Des expressions françaises pour parler de l’été, des vacances et des voyages

Des expressions françaises pour parler de l’été, des vacances et des voyages

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! L’été approche et tu pars peut-être en vacances. Ce qu’on va faire aujourd’hui, c’est qu’on va voir ensemble du vocabulaire pour te permettre de parler des vacances, de l’été et des voyages.

Comme très souvent, tu peux télécharger la fiche PDF relative à cette vidéo (tu as un lien dans la description juste en bas) et en fait, ça va te permettre de télécharger ce PDF qui reprend toutes les expressions qu’on va voir aujourd’hui. On va étudier ensemble un certain nombre d’expressions et celles-ci seront regroupées dans ce PDF que tu peux aller télécharger dès maintenant.

Le vocabulaire qu’on va voir aujourd’hui va te permettre d’être utilisé dans trois situations : pour parler des vacances avant d’y être (quand tu les prépares, quand tu les planifies), pour parler de tes vacances (quand tu y es, au moment de tes vacances, pendant tes vacances) et on aura une troisième catégorie : ce sera du vocabulaire qui te permettra de parler de tes vacances quand tu es rentré, donc, après tes vacances. Avant les vacances, pendant les vacances, après les vacances. On va voir des expressions toutes faites. Les expressions toutes faites, ce sont des expressions figées, c’est-à-dire que tu n’as pas à réfléchir, à accorder. C’est une expression que tu peux utiliser dans l’état dans lequel tu vas la trouver. Donc, des expressions toutes faites, des verbes utiles à la description des vacances et du vocabulaire vraiment pratique et adapté.

Bien sûr, il ne s’agit que d’une sélection, c’est-à-dire que c’est du vocabulaire qui va t’être utile, mais il y a plein d’autres verbes, pleins d’autres mots qu’on aurait pu choisir, qu’on aurait pu enseigner aujourd’hui. On a fait une petite sélection pour toi, et évidemment, cette liste n’est pas exhaustive.

Commençons par étudier quelques questions qu’on peut te poser ou que tu peux poser avant les vacances.

On peut te demander : « Tu vas faire quoi ? Ou tu as fait quoi ? Tu as fait quoi ? Tu vas faire quoi ? » Ici, on te demande tout simplement quelle est l’activité principale de tes vacances. Quel est le thème de tes vacances ? Et si on te pose cette question, tu peux répondre en utilisant plein de vocabulaire.

Tu peux par exemple dire : « Je vais faire du tourisme. » Faire du tourisme, ça veut dire que tu vas découvrir un petit peu un lieu, découvrir son environnement. Tu peux visiter des musées ou des monuments. Un musée, c’est un endroit dans lequel on stocke des objets anciens. Les monuments, ce sont des grands bâtiments que tu retrouves dans plein de villes et qui sont des monuments historiques, qui rappellent des éléments historiques. Visiter un musée, visiter des monuments.

Tu peux dire que tu vas profiter de la gastronomie locale. Locale, ça veut dire « du lieu dans lequel tu es » ; la gastronomie, c’est ce qu’on mange et ce qu’on boit. En fonction des endroits dans lesquels tu vas, tu peux dire : « Moi, ce que je vais faire pendant les vacances, c’est de profiter de la gastronomie locale. »

Tu peux aussi découvrir l’artisanat local. « Local », encore une fois, ça veut dire « du lieu dans lequel tu te trouves ». Et l’artisanat, c’est tout ce qui est travail manuel, les choses que les gens font avec leurs mains et vendent, que tu peux retrouver souvent sur des marchés.

Les plus sportifs diront : « Moi, je vais faire de la randonnée. » Faire de la randonnée, ça veut dire marcher et le plus souvent, c’est en montagne. On fait de la randonnée en montagne. Si tu es au bord de la mer, eh bien, tu peux faire du bateau ou tu peux faire de la voile. La voile, c’est un bateau qui avance grâce au vent. Tu peux faire du bateau, faire de la voile si tu es au bord de la mer.

Si vraiment tu as envie de te reposer, tu vas dire : « Eh bien moi, je vais plutôt prendre un bain de soleil. » Prendre un bain, tu sais ce que c’est ; c’est une baignoire avec de l’eau, on prend son bain pour se laver. Et un bain de soleil, c’est quand on s’allonge et on reste au soleil pour bronzer, c’est-à-dire pour que notre peau prenne une coloration un peu brune. C’est une réaction au soleil. Bronzer, faire prendre un bain de soleil.

Tu peux décider de rendre visite à de la famille ou rendre visite à des amis.

Si tu décides de te lever tard pendant tes vacances, tu diras : «  J’ai décidé de faire la grasse matinée. » On dit aussi la grasse mat. Faire une grasse mat ou la grasse matinée, ça veut dire se lever tard. On n’a pas besoin d’aller au travail, donc on se lève tard, on dort plus longtemps.

