Comment j’ai réagi à l’attaque pirate contre le site de Français Authentique ?

Comment j’ai réagi à l’attaque pirate contre le site de Français Authentique ?

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut et bienvenue dans ce nouvel épisode de “Marchez avec Johan”, le podcast de développement personnel de Français Authentique. Je suis très, très heureux que tu me rejoignes. Je te remercie de ta confiance. Vraiment, merci d’être toujours plus nombreux à faire confiance à Français Authentique. Pourtant, l’apprentissage du français est pour, eh bien essayer d’améliorer ta vie, d’être une personne qui croît en permanence ; croît, ici c’est le verbe croître, grandir.

Avant de commencer, aujourd’hui, on va parler un peu encore une fois de la réaction aux problèmes qu’on peut avoir et à la façon dont on peut réagir lorsqu’on a des problèmes stressants, on en a tous dans nos vies. Mais avant ça, je voudrais te rappeler que tu peux rejoindre la lettre d’information de Français Authentique. C’est 100 % gratuit. Il y a un lien en bas de cet épisode où tu peux laisser ton adresse mail et tu recevras deux fois par semaine du contenu exclusif pour améliorer ton français. Exclusif, parce qu’on ne le partage nulle part ailleurs ce contenu.

Alors aujourd’hui, je voudrais te parler de ma réaction suite à l’attaque qu’il y a eu sur le site de Français Authentique. Le site Français Authentique a subi une attaque de pirates et malheureusement, manque de chance, cette attaque est survenue en plein lancement des inscriptions à l’Académie. Donc, j’ai en fait, une offre par abonnement. Tu connais certainement, dont j’ai déjà beaucoup parlé, qui s’appelle l’Académie Française Authentique et les inscriptions sont fermées 95% de l’année. On veut se focaliser sur un certain groupe de personnes. Et du coup, on ferme les inscriptions et elles sont ouvertes 3 fois par an. Et lorsque je les ai ouvertes au mois de mai, alors ça a commencé le dimanche 9 mai, le site a commencé à être de plus en plus lent. Je le voyais quand j’allais sur le site, que le site était très lent. Le contenu ne s’affichait pas tout de suite. Ça prenait beaucoup de temps. J’avais des gens qui commençaient à m’écrire en me disant : le site a des problèmes, etc.

Donc ça, c’était le dimanche et donc dès le lundi, j’ai demandé aux techniciens de m’aider, d’essayer de comprendre pourquoi le site était lent et ce qu’on pourrait faire pour résoudre ce problème, puisqu’on a besoin de rapidité aussi bien pour les gens qui voulaient s’inscrire à l’Académie que pour les gens qui faisaient partie de l’Académie et qui voulaient accéder à leur contenu. Donc, on a commencé avec les techniciens à réfléchir à ce qui pourrait causer ces problèmes et on ne comprenait pas. Le mardi midi, le site s’est coupé et en discutant avec l’hébergeur, c’est-à-dire la personne qui stocke ou qui a les serveurs qui stockent le site Français Authentique et qui le met à disposition du monde finalement, eh bien, l’hébergeur nous a expliqué que le site était attaqué. C’est ce qu’on appelle des attaques DDOS. Je ne suis pas un expert, mais je t’explique rapidement de quoi il s’agit. C’est quand, en fait, des gens veulent t’embêter et ils utilisent des robots pour créer plein de connexions sur ton site en même temps. Donc ton site au lieu d’avoir, en l’occurrence, ici le site de Français Authentique, plutôt que d’avoir, je ne sais pas, on va dire 50 ou 100 visiteurs en une heure, il en avait 10 000. Donc, c’est ça, les robots, ils envoient plein de demandes, ils se connectent en même temps au site. L’intérêt de cette attaque ou ce que cherchent à faire les pirates, c’est d’essouffler, d’épuiser les ressources, puisque le site, il y a trop de demandes, lui il est habitué à voir 100 personnes en une heure et il en a 10 000, il se coupe.

Ça, donc quand je l’ai compris, j’ai eu une réaction plutôt humaine qui était de me dire : « Oh là là! Pourquoi ça m’arrive ? » Ça, c’était la première intuition : « Pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Je n’ai rien fait à personne. » Et c’est le premier point, à mon avis, qui est important, c’est de très rapidement, quand tu rencontres un problème, ne pas te dire : ce n’est pas juste, ne pas critiquer, ne pas être dans la haine, accepter les problèmes finalement qui t’arrivent.

Je sais que c’est très difficile à faire, évidemment. C’est dur de se dire : je ne vais pas en vouloir à la personne qui m’attaque, mais il faut l’accepter. Il faut se dire c’est normal. C’est ce que j’ai réussi à faire très vite, me dire c’est normal. À partir du moment où tu es propriétaire d’un site Web, il existe le risque d’être attaqué. Tu as beau te dire ce n’est pas juste, le monde est comme ça et tu ne peux pas le changer.

Ça, c’est la première chose importante, c’est d’avoir un peu cette philosophie stoïcienne consistant à dire : accepte ce qui t’arrive, en fait. Ça c’est le premier point important quand on a un problème, ne pas, comme on dit en français, s’apitoyer sur son sort, qui consisterait à dire : « mais pourquoi, ce n’est pas juste ? Pourquoi il m’attaque ? » Non, on accepte.

La deuxième chose, c’est d’agir vite et de façon claire. Donc, ce que j’ai fait, j’ai essayé de ne pas paniquer. Je te rappelle les enjeux quand même. On était en plein lancement, c’est-à-dire, je savais qu’il y avait des dizaines de personnes qui voulaient nous rejoindre et qui n’y arrivaient pas. Alors on recevait plein de mails en ce sens et il y avait des nouveaux clients qui n’arrivaient pas à aller voir leur contenu. Ce qui ne fait pas sérieux, quand tu t’inscris sur un site et que le site ne fonctionne pas, ça ne donne pas une idée de sérieux. Donc malgré ça, j’ai essayé de ne pas paniquer. J’ai cherché de l’aide. J’ai contacté mon développeur, la personne qui, techniquement, comprend le problème et peut m’aider à le résoudre. On a essayé de discuter au mieux avec l’hébergeur, même s’il n’était pas très, très réactif. Tu sais, dans ce genre de cas, pour moi, c’est presque qu’une question de vie ou de mort, ce qui se passe sur le site. Pour moi, chaque minute pendant laquelle le site ne fonctionne pas est une minute de trop. Mais pour l’hébergeur, je n’étais qu’un problème sur une très longue liste, en fait. Donc, pour lui, il ne réagissait pas assez vite. Mais on a réussi quand même à travailler tous ensemble. J’ai réussi à fixer des jalons clairs, c’est-à-dire avoir des objectifs clairs, avoir une liste d’actions et de toujours avoir de façon claire et précise la liste ou la prochaine étape, en fait. Je voulais qu’on sache : OK. La prochaine étape, c’est : j’attends que l’hébergeur fasse cette action X. Elle sera faite à peu près dans deux heures et une fois qu’elle sera faite, on reparlera. Donc, on avait toujours des jalons, une liste d’actions relativement claires et on savait quelle était la prochaine étape.

Troisièmement, et ça c’est super important, dans des périodes de crise comme celle-là ou quand on rencontre des problèmes, il faut avoir une communication claire et une communication honnête.

Donc, j’ai été très transparent ici avec mon audience. Tu te souviens, on a parlé de la transparence il y a quelques semaines, dans le podcast “Marchez avec Johan”. J’ai été très honnête. Je leur ai dit ce qui se passait par mail. Depuis quand, quelles étaient les conséquences, et voilà, quelle allait être la solution. Je voulais rassurer les gens inquiets. Il y avait des gens qui étaient inquiets en disant : « Est-ce que mes données personnelles vont être perdues ? Est-ce qu’il y a risque de payer avec ma carte bancaire ? » Donc, il fallait que je les rassure, que je leur explique que non, c’est une attaque qui est différente. Les pirates n’avaient accès à aucune donnée. Ils essayaient juste, en fait, d’affaiblir le site en envoyant plein de demandes. Donc ça, c’était une chose à faire : rassurer l’audience, rassurer les gens inquiets et aussi rassurer les gens frustrés puisqu’il y avait des gens qui voulaient acheter, qui ne réussissait pas. Donc ils étaient frustrés. Je devais les rassurer et je devais aussi rassurer ceux qui n’arrivaient pas à accéder à leurs cours. Donc, ici, ce qui est super important quand tu communique, déjà, il faut communiquer avec clarté et transparence, quand tu rencontres une crise et il faut ne pas stresser. Moi, je savais que j’allais perdre des membres. Je savais que des membres allaient paniquer, allaient quitter l’Académie à cause de ce problème. Je savais aussi que j’allais perdre des inscriptions, que des gens qui étaient sur le point de s’inscrire, diront : « Non, le site ne marche pas, ce n’est pas sérieux, je ne m’inscris pas. » Donc, il faut communiquer et essayer de ne pas stresser et de tirer trop de conséquences pendant la crise.

Le dernier truc, c’est d’essayer de se poser la question suivante : « Où est l’opportunité ? Où est l’opportunité ? » Je suis persuadé du fait, et j’en ai parlé dans plein d’autres contenus, que chaque situation négative renferme du positif. Je ne vais pas revenir là-dessus puisqu’il y a plein d’ouvrages de développement personnel qui expliquent ça, mais en fait, à chaque fois qu’il y a un problème, il y a une opportunité. Donc, j’essaie de me demander : « Mais, quelle est cette opportunité ? Qu’est-ce qu’il peut y avoir de positif dans cette situation ? »

Donc, la première chose que j’ai vu et que je me suis dit, c’est que j’allais apprendre. J’allais apprendre ce qu’étaient ces attaques DDOS, comment elles arrivaient, comment on pouvait s’en protéger, qu’est-ce que j’allais mettre en place ? On a déjà un site qui est très protégé, mais qu’est-ce que je peux faire pour le protéger encore plus ? Je me disais, il vaut mieux, finalement, que ce problème arrive maintenant que dans un an, puisque dans un an, j’aurai encore plus de membres, l’Académie sera encore plus grande. On est en pleine croissance. Donc j’ai essayé de me dire voilà, il vaut mieux que ce soit aujourd’hui que maintenant. L’opportunité, c’est d’apprendre sur ce point, sur cette technique.

Ça m’a permis aussi de renforcer mes liens avec mon développeur. J’ai un développeur qui m’aide, avec lequel je passe pas mal de temps. Nous avons pu resserrer nos liens encore plus en étant en communication constante. On se parlait à 22 heures, le soir du problème. Donc ça a encore plus renforcé nos liens. Ça, c’est top parce que c’est une personne de confiance avec laquelle je vais continuer de travailler pendant des années.

Je me suis aussi dit en cherchant l’opportunité, que c’était un lien ou une possibilité de renforcer mon lien avec l’audience, avec l’Académie, puisqu’en communiquant clairement avec les gens, beaucoup ont compris et beaucoup m’ont dit : « Ah, Johan, je suis désolé pour toi. » Ils ont compris que ce n’était pas forcément de la faute de Français Authentique, que nous subissions ce problème autant que les autres et j’ai pu renforcer mon lien avec les membres.

Donc tu vois, toujours chercher quelle est l’opportunité pour obtenir du positif dans une situation qui finalement est négative. Alors, bien-sûr, je n’ai pas été parfait. Personne n’est parfait et il est clair que j’aurais pu répondre de façon beaucoup plus sereine encore, à cette situation. J’ai eu quelques moments de frustration, j’ai eu quelques moments de stress. Il y a une nuit notamment, où j’ai eu un petit peu de difficulté à m’endormir. J’ai parfois mis la pression à l’hébergeur, donc c’est-à-dire que je lui disais : « Alors, il faut que ça avance plus vite. » Donc, ce n’était pas quelque chose qui montrait que je gardais mon sang froid. Donc, je ne suis pas parfait. J’ai essayé de suivre un petit peu la technique que je t’ai développée un petit peu dans cet épisode. Je sais que je ferais encore mieux la prochaine fois. Je n’ai pas été parfait, mais je n’étais pas mal. Je serais encore meilleur plus tard. Ce genre de problème, ça m’arrivera de nouveau, ça arrive toujours et j’espère vraiment réussir à t’aider.

J’espère que tu penseras à faire la même chose, le jour où tu rencontreras une crise ou un problème ; déjà, accepter ce que tu ne peux pas changer. Ensuite, agir de façon rapide, sereine et claire, communiquer de façon honnête avec les gens qui sont autour de toi et chercher quelle est l’opportunité.

Je te souhaite vraiment bon courage là-dedans. J’espère que ça a été inspirant pour toi. Si tu veux encore plus de contenus de développement personnel rejoins la lettre d’information de Français Authentique.

Merci de ta confiance ! A très bientôt ! Bien-sûr, le lien est dans la description, comme d’habitude, à très bientôt.  Salut!