En avoir ras le bol

En avoir ras le bol

Dans cet épisode je réponds à Kimian et Béatrice qui m’ont demandé sur la page Facebook de Français Authentique ce que signifiait l’expression « En avoir ras le bol ».

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Avant de commencer, je vous rappelle que depuis début juillet, je poste deux vidéos par semaine : chaque mardi et chaque vendredi à dix-huit heures, vous avez une nouvelle vidéo qui est postée à la fois sur la chaîne YouTube de Français Authentique – vous pouvez vous y abonner pour être informé de la sortie de la vidéo – et également sur la page Facebook de Français Authentique et vous pouvez commenter sur ces deux plateformes, etc. Et ce que je fais pour l’instant, chaque mardi à 18h, je publie une vidéo qui traite soit de la France, soit de l’apprentissage du Français et le vendredi, à 18h, je poste une vidéo de développement personnel. Vous vous souvenez que depuis un peu plus d’un an, j’avais lancé le site Pas-de-stress dans lequel je publiais chaque vendredi une vidéo de développement personnel. Après en avoir discuté avec vous, j’ai mis ce projet en pause et maintenant, ces vidéos sont publiées directement sur la chaîne YouTube et sur la page Facebook de Français Authentique. Bien sûr, pour chaque vidéo, vous avez accès au fichier MP3, à la transcription et au sous-titre corrigé afin que vous puissiez vraiment comprendre 100% de ce que je vous dis.

L’épisode d’aujourd’hui traite de l’expression ras-le-bol et cette expression m’a été suggérée à la fois par Kimian et par Béatrice sur la page Facebook de Français Authentique. Merci à vous deux, les amis, pour la suggestion de cette expression et merci à tous ceux qui me proposent des expressions. J’ai une liste – il doit y avoir cinquante mots ou expressions dessus ; j’ai vraiment beaucoup d’expressions d’avance et je les note à chaque fois que vous me les suggérez, donc, continuez de le faire et je vous en remercie. Je pense qu’on n’est pas à court d’idée pour le podcast de Français Authentique.

Ce que je dois également dire à Béatrice et Kimian, c’est que j’étais un petit peu surpris – je fais toujours une petite recherche avant d’enregistre mon podcast pour voir s’il y a une origine de l’expression qui m’aurait échappé ou que je ne connais pas. Et je me suis aperçu – je connaissais, bien sûr, cette expression qui est très utilisée en France – qu’elle était plus familière que je ne le pensais. Une expression familière, c’est une expression qu’on ne peut utiliser vraiment qu’avec des amis ou en famille et qu’on ne peut pas utiliser en communauté ou avec des gens qu’on ne connaît pas bien ; c’est le contraire de « soutenu » parce que le langage soutenu est  le langage qu’on utilise quand on est justement avec des personne comme notre chef au travail, un professeur, quelqu’un de plus âgé que nous, quelqu’un à qui on doit plus de respect. Pour moi, cette expression était un petit peu familière, mais sans plus et je me suis aperçu qu’il y avait deux significations et l’une d’entre elles – je vais vous expliquer ça tout de suite – était même très familière. Donc, j’étais un petit peu surpris quand j’ai fait une recherche là-dessus, et comme d’habitude, on n’est jamais sûr à 100% de l’origine des expressions …

L’expression « ras-le-bol » est composée du mot « ras » qui veut dire « très près ». Si vous dites : « Mon stylo est au ras du sol », ça veut dire qu’il est très très très près du sol ; il ne touche pas encore le sol, vous le tenez encore avec votre main, mais il est très très près. Etre à ras veut dire être très près. Si vous êtes à ras du mur, ça veut dire que vous êtes juste à côté du mur, mais que vous ne le touchez, vous n’êtes pas contre le mur (parce que si vous êtes contre le mur, vous touchez le mur avec votre corps).

Le bol – c’est là où je n’avais pas tout à fait connaissance de l’origine de l’expression – c’est ce qu’on utilise pour manger au petit déjeuner. Par exemple, si vous prenez un café ou des céréales le matin, vous pouvez les boire dans un bol. Et l’expression « ras-le-bol », ça signifie « en avoir marre, en avoir assez ». Et moi, dans ma compréhension, pour moi, ça voulait dire : « Le bol est presque plein … » et ça veut dire que si on me met encore un petit peu de liquide dans mon bol, eh bien, je ne pourrais plus supporter et donc, « en avoir ras-le-bol » venait du fait qu’on était au ras du bol et qu’il allait déborder. C’est comme ce que je vous avais expliqué lors de l’expression « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Ça, je mettrai un lien – je suis en train de me le noter en même temps – vers le podcast parce que c’est ce que je vous ai expliqué : il ne manquait plus qu’une goutte pour que vous deveniez fou.