Une question qu’on peut te poser ou que tu peux poser en ce qui concerne les vacances, c’est « tu vas où ? » ou « tu es allé où ? » Ici, on parle évidemment du lieu de vacances. Le lieu de vacances, c’est l’endroit dans lequel tu passes tes vacances. Donc tu peux dire : « Je vais à la mer », ou « je vais au bord de la mer », ou « je vais dans une station balnéaire ». Station balnéaire, c’est une ville, un endroit au bord de la mer. Donc ça, c’est un moyen de décrire le fait que tu passes tes vacances près de la mer ou de l’océan.

Tu peux aussi passer tes vacances à la montagne. Les montagnes, ce sont ces grandes roches qui dépassent de terre de plusieurs milliers de mètres de haut. La montagne. Tu peux aussi passer tes vacances à la campagne, donc c’est plutôt dans la nature où il y a plutôt des champs et des forêts autour plutôt que des villes.

Si tu ne pars pas en vacances et que tu vas profiter de ta maison ou de ton domicile pendant les vacances, tu dis : « Je reste à la maison », ou « Je ne bouge pas pour les vacances ». Ce sont des moyens de dire que tu vas passer les vacances chez toi.

Tu peux partir à l’étranger. Ça veut dire que tu quittes ton pays pour aller passer tes vacances dans un autre pays. On appelle ça « partir à l’étranger ».

Un autre moyen de voyager où là, tu n’es pas dans un endroit, dans un lieu unique, mais tu visite plusieurs lieux, c’est de faire une croisière. Donc là, tu montes dans un bateau, un grand bateau souvent, et ce grand bateau il va s’arrêter dans plusieurs grandes villes. C’est ce qu’on appelle une croisière où tu vas naviguer la nuit, souvent et la journée être arrêté à un port où tu vas visiter une ville. Ça, c’est ce qu’on appelle faire une croisière.

D’autres questions qu’on peut se poser au niveau des vacances, c’est « Tu pars quand ? » ou « Tu pars combien de temps ? » Ou alors « Tu es parti quand ? Tu es parti combien de temps ? » Tu peux, pour répondre à ces questions, utiliser « il y a » et « pendant ». Pour répondre à ces questions de « Combien de temps tu es parti ? » et « Quand es-tu parti ? » Tu peux par exemple dire : « Je suis allé en France il y a un mois, pendant une semaine. » Donc, le « il y a », ça replace dans le temps. « Il y a un mois », ça veut dire que tu es parti le mois dernier et « pendant une semaine » ou « pendant deux semaines », c’est la durée du séjour. « Il y a », ça place ton séjour dans le temps. « Pendant », ça donne la durée de ton séjour.

Si tu veux parler au futur, tu diras « dans » et « pendant ». « Elle part dans un mois, pour deux semaines. » Donc, le « dans un mois », ça se situe dans le futur, le moment du départ en vacances dans le futur et le « pour » ici, ça donne la durée. Donc, « elle part dans un mois, pour deux semaines ». Le « pour » donne la durée du séjour dans le futur.

« Ça fait », ça indique une durée qui n’est pas encore terminée, d’un séjour non terminé. « Ça fait trois jours qu’ils sont partis. » « Ça fait trois jours qu’ils sont partis. » ou « Ça fait une semaine que je suis parti. » Là, ça veut dire… ça te donne une durée, mais ça indique que ce n’est pas fini. Tu n’es pas encore rentré. « Ça fait ».

Et pour situer un moment dans le temps, dans un mois, tu vas dire « début » (pour le début du mois), « mi- » (pour la moitié du mois) et « fin » pour la fin du mois.

Si tu pars en vacances le 3 août, tu vas dire : « Je pars début août. » Si tu pars le 15 juillet, vraiment la moitié du mois de juillet, tu vas dire : « Je pars mi-juillet. » Si tu pars plutôt à la fin d’un mois, donc fin juin, tu vas dire, ou à la fin du mois de juin, le 26 juin, tu vas dire : « Je pars fin juin. »

On peut te poser la question de savoir « où as-tu passé tes vacances ? » non plus d’un point de vue géographique, comme tout à l’heure, mais là, d’un point de vue organisation. Donc, on va te dire : « Tu es resté où ? » ou « Tu vas rester où ? » Et là, il y a plein de réponses possibles.

Tu peux dire : « Bah moi, je vais faire un voyage en sac à dos. » Ça veut dire que tu n’as pas un endroit fixe, tu as un sac sur ton dos avec toutes tes affaires et tu te promènes et tu dors souvent dans une tente. Ça, c’est se balader en sac à dos. C’est un peu l’aventure. Tu peux faire du camping (on dit camper aussi) où là tu vas dans ce qu’on appelle des campings. Ce sont des endroits où tu peux soit arriver avec une tente que tu montes toi-même et dans laquelle tu dors, ou certains arrivent en camping-cars ou en caravane. Ou il y a même ce qu’on appelle des mobil home sur place, où tu peux dormir. Ça, c’est faire du camping ou camper.

