Emmener / Amener / Ramener

Emmener / Amener / Ramener

Dans cette vidéo, je réponds à une question que vous m’avez beaucoup posée sur Facebook : quelle est la différence entre les verbes « Emmener », « Amener » et « Ramener ».

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, je réponds à une question que vous avez été très nombreux à me poser et qui est : « quelle est la différence entre emmener, amener et ramener ? » On y va !

Bonjour à tous, membres de la famille Français Authentique ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de la catégorie « Points de langue ». Ce sont des vidéos dans lesquelles j’explique soit des notions en Français, soit des expressions ou des mots. Et aujourd’hui, j’ai voulu répondre à une question que vous êtes très nombreux à m’avoir posé sur Facebook et You Tube, notamment Branislav, notre ami serbe qui me l’a encore posée la semaine dernière et qui est : « Johan, peux-tu nous parler des mots « emmener », « amener » et « ramener » ? » J’ai fait une vidéo il y a peu de temps sur l’emménagement et le déménagement et suite à cette vidéo, vous avez été nombreux à me demander de vous parler d’ « emmener », « amener » et « ramener ». Donc, apparemment, c’est un sujet qui vous intéresse.

Pour être tout à fait honnête, je le comprends parce que j’ai eu ce problème quand j’apprenais l’Allemand. L’Allemand, c’est une langue très précise et parfois, on utilise plusieurs mots pour parler d’un sujet très précis et on a, en tant que Français ou en tant que non germanophones, du mal à comprendre quand est-ce qu’on doit utiliser quel mot. Donc, je comprends vraiment votre problème, mais j’ai plutôt une bonne nouvelle. C’est quelque chose que j’ai apprise au fil du temps et c’est que ce problème n’est pas si gênant et pénalisant qu’il en a l’air. On n’est pas obligé de comprendre tous les mots exactement avec leur signification exacte pour la bonne et simple raison que dans le langage parlé, il y a souvent des spécificités. Un mot a une définition particulière – on va le voir par la suite – mais dans le langage parlé, il est utilisé un peu différemment. Donc, ce que je vous conseille, c’est, bien sûr, d’essayer de comprendre le sens de ces mots, mais de ne pas trop stresser sur les nuances et quand est-ce que vous devez utiliser « emmener » et « amener », par exemple.

Comme les règles de la langue ne sont pas toujours utilisées par les francophones eux-mêmes, l’idéal, c’est que vous compreniez le sens de ces trois mots et que vous preniez l’habitude d’en utiliser un en priorité. Par exemple, vous pouvez choisir d’utiliser « emmener » qui est relativement courant et commun et l’utiliser quasiment à chaque fois. Avant de passer au sens de ces mots et aux explications que je vais illustrer avec des exemples, un petit avertissement : il se peut qu’il y ait des professeurs de Français (des vrais professeurs, des gens qui ont étudié pour devenir professeurs – ce qui n’est pas mon cas), en voyant cette vidéo disent : « Non, mais, c’est n’importe quoi ! Il y a des règles dans la langue, on ne peut pas faire ce qu’on veut ! La langue a été pensée avec différents sens pour différents mots donc, on ne pas comme ça simplifier en disant : « finalement, les trois mots que je viens de citer veulent dire la même chose ». » Ça, je le comprends et je comprends que des gens qui soient très à cheval sur la langue et dont la langue est la passion ne souhaitent pas qu’on la simplifie, mais ce que je vais faire ici – c’est pour ça que je le fais en tant qu’avertissement – c’est vous aider, vous, personnes dont le Français n’est pas la langue maternelle à comprendre et à parler. Donc, si on se focalise sur le Français et sur le fait de parler Français en prenant du plaisir, eh bien, on ne peut pas réfléchir à « emmener » et « amener », il y a cette nuance et on est obligé de faire des simplifications. C’est donc un avertissement et ce que je vais vous dire dans cette vidéo représente le cas général que vous pouvez utiliser si vous voulez discuter avec des francophones et si vous voulez comprendre des francophones, mais on n’est pas à 100% en accord avec la théorie. Maintenant que cet avertissement est fait, on peut passer à l’explication de ces différents mots.

