Brûler la chandelle par les deux bouts

Brûler la chandelle par les deux bouts

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Brûler la chandelle par les deux bouts”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, chers amis ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, nous allons étudier une expression idiomatique qui est « brûler la chandelle par les deux bouts », « brûler la chandelle par les deux bouts ».

Avant ça, dans l’actualité de Français Authentique, il y a l’ouverture des inscriptions à l’Académie. L’Académie Français Authentique ré-ouvre ses portes pour une semaine ou les inscriptions ré-ouvrent pour une semaine. Donc, tu peux nous rejoindre dès maintenant. Tu as une semaine pour le faire. Tout le reste du temps, donc 95% de l’année, les inscriptions à l’Académie sont fermées. Il y a un lien en bas de cet épisode qui est tout simplement www.francaisauthentique.com/academie, que tu peux aller consulter.

En gros, l’Académie, c’est deux grands blocs. Il y a un bloc qui est du contenu exclusif présenté de façon de plus en plus facile à suivre. Les anciens membres ont remarqué la différence. On a transféré toutes les activités. On a actuellement 65 modules, donc 65 leçons complètes, avec à chaque fois, vidéo, PDF, MP3, vocabulaire, prononciation, on a maintenant un quiz. Donc ça, c’est la partie contenu.

On a aussi un nouveau projet qui s’appelle SOS grammaire. On en est au module 3 ou à l’épisode 3. Et chaque mois, on répond à une question de grammaire. On a parlé du subjonctif, on a parlé du COD/COI le mois dernier. Et ce mois-ci, on parle de la différence entre « en » et « y ». Donc chaque mois, tu peux poser tes questions de grammaire et on y répond dans le cadre de l’Académie.

Et il y a aussi une grande partie pratique, puisque nous proposons des réunions Zoom. Actuellement, nous en avons six par semaine, mais là on est en train d’augmenter la capacité. Je pense que d’ici l’ouverture, d’ici demain, on devrait être… puisque j’enregistre cet épisode en avance, donc on met tout ça en place, mais il y aura pour les ouvertures, dès demain, au moins le double, c’est-à-dire que ces petites réunions qui sont organisées par des francophones, il y a trois francophones pour nous aider, sont à ta disposition. On en aura, si tout va bien, au moins deux par jour. Donc ça, c’est le grand objectif. Il y aura plus d’info sur la page www.francaisauthentique.com/academie. L’idée, c’est que tu puisses discuter par petit groupe de 12-15 personnes et t’exprimer en français avec un natif autant que tu le souhaites.

Donc, voilà les deux grandes parties de l’Académie : la partie contenu avec les modules sur différents sujets, les SOS grammaire, et la deuxième partie, le deuxième bloc, c’est vraiment la partie prononciation et conversation avec des natifs.

Si tu veux, maintenant, on va passer à l’expression « brûler la chandelle par les deux bouts ». Dans la description de cet épisode, tu as le lien vers la fiche PDF à télécharger afin de pouvoir bien comprendre comment utiliser cette expression, donc tu as le sens de tous les mots de l’expression et des exemples concrets. Donc, on y va.

Brûler la chandelle par les deux bouts. Le verbe « brûler », ça veut dire faire du feu, endommager quelque chose par le feu. Tu prends une flamme, du feu, et tu mets le feu, tu mets la flamme sur un objet. En faisant ça, tu le brûle. Si tu mets ta main dans le feu, tu vas dire : « Ah ! Je me suis brûlé ». Se brûler, c’est s’endommager par le feu.

Une « chandelle », c’est un ancien mot ou c’est un mot qu’on utilisait pour décrire une bougie ou un cylindre à faire brûler. Il y a une mèche. C’est un endroit sur lequel tu vas justement mettre du feu que tu vas allumer. Et c’était utilisé, les chandelles, à l’époque des châteaux pour s’éclairer. Donc, c’est une sorte de bougie, un cylindre à faire brûler grâce à une mèche et on l’utilisait pour l’éclairage, une « chandelle ». Tu as peut-être déjà entendu parler d’un dîner aux chandelles, c’est ce qu’on appelle un dîner entre amoureux où tu mets une chandelle au milieu afin que les deux personnes qui sont amoureuses puissent dîner ensemble dans l’obscurité, seulement éclairées par une chandelle, par des bougies.

Quand on parle de « bout », on parle d’extrémité de quelque chose, d’un des côtés de quelque chose. Le bout, c’est l’extrémité.

Donc, tu vois qu’on a l’expression « brûler la chandelle par les deux bouts ». Tu t’imagines en fait une chandelle, donc une sorte de bougie utilisée pour s’éclairer, que tu viendrais brûler, donc sur laquelle tu viendrais mettre le feu des deux côtés, des deux extrémités, donc sur le haut de la chandelle et sur le bas de la chandelle.