Tu peux louer une maison, tu peux louer un appartement ou tu peux dire : « je loue un chalet. » Un chalet, c’est plutôt en montagne. Une réponse peut aussi être : « Je vais louer une chambre d’hôtel », ou « Je vais prendre une chambre d’hôtel. » Certains choisiront de dormir chez l’habitant. Dormir chez l’habitant, ça veut dire que tu dors dans une chambre mise à disposition par quelqu’un. Une personne qui a une grande maison dans un endroit touristique peut décider de louer une partie de sa maison. Et donc là, si toi tu loues ce type de logement, on dira que tu dors chez l’habitant.

Et si tu es très aventurier et qu’il ne pleut pas où tu vas, tu peux dormir à la belle étoile. Dormir à la belle étoile, ça veut dire « dormir dehors ». Il n’y a pas de toit au-dessus de toi. Tu dors dehors, sous le ciel, sous les étoiles. On dit que tu dors à la belle étoile.

Quand tu rentres de vacances, tes amis peuvent te demander ton avis. Donc ils vont te dire : « Alors, c’était comment les vacances ? » Et toi, tu peux répondre de façon positive ou négative. Positive, tu as aimé ; négative, tu n’as pas aimé.

Pour donner un avis avant de partir, on peut dire : « J’ai hâte de partir en vacances. » Ça veut dire « Je suis impatient, j’ai hâte de partir. » Tu peux aussi décrire la situation comme étant « J’ai vraiment besoin de vacances. » Ou alors – ça, c’est une chose que disent beaucoup les enfants – : « Vivement les vacances ! » Ça montre que tu es très impatient. Pendant les vacances, tu peux dire : « C’est dépaysant. » « C’est dépaysant », ça veut dire que ça te change un petit peu de ta routine, ça te change de tes habitudes. C’est dépaysant.

Tu peux aussi dire : « Je suis déconnecté. Je me suis déconnecté » et « déconnecté », ça veut dire « Je ne suis plus lié à ma réalité quotidienne, à ma routine quotidienne. » Donc, c’est quelque chose qui montre que tu changes complètement d’environnement. Donc, c’est plutôt positif de dire : « Ah, j’étais déconnecté pendant les vacances. »

Après les vacances, si tu dis : « C’était trop court. », c’est positif. Ça veut dire que tu as adoré ton séjour. C’était trop court. Si tu t’es bien reposé et que tu reviens avec beaucoup d’énergie, tu peux dire : « J’ai rechargé mes batteries. » Il existe ensuite différents superlatifs pour décrire de belles vacances. Tu peux dire « C’était des vacances merveilleuses. C’était des vacances incroyables. C’était des vacances géniales. C’était les meilleures vacances de ma vie. » Donc tout ça, ce sont des façons de dire que les vacances étaient top, étaient superbes.

Et évidemment, il y a des situations pendant lesquelles les vacances sont moins plaisantes. Donc là, tu peux dire : « C’était pas terrible ! » ou « Je me suis ennuyé. » ou « C’était pas top. » Tout ça, c’est des moyens de dire que tu n’as pas apprécié tes vacances. Une des raisons, ça peut être par exemple si tu as pris l’avion et que tu as eu le mal de l’air. Si tu as pris le bateau, tu as eu le mal de mer. Ou en voiture, tu peux avoir le mal des transports. C’est le fait d’être dans une voiture, un avion, un bateau et ne pas bien se sentir. Tu as envie de vomir, tu ne te sens pas bien. C’est avoir le mal de l’air, le mal de mer ou le mal des transports. Et ça, ça peut aussi te gâcher une partie des vacances, rendre tes vacances un peu moins plaisantes.

Donc voilà, je pense qu’on a appris beaucoup de vocabulaire ensemble. Évidemment, ce n’est qu’une liste, ce n’est qu’un aperçu. Il en existe plein d’autres. Mais si tu maîtrises tout ça, eh bien, tu pourras facilement parler de tes vacances avant de partir, pendant que tu y es et en rentrant et tu sauras décrire tous les sentiments que tu as eus pendant tes vacances, décrire toutes les situations dans lesquelles tu étais, et bien sûr, décrire tous les endroits possibles dans lesquels tu t’es rendu.

Pour être sûr d’assimiler tout ça et pour avoir un bon résumé, tu peux télécharger la fiche PDF qui est disponible gratuitement. Tu as un lien en bas, tu cliques sur ce lien et tu peux la télécharger directement après avoir donné ton adresse mail pour rejoindre la lettre d’information de Français Authentique. Fais-le dès maintenant. Ça te permettra de pouvoir réviser ce vocabulaire qu’on a vu ensemble.

Comme d’habitude, tu peux laisser un petit pouce en l’air pour nous montrer que tu as apprécié ce contenu. Tu peux t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications pour ne rien manquer, pour être informé de chaque sortie de vidéo. Et tu peux nous dire en commentaire où tu vas partir en vacances ou alors où tu es allé en vacances si tu es revenu. Bien sûr, si tu es en vacances, écris-nous aussi en commentaire où tu te trouves et ce que tu fais.

Merci de ta confiance et je te dis à bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !