Comment savoir si un mot est masculin ou féminin ?

Comment savoir si un mot est masculin ou féminin ?

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis, merci de me rejoindre dans cette nouvelle vidéo très très attendue puisque ça fait très longtemps que tu m’interroges sur le sujet, que tu me demandes : «  Johan, comment savoir si un mot est masculin, si un mot est féminin ? C’est dur dans la langue française de savoir si on dit “le livre ou la livre”, si on dit “la bibliothèque ou le bibliothèque” ». Donc, on va essayer de voir aujourd’hui à des astuces puissantes, utiles, relativement faciles à appliquer pour ne plus se tromper ou se tromper le moins souvent possible et réussir à savoir si un mot, si un nom est féminin ou masculin. Avant de voir à ces astuces très pratiques, laisse-moi te donner quelques indications.

Numéro1 : La première chose à faire et à comprendre, c’est que pour savoir si un mot est féminin ou masculin, il faut travailler son oreille, son feeling. Moi, il y a plein de mots en allemand dont je n’ai jamais vraiment cherché l’origine ou je n’ai jamais pensé à savoir si c’était masculin ou féminin, je le sais, un point c’est tout. Et tu peux développer ce feeling, cette façon de déceler si un mot est féminin ou masculin en écoutant beaucoup de français. Ça, c’est la toute première chose à faire. Écoute beaucoup. A force d’écouter, tu sauras si on dit “la livre” ou “le bibliothèque” ; ce qui, en fait est faux. On dit “le livre” et “la bibliothèque”.

Deuxièmement, quand tu apprends des mots, si tu apprends des mots que tu notes sur un livre, quand tu lis ou si tu entends quelque chose que tu ne notes, apprends toujours un nom avec son déterminant : est-ce que c’est un mot masculin (avec « le ») ou c’est un mot féminin. Apprends toujours le mot avec son déterminant.

Troisième petit conseil d’introduction : essaye d’utiliser le mot dans une phrase quand tu n’es pas sûr. Si tu ne sais pas s’il faut dire “le chaussure” ou “la chaussure”, par exemple, si tu ne sais pas si “chaussure” est masculin ou féminin, essaye de l’utiliser dans une phrase. Tu vas dire : « Hum, on dit “ma belle chaussure”. » On ne dit pas “ma beau chaussure”, on dit “ma belle chaussure”. Dans ce cas, je sais que “chaussure” est féminin. Ça, ça, peut t’aider parfois à déceler si un mot est masculin ou féminin.

Et enfin, juste avant de passer aux astuces concrètes et précises, pas de stress. Si tu dis à un Français, un francophone, “le chaussure”, c’est sûr, c’est pas top. On n’a pas envie de faire des erreurs, on a envie de s’améliorer, de parler correctement, mais c’est pas trop grave. Le francophone va savoir que tu voulais parler d’une chaussure et va savoir que c’est une petite erreur de genre qui n’est pas bien grave dans le fond. Donc, pas de stress. Je vais te donner quelques astuces à appliquer, mais ne stresse pas au moment de parler.

Alors ces astuces pratiques que je vais partager avec toi, elles sont apparues quand j’apprenais l’allemand et qu’on m’a dit que tous les mots qui finissent par “ung”, u, n, g sont féminins en allemand (on dit kündigung). Donc, c’est toujours féminin quand il y a “ung” à la fin. Et ça, ça m’a changé la vie, en fait, puisque je n’avais plus à apprendre à chaque fois si un mot était masculin ou féminin. Je savais qu’à chaque fois que ça finissait par “ung”, c’était féminin.

Et en français, il existe également ce genre de choses. Ce ne sont pas vraiment des règles parce que malheureusement, il y a des exceptions, mais il existe vraiment des moyens qui peuvent t’aider à savoir si un mot est masculin ou féminin et à faire le moins d’erreurs. On va dire ce ne sont pas des règles strictes, ce sont des indications, mais si tu les suis à la lettre, tu auras bon dans plus de 90 % des cas. Cette liste n’est pas exhaustive, mais je te recommande d’apprendre tout ça, tout ce que je vais te dire pour ne plus te tromper. Donc, comme nous sommes des personnes galantes, nous allons commencer avec les mots féminins, les noms féminins.

Eh bien tous les noms qui finissent par “ion”, i, o, n sont féminins. Donc, ça peut être le “ion” précédé d’un T pour faire “tion” comme “rédaction”. C’est une rédaction, la rédaction. Le “ion” avec 2 S avant comme “ssion”. La soumission, c’est féminin ou avec le S, un seul S avant “ion” pour faire “sion” comme la télévision. Tout ça, ce sont des mots féminins parce qu’ils se terminent pas “ion”.

Tu as les mots qui se terminent par “ure”, u, r, e comme la nature, la facture, la culture. Ceux qui finissent par “ure” sont féminins.

Les mots qui finissent avec le son “oi” (ça peut être oi, oie, oix) sont aussi féminins. On dit la foie. On dit la voix. On dit la joie. Il y a toujours des exceptions. On dit le poids. On entend le son “oi” mais c’est masculin. Mais tu peux retenir que les mots en “oi” qui finissent par un “oi”, “oie” ou “oix” sont féminins.

C’est la même chose pour les mots qui finissent en “ette” e, t, t, e comme la poussette, la brouette, la dînette.

Tu as également, en mots féminins, les mots qui finissent par “ille”, i, l, l, e comme la fille, la famille, la brindille.