Et pour bien comprendre le sens de l’expression, il faut savoir qu’à l’époque on s’éclairait à la chandelle, aux bougies. Donc, on avait une base de cire, de suif, qui était une matière très coûteuse. Et donc, si on brûlait la chandelle des deux côtés en même temps, on gaspillait une matière précieuse. La matière était précieuse. Si au lieu de brûler seulement un côté pour s’éclairer, on brûlait les deux côtés, eh bien on gaspillait.

Et aujourd’hui, quand on utilise cette expression pour dire, ou quand on dit qu’on brûle la chandelle par les deux bouts, ça veut dire qu’on gaspille, qu’on ne se préoccupe pas des risques, qu’on se dépense à fond ou qu’on se fatigue excessivement. Tu as vraiment deux idées : tu as l’idée de gaspillage et tu as l’idée d’une dépense sans compter. On n’économise pas ses ressources.

Comme d’habitude, on va étudier quelques exemples, en l’occurrence trois exemples, qui te permettront de bien comprendre le sens de cette expression.

Le premier, c’est : « Avec son nouveau boulot, elle a des horaires compliqués. Elle est en train de brûler la chandelle par les deux bouts ». En disant ça, tu vois qu’on parle d’une personne qui a un nouveau travail avec des horaires difficiles, donc cette personne travaille beaucoup, elle travaille énormément. Et on dit qu’elle est en train de brûler la chandelle par les deux bouts parce qu’elle ne se préoccupe pas de ses ressources. Elle se dépense à fond, elle se fatigue excessivement. Il y a un peu la notion elle gaspille son énergie et sa vie. Elle brûle la chandelle par les deux bouts à cause de son travail compliqué.

Un autre exemple, ce serait de dire : « En ce moment, il achète vraiment n’importe quoi. Il brûle vraiment la chandelle par les deux bouts ». Ici, tu as plutôt l’idée de gaspillage. C’est une personne qui achète plein d’objets, qui achète plein de choses, on dit « il achète n’importe quoi ». Et donc, il y a vraiment l’idée de gaspillage. C’est une personne qui dépense son argent sans compter, qui ne fait pas attention à ses ressources, qui ne se préoccupe pas de ses ressources. On dit que cette personne brûle la chandelle par les deux bouts.

Dernier petit exemple, tu peux entendre quelqu’un qui dit : « Depuis qu’ils ont gagné au loto, ils brûlent la chandelle par les deux bouts. Ils voyagent sans arrêt, ils sont toujours occupés, ils ne sont jamais chez eux ». Donc ici, tu as un petit peu les deux sens. Tu as l’idée de gaspillage, donc ils dépensent sans compter, ils ne cherchent pas à économiser leurs ressources, tu as cette partie-là, mais tu as aussi l’idée de se dépenser à fond et de se fatiguer excessivement. Donc ici, ça renferme, cet exemple renferme les deux idées. Ils brûlent la chandelle par les deux bouts, d’une part parce qu’ils gaspillent et qu’ils dépensent beaucoup d’argent, mais aussi parce qu’ils dépensent beaucoup d’énergie, qui est aussi une ressource très précieuse.

Avant de nous quitter, je te propose de pratiquer ta prononciation et en même temps de pratiquer un peu ta conjugaison. Tu vas voir, on va faire d’une pierre deux coups. Avec un exercice, tu vas obtenir deux résultats. Focalise-toi ici surtout sur la prononciation et répète après moi en copiant mon intonation. Donc, c’est parti. On y va.

Ils ont brûlé la chandelle par les deux bouts.

Ils ont brûlé la chandelle par les deux bouts.

Ils avaient brûlé la chandelle par les deux bouts.

Ils avaient brûlé la chandelle par les deux bouts.

Ils vont brûler la chandelle par les deux bouts.

Ils vont brûler la chandelle par les deux bouts.

Dernière phrase :

Ils auraient brûlé la chandelle par les deux bouts.

Ils auraient brûlé la chandelle par les deux bouts.

Très, très bien. Super. Donc maintenant, deux actions pour toi : Va télécharger dans la description de cet épisode, la fiche PDF pour obtenir toutes les explications que je viens de donner ainsi que les exemples. Donc, tu as la description de cet épisode et tu as un lien, c’est le premier lien PDF qui te permet ou c’est le premier lien qui te permet de télécharger ta fiche PDF. Et va découvrir l’Académie Français Authentique. Même si tu n’as pas envie de nous rejoindre, je te recommande d’aller jeter un œil à la page de présentation pour voir de quoi est composée l’Académie avec toutes ses ressources, les modules, le SOS grammaire, les différentes évidemment discussions Zoom avec plusieurs profs français qui sont là pour t’aider à progresser par petit groupe de 12 à 15 personnes, bien sûr les Zoom avec moi, ma belle-sœur Charlène qui est là également etc. Etc.

À très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut, les amis !