Ces trois mots ont une racine commune qui est le verbe « mener ». Et ce petit mot peut avoir plein de sens différents. Si vous regardez la signification de mener dans un dictionnaire, vous allez trouver plein de sens, ce qui est une difficulté supplémentaire. Mais le sens le plus courant que je vous demande de retenir aujourd’hui dans le cadre de cette vidéo, c’est que « mener » ça veut dire « conduire quelqu’un vers un endroit ou vers un but ». Par exemple, on peut dire : « Le chemin mène à sa maison. » Ça veut dire qu’en empruntant le chemin, on va à sa maison, le chemin nous conduit à sa maison. Là, c’est une utilisation au sens propre. Au sens figuré, le mot « mener » peut être utilisé de la façon suivante : il mène son équipe à la victoire. Là, on n’est plus dans le physique, dans le concret où on a un chemin physique qui nous conduit à une maison, mais c’est une personne qui nous conduit, qui nous emmène vers la victoire. C’est un sens un peu plus abstrait et « nous mener à la victoire », ça veut dire « nous faire nous déplacer vers la victoire ». Dans « mener », il y a vraiment une notion de déplacement d’un endroit à un autre.

Encore une fois, ce petit mot, c’est un mot qui a plusieurs sens et qui est très général, mais pour cette vidéo, on va se dire que « mener » veut dire « permettre d’aller d’un point A à un point B. » Le verbe « emmener » a pour définition : « déplacer de l’endroit où on est à un autre endroit. » Et ça peut être le déplacement d’un objet ou le déplacement d’une personne. Par exemple, vous pouvez dire : « Pour les vacances, j’emmène mon ordinateur. » Ça veut dire : « Je prends mon ordinateur avec moi pour les vacances ; je déplace mon ordinateur de l’endroit où je suis vers un autre endroit. » Vous pouvez aussi dire : « Ce soir, j’emmène ma femme au restaurant. » Ça veut dire : « Je prends ma femme avec moi et tous les deux, on va de l’endroit dans lequel on se trouve vers un autre endroit qui est le restaurant. » Là, on entre typiquement dans le cas de figure dont je vous parlais tout à l’heure où les puristes (les gens qui parlent de la théorie de la langue) vont dire : « Mais non, « emmener », on ne l’utilise qu’avec des mots « mobiles ». On ne peut pas emmener un ordinateur parce que l’ordinateur n’est pas mobile et ne peut pas bouger. Par conséquent, on ne dit pas « emmener un ordinateur pour les vacances ». » Sauf que moi, je le dis et sauf que plein de Français le disent. Ils emmènent quelque chose avec eux pour les vacances même si cette chose n’est pas mobile. C’est pour ça que je ne vous présente pas ces choses comme quoi on emmène quelque chose de mobile parce que ce n’est pas utilisé par les Français. Vous pouvez donc emmener quelque chose (en la prenant de l’endroit où vous êtes) et vous allez à un autre endroit avec et cette chose peut être une personne ou un objet.

Si vous regardez la définition du mot « amener », vous allez voir que ça veut dire : « mener d’un lieu à un autre ; mener un objet ou une personne d’un lieu à un autre. » Donc, il a un sens identique au sens d’« emmener ». On dit que ce sont des synonymes. Des synonymes, ce sont des mots différents qui ont un même sens et on peut dire qu’« emmener » et « amener » sont des synonymes. Vous pouvez dire : « Il amène ses enfants à l’école. » Il prend ses enfants et il les amène à l’école ; ils vont d’un endroit à un autre, d’un lieu à un autre, ils sont amenés à l’école par leur père. Vous pouvez dire : « J’amène ma voiture au garage. » Je prends ma voiture à l’endroit dans lequel nous nous trouvons et je l’amène au garage, je la mets dans le garage. Et si on reprend les exemples précédents – tout à l’heure je vous disais : « Pour les vacances, j’emmène mon ordinateur » – on peut aussi dire : « Pour les vacances, j’amène mon ordinateur. » Je vous disais : « Ce soir, j’emmène ma femme au restaurant. »,  mais on peut aussi dire : « Ce soir,  j’amène ma femme au restaurant. » Je vous disais tout de suite : « Il amène ses enfants à l’école. », mais je comprends parfaitement si vous me dites : « J’amène mes enfants à l’école. » Si vous dites : « J’amène ma voiture au garage », je vous comprends, mais si vous dites : « J’emmène ma voiture au garage. », ça ne me choque pas du tout. Donc, « amener » et « emmener » sont des synonymes et ils veulent dire la même chose.

