Ce que je vais faire au nouvel an

Ce que je vais faire au nouvel an

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous parle de : Ce que je vais faire au nouvel an.

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut et merci de me rejoindre pour ce dernier jour de l’année 2017. Que le temps passe vite ! C’est hallucinant ! Et encore une fois, comme la semaine dernière, on va juste se faire un petit épisode court de vacances ; on ne va pas forcément apprendre de nouvelle expression. Ça va être un peu plus cool, un podcast de contenu spontané dans lequel je vais vous parler un petit peu de mes plans pour le nouvel an, ce que je serai en train de faire au moment où ce podcast sera mis en ligne. J’avais fait la même chose pour le podcast de la semaine dernière (dimanche dernier) puisqu’il a été posté le jour du réveillon de Noël et je vous parlais un petit peu de Noël chez moi ou de ce que je faisais à Noël, mes plans, etc. et aujourd’hui, je voudrais vous parler de ce que je vais faire pour la nouvelle année.

Je vous l’expliquais la semaine dernière, ma femme Céline, elle travaille chaque année soit à Noël, soit à nouvel an et cette année, elle travaille à Noël. Elle va travailler le 23, 24, 25 et 26 décembre et du coup, elle a un petit peu de temps – elle a même une semaine – au moment de nouvel an. Ça, c’est cool ! Le nouvel an, je l’avais fait seul l’année dernière. Céline travaillait de nuit et moi, j’étais seul à la maison avec les enfants ; j’avais couché Emma et Tom vers 20h30 (peut-être 21h pour faire un peu plus tard que d’habitude) et ensuite, j’étais resté seul dans mon bureau, j’avais travaillé le soir entre le 31.12 et le 1er janvier 2017, mais cette année, ça va être différent puisqu’on part en Autriche, donc, ça, ça va être super cool.

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous savez que j’ai vécu en Autriche, j’ai travaillé et vécu et habité à Linz pendant six ans entre 2007 et 2012 (début 2007 à fin décembre 2012) et je garde un excellent souvenir de mon séjour là-bas et nous partons en famille, Céline (ma femme), mes deux enfants (mon fils Tom et ma fille Emma). On prend la voiture et on va fêter le nouvel an avec nos amis à Linz. Ça sera le soir du 31 ; nous, on va prendre la route le 30 ; le soir du 31, on va faire ce qu’on appelle le réveillon. On va le fêter avec des amis français, des amis autrichiens – donc, ça va être très très cool – chez un ami à Linz.

Ensuite, on va rester sur place, c’est-à-dire à Linz pendant presqu’une semaine. Je crois que le 1er, c’est le lundi et nous, on repart le samedi. Donc, on va rester sur place et on va profiter de la belle ville de Linz dans laquelle ma famille et moi avons vécu pendant six ans comme je le disais. C’est la ville où Emma est née, donc, on va lui montrer… Maintenant, Emma est un peu plus grande ; on va pouvoir lui montrer où elle est née, où elle a vécu. Ça va être très très sympa. On va en profiter aussi pour aller se balader dans les Alpes pour essayer de voir de la neige, je l’espère. On a d’autres amis autrichiens qui ont une maison à Vorderstoder qui est un petit village de montagne dans les Alpes. On va aller les voir. Moi, j’aimerais voir d’anciens collègues de travail, etc. Donc, il va y avoir, comme d’habitude, plein d’activités ; ça va être une semaine où on va être pris midi et soir, où on va voir plein plein d’amis, où on va passer, entre le nouvel an et le moment où on repart, quatre jours et demi ou cinq jours, où on va ne faire que voir plein d’amis, donc, ça va être super (fatiguant, mais super) et ça va être un mix un petit peu comme je les aime ; un mélange entre des choses à voir : endroit sympa, un peu dépaysant, un autre pays ; ça va être mixé avec les langues puisque je vais pouvoir, je l’espère, parler allemand le plus possible là-bas. Ça va être mixé aussi avec le fait de revoir des amis, de très bons amis qui vivent là-bas et ça va être aussi l’occasion d’avoir plein de souvenir puisque, encore une fois, j’ai passé, c’était, je pense… Ça faisait partie des meilleures années de ma vie, en tout cas, ces moments passés en Autriche et du coup, ça a toujours une petite place particulière dans mon cœur. J’y suis retourné deux ou trois fois depuis que je suis rentré en France et à chaque fois, c’est quelque chose de très spécial, donc, ça va faire bizarre et ça va être très sympa de revivre ça en famille et Tom, lui, mon fils, ce sera la deuxième fois où il ira en Autriche.

J’en profite pour vous souhaiter à tous une bonne année 2018 puisque ce podcast sera en ligne le 31.12 au moment où je serai avec mes amis. Je vous souhaite plein de bonnes choses pour 2018. Je prépare plein de choses sympa : le nouveau site devra arriver bientôt, je vais ré-ouvrir les portes de l’académie Français Authentique là début janvier, il y a plein de choses de prévues pour essayer – je vais vous en parler en vidéo ; je fais toujours une vidéo dans laquelle je parle de mes plans et des objectifs pour l’année. Je vais encore avoir pour objectif de m’améliorer moi-même d’un point de vue personnel, d’améliorer Français Authentique pour toujours mieux vous servir. Donc, ce sera, comme d’habitude, un de mes leitmotivs, une des choses que je vais répéter et répéter en 2018 et j’espère que vous serez toujours aussi nombreux à me suivre et à me rejoindre et je vous remercie d’avoir été si nombreux à me faire confiance en 2017.

J’aimerais bien lire en commentaires sur Facebook ce que vous avez prévu pour le réveillon du nouvel an et je vous dis dans tous les cas quoiqu’il arrive à très très bientôt ! Ciao les amis !