’est beaucoup plus dur que quand on parle sa langue maternelle, mais, en fait, ce que je fais, c’est que je me dis : « Bon, dans ma langue maternelle, français, il m’arrive parfois, sur une vidéo qu’il me manque un mot ou qu’il me manque un terme ou que je bloque parce que je ne sais pas comment donner mon idée, comment exprimer quelque chose. » Ça m’arrive dans ma langue maternelle, ça t’arrive dans ta langue maternelle. Et ce que je fais dans ma langue maternelle, eh bien, c’est tout : j’arrête, je cherche à expliquer autrement, je marque une petite pause comme je viens de le faire avant, mais je ne me dis pas : « Oh là là je suis mauvais dans ma langue maternelle, je n’arrive pas à parler ma langue maternelle. Je devrais apprendre plus de vocabulaire dans ma langue maternelle, etc. » Je ne bloque pas, je me dis « c’est normal » – dans sa langue maternelle, c’est automatique : je m’arrête, OK, il faut que je cherche un autre mot si le mot que je voulais utiliser ne me vient pas ou j’explique autrement ou alors je me dis bon bah c’est tout, le mot me reviendra plus tard. En disant ça, on sourit, on respire et on continue sa discussion dans sa langue maternelle.

Pourquoi ne pas faire la même chose dans une langue étrangère ? Pourquoi ne pas faire la même chose, pour moi en anglais et en allemand, pour vous en français ? Ça paraît presque trop simple pour être un déclic, mais ça l’est vraiment quand on y pense parce que ce que je t’encourage à essayer dès maintenant, la prochaine fois que tu devras parler français, c’est de faire comme si tu parlais dans ta langue maternelle. Donc, tu parles français et si tu manques un mot de vocabulaire, eh bien, c’est tout, tu cherches à expliquer autrement. Tu souffles, tu ne stresses pas, tu souris et tu continues tout doucement. C’est OK de marquer une pause de quelques secondes. Je l’ai fait tout à l’heure quand je voulais exprimer une pensée et qu’il m’a manqué un mot dans ma langue maternelle. J’ai marqué une pause, j’ai trouvé un autre moyen d’expliquer, j’ai respiré et je suis reparti. Eh bien, je fais la même chose en anglais et en allemand.

Quand j’étais au téléphone avec les Américains la semaine dernière, à un moment, j’étais un peu bloqué, je ne savais plus comment dire. Eh bien, voilà, j’ai réfléchi quelques secondes – c’est OK, la personne, elle attend, elle ne va pas raccrocher le téléphone. Donc, plutôt que de paniquer et dire : « Oh, je suis bloqué, comment je vais faire ? », j’ai réfléchi, j’ai fait comme si c’était ma langue maternelle finalement, j’ai réfléchi et j’ai trouvé un autre moyen de m’exprimer. Et franchement, je garantis que si tu essayes ça – ça ne va pas marcher peut-être dès le premier coup – mais si tu pratiques ça une, deux, trois fois, tu ne seras plus jamais bloqué au moment de parler le français et ça, c’est quelque chose de magique. Quand on arrive à être suffisamment confiant quand on parle une langue étrangère pour ne plus avoir peur d’être bloqué, tout le reste est beaucoup plus facile.

Je t’encourage à essayer ça, à me dire en commentaire si ça a marché pour toi, peut-être à partager un autre conseil que tu as. Si tu as aimé cette vidéo, un petit pouce bleu en l’air, ça me fait toujours plaisir ; ça m’aide à voir un petit peu le type de vidéo qui te touche. Et si tu découvres la chaîne aujourd’hui, eh bien, abonne-toi, on a plein plein d’autres vidéos à partager afin que tu arrives enfin à apprendre à parler le français en prenant du plaisir.

Merci de m’avoir écouté et à très bientôt ! Salut !