C’est n’importe quoi

C’est n’importe quoi

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “C’est n’importe quoi”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast. Merci de me rejoindre. Aujourd’hui, on va voir une expression assez répandue en français qui est « c’est n’importe quoi ». Vous l’avez très certainement déjà entendue et c’est le genre d’expression qui pose problème quand on apprend le français parce qu’on a beau comprendre tous les mots, on ne comprend pas vraiment l’expression au sens figuré. C’est Mila qui me l’a suggérée sur Facebook – je te remercie beaucoup, chère amie – et avant de nous lancer, je voudrais remercier les donateurs du projet Patreon.

Ça fait longtemps que je n’en ai pas parlé – on me reproche parfois d’en parler, mais ce n’est pas grave ; je pense que c’est très important de remercier les gens qui prennent leur temps et de leur moyen pour soutenir Français Authentique. En gros, le projet Patreon, si je résume très rapidement, c’est une plateforme sur www.francaisauthentique.com/patreon où les gens peuvent soutenir un créateur qui fournit du contenu gratuit. Je fais deux vidéos par semaine gratuitement, deux podcasts par semaine gratuitement. Certaines personnes souhaitent me récompenser et donc font un don via cette plateforme. Ça commence à $1/mois, ça peut être dans une autre monnaie et on donne le temps qu’on veut : si on veut donner un mois, on fait un mois ; ça peut être plus longtemps, etc. Et moi, tous ces fonds, je les utilise pour avoir des gens autour de moi, deux personnes à mi-temps qui m’aident pour tout ce qui est administratif. C’est pour ça que je fais plus de contenus qu’avant – je fais quand même deux podcasts et deux vidéos chaque semaine et plein d’autres choses – et du coup, je ne pourrais pas faire ça s’il fallait que je fasse tout l’administratif en plus. Donc, grâce aux donateurs Patreon (que je remercie), eh bien, je peux faire tout ce contenu gratuit pour vous. Merci pour ça, chers amis.

L’expression « c’est n’importe quoi », c’est une expression assez ancienne qui vient un peu du vieux français et en vieux français, si on traduisait, on dirait : « Il n’importe pas quoi. » Je le dis parce que c’est important dans la décomposition de cette expression. On a le verbe « importer ». « Importer », le sens de l’époque, c’était proche d’« apporter, donner une valeur à quelque chose. » Aujourd’hui, « importer », c’est plutôt utilisé pour dire « on achète des marchandises dans d’autres pays. » Si la France achète du pétrole à un autre pays, eh bien, il importe le pétrole. Là, dans cette expression « importer », c’est « apporter, donner une valeur ».

Le mot « quoi », ça veut dire « quelque chose, une chose, un truc ». Donc, si on dit « n’importe quoi », ça veut dire « ça n’apporte pas quoi, ça n’apporte aucune valeur » et c’est le sens vraiment de cette expression. Quand on dit que quelque chose est n’importe quoi, eh bien, ça veut dire que ça n’apporte aucune valeur, ça n’a aucun sens, c’est complètement absurde.

Vous pouvez par exemple l’entendre quand des gens discutent de ce qu’ils ont regardé à la télévision la veille. Il y en a un qui dit : « J’ai regardé la nouvelle émission de télévision sur TF1 (ou M6 ou France 2) hier, mais c’est n’importe quoi ! » Souvent, on le dit avec un petit point d’exclamation : c’est n’importe quoi ! Ça veut dire que ça n’a aucune valeur, ça n’a aucun sens, c’est quelque chose d’absurde.

Au cours d’une discussion en famille sur un sujet – vous avez par exemple deux personnes qui sont en train de discuter d’un sujet politique et elles ne sont pas d’accord, donc, elles se disputent un peu et au bout d’un moment, il y en a une des deux qui dit à l’autre : « Mais tu dis n’importe quoi ! » En disant ça – je ne vous recommande pas de le faire – cette personne dit : « Ce que tu dis est absurde, ça n’a aucun sens, ça n’apporte aucune valeur. »

Je réfléchis à un autre exemple et il y en a un qui me vient en tête et qui est assez amusant. J’avais partagé sur Facebook un mail que j’avais reçu d’un linguiste qui m’a critiqué, qui a critiqué ma vidéo sur la prononciation, qui disait qu’il n’était pas d’accord avec nous, mais il ne s’est pas contenté de le dire poliment en me donnant des arguments, il s’est contenté de dire que c’était n’importe quoi. Donc, si une personne dit : « Johan, ta vidéo ou ton podcast, c’est n’importe quoi ! », ça veut dire que c’est absurde, ça n’a aucun sens, ça n’apporte aucune valeur. Voilà ce que signifie l’expression « c’est n’importe quoi ».

Moi, je n’aime pas du tout parce que premièrement, ça ne laisse pas de place au doute ; on dit que c’est tranché – tranché, ça veut dire que c’est soit noir soit blanc, ce n’est pas gris, c’est quelque chose d’extrême. Même s’il y a parfois, notamment quand on parle des émissions de télé, peu de choses positives ou peu de choses à en tirer, je pense qu’il y a toujours, malgré tout, des idées à récupérer un peu partout. Donc, dire que quelque chose est n’importe quoi – déjà, c’est négatif – c’est une moquerie (il y a une idée d’ironie), on se moque de l’autre personne en disant que c’est n’importe quoi et en plus, c’est trop tranché, donc, je préfère rester ouvert et laisser un petit peu de sens au doute. C’est juste un avis personnel. « N’importe quoi », ça veut dire « absurde, qui n’a aucun sens ».

Je vous propose de pratiquer un petit peu votre prononciation très rapidement ; c’est un exercice que j’aime quand même faire à chaque fin de podcast. Vous répétez juste après moi en copiant ma prononciation.

C’est n’importe quoi !

C’est n’importe quoi !

Copiez bien mon intonation : n’importe quoi !

C’est n’importe quoi !

C’est n’importe quoi !

C’est n’importe quoi !

Très bien ! Merci de m’avoir écouté, merci encore une fois aux donateurs Patreon sur www.francaisauthentique.com/patreon et si vous voulez connaître d’autres expressions proches de « c’est n’importe quoi » ou en tout cas pour dire que vous n’aimez pas quelque chose, allez jeter un œil sur ma vidéo publiée le lundi 19 février 2018 où je donne trois expressions pour dire que vous n’aimez pas quelque chose ; ça se rapproche un peu de « c’est n’importe quoi ». C’est bien de combiner les ressources (podcasts, vidéos, etc.) ; je vous recommande d’aller jeter un œil là-dessus et j’espère vraiment que vous ne direz pas que ce podcast d’aujourd’hui était n’importe quoi.

A très bientôt !