Je pensais qu’ici ras-le-bol avait ce sens, mais certaines sources disent que ras-le-bol vient du temps où lorsqu’on allait aux toilettes, on faisait nos besoins dans une sorte de grand bol et bol ici ne représente pas ici ce que je vous ai suggéré pour le petit déjeuner, mais la partie avec laquelle vous allez aux toilettes, en l’occurrence l’anus. Là, ce serait effectivement très familier de dire : « en avoir ras-le-bol, ça veut dire en avoir presqu’au ras des fesses ou ras de l’anus. » Cependant, je serais tenté de dire que peu importe l’origine ; ce qu’il faut que vous retenir, c’est que « en avoir ras-le-bol » veut dire « en avoir marre, en avoir assez, ne pas vouloir qu’une situation continue » et que vous reteniez, au-delà, que cette expression est familière et qu’il faut donc faire très attention – mon conseil serait de ne jamais l’utiliser. C’est toujours le plus simple : il faut la comprendre puisque vous pouvez la rencontrer dans un film ou, si vous étudiez en France, vous pouvez la rencontrer dans une discussion avec un francophone, donc, c’est  bien de la comprendre. Par contre, évitez de l’utiliser et préférez d’utiliser l’expression « en avoir marre » qui est plus neutre, plus commune ou alors « en avoir assez ». Si vous dites : « J’en ai assez », ça veut dire la même chose : « J’en ai assez, j’en ai marre, j’en ai ras-le-bol. » Ça veut dire la même chose et ça veut dire que vous ne supportez plus une situation.

Je vous donne un exemple tout bête. Vous dites, par exemple : « J’en ai ras-le-bol de ce prof de Français qui nous explique mal. » Vous pouvez dire : « J’en ai ras-le-bol du podcast de Johan parce que je ne comprends pas ce qu’il m’explique. » Si vous dites : « J’en ai ras-le-bol d’un professeur ou de quelqu’un. », eh bien, vous dites : « J’en ai marre, j’en ai assez, je ne supporte plus cette personne ou ce professeur, etc. » Vous pouvez dire, par exemple : « J’en ai ras-le-bol que ma sœur me prenne toujours mes affaires. » Ça peut être aussi quelque chose qui vous vient à l’esprit. Si votre sœur vous prend toujours vos affaires et que vous ne les retrouvez plus, vous dites : « J’en ai ras-le-bol qu’elle me prenne mes affaires, j’en ai marre que ma sœur me prenne mes affaires. »

Vous pouvez dire, par exemple : « J’en ai marre ou j’en ai ras-le-bol d’attendre une heure chez le médecin. » Vous avez pris rendez-vous à 17 heures parce que vous êtes malade et à 17 heures 45, vous êtes encore en train d’attendre et vous dites : « J’en ai ras-le-bol d’attendre chez le médecin. » Vous voyez, en avoir ras-le-bol, en avoir marre, en avoir assez, ça veut dire ne plus supporter une situation.

Juste pour la petite histoire : en mai 1968, lorsqu’il y a eu des grandes grèves en France très très connues, un des slogans, c’était « ras-le-bol général ». Tout le monde en avait marre, tout le monde faisait grève et tout le monde se plaignait. Je vais parler du sujet de mai 1968 dans l’académie Français Authentique, donc, si vous êtes intéressé, vous pouvez jeter un œil à www.francaisauthentique.com/academie. Vous recevez un groupe de leçons par mois et vous pouvez rejoindre le groupe privé Facebook qui est exceptionnel avec des membres très motivés.

Avant de nous quitter, on va répéter ensemble cette petite expression « en avoir ras-le-bol » et ensuite, ce sera l’heure de nous quitter. Si vous ne connaissez pas cet exercice, il suffit tout simplement de répéter exactement comme moi.

J’en ai ras-le-bol

Tu en as ras-le-bol

Il en a ras-le-bol

Elle en a ras-le-bol

Nous en avons ras-le-bol

Vous en avez ras-le-bol

Ils en ont ras-le-bol

Elles en ont ras-le-bol.

Merci de m’avoir écouté. Prenez vraiment le temps de pratiquer ce petit exercice plusieurs fois et je vous dis à mardi à 18 heures pour la prochaine vidéo de Français Authentique sur YouTube ou Facebook.

À mardi 18 heures, les amis !