De l’eau a coulé sous les ponts

De l’eau a coulé sous les ponts

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “De l’eau a coulé sous les ponts”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique dans lequel je vais vous expliquer le sens d’une expression idiomatique française qui m’a été suggérée par Alex qui est un membre de notre groupe Patreon dont je reparlerai un petit peu en fin d’épisode. Et Alex m’a demandé d’expliquer le sens de l’expression « de l’eau a coulé sous les ponts »

Avant de vous parler de ça, je vais vous parler un peu de l’actualité de Français Authentique. On approche doucement mais sûrement de la fin de l’année, donc j’y travaille, je travaille à mes derniers projets à boucler pour 2017 et surtout, si vous me connaissez depuis un moment, vous savez que j’aime préparer, j’aime planifier, etc. Je suis déjà en phase de planification pour début 2018 et notamment pour la réouverture des portes de l’académie Français Authentique. Je vais ré-ouvrir les portes la deuxième semaine, donc, je pense à partir du 8 janvier et, eh bien, si ça vous intéresse, vous allez sur www.francaisauthentique.com/academie et vous pouvez mettre votre nom pour rejoindre la liste d’attente puisque les portes sont fermées et elles ne ré-ouvriront que le 8 janvier. Et je prépare pas mal de surprises, pas mal de modifications dans le système, donc, ceux qui m’écoutent aujourd’hui qui sont membres de l’académie, vous aurez l’occasion d’avoir pas mal de nouveautés.

Revenons-en à notre expression du jour qui est « de l’eau a coulé sous les ponts ». L’eau, je pense que c’est clair pour vous ; c’est un liquide, le liquide de la vie qu’il faut beaucoup boire pour être en bonne santé et qui est très très présent à l’état liquide sur la Terre.

Le verbe « couler », il représente le déplacement de l’eau ; quand l’eau, elle se déplace – par exemple, vous avez un verre d’eau et vous le penchez, vous le versez, eh bien, on dit que l’eau coule. Donc, couler, c’est pour l’eau, pour un liquide se déplacer.

Un pont, c’est un édifice, c’est quelque chose d’architecturale qu’on utilise pour passer au-dessus d’un obstacle. Ça peut être au-dessus d’une vallée – si vous êtes sur une montagne et que vous voulez aller sur une autre montagne en face sans avoir à descendre, vous faites un pont. Ça peut aussi être une route pour faire passer une route au-dessus de l’eau, d’un fleuve. Ça, c’est un pont et si vous voulez en savoir plus, j’ai parlé du pont du Gard dans ma vidéo YouTube du 11 décembre. Le pont du Gard qui est un pont de l’époque romaine. Regardé la vidéo, on a parlé d’un pont dans cette vidéo.

Un pont, c’est quelque chose de statique qui ne bouge pas et sous le pont, l’eau, elle coule l’eau, elle se déplace. Si vous vous mettez debout sur un pont qui passe au-dessus d’une rivière, eh bien vous voyez l’eau qui coule et qui passe sous le pont chaque seconde, chaque minute, chaque heure. Et ici, l’eau qui coule, ça symbolise en fait, dans la réalité – et ça donnera naissance à l’expression qu’on est en train d’étudier – le temps qui passe. On a très souvent depuis très très longtemps comparé l’eau au temps parce que quand l’eau coule dans une rivière, elle passe sans s’arrêter, de façon claire, sans effort, sans qu’on puisse vraiment le contrôler ; on ne peut pas vraiment arrêter l’eau. On peut l’arrêter, il y a des barrages, mais c’est toujours difficile de résister contre l’eau et l’eau qui coule ici, ça symbolise le temps qui passe. Et quand on dit que de l’eau a coulé sous les ponts, eh bien, on dit que beaucoup de temps s’est écoulé, beaucoup de temps est passé. Donc, si on dit « de l’eau a coulé sous les ponts », ça veut dire « il y a longtemps ». Je vous propose, comme d’habitude, d’étudier quelques exemples, quelques contextes.

Imaginez, il y a deux personnes qui sont fâchées depuis dix ans et ces deux personnes, elles sont invitées à un mariage toutes les deux. Et il y en a une qui dit non et elle dit non parce que « je vais revoir la personne avec laquelle je suis fâché et je ne veux pas » Et là, la personne avec laquelle elle discute, elle lui dit : « Mais enfin ! Il est peut-être le temps de pardonner ! De l’eau a coulé sous les ponts. » En disant ça, il lui dit : « Attends, ça fait quand même très très longtemps que vous vous êtes disputés, que vous êtes fâchés. Il serait peut-être temps que vous vous pardonniez. » Donc « l’eau a coulé sous les ponts », ça veut dire « il s’est beaucoup de choses, c’était il y a longtemps ».

Imaginez que vous êtes une personne qui avez appris des cours de piano, il y a une époque où vous jouiez du piano. Et là, ça fait, je ne sais pas, cinq, sept ans que vous n’avez pas joué et vous êtes invité chez des amis. Et il y a un de vos amis qui dit : « Tiens, ben, joue-nous un petit morceau. Toi, tu as pris des cours de piano. » Et là, vous, vous êtes un peu gêné et vous dites : « Ah oui, mais tu sais, depuis de l’eau a coulé sous les ponts, ça fait très très longtemps que je n’ai pas joué. » Donc, encore une fois, de l’eau a coulé sous les ponts, eh bien, ça veut dire que depuis que vous avez pris vos cours de piano, depuis que vous avez joué du piano depuis la dernière fois, il s’est passé beaucoup de choses, il y a beaucoup d’eau qui a eu le temps finalement de couler sous les différents ponts.

Et enfin, imaginez que vous êtes en train de discuter avec quelqu’un et vous parlez d’un ami commun que vous n’avez pas vu depuis longtemps. Et vous, la dernière fois que vous avez vu cet ami, eh bien, c’était une personne qui avait beaucoup de succès : un bon job, une belle famille, belle maison, très respecté, plein d’amis, etc. et vous ne le voyez plus depuis longtemps et vous dites à l’ami que vous avez en commun : « Ouais, alors, ça fait longtemps que je n’ai pas vu John. J’ai toujours été impressionné par son parcours etc. » Et là, votre ami en commun dit : « Oh, tu sais, depuis la dernière fois que tu l’as vu, de l’eau a coulé sous les ponts. Il est devenu alcoolique, divorcé ; il n’a plus la même vie qu’avant. » Encore une fois, de l’eau a coulé sous les ponts, ça veut dire qu’il y a très très longtemps et il s’est passé plein de choses depuis.

J’espère que ces trois petits exemples, ces trois contextes vous ont aidés en tout cas à mieux comprendre le sens de cette expression – j’espère, Alex, que j’ai été assez clair pour toi. Je vous propose de pratiquer votre prononciation avant de nous quitter. Vous répétez tout simplement après moi comme d’habitude.

De l’eau a coulé sous les ponts

De l’eau a coulé sous les ponts

De l’eau a coulé sous les ponts

De l’eau a coulé… sous les ponts

De l’eau a coulé sous les ponts

Très bien ! Merci de m’avoir écouté, merci Alex pour la suggestion. Merci à tous les membres du projet Patreon qui me supportent chaque mois via le site www.francaisauthentique.com/patreon, qui décident chaque mois de donner une certaine somme – ça démarre à 1 Dollar, ça peut être une autre monnaie, bien sûr et c’est sans engagement. Et en fait, les fonds collectés permettent de développer Français Authentique et d’élargir notre mission dans le monde entier pour aider un maximum de personnes, ce que nous arrivons à faire de plus en plus. Donc merci pour tout. C’est très important surtout pour moi en cette fin d’année de prendre le temps de réfléchir à la destination ou au futur de Français Authentique et ce genre de projet comme le projet Patreon, c’est quelque chose de très très important pour moi.

Donc, merci à tous et je vous dis à très bientôt pour un nouvel épisode.