Comment maintenir ton français ?

Comment maintenir ton français ?

Abonne-toi à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis ! Merci de me rejoindre pour cette vidéo de Français Authentique et on va parler aujourd’hui d’un problème courant, d’un problème posé à plein de monde, plein de membres de la famille Français Authentique et c’est un problème que je rencontre également dans l’apprentissage des langues étrangères et en particulier avec une langue étrangère que j’ai apprise et que je ne pratique plus. Donc, je suis bien placé pour comprendre ton problème : il s’agit du maintien d’une langue, comment maintenir une langue.

Français Authentique se focalise essentiellement sur l’apprentissage d’une langue, l’amélioration de ton niveau de français. Ça demande beaucoup d’effort, ça demande beaucoup de travail, il faut travailler dur pour réussir à parler correctement dans une langue étrangère. Et au bout d’un moment, on atteint un certain niveau ; si on travaille dur, si on travaille avec la bonne méthode, si on travaille très régulièrement, on atteint un niveau et souvent, quand on a atteint ce niveau, eh bien, on va arrêter de travailler très dur, on va arrêter de passer beaucoup de temps à étudier parce que tout simplement, on aura atteint notre objectif. Soit on voudra passer à une autre langue, soit on aura un peu moins de motivation pour continuer à travailler dur dans cette langue ou alors on aura moins l’occasion de parler. Donc, on atteint un certain niveau et une fois qu’on a atteint ce niveau, qu’on utilise un peu la langue, il se peut qu’on stagne et voire même que notre niveau commence à diminuer un peu. Quand on a fait beaucoup d’effort pour obtenir quelque chose et que cette chose, on l’a obtenue, on peut avoir peur de perdre un petit peu tout ce qu’on a acquis. On peut se dire : « J’ai fait plein d’effort inutile ! Mais qu’est-ce qui se passe ? Etc. » Donc, ça peut être une peur légitime qu’on a de ne pas maintenir son niveau de français là où il est.

Je te disais que moi, j’ai un peu d’expérience dans le domaine puisque j’ai appris l’allemand, j’ai beaucoup travaillé en allemand, énormément ; j’ai travaillé pendant neuf ans dans un pays germanophone (d’abord en Autriche et ensuite en Allemagne), donc, j’ai un bon niveau d’allemand et j’étais capable, au moment où je travaillais encore dans l’industrie automobile en Allemagne, de parler de façon fluide. Il n’y avait pas de grande différence entre le français et l’allemand, je parlais tout le temps, tous les jours, je parlais de façon fluide, ce n’était pas un problème et j’avais atteint ce fameux niveau dont je parlais avant.

Lorsque j’ai quitté ce job salarié en Allemagne et que j’ai commencé à travailler pour Français Authentique, j’ai moins pratiqué la langue ; je suis aujourd’hui dans une situation dans laquelle je ne parle presque plus l’allemand, quasiment plus et ça fait deux ans et demi que je ne parle plus l’allemand parce que je n’ai plus l’occasion de travailler en Allemagne. Et ce que je vois, c’est que c’est beaucoup moins fluide quand je dois parler. Quand je parlais au moment où j’avais vraiment mon niveau tout en haut, que je parlais régulièrement, les mots sortaient automatiquement de ma bouche, il ne me manquait presque jamais de vocabulaire ; je savais tout expliquer et quand il manquait un mot, je savais très facilement utiliser une autre façon de le dire. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le peu de fois où je dois m’exprimer en allemand, eh bien, je sens que je parle de façon beaucoup moins fluide, c’est beaucoup moins facile. Et ce que je vois aussi, c’est qu’il me faut que quelques jours pour réactiver la langue. C’est ce qu’il faut avoir en tête : c’est qu’on ne perd pas vraiment la langue. Moi, je sens que mon allemand, je ne l’ai pas perdu. Avant, il était là, devant, c’est-à-dire que les chemins étaient très rapides pour arriver à ma bouche, maintenant, il est peut-être derrière, là, donc, les chemins sont plus longs. Les chemins sont plus longs parce qu’ils sont moins entretenus et utilisés.

J’aime bien prendre la métaphore des chemins de forêt. Tu sais, si des chemins de forêt sont très utilisés, eh bien, ils vont être bien marqués, faciles à suivre. Si c’est un endroit dans la forêt où peu de monde va, si les chemins sont très peu utilisés, ça va être un peu plus difficile, il va y avoir de l’herbe, ils vont être moins faciles à suivre. Pour les langues, c’est pareil, mais ce qu’il faut garder en tête, c’est que les chemins sont encore là, les mots sont encore là. Tu n’as pas oublié le français (tu n’oublieras pas le français), il suffira de réactiver. C’est déjà la bonne nouvelle : pas de panique, ce problème de perte de fluidité arrive à tout le monde, ce problème est normal, ce problème n’est pas grave, mais je vais te donner quelques petits conseils ou, en tout cas, des choses que moi, je fais pour limiter ce phénomène et essayer de garder un bon niveau en allemand et pour toi en français.

