Comment résoudre votre problème de vocabulaire

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour et merci de me rejoindre dans cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui est très répandu dans la communauté Français Authentique. J’en ai déjà parlé par le passé, mais j’ai envie d’aller un peu plus loin aujourd’hui : il s’agit d’un problème de vocabulaire. Et j’ai fait une petite liste de quatre problèmes qui reviennent très souvent, que les membres de Français Authentique partagent très souvent avec moi. Il y a, par exemple, la difficulté d’apprendre du vocabulaire spécifique ; du vocabulaire, par exemple, lié à la cuisine, lié à la technologie, lié à la recherche d’appartement, vraiment du vocabulaire spécialisé et spécifique. Un des problèmes, c’est que les gens me disent tout simplement : « Johan, j’arrive à apprendre le vocabulaire, mais je l’oublie. » Il y a des gens qui me disent : « J’ai la possibilité d’apprendre du vocabulaire, mais c’est passif. Ça veut dire que le vocabulaire, je le connais, les mots, je les connais, je les comprends, mais je n’arrive pas à les utiliser de façon active. » Et on me dit aussi : « J’ai un problème pour apprendre les articles. » Eh oui ! Le français ne vous facilite pas la vie : il y a des mots féminins et des mots masculins.

Je connais ce souci ; j’ai appris l’anglais et l’allemand, je suis en train d’apprendre l’italien et tout ce que je viens de décrire, tout ce que je lis dans vos messages, ce sont, bien sûr, des problèmes que j’ai rencontrés et que je continue  de rencontrer. J’avais fait une vidéo dans laquelle je donnais quelques conseils, quelques astuces précises qui peuvent vous aider à résoudre certains problèmes, donc, ça vaut le coup d’aller jeter un petit coup d’œil dans le « i » comme info, là-bas. Cette vidéo s’appelle Comment ne plus oublier le vocabulaire que vous apprenez ? 

Aujourd’hui, j’avais envie d’aller encore un petit plus loin en ce qui concerne ce sujet parce qu’on lit plein de choses sur Internet, plein de conseils, des qui, finalement, vous donnent, à mon sens – attention, c’est mon avis personnel – des fausses solutions, qui vous disent : « Pour apprendre du vocabulaire, va en cours, prends encore plus de cours de français pour apprendre du vocabulaire. » ou alors : « Fais-toi des listes de vocabulaire. » ou alors : « Achète un livre dans lequel il y a des images avec tous les mots de vocabulaire dans ta langue. » ou encore, je m’étais noté une autre fausse solution que je trouvais amusante : « Apprends plein de mots, mais ne les apprends pas forcément dans leur contexte et ne les apprends pas forcément avec leurs déterminants, leur genre, si c’est masculin ou féminin. » Ces fausses solutions, à mon avis ou d’après mon expérience personnelle, elles ne fonctionnent pas et j’ai, de mon côté, six  petites astuces que j’ai utilisées, que j’utilise et qui fonctionnent en ce qui concerne l’apprentissage de vocabulaire. Donc, je vais les partager avec vous, puiser ce qui vous intéresse, ce qui colle avec votre personnalité et ne tenez pas compte de ce qui ne vous plaît pas puisque c’est très personnel, tout ça. Il y a des gens qui réagiront mieux à certains points que d’autres.

Le premier point que je me suis noté, c’est d’utiliser ce que monsieur Pareto a mis au point, ce qui est les 80-20. Pareto était un économiste italien du XIXe, me semble-t-il qui s’est aperçu qu’il y avait en Italie 20 % des gens qui possédaient 80 % de la richesse, donc qu’il y avait un gros déséquilibre. On l’a ensuite utilisé en qualité, dans plein d’autres choses et ça marche également dans l’apprentissage des langues, ça marche au quotidien. Il y a 20 % de vos vêtements que vous mettez 80 % du temps, par exemple et dans l’apprentissage des langues, on vous dit que c’est même plus que 80-20, mais on vous dit : « Il y a 20 % des mots que vous utilisez 80 % du temps. » Donc, en vous focalisant sur les mots les plus utilisés, vous arrivez à faire de gros progrès rapidement. Mon premier conseil, c’est de [ne] pas forcément essayer de tout apprendre, mais d’avoir un apprentissage ciblé en essayant déjà de bien maîtriser les 20 % de mots dont vous avez besoin dans 80 % des cas.

Le deuxième conseil, je l’applique beaucoup en italien aujourd’hui, c’est de vous poser la question : pourquoi est-ce que j’apprends le français ? J’ai appris l’allemand, par exemple, pour travailler en Autriche et donc, j’avais besoin d’un vocabulaire technique. Donc, je me suis focalisé sur le vocabulaire technique, mais spécifique à mon utilisation ; je n’ai pas appris tout le vocabulaire technique du monde, j’ai appris le vocabulaire technique dont j’avais besoin au quotidien. On cherchait un appartement, j’ai appris le vocabulaire des appartements, des contrats, etc. Pour l’italien, je l’apprends parce que j’aime la culture et j’ai envie d’y passer des vacances [donc] je me concentre plus sur le vocabulaire des restaurants, des hôtels, des visites touristiques, etc. Donc, j’adapte vraiment  le vocabulaire que j’apprends à l’utilisation que je vais en avoir.  Ça ne veut, bien sûr, pas dire qu’il faut apprendre que du vocabulaire spécifique, mais ça veut dire qu’il faut commencer par là. Bien sûr, quand en italien je maîtriserai le vocabulaire que je viens d’évoquer, j’irai plus loin et j’apprendrai du vocabulaire plus large, plus quotidien, etc. C’est juste une question de priorité en ce qui concerne l’énergie qu’on met à apprendre.

