Ca le fait / Ca va le faire (argot français)

Ca le fait / Ca va le faire (argot français)

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Ca le fait / Ca va le faire (argot français)”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut chers amis, merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode. Alors, aujourd’hui je vais répondre un petit peu à une demande très forte que vous faites très très souvent. On va parler un peu d’argot, c’est-à-dire de langage un peu familier utilisé par les jeunes et parfois les moins jeunes en français au quotidien. Et on va parler des petites expressions “ça le fait” – qu’on entend souvent de façon un petit peu contractée – “ça l’fait” et “ça va le faire” qu’on entend plutôt sous la forme “ça va l’faire ; ça va l’faire”

Avant tout ça, je te conseille vraiment, si tu aimes mes contenus, si tu suis mes contenus de télécharger l’application mobile gratuite de Français Authentique. Tu vas sur www.francaisauthentique.com/am (comme application mobile). Je publie trois contenus par semaine : une vidéo le lundi, un épisode de podcast “Marchez avec Johan” le mercredi où on parle développement personnel et chaque dimanche un podcast de ce type avec des expressions. Tu peux obtenir cette application mobile gratuitement pour un appareil iOS ou pour un appareil Android et si tu utilises l’application vraiment je te remercierais du fond du cœur de laisser une petite note (ça prend 10 secondes) sur le Google Play Store pour Android ou sur iTunes pour iOS. Il y a près de 4000 revues déjà en combiné là et on est à 4,8 sur 5 ; 4,8 étoiles sur 5. Donc merci pour tout ça, merci de prendre 10 secondes pour noter l’appli.

Alors, ça va le faire, ça le fait. Le verbe faire, tu le connais certainement, c’est un des verbes les plus utilisés de la langue française. Sur le site wiktionnaire il y a 54 sens donc on ne va pas voir tous les sens du mot “faire”. Faire, ça peut vouloir dire fabriquer, ça peut vouloir dire créer, c’est utilisé pour créer ou pour bâtir des expressions du type “faire du bruit” ; je fais du bruit ; ça peut être utilisé pour dire “faire la guerre”, “faire la fête”. Donc on ne va pas faire un podcast sur “faire”, mais on va prendre le temps en tout cas d’expliquer le sens de deux expressions dérivées du verbe faire qui sont très utiles et très utilisées.

La première, c’est “ça le fait ; ça le fait ; ça le fait”. “Ça le fait”, tu l’entends très souvent sous la forme, je le disais tout à l’heure, ça l’fait. On dit ça, le “le” devient « l’ ». Ça l’fait. Tu l’entends… C’est du langage familier, évidemment, c’est de l’argot et tu l’entends. Quand quelqu’un veut dire “oui ça marche, c’est bien, ça convient, c’est une bonne idée, c’est quelque chose qui est bien, ça marche, ça convient.”

Par exemple ta mère te dit : “hey, est-ce que tu as appelé l’entreprise pour ton stage ?” Et toi, tu réponds : “oui oui ça le fait, je commence le 1er août.” Donc “ça le fait”, c’est “ça marche, ça convient, c’est bien, c’est cool, ça le fait.”

Imagine deux amis qui discutent et avant de se quitter, il y en a un qui dit à l’autre : “Hey, on se voit ce week-end pour midi ? Et son ami lui répond : “Oui, ça l’fait.” Ou : “Ça le fait.”

Ça veut dire : “Oui oui oui ça marche ; oui ça convient. C’est bien comme ça, c’est une bonne idée, ça l’fait.”

On peut utiliser cette expression sous la forme négative du type “ça ne le fait pas” qui veut dire le contraire “ah non, ça marche pas, c’est pas bien, ça convient pas”. On a tendance, on ne dit pas “ça ne le fait pas” mais on a tendance à dire “ça l’fait pas”.

Ça l’fait pas. Donc, le “ne”, on l’enlève souvent, on ne prononce pas et le “le” devient… Donc, au lieu de dire “ça l’fait” on dit “ça l’fait pas” ; on rajoute juste le “pas” et on oublie le “ne”. Ça, c’est souvent comme ça que ça marche à l’oral. Donc, là t’imagines un collégien qui rentre et qui dit : “Oh là là ! J’ai eu 4 sur 20 en mathématiques ! Ça l’fait pas !” Donc “ça l’fait pas” ça veut dire “ça ne convient pas, ça ne marche pas, c’est pas bien, C’est pas bien du tout.” Ça l’fait, ça l’fait pas.