Tu as aussi les mots qui finissent par “esse”, e, s, s, e comme la paresse, la gentillesse, la justesse.

Tu as également les mots finissent par “té”, t,é comme la beauté, la liberté, la solidarité. Tout ça, ce sont des mots féminins.

Donc, tu vois qu’une fois que tu as ça en tête, eh bien, chaque fois que tu vas rencontrer un mot qui finit par S ou par “ion” ou par “ille”, tu sauras qu’il est féminin. Donc, pas besoin d’apprendre les milliers de mots. Tu apprends seulement ces catégories.

Et ça existe aussi pour le masculin, pour les mots, les noms masculins.

Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que les jours de la semaine sont tous masculins. Le lundi, le mardi, etc. Les mois sont également masculins, toujours. Les saisons (le printemps), c’est masculin.

Les arbres (le chêne, le cerisier, le châtaignier).

Les langues, c’est masculin aussi (le français, le chinois). Toutes ces catégories, ce sont déjà des mots masculins.

Ensuite, tu as, comme nous l’avons vu précédemment, des mots ou des catégories qui sont toujours masculins. Par exemple, les mots qui finissent en “ier”, i, e, r : Le calendrier, le tablier, l’encrier. Masculins.

Les mots qui finissent en “ment”, m, e, n, t, “ment”  Le vouvoiement, l’évènement, le gouvernement. Tout ça, un entraînement, ce sont des mots masculins.

Les noms qui finissent par “isme”, “isme” : le mécanisme, donc c’est i, s, m, e : le mécanisme, le prisme, l’autisme. Tout ça, ce sont des mots masculins.

Ceux qui finissent par “teur”, t, e, u, r : le moteur, le tracteur, l’ordinateur. On dit “un ordinateur”. Tout ça, ce sont des mots masculins.

Les mots qui finissent par “age”, a, g, e : un engrenage, le potage, un marécage. Tout ça, c’est masculin.

Ceux qui finissent par “oir”, o, i, r : le miroir, le présentoir, le comptoir. Mots masculins.

Les mots qui finissent en “al”, a, l : le journal, un animal, le festival. Masculins.

Et les mots qui finissent en “on”, o, n. Pas “ion”, “ion”, i, o, n c’était féminin. “On”, o, n c’est masculin : le blason, le patron, le baron. Tout ça, ce sont des mots masculins.

Il y a une petite subtilité avec les mots qui finissent en “eur”, e, u, r parce que si ce sont des mots, des noms qui correspondent à une personne, c’est masculin. Un acteur, le chanteur, le vendeur. Par contre, si le nom qui finit en “eur” ne correspond pas à une personne, ne se rapproche pas d’une personne, eh bien, c’est féminin : la peur, la chaleur, la fureur. Donc, ici, dans “eur”, c’est décomposé en deux : les noms qui correspondent à une personne : masculin. Les noms qui ne correspondent pas à une personne : féminin.

Donc voilà, j’espère que tout ça, ça t’aide. Encore une fois, la liste n’est pas exhaustive. Ça veut dire qu’elle n’est pas complète. Il existe certainement d’autres petits suffixes, d’autres fins de mots comme ça, qui peuvent indiquer du genre d’un nom, mais il y a des exceptions, on l’a dit. Mais si tu apprends déjà tout ça, tu auras bon dans plus de 90 % des cas. C’est concret et ça te donne la possibilité finalement, par le travail, de progresser.

Garde en tête : ne pas stresser, on ne stresse pas, ce n’est pas grave de se tromper sur le genre d’un mot et garde en tête que la meilleure méthode, ça reste d’écouter beaucoup de Français. Donc, je vais quand même résumer tout ce qu’on vient de dire parce que ça, tu peux les apprendre. Tu peux te les noter, tu peux imprimer le PDF. En description, tu as la transcription de cet épisode. Tu peux te noter ça dans un coin, sur un papier ou tu imprimes le PDF et tu les apprends déjà. Une fois que tu connais ceux-là, encore une fois, tu arriveras à peu te tromper.

Les mots sont féminins, on parle des noms, s’ils se terminent par “ion” ou “ure” ou avec le son “oi”, “oie”, “oix”.

Ils sont féminins aussi s’ils se terminent par “ette”, par “ille”, par “esse” ou encore par “té”. Tout ça, ce sont des mots féminins.

Les mots masculins sont les jours de la semaine, les mois de l’année, les saisons, les langues, les arbres et les mots qui se terminent en “ier”, “ment”, “isme”, “teur”, “age”, “oir”, “al” et “on”.

Apprends tout ça, retiens tout ça et tu arriveras à déceler le féminin du masculin.

J’espère que cette vidéo t’as plu, t’a aidé. Si c’est le cas, fais-le savoir par le biais d’un petit j’aime, d’un petit pouce en l’air. Ça fait toujours plaisir. Abonne-toi évidemment à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications pour ne manquer aucune vidéo (on en publie une chaque lundi) et je remercie du fond du cœur tous les membres de l’Académie Français Authentique qui m’ont aidé. Je ne vais pas les citer, mais ils m’ont aidé à déterminer un petit peu toutes ces règles, toutes ces astuces pour ne plus se tromper entre le féminin et le masculin.

Merci ! Les membres de l’Académie, vous êtes géniaux. A bientôt pour du nouveau contenu. Salut !