Troisième conseil : c’est peut-être le plus important de tous, c’est, en tout cas, celui qui m’a personnellement le plus aidé. J’ai pris l’habitude, intuitivement, quand j’étais en Autriche et que je commençais à parler – j’ai dû parler très tôt l’allemand – et ce que je faisais, à chaque fois que je voulais dire quelque chose et qu’il me manquait un mot, que je bloquais à cause d’un mot, eh bien, je notais ce mot sur un cahier et le soir, je regardais la liste des mots que j’avais notés au fur et à mesure de la journée, je notais la signification en français et j’apprenais ces mots. C’est le seul cas où, à mon sens, il est intéressant d’apprendre la liste de vocabulaire. J’essayais de les noter dans le contexte, de noter une petite phrase pour connaître l’article – parce qu’en allemand ils ont masculin, féminin et neutre – et pour comprendre le contexte dans lequel j’avais besoin de ce mot. Et en faisant ça, vous allez progresser très vite parce que si vous avez eu besoin de ce mot une fois et que vous ne le connaissiez pas, il y a de grandes chances pour que vous en ayez besoin plus tard et ça, moi, ça m’a permis de progresser très très vite en ayant la possibilité d’acquérir beaucoup de vocabulaire allemand utile. Pas seulement pour faire beau, mais du vocabulaire dont j’avais besoin. Un autre truc qui est super puissant avec ça, c’est que si vous avez besoin du mot, vous allez le réutiliser et vous allez du coup vous en souvenir bien mieux. En faisant ça, vous notez les mots, vous les apprenez et dès que vous pouvez [les] utiliser, vous [les] utilisez à l’oral et ça va [les] graver dans votre mémoire pour toujours.

Pour ne pas oublier le vocabulaire, je vous conseille de beaucoup écouter et de beaucoup lire. C’est ce que je fais en allemand ; ça fait un peu plus d’un an que je ne pratique plus (ça fait même un an et demi). Avant, je parlais chaque jour [mais] ça fait un an et demi que je le pratique très peu et j’essaye d’écouter beaucoup d’allemand et lire pas mal d’allemand pour ne pas oublier le vocabulaire que j’ai appris. Et il y a d’autres conseils dans la vidéo dont je parlais tout à l’heure sur comment ne pas oublier de vocabulaire.

En ce qui concerne le fait de passer d’un vocabulaire passif à un vocabulaire actif, il n’y a qu’une solution, à mon sens : c’est de pratiquer. Si vous n’êtes pas en France, vous pouvez trouver des gens qui pratiquent avec vous sur Skype, mais il faut, pour faire en sorte que le vocabulaire que vous apprenez, que vous entendez, que vous comprenez devienne quelque chose à votre disposition quand vous parlez, vous devez pratiquer et parler le français. C’est très important de le faire quand vous êtes prêts, bien sûr ; il ne s’agit pas de vous stresser et de vous dégoûter de la langue, mais dès que vous êtes prêts, essayez de pratiquer en réel, en physique ou sur Skype avec des francophones si possible, et si vous ne pouvez pas, avec des non francophones.

En ce qui concerne les articles, masculins ou féminins, je vous conseille d’essayer de chercher des astuces. En allemand, par exemple, j’ai vu que les mots qui se terminaient par « ung » étaient tous féminins. Et il y a quelques astuces comme ça – mon ami Amza qui était au séminaire Français Authentique m’a par exemple dit (il a raison, j’ai vérifié) que les mots qui finissaient par « ction » étaient féminins. Une action, une fonction, une direction, etc. Il m’a aussi dit que les mots qui finissaient par « ment » étaient masculins. Un environnement, un investissement, un compliment. Donc, essayez de trouver des astuces comme celle-là – je ferai une vidéo peut-être pour en résumer un certain nombre – mais ça vous aidera à bien faciliter votre travail et mieux apprendre si un mot est masculin ou féminin. Et s’il y a une ou deux exceptions (parce que ça arrive), eh bien, vous ferez une petite erreur de temps en temps, mais ce n’est pas très grave.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Essayez d’appliquer ces six conseils ou certains d’entre eux et dites-nous en commentaire quel est votre meilleur conseil pour développer votre vocabulaire et pour éviter les problèmes que j’ai cités en introduction. Je  vous en remercie.

Je vous rappelle que si vous voulez aller plus vite, plus loin dans votre apprentissage du français et si vous voulez apprendre du vocabulaire spécifique du langage quotidien, vous pouvez vous procurer mes packs, les cours de Français Authentique dans lesquels je vous enseigne le vocabulaire le plus utilisé et du vocabulaire très ciblé sur tous les sujets du quotidien. Donc, que ce soit le pack 1, le pack 2 ou le pack 3, je vous apprends du vocabulaire sans que vous vous en rendiez compte grâce au système d’apprentissage naturel de Français Authentique. Jetez un petit coup d’œil.

Merci et à bientôt !

Vous appréciez ce contenu ?

Abonnez-vous à mon cours gratuit !

Étape 1

Découvrez mon cours gratuit !


Étape 2

Consultez mes autres ressources

Application mobile Extraits de cours Podcast Vidéos Blog


Étape 3

Il est temps d'agir

Procurez-vous un de mes cours pour apprendre à parler Français packs-small Vue d'ensemblePack 1 Pack 2 Pack 3 Académie


Étape 4

Rejoignez la communauté FA

Faites-vous aider par des gens qui comme vous apprennent le Français

Ce que disent mes élèves

Réseaux sociaux

facebook twitter googleplus youtube