Bien sûr, il y a des nuances ; « emmener » et « amener » ont des sens très spécifiques chacun d’entre eux qu’on utilise rarement et je fais l’impasse dessus parce qu’on ne peut pas tout voir, mais il faut que vous le sachiez : parfois, pour les mots « emmener » et « amener », il y a des petites notions, de petites exceptions, de petits sens « cachés » que vous pouvez rencontrer, mais on ne peut pas voir tous les sens de tous les mots. Donc, je pense que si vous retenez que « emmener » et « amener » signifient la même chose et signifient « prendre d’un endroit et amener à un autre », je pense que vous êtes déjà bien armés pour comprendre beaucoup de films et livres en Français.

Passons au mot « ramener ». Ce mot a un sens proche d’« emmener » et « amener », mais lui a petite nuance – ce n’est pas vraiment un synonyme des deux autres parce qu’il y a la petite particule, le préfixe « re ». Quand il y a « re » devant quelque chose souvent, ça veut dire qu’on répète une action et le mot « ramener », ça peut vouloir dire « emmener ou amener de nouveau, encore une fois. » Par exemple, il a ramené son enfant chez le médecin car celui-ci est retombé malade. Donc ici le « re », ça veut dire qu’il l’a déjà amené précédemment ; il a emmené sont enfant chez le médecin une fois, son enfant n’a pas guéri, il était encore malade et il l’a amené une seconde fois, et le fait de l’amener encore une fois, on dit qu’il a ramené son enfant chez le médecin. Vous voyez, ici « ramener » veut dire « amener » ou « emmener », encore une fois.

« Ramener » peut également vouloir dire « amener » ou « emmener » à un endroit où cette chose était déjà. Par exemple, vous pouvez ramener un livre à la bibliothèque. Donc, le fait de dire « ramener » veut dire que le livre se trouvait déjà à la bibliothèque avant ; le livre était à la bibliothèque, vous l’avez pris et quand vous avez fini de le lire, vous le ramenez : vous l’amenez dans l’endroit dans lequel il était initialement. Vous pouvez ramener quelqu’un chez lui et ça veut dire qu’il était chez lui, il est sorti de chez lui pour aller au restaurant, par exemple, et vous le ramenez chez lui. Vous l’amenez où il était précédemment. « Ramener » a un sens un peu plus précis qu’« amener » et « emmener » ; l’action en elle-même, c’est pareil : vous prenez quelque chose et vous la mettez d’un point à un autre, mais quand vous dites « ramener », c’est que vous répétez une action qui a déjà été faite (vous avez amené une fois, vous ramenez une autre fois) ou alors vous amenez à l’endroit dans lequel était la personne ou la chose précédemment.

Merci d’avoir regardé cette vidéo ; j’espère que le sens de ces mots est un peu plus clair pour vous. J’espère aussi que vous n’aurez pas de problème à me voir simplifier les choses parce qu’on pourrait vraiment rentrer dans les détails et faire une vidéo complète sur le mot « ramener » avec toutes les petites expressions dérivées de ce verbe. Ce n’était pas l’objet ici, ce n’est pas du tout ce que je souhaitais faire dans cette vidéo. Ce que je veux, c’est que vous n’essayez de pas trop vous poser de questions – c’est ce que je faisais en Allemand ; j’essayais de comprendre pourquoi on utilisait deux mots pour dire la même chose. Les langues sont faites comme ça et il y a des synonymes, des mots qui sont différents mais qui veulent dire la même chose  ou dont la nuance est tellement faible qu’on peut,  nous à notre niveau d’apprenants, la négliger. Donc, ne stresser pas avec toutes ces nuances, essayer de les comprendre et essayer d’en utiliser un de préférence. Par exemple, je vous dis que « emmener » et « amener » veulent dire la même chose et je vous recommande d’en choisir un et d’utiliser tout le temps celui-là. Ça vous permettra de beaucoup l’utiliser, de le répéter et donc de le rendre plus naturel pour vous. Choisissez, par exemple, « emmener » et à chaque fois que vous voulez utiliser ce sens de prendre une chose pour la porter à un autre endroit, vous dites « emmener ».

Merci encore de regarder cette vidéo ; je vais essayer de faire encore plus de vidéos. Actuellement, je suis à deux par semaine, mais je suis en train d’essayer de structurer un peu mon agenda pour faire plus – j’aimerais bien arriver à quatre. Je ne vous le promets pas encore, mais c’est mon objectif. Pour m’encourager à le faire, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Français Authentique puisque c’est le nombre d’abonnés qui va me faire me décider : « O.K., il y a des gens qui attendent des vidéos, qui en veulent plus, et donc j’investis un peu plus de temps pour passer de deux vidéos à quatre vidéos. » Merci et à très bientôt pour une nouvelle vidéo de Français Authentique.