On peut utiliser la même expression au futur. Ça va le faire, ça va le faire. Là on présage, on parle de quelque chose qui n’est pas encore passée mais on veut dire que ça va aller, ça va marcher, tout va bien se passer. Ça va le faire, ça veut dire “tout va bien se passer”. Donc, imagine, un couple qui part en vacances et tac ! La voiture tombe en panne. Là, la femme commence à s’inquiéter un peu et elle dit : “Oh là là ! On est au milieu de la campagne.” Et là, le mari dit : “Oh, je vais regarder ! Ne t’inquiète pas, ça va le faire.” Donc, “ça va le faire”, c’est vraiment le futur de “ça le fait” en fait, c’est “ça va aller, ça va marcher, tout va bien se passer.” Ça va le faire, je vais réparer la voiture.

Imagine encore une fois un couple, l’homme est sur le point de sortir, d’aller dehors et sa femme lui dit : “Hey, tu ne prends pas de manteau avec toi ? Il fait 10 degrés dehors !” Et le mari répond : “Mais non, j’ai un gilet ; ça va le faire ! ” Ça va le faire, ça va aller, ça va marcher, pas de problème.

Comme pour “ça l’fait” on a la forme négative “ça l’fait pas”, pour le “ça va le faire”, on a la forme négative et la forme négative, c’est “ça va pas le faire”. On ne dit pas “ça ne va pas le faire”. On enlève encore une fois le “ne” à l’oral et le “le” devient « l’ », donc, on dit : “ça va pas l’faire, ça va pas l’faire”.

Par exemple, tu as un entretien d’embauche et ta petite amie te dit : “Hey, n’arrive pas en retard à l’entretien hein ! Ça va pas l’faire.” Donc “ça va pas l’faire”, ça veut dire “ça ne va pas l’faire”, “ça ne va pas marcher”, “ça ne va pas aller”. Donc ne sois pas en retard sinon ça ne va pas marcher.

Voilà ce que je pouvais dire sur ces expressions idiomathiques françaises, des expressions tirées du langage familier mais très répandues. Il n’y a rien de grossier, ce n’est pas des expressions grossières, mais ce sont des expressions malgré tout qui sont familières et utilisées plutôt dans un langage courant. Ça’l fait, ça’l fait pas, ça va’l faire, ça va pas l’faire.

Et je te propose, avant de nous quitter, de pratiquer un petit peu ta prononciation. Comme d’habitude tu connais l’exercice, tu répètes dès que tu entends un blanc. On y va.

Ça le fait.

Ça le fait.

Ça l’fait.

Ça l’fait.

Ça ne le fait pas.

Ça ne le fait pas.

Ça l’fait pas.

Ça l’fait pas.

Ça va l’faire.

Ça va le faire.

Ça va l’faire.

Ça va le faire.

Ça ne va pas le faire.

Ça ne va pas le faire.

Ça va pas l’faire.

Ça va pas l’faire.

Très bien ! Donc tu peux t’amuser à répéter plusieurs fois ces petits mots, ces petites expressions. Tu as vu que j’ai mixé avec la négation, la non négation, la forme contractée, la forme complète. Donc tu peux t’amuser un petit peu avec ça. N’oublie pas, avant la semaine prochaine, de télécharger l’application mobile. Tu vas sur www.francaisauthentique.com/am (Comme application mobile). Il y a un lien en bas de cet épisode. Tu peux l’avoir, cette application, gratuitement pour iOS, pour Android et surtout vraiment, ce qui m’aiderait beaucoup, c’est que tu laisses une petite note. On a plus de 4000 notes, c’est énorme. J’aimerais bien qu’on en ait plus, qu’on avance vers les 10 000. On a 4,8 étoiles sur 5, donc si tu me laisses un 5 étoiles, eh bien tu me récompenseras vraiment d’avoir passé ces 10 minutes à t’expliquer “ça l’fait”, “ça l’fait pas”, “ça va l’faire”, ça va pas l’faire.

Merci du fond du cœur, à très bientôt. Salut !