Briser la glace

Briser la glace

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Briser la glace”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast dans lequel je vais répondre à notre amie Fatima qui m’a demandé sur Facebook d’expliquer le sens de l’expression « briser la glace ». Si vous avez des expressions que vous aimeriez connaître ou que vous aimeriez que j’aborde dans un podcast ou une vidéo, eh bien, n’hésitez pas à m’en faire part, je me ferai un plaisir d’enregistrer ça. J’ai déjà une longue longue liste, donc, ne vous étonnez pas si je mets un petit peu de temps, mais j’ai l’intention de continuer avec toutes ces expressions.

Avant de passer à cette expression, je voulais vous dire que je suis très très heureux puisqu’on est vraiment sur le point de dépasser les 300.000 abonnés sur la chaîne YouTube de Français Authentique, donc, c’est énorme, c’est gigantesque ; je suis très fier. Je vous mets un petit lien en bas si vous voulez vous y abonner parce que si vous ne suivez pas encore les vidéos, c’est peut-être le moment de le faire. Et on voit avec ces résultats la progression énorme de Français Authentique puisque, pour passer de 0 abonné à 100.000, il m’a fallu cinq ans ; pour passer de 100.000 à 200.000, il m’a fallu un an, donc cinq fois moins, et pour passer de 200.000 à 300.000, il m’a fallu sept mois. Donc, vous voyez ? Cinq ans, un an, sept mois et tout ça, c’est grâce à vous et je vous en remercie. Si vous n’êtes pas abonné, allez jeter un petit coup d’œil à la chaîne YouTube de Français Authentique pour plein de contenu, il y a deux vidéos chaque semaine.

Revenons à notre expression et comme d’habitude, je vais commencer par vous expliquer le sens des mots. Dans l’expression « briser la glace », on a le verbe « briser ». Le verbe « briser » veut dire « casser, détruire » ; il y a même l’idée de mettre en pièces. Quand on brise quelque chose, on la casse, on la met en pièces, on la détruit complètement. On peut utiliser ça au sens propre. Par exemple, vous pouvez briser un objet, un verre par exemple ; le verre est cassé et complètement détruit. On peut aussi l’utiliser au sens figuré par exemple en disant « briser un rêve ». Si vous brisez mon rêve, eh bien, vous cassez mon rêve, vous détruisez mon rêve ; je ne crois plus en ce rêve réalisable, possible pour moi. Vous pouvez briser le cœur à quelqu’un et là, vous lui faites beaucoup, beaucoup, beaucoup de chagrin ; vous lui avez brisé, détruit le cœur. Donc, on l’utilise au sens propre comme au sens figuré, ce verbe « briser ».

La glace, c’est de l’eau qui est à l’état solide. En hiver, l’eau, ici, quand il pleut par exemple, devient de la neige ou de la glace. Donc, la glace, c’est de l’eau qui n’est pas liquide, qui est solide en-dessous de 0 degré en général. Donc, si on dit « briser la glace », on casse la glace (la glace est fragile), on détruit la glace en morceau. Ce serait le sens propre, mais, vous l’avez compris, ce n’est pas au sens propre qu’on utilise cette expression ; on l’utilise au sens figuré et « briser la glace », ça veut dire « mettre fin à une situation tendue, à une situation dans laquelle nous éprouvons de la gêne, où nous sommes gênés ». On imagine que quand il y a une situation tendue, quand on est gêné, quand il y a deux personnes ensemble qui ne parlent pas, tout le monde est un peu gêné, eh bien, c’est froid ; c’est une situation qu’on appelle situation froide, une situation glaciale. Et si on brise justement cette glace, on rend la situation moins tendue, moins froide, moins glaciale. Je vais vous donner, comme d’habitude, quelques exemples pour que vous compreniez mieux.

Imaginez qu’un père a abandonné son fils. Pour une raison qu’on ignore, le père n’est pas resté avec sa femme quand son fils est né ; il est parti et à 18 ans, le fils retrouve son père et ils vont se voir. Ils arrivent tous les deux dans une salle, forcément, personne ne parle, ni le père ni le fils et le père commence à parler et il dit : « Bon, je vais briser la glace. » Ça veut dire : « Nous sommes dans une situation très tendue, froide, personne ne parle, il y a de la gêne. Je commence à parler pour justement rendre cette situation moins tendue, moins gênée. Je brise la glace. »

Imaginez que vous avez deux amis qui se sont disputés et ils se revoient dans la rue. Ils se regardent, ils sont gênés, ils ne parlent pas et l’un des deux fait une petite blague, une petite plaisanterie pour briser la glace. Il fait une plaisanterie pour faire rire son ami et pour que la situation ne soit plus tendue ; pour que la situation qui était tendue, qui était froide, qui était glaciale ne soit plus une situation dans laquelle on est gêné.

Dernier petit exemple, imaginez que vous avez un entretien d’embauche qui est organisé – ça arrive parfois – avec trois candidats ensemble. Donc, il y a trois candidats et les trois veulent le job et le recruteur arrive devant les trois candidats et il va faire l’entretien avec les trois. Et il dit : « Bon, je sens que vous êtes un peu tendus. Pour briser la glace, je vais me présenter. » Quand la personne qui donne l’entretien d’embauche brise la glace, eh bien, il se présente, il parle parce qu’il sent bien qu’il y a une situation dans laquelle les gens sont tendus.

Voilà le sens de « briser la glace » ; vous comprenez bien que ça veut dire mettre fin à une situation de gêne, à une situation qui était tendue, où il y avait de la glace ; on la rend un peu plus détendue, un peu moins stressante.

Avant de nous quitter, je vous propose de pratiquer brièvement votre prononciation, donc, vous répétez tout simplement en copiant exactement – c’est très important – ma prononciation et ma façon de dire les mots.

Briser

Briser

Briser

La glace

La glace

La glace

Briser la glace

Briser la glace

Briser la glace

Très bien ! J’espère que vous avez pratiqué et j’espère que vous avez apprécié cet épisode. N’oubliez pas d’aller jeter un œil à la chaîne YouTube de Français Authentique pour avancer doucement de 300.000 vers les 400.000 abonnés.

Merci de votre confiance, chers amis. A très très bientôt pour un nouvel épisode. Salut !