Comment utiliser “C’EST” et “IL EST” en français

Comment utiliser “C’EST” et “IL EST” en français

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis ! Merci de me rejoindre. Aujourd’hui je vais répondre à une question qui revient sans cesse sur les réseaux de Français Authentique, que ce soit sur Facebook, Instagram, YouTube. Vous me demandez souvent : « Johan, quand je dois présenter quelque chose ou quelqu’un, quand je dois parler de quelque chose ou quelqu’un, dois-je utiliser “c’est” ou “il est”, “c’est” ou “il est” ? ».

Et je sais que c’est un sujet qui est complexe pour les non natifs, parce qu’il n’est pas vraiment intuitif. C’est quelque chose qui n’est pas super simple, mais heureusement, il existe des astuces et notamment une astuce super puissante pour ne plus jamais faire l’erreur, pour ne plus jamais se tromper. Donc, je vais essayer aujourd’hui de t’aider à ne plus faire cette erreur et ne plus confondre “c’est” ou “il est”.

Comme d’habitude et comme sur toutes les vidéos de Français Authentique, tu peux retrouver dans la description de la vidéo, le fichier PDF, le fichier MP3. Comme ça tu peux tout lire, tout comprendre. Il y a évidemment les sous titres que tu peux activer sur YouTube. C’est une vidéo importante, le contenu est important et je t’invite vraiment à activer tout ça ou à télécharger le PDF et le MP3 pour aller plus loin.

Commençons par “il est”, “il est”. “Il est”, quand on le dit à l’oral, on ne dit pas “il est”, on dit “ilest”. On a tendance à lier un peu les deux mots. “Il est”, c’est utilisé pour décrire ou définir quelque chose ou quelqu’un. Et “il est”, si on veut définir quelque chose ou quelqu’un, il est suivi d’un adjectif, jamais d’un déterminant et c’est un point clé. S’il y a vraiment une chose à retenir dans cette vidéo, ça va être ça. C’est qu’après “il est”, on ne met pas de déterminant, on met un adjectif. Après “il est”, on ne met pas de déterminant.

Par exemple, tu peux entendre : “Il est Anglais”, ou : “Elle est belle, ma fille”. Et tu vois ici que pour décrire ou définir cette personne qui est anglaise ou ma fille qui est belle, j’utilise un adjectif. Ce serait faux de dire “il est un Anglais”, ou “elle est une belle, ma fille”. Tu vois, ça ne marche pas. Après “il est”, on ne met pas de déterminant, on met un adjectif.

“Il est” est aussi utilisé pour l’heure, bien sûr. On peut dire il est 8h25. Il est 22h30. Donc “il est”, ça peut être utilisé pour l’heure. Ça peut être utilisé aussi pour une expression liée au temps. Il est tôt. Il est tard, pas le temps qu’il fait mais le temps dans la notion temporelle. Il est tôt. Il est tard.

On peut aussi utiliser “il est”, pour faire référence à quelque chose ou quelqu’un qu’on a cité avant. Par exemple, si je te dis : “Je vais voir mon frère, il est sympa”. Eh bien, ici, le “il”, ça fait référence à mon frère. Il est sympa, mon frère.

 

Et enfin, “il est”, tu le retrouves dans plein d’expressions.

Il est vrai que…

Il est temps de…

Il est clair que…

Donc en résumé, “il est” tu peux l’utiliser pour décrire quelque chose ou quelqu’un. Il est toujours suivi d’un adjectif, jamais d’un déterminant. Très, très important. Tu peux utiliser “il est” pour l’heure, pour définir l’heure, parler de l’heure, donner l’heure. Tu peux utiliser “il est” pour exprimer des notions temporelles. Tu peux utiliser “il est” pour faire référence à quelque chose ou quelqu’un dont on a parlé avant. Ou tu peux l’utiliser dans le cadre d’expressions toutes faites. Donc, ça c’est “il est”.

Passons maintenant à “c’est”. “C’est”, ça sert à identifier, à présenter quelque chose ou quelqu’un. Donc, c’est proche de la définition qu’on a prise pour “il est” qui était de décrire. Ici, c’est plutôt identifier ou présenter. La grande différence avec “il est”, c’est qu’il peut être suivi d’un déterminant. Un déterminant, c’est, tu sais, un, une, le, la, les, mon, son, etc. Tout ça, ce sont des déterminants et “c’est”, il peut être suivi par… ou d’un déterminant, contrairement à “il est”. Par exemple on peut dire : “C’est mon fils. C’est mon fils”. On ne dirait pas : “Il est mon fils”, “Il est mon fils” c’est faux. C’est mon fils. C’est Emma. Donc ici, pas de déterminant, on a un nom commun direct. C’est un livre, c’est un stylo. Donc tu vois que pour décrire ici, on utilise “c’est” et on utilise un déterminant juste après ou on l’introduit par un déterminant. Ce qui serait faux avec “il est”, puisqu’on ne peut pas dire “il est mon fils”, “il est un livre”, “il est mon stylo”. C’est faux parce que “il est” n’est jamais suivi d’un déterminant. J’insiste parce que c’est important.

“C’est”, il peut être suivi d’un adjectif comme “il est”. Il peut être suivi d’un déterminant ou d’un adjectif. Quand il est suivi d’un adjectif, c’est souvent pour exprimer une opinion. Par exemple : “C’est passionnant la lecture”, ou alors : “C’est important de rester calme”. C’est passionnant, c’est important. Là, on n’est plus du tout dans la présentation comme avant, mais dans l’avis, dans l’opinion.

“C’est”, on peut aussi l’utiliser pour parler d’un lieu. Je peux dire : “C’est chez moi. C’est ici”. On l’utilise pour introduire un lieu ou alors une date. “C’est le 26 novembre aujourd’hui”. On pourrait aussi dire : “On est le 26 novembre”, ou alors un jour de la semaine : “C’est lundi”, c’est dire : “On est lundi”.

 

En résumé, “c’est”, tu peux l’utiliser pour présenter quelque chose ou quelqu’un. Donc, tu le fais suivre d’un déterminant. C’est mon fils. C’est un livre. Tu peux le faire suivre aussi d’un nom propre. C’est Emma. C’est ma fille. Donc ça, c’est le cas de la présentation.

Deuxièmement, tu peux l’utiliser pour exprimer une opinion, un avis : “C’est beau”. Donc là, c’est suivi d’un adjectif. Tu peux l’utiliser pour parler d’un lieu : “C’est ici, c’est chez moi, c’est là-bas”. Ou tu peux l’utiliser pour parler de la date : “C’est le 26 novembre”. Ou d’un jour : “C’est samedi”.

Donc voilà pour aujourd’hui. J’espère que cette vidéo t’a plus, t’a aidé. Garde vraiment en tête qu’après “il est”, on ne met jamais de déterminant. Et rien qu’en faisant ça, tu éviteras 80 % des erreurs, je pense. Si tu as des questions sur le sujet ou d’autres sujets, tu peux les poser en commentaire. Si tu as aimé cette vidéo, fais-nous le savoir en mettant un petit pouce bleu et évidemment, abonne-toi à la chaîne de Français Authentique en activant les notifications. On prépare pas mal de surprises pour les semaines et mois à venir. Donc, ça vaut le coup de suivre les prochaines vidéos.

Merci de ta confiance. A Très bientôt. Salut !