Le plus important de tout l’ensemble, la grande famille de ces petits conseils, c’est de garder le contact avec la langue parce que si tu ne gardes pas le contact, c’est là où tu vas avoir tendance à amplifier ce phénomène et à faire en sorte que ton cerveau il mette les informations, un peu plus loin dans sa mémoire. Il va dire : « Johan, il n’utilise jamais l’allemand, il ne lit jamais, il ne le pratique jamais, il n’en a pas besoin ; moi, j’ai besoin de place pour d’autres informations, donc, l’allemand, on va le mettre plus loin. » Donc, pour éviter ça, eh bien, garde contact avec la langue, fais des choses plaisantes, lis. Tu peux lire les nouvelles ; au lieu de lire les informations dans ta langue maternelle, tu les lis en français ; tu peux lire des livres, bien sûr ; c’est une très bonne idée de lire des romans ou des livres en français, quel que soit ce qui t’intéresse. Il y a tellement de livres disponibles dans toutes les langues. Tu peux également lire des blogues. Si tu aimes le foot ou si tu aimes la pêche ou si tu aimes les ordinateurs, tu trouveras des blogues spécialisés en français. Tu peux aussi échanger des messages textes avec des amis. Donc, tu vois, lis pour essayer de garder contact avec la langue. Tu peux aussi, bien sûr, puisque c’est là une des choses qui caractérise Français Authentique, écouter du français, tu peux continuer à écouter des podcasts, les miens si ça t’intéresse ou d’autres si tu es intéressé par d’autres sujets. Un truc qui marche plutôt bien, c’est d’écouter de la musique en français. Tu cherches de la musique qui te plaît, tu l’écoutes en français, comme ça, même si tu ne travailles pas pour améliorer ton niveau, eh bien, ça va te permettre de le maintenir parce que tu entendras plein de français. Encore une fois, il y a beaucoup, beaucoup de chansons en français qui peuvent t’intéresser et que tu pourras trouver sur Spotify, YouTube, etc.

Ce qui est important également, c’est d’essayer, pour garder le contact avec la langue, de parler régulièrement. Moi, ce que je fais, j’essaye de temps en temps d’envoyer des messages vocaux avec WhatsApp à des amis allemands ; j’essaye aussi de parler au téléphone avec des amis allemands. Donc, l’idée, c’est vraiment d’essayer de faire en sorte que ton cerveau garde contact avec la langue (avec le français pour toi) et de faire en sorte que tous les efforts que tu as faits précédemment pour atteindre un bon niveau de français, eh bien ça reste ; c’est un actif, donc, ça reste là, tu continues de pouvoir bénéficier de tous tes efforts. On n’a jamais fini d’apprendre, donc, on va maintenir sa langue, mais on va continuer à apprendre et il faut accepter – c’est dur à accepter parce qu’on a beaucoup travaillé pour – que parfois tu vas oublier les petites choses. Il y a ce qu’on appelle la courbe de l’oubli qui te montre que très rapidement, si on n’utilise pas quelque chose, on l’oublie. C’est vrai dans notre langue maternelle et c’est aussi vrai dans les langues étrangères. Donc, si tu n’utilises pas le français, eh bien, il va, comme je le disais, reculer dans ta mémoire et il y a même une théorie qui dit que tu vas finir par l’oublier. Ça nous arrive dans notre langue maternelle, donc, ça, il faut l’accepter, c’est comme ça, mais garder en tête que la clé pour maintenir son niveau, c’est de ne jamais perdre contact avec la langue, de toujours pratiquer, d’essayer de lire en français, d’écouter du français et de pratiquer ton français en le parlant.

Est-ce que tu as d’autres conseils pour les autres membres de la famille Français Authentique ? Tu peux les partager en commentaire. Ce sera des conseils que je pourrai moi-même utiliser pour ne pas perdre mon allemand et pour maintenir mon niveau d’allemand. Merci d’avoir pris le temps en tout cas de regarder cette vidéo, de commenter, de laisser un petit J’aime et, bien sûr, de t’abonner à notre chaîne. On est presque 600.000.

Merci du fond du cœur de ta confiance et à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !