Chronique du 11 novembre

Chronique du 11 novembre

Dans cet épisode je vous parle du 11 novembre, de ce que ce jour signifie pour les français et d’une chose qui m’a beaucoup surpris au travail le jour de l’enregistrement de cet épisode…

Nouveau : Suivez-moi sur instagram, j’essaie de publier des photos tous les jours.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Venez discuter de cet article sur Facebook avec nous : Cliquez ici.

Voici la transcription de l’épisode :

Salut à tous! Je reprends depuis aujourd’hui mes podcasts de ma voiture – vous allez l’entendre ; j’espère que la qualité du son sera OK. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’ai beaucoup expérimenté en ce qui concerne l’enregistrement d’épisodes du podcast de Français Authentique de ma voiture. Je l’ai fait pendant une période, directement sur mon Smartphone mais avec le casque de mon kit mains-libres. Pendant une période j’avais acheté et j’essayais d’enregistrer également avec mon Smartphone et là, ce que j’ai fait, j’ai acheté un dictaphone et un nouveau micro et j’espère que la qualité du son sera suffisante. Mon but, ce n’est pas que tout soit parfait et que vous n’entendiez pas que je sois dans ma voiture mais mon but, c’est que vous puissiez suivre tout ce que je vous raconte et que vous puissiez comprendre ce dont je vous parle. C’est ça mon objectif. Comme je vous le disais, à chaque fois j’expérimentais, je vous en parlais. Moi, j’aime beaucoup faire des épisodes de ma voiture parce que :

  1. Ça me permet vraiment de produire plus de contenu parce que, comme je passe pas mal de temps dans ma voiture – même si c’est de moins en moins souvent, je passe encore un petit peu dans ma voiture. Ça me permet d’utiliser ce temps-là pour des épisodes.
  2. Ça me permet (ce que je vous recommande de faire) d’utiliser mes temps morts. Je vous recommande d’utiliser vos temps morts pour apprendre le Français – quand vous faites votre jogging, quand vous faites vos courses, quand vous allez vous promener. Moi, j’essaye d’utiliser un maximum mes temps morts. Là, du temps dans la voiture, je rentre du travail et j’ai donc du temps et je préfère passer ce temps avec vous.

Comme je vous le disais déjà à l’époque, pour moi, l’objectif, c’est que la qualité soit suffisante pour que vous me compreniez et je fais beaucoup d’essais dans ce sens en ce moment. J’essaye de produire de plus en plus de contenu, sans chercher la perfection, mais en essayant de faire en sorte que vous compreniez tout parce que, bien sûr, si vous n’arrivez pas à me comprendre ou s’il y a vraiment beaucoup trop de bruit, forcément, ça sera difficile. Là, je travaille encore aux paramètres parce que le dictaphone que j’ai acheté a un certain nombre de réglages ; le micro aussi… J’essaye de trouver les bons paramètres. J’ai fait quelques essais ce matin et là, ce soir j’enregistre avec certains paramètres et peut-être que je les modifierai à l’avenir. Là, je roule à 110 kilomètres/heure sur l’autoroute et j’espère que vous m’entendez bien et que vous me comprenez bien. On verra ce que ça donnera un peu plus tard quand j’écouterai tout ça sur l’ordinateur et quand vous, vous pourrez écouter tout ça.

[Pour] l’épisode d’aujourd’hui, je n’ai pas beaucoup de sujets, j’ai 2-3 idées mais ça va être très très spontané. Ce que je voulais vous dire aussi, c’est que ces derniers temps – je ne sais pas si vous suivez la page Facebook de Français Authentique – tous les dimanches, je vais me promener dans les bois en forêt. Et là, dimanche dernier, j’ai enregistré une vidéo que je vais publier sur Pas-de-stress. C’est une vidéo dont je ne vais pas vraiment vous raconter ce qu’il y a mais je vous ai vraiment pris avec moi pendant ma promenade et où j’ai montré certaines choses et où je vous parle de vivre le moment présent, mais tout ça, vous verrez dans la vidéo de Pas-de-stress (consultez la vidéo ici).

Et, ce que je fais depuis deux semaines, [c’est que] je publie des épisodes très très courts pendant lesquels je vous parle d’un sujet mais sans l’avoir préparé à l’avance, pendant ma promenade. J’ai appelé ça « marchez avec Johan » ; ça va durer à chaque fois quelques minutes. Je ne l’ai fait que deux fois pour l’instant mais l’idée, c’est ça : je me promène, je suis dans les bois et je vous prends avec moi et je vous parle. Donc, j’enregistre ça rapidement sur mon Smartphone et l’idée, c’est de vraiment toujours essayer de vous donner un peu plus de contenu et de vous permettre de me connaître un peu mieux. Je partage des choses de la vie. Dans le premier épisode, je vous ai parlé des saisons, de l’automne, de mon futur déménagement sur l’Île de la Réunion – enfin, c’est un projet encore. La semaine dernière, je vous ai parlé de la nature en vous disant que la nature était belle un peu partout. C’est vraiment des choses qui me passent par la tête et j’aime bien faire ce genre de choses. Il y a eu de très bons retours pour l’instant – a priori, même si ce n’est pas des contenus que je recherche pendant des heures et des heures. Ça a l’air de vous plaire dans le sens où je pense – comme je l’espérais en tout cas – que vous, ça vous permet d’entendre un peu de Français, d’être avec moi et de mieux me connaître, donc, je le ferai plus souvent.

Et pour bénéficier de ça, vous allez tout simplement sur la page Facebook de Français Authentique, vous cliquez sur « J’aime » et vous suivez mes publications. Donnez-moi un petit « J’aime » sur la  publication parce que ça me permettra de faire en sorte que plus de gens le voient et de montrer que je suis sur la bonne voie. Donc, n’hésitez pas à me donner un « J’aime » ou à laisser un commentaire, à me suggérer quelque chose : ça fait toujours plaisir que vous échangiez avec moi sur la page Facebook de Français Authentique. [Il y a] beaucoup de nouvelles choses, j’essaye d’expérimenter, j’ai un peu plus de temps maintenant que j’ai quitté mon emploi en tant que salarié, même si encore jusqu’à la fin de l’année, (jusqu’à fin décembre 2015), je serai tous les lundis et mardis là-bas ; donc, je continue de travailler deux jours par semaine pour mon ancien employeur et le reste du temps, je travaille de la maison, de chez moi sur  Français Authentique et sur mon projet de développement personnel https://www.pas-de-stress.com. Donc, vous voyez ? Beaucoup de nouvelles choses.

Aujourd’hui, on est le 11 novembre 2015 et je suis allé travailler chez mon ancien employeur – d’habitude, je n’y vais que lundi et mardi mais là, exceptionnellement, je suis allé mercredi également – et c’est un jour férié en France. Le 11 novembre, c’est un jour férié en France et ce qui m’a frappé – comme vous le savez, si vous me suivez depuis longtemps, c’est que j’ai travaillé en Allemagne – c’est que la majorité des Allemands ne savent pas pourquoi le 11 novembre est jour férié en France ; la majorité des Allemands ne savent pas ce qui s’est passé le 11 novembre, qu’est-ce qu’il y a eu de célèbre le 11 novembre. Ça, ça m’a un petit peu frappé parce que ça fait partie de notre histoire commune européenne et franco-allemande notamment. Le 11 novembre 1918, ça été l’armistice (ça veut dire la fin d’une guerre ; c’est lorsque deux pays ou plusieurs pays qui se font la guerre signent un document qui dit : « La guerre est finie, on arrête ») de la première guerre mondiale où les Français et les Allemands étaient impliqués entre autres. Et donc, ça m’a un petit peu frappé que les Allemands – même s’il est clair que je comprends que ce ne soit pas un jour férié en Allemagne parce que les Français ne célèbrent pas les fins de guerre qu’ils ont perdues toutes l’époque de Napoléon, etc. – la France a perdu beaucoup de guerres et évidemment n’a pas un jour férié à la fin des guerres perdues – mais par contre, j’étais surpris que mes amis Allemands n’étaient pas un peu plus informés du fait que le 11 novembre 1918, [était la] fin de la première guerre mondiale.

En France on célèbre ça – c’est un jour férié, donc, ça veut dire que personne ne travaille – et on célèbre ça : il y a toujours des célébrations, des hommes politiques qui se rencontrent. Aujourd’hui dans la presse française, on a beaucoup parlé de François Hollande et de Nicolas Sarkozy (le président de la république actuelle et l’ancien président) qui se sont rencontrés, etc. Enfin, on parle beaucoup de ce genre de chose et il y a différentes célébrations ; on reparle un peu du drame de cette première guerre mondiale etc. Un autre jour férié qu’il y a en France et qu’il n’y a pas dans d’autres pays, c’est le 08 mai et le 08 mai, c’est l’armistice : 08 mai 1945, l’armistice de la deuxième guerre mondiale. Donc, 11 novembre et 08 mai, deux jours fériés en France pour – à mon avis – des bonnes choses puisque la fin de la guerre, c’est quelque chose d’exceptionnel surtout quand on a affaire à des guerres terribles comme celles-là. Quelque part, ça me fait un peu bizarre aussi de penser que…1918, c’était il y a environ 100 ans et 1945, c’est 70 ans. Donc, il y a 70-100 ans, on se battait en Europe ; les Français et les Allemands se battaient pour des bouts de terrain, pour la suprématie et aujourd’hui je traverse la frontière – j’habite à la frontière franco-allemande et d’ici dix minutes, je vais passer la frontière (je suis en Allemagne, je vais rentrer en France et je fais ça tous les jours sans problème.) Maintenant que je ne travaille plus en Allemagne, ça ne sera plus chaque jour mais il y a des gens qui traversent la frontière tous les jours pour aller travailler en Allemagne. Je l’ai fait pendant trois ans où chaque matin, chaque soir je traversais la frontière (le matin : France-Allemagne ; le soir : Allemagne-France) pour aller travailler et travailler en tant que Français en Allemagne. Il y a des gens qui font le chemin inverse et c’est beau. On critique beaucoup l’Europe avec certaines raisons qui sont des bonnes raisons – l’Union Européenne a aussi ses défauts – mais je me dis que malgré tout, il y a 70-100 ans où on se battait et il y avait des millions de morts et des périodes terribles, où on était de pires ennemis et aujourd’hui, on peut aller travailler en Allemagne, on est des peuples amis, on peut traverser les frontières – j’ai beaucoup d’amis en Allemagne, dans l’Europe en général puisque j’ai beaucoup voyagé – et ça, je trouve ça exceptionnel. Donc, l’Europe a certains mauvais côtés mais elle a aussi beaucoup de bons côtés et on a parfois tendance à l’oublier.

Ça fait plaisir de penser à ce genre de choses un 11 novembre, de penser à l’amitié franco-allemande, en particulier de l’amitié des peuples européens en général en espérant que ni moi ni mes enfants ni mes petits-enfants auront le malheur de vivre une autre guerre mondiale et en espérant que les guerres qu’il y a encore aujourd’hui cessent au plus vite parce que la vie est courte et il est vraiment dommage de se gâcher l’existence pour des guerres qui n’ont pas lieu d’être. Parfois, les hommes sont fous mais j’espère vraiment que tout ça va s’arrêter même si je ne suis pas forcément optimiste pour ça.

Vous voyez, c’est vraiment très très spontané, cet épisode, parce qu’à aucun moment, quand j’ai appuyé sur « enregistrement », je pensais parler de tout ça mais c’est la beauté des épisodes spontanés que j’aime enregistrer parce que c’est un petit peu comme si vous étiez assis avec moi dans la voiture et qu’on s’entretenait, même si malheureusement je ne peux entendre ce que vous, vous avez à dire sur le sujet (ça m’intéresserait) ; je ne peux pas entendre votre avis mais ça me permet, moi, de vous donner et vous, d’écouter du Français.

Vous avez encore évidemment l’opportunité de me donner votre avis, et ça, le mieux, c’est d’aller sur la page Facebook de Français Authentique – encore une fois –, vous regardez cet épisode – puisqu’à chaque fois que je poste un épisode, je le publie également sur Facebook – et vous avez l’opportunité de me donner votre avis et de partager. Je sais qu’il y a beaucoup d’amis allemands qui m’écoutent : donnez-moi votre avis ; dites-moi si vous, de votre côté, vous connaissiez le 11 novembre, si vous savez ce qui s’est passé le 11 novembre, etc., – ça m’intéresserait – et puis, je vous dis à très bientôt pour un nouvel épisode, pas forcément de ma voiture. J’espère que la qualité de son sera OK mais je vais toujours optimiser pour vous donner toujours plus de contenu et en essayant de faire en sorte que le contenu vous plaise. Je vous dis en tout cas à très bientôt pour un nouvel épisode. Merci de m’avoir suivi !