C’est la meilleure !

C’est la meilleure !

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “C’est la meilleure !”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français authentique. Dans les épisodes du dimanche j’explique une expression idiomatique française et aujourd’hui je vais répondre à notre ami Sepid qui, sur Facebook, m’a demandé d’expliquer ce que signifiait “c’est la meilleure”. L’expression “c’est la meilleure” avec souvent un point d’exclamation parce que, on va le voir, quand on dit ça, il y a toujours une petite surprise, un effet “surprise”.

Avant de passer à l’explication de cette expression je voudrais te rappeler que si tu souhaites aller plus loin et plus vite dans ton apprentissage du français, eh bien tu peux aller regarder aux différents cours de français authentique. C’est vraiment ce qui te permettra d’apprendre enfin à parler le français, tu vas apprendre en prenant du plaisir parce qu’on n’est pas là pour se forcer, on n’est pas là pour s’ennuyer. On est là pour apprendre en prenant du plaisir. Donc si tu as des problèmes d’expression, si tu comprends le français mais que tu as du mal à t’exprimer, eh bien ces cours sont faits pour toi. Je t’ai mis un lien en bas de cet épisode dans la description qui te montre des extraits de mes cours. Sur mon site, j’ai des extraits du pack 2, pack 3, de mon cours de prononciation et même de mon académie. Et si tu jettes un coup d’œil à tout ça tu verras un petit peu comment sont bâtis mes cours et tu verras comment ils vont t’aider à enfin parler le français.

Donc on va en revenir à notre expression “c’est la meilleure”. C’est la meilleure, eh bien le mot principal dans cette expression, c’est le mot “meilleur”. Le mot “meilleur” c’est le comparatif de supériorité du mot “bon”. J’ai fait une vidéo sur le sujet où je parlais de “bon, mieux, meilleur”. Tu trouveras ça sur ma chaîne YouTube, mais en gros si je schématise ou si je résume “meilleur”, c’est pour utiliser le comparatif de supériorité de “bon”. On ne dit pas… Si on dit que quelqu’un est beau et qu’on veut dire que quelqu’un est plus beau, bien on utilise “plus”. Tu es beau. Il est plus beau, donc supérieur ; plus beau. Tu es riche. Il est plus riche. C’est le comparatif de supériorité. On dit “plus riche”. Avec “bon”, ça ne marche pas. On ne peut pas dire :”Il est bon au foot. Eh bien, l’autre, il est plus bon”. “Plus bon”, ça ne marche pas, ça n’existe pas. “Plus bon”, on le remplace par “meilleur”. D’accord ? Donc on dit : “Il est meilleur que lui au foot.” “Meilleur” ça veut dire “plus bon” ; C’est le comparatif de supériorité. Le repas est bon ? Eh bien celui d’hier était meilleur. D’accord ? C’est comme ça qu’on marque la supériorité de “bon”.

Mais “le meilleur”, donc ça c’est “meilleur” tout seul. Le meilleur ou la meilleure, ce n’est plus le comparatif de supériorité, c’est ce qu’on appelle le superlatif, c’est-à-dire “il n’y a pas mieux”. Le meilleur, ça veut dire que tu ne trouveras pas mieux, c’est celui qui est tout en haut, qui est au top. Le meilleur joueur de football, eh bien c’est… y en a qu’un : c’est celui qui joue le mieux au foot, qui est tout en haut, qui est au top. Il n’y a pas mieux. D’accord ? Donc, “meilleur”, c’est le comparatif de supériorité de “bon”. “Le meilleur” ou “la meilleure”, c’est le superlatif. Donc, quand on dit : “C’est la meilleure !”, on utilise ici le superlatif, c’est-à-dire “il n’y a pas mieux”,  “il n’y a pas mieux que ça”.

On utilise cette expression au sens figuré pour marquer la surprise devant quelque chose, devant une information. Quand on nous donne une information ou une nouvelle qui nous surprend, eh bien on peut dire “c’est la meilleure!” Et on dit “c’est la meilleure” parce que en fait on coupe, on résume un petit peu, on coupe la phrase “c’est la meilleure histoire que j’ai entendue”. D’accord ? Au lieu de dire : “Ah, c’est la meilleure histoire que j’ai entendue !”, on dit “c’est la meilleure”. Donc, ici – c’est pour ça qu’on utilise le superlatif – la meilleure histoire, la meilleure information ça marque le point haut d’une discussion et ça marque souvent la surprise devant une info ou une nouvelle.

On va prendre quelques exemples. Imagine il y a un collaborateur dans une entreprise qui sait qui… il sait qu’il est très bon, il sait qu’il fait super bien son travail, il sait que c’est le meilleur. Et son chef pense que cette personne a envie de quitter l’entreprise, donc lui offre une augmentation de salaire. Quelques mois après, ce collaborateur va voir son chef et lui dit : “Bon je vais quitter la société.” Et là le chef, il est très surpris. Tu vois, c’est une histoire qui le surprend énormément. Il dit : “Quoi, vous quittez la société ? C’est la meilleure !” Ça marque la surprise devant une information, ça marque la surprise devant une nouvelle. “C’est la meilleure. On vous avait pourtant augmenté votre salaire!” Tu vois, il y a vraiment cette idée de surprise et cette idée de “Wow; c’est une histoire vraiment qui est très surprenante et qui est très importante.” C’est le point haut d’une discussion.

Imagine, tu discutes avec un ami et tu dis : “Tiens j’ai mon neveu, il a 16 ans; il va quitter l’école, il arrête l’école.” Et là, ton ami, il t’entend, il fait : “Wow, ça, c’est la meilleure !”

Encore une fois, ça marque la surprise et ça marque le point haut d’une discussion. C’est la meilleure. J’utilise même au niveau du ton… on ne dit pas : “C’est bon, c’est la meilleure.” C’est la meilleure !” Il y a un effet point d’exclamation à la fin, un effet de surprise.

Imagine, encore une fois dernier exemple, ton fils rentre de l’école et il dit : “Oh, j’ai encore perdu mon téléphone portable !” (parce qu’il en avait déjà perdu un quelques mois avant) Là tu dis : “T’as perdu ton téléphone ? Mais ça, c’est la meilleure !” Encore une fois surprise ; encore une fois point haut d’une discussion du type “c’est la meilleure histoire que j’ai entendue.” Pas meilleur dans le sens, “c’est la plus belle” mais dans le sens “ça me surprend et je suis vraiment très très très étonné.” C’est la meilleure.

Tu pourrais entendre parfois “c’est la meilleure de l’année”. Je ne sais pas si tu as déjà entendu cette expression mais au lieu de dire “c’est la meilleure”, parfois on dit “oh c’est la meilleure de l’année!” Du genre voilà, c’est très surprenant, c’est l’histoire qui me surprend le plus de l’année.

Dans le même esprit tu as, “c’est le bouquet.”, “c’est le comble”, “c’est le pompon”. Tout ça, ce sont des expressions : “c’est le bouquet”, “c’est le comble”,  “c’est le pompon”, “c’est la meilleure”, “c’est la meilleure de l’année”. Eh bien, tout ça, ce sont des expressions qui indiquent une grande surprise face à une information inattendue.

Ce que te je propose de faire c’est maintenant de pratiquer un petit peu ta prononciation. Dans mes différents cours, on pratique la prononciation de façon intense. J’ai différents articles qui permettent de pratiquer de façon intense. Dans le podcast, on fait juste des mini exercices mais je te conseille de vraiment les prendre au sérieux parce qu’ils te permettent de passer à l’état actif. Donc on y va ! Tu répètes tout simplement après moi quand je laisse un blanc.

C’est la meilleure.

C’est la meilleure.

C’est la meilleure de l’année.

C’est la meilleure de l’année.

C’est le bouquet.

C’est le bouquet.

C’est un comble.

C’est un comble.

C’est le pompon.

C’est le pompon.

Et voilà ! Donc si tu veux découvrir des extraits de mes cours (extrait gratuit du Pack 2, extrait gratuit du Pack 3, extrait gratuit de Prononciation authentique, extrait gratuit de mon académie) – tout ça, c’est des heures et des heures de contenus qui permettent d’en savoir plus sur mes cours – suis le lien qu’il y a dans la description et dis-moi ce que t’en penses. Contacte-moi sur les réseaux sociaux ou par mail à johan@francaisauthentique.com. On est toujours content d’entendre parler de nos étudiants. Merci de ta confiance, à très bientôt. Salut.