Avoir la tête dans les nuages

Avoir la tête dans les nuages

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Avoir la tête dans les nuages”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour à tous, c’est un grand plaisir que vous me rejoigniez pour cet épisode du podcast de Français Authentique. Et croyez-moi, je suis toujours très très reconnaissant du fait que vous preniez comme ça du temps pour écouter mon contenu. C’est toujours un risque ; je fais ça depuis 2011 maintenant, donc, ça fait sept ans que je fais du contenu, que les gens m’écoutent et parfois, le risque, c’est d’oublier que derrière chaque vue de vidéo ou derrière chaque écoute de podcast, il y a un être humain, surtout quand on voit des milliers ou des dizaines de milliers, parfois des centaines de milliers de vues ou d’écoutes. J’ai voulu vous dire aujourd’hui merci du fond du cœur d’écouter mon contenu, ça me touche vraiment.

Aujourd’hui, on va expliquer une expression qui est « avoir la tête dans les nuages » et c’est une expression qui m’a été suggérée par Camille sur Instagram. Vous pouvez me suivre sur Instagram. L’avantage en plus de ceux qui me suivent et m’écrivent sur Instagram, c’est que j’ai une communauté moins dense que sur Facebook, donc, je peux répondre un peu plus facilement et je poste assez souvent des petits morceaux de ma vie via les stories ; chaque jour, je mets des petits articles courts, des petites vidéos courtes et j’essaye régulièrement de poster des images et, bien sûr, chaque mardi, le quiz de Français Authentique. J’aime bien cette application Instagram en tant qu’utilisateur et du coup, j’essaye de l’utiliser un maximum en tant que créateur. Je vais vous mettre le lien en bas si vous voulez me suivre pour voir un petit peu comment vous pouvez en bénéficier.

Revenons à notre expression qui est « avoir la tête dans les nuages ». Merci Camille de me l’avoir suggérée. On commence par le mot « tête » que j’ai eu l’occasion d’expliquer à plusieurs reprises puisque j’ai fait un podcast sur « avoir la tête sur les épaules », « ne plus savoir où donner de la tête ». Donc, à chaque fois, je vous ai expliqué le mot « tête » en vous disant que c’est la partie supérieure du corps, ce qui est au-dessus de votre cou, la partie du corps dans laquelle il y a votre cerveau, votre bouche, vos yeux, vos oreilles. C’est tout ce qui est au-dessus du cou, la partie la plus supérieure du corps. Quand on parle de tête souvent, on parle de ce qu’il y a dedans : nos pensées, nos réflexions, etc.

Et un nuage – puisqu’on parle de l’expression « avoir la tête dans les nuages » – c’est de la matière blanche qui est dans le ciel. Le ciel, en principe, il est bleu même s’il n’est pas toujours bleu dans ma région à cause des nuages notamment, mais, le ciel, en lui-même, s’il n’y avait pas de nuages, pas d’obstacles, il serait bleu. Mais, il y a des taches dans le ciel, de matière blanche ou parfois grise qu’on appelle les nuages et qui sont en fait l’accumulation de gouttes d’eau. D’ailleurs, souvent, quand il y a des nuages, il se met à pleuvoir. Ça, ce sont les nuages qui sont dans le ciel.

Je vous rassure : on n’a pas la tête qui est directement dans les nuages, sinon on aurait des problèmes, mais le sens de l’expression, c’est qu’on n’a pas la tête avec nous. Si je dis que quelqu’un a la tête dans les nuages, eh bien, sa tête n’est pas au niveau de son corps avec lui, elle est dans le ciel, elle est dans les nuages. Donc, ça veut dire, quand on dit qu’une personne a la tête dans les nuages, on dit que c’est une personne qui est distraite, qui rêve, qui n’est pas concentrée.

Là, par exemple, si vous étiez en train de penser à autre chose en m’écoutant, vous n’étiez pas concentré sur le sujet, je vous dirais : « Hey, tu avais la tête dans les nuages, il faut se concentrer quand on écoute du français si on veut progresser. » On va prendre d’autres exemples de contexte. Vous pouvez avoir un professeur qui dit : « Cet enfant a toujours la tête dans les nuages en classe. » Ça veut dire que c’est un enfant qui est tout le temps en train de rêver ; il n’écoute pas le professeur, il regarde par la fenêtre, il pense à autre chose. On dit qu’il a la tête dans les nuages.

Il n’y a pas que les enfants qui ont la tête dans les nuages, on va le voir. Vous pouvez, par exemple être en réunion et vous voilà, vous venez de manger, vous n’êtes pas concentré, la réunion ne vous intéresse pas et là, votre chef vous regarde et vous dit : « Hey, concentrez-vous ! Vous avez la tête dans les nuages, c’est un sujet important pour l’entreprise. » Encore une fois ici, vous étiez, vous, en train de penser à autre chose, en train de rêver, de regarder ailleurs et quand vous faites ça, vous êtes distrait, évidemment, vous n’êtes pas concentré : on dit que vous avez la tête dans les nuages.

En cette période de coupe du monde – quand vous écouterez le podcast, ça sera terminé, mais en ce moment, c’est la coupe du monde – on peut parler d’un joueur et de dire : « Ce joueur de foot, il joue bien, mais par contre, il y a des moments du match pendant lesquels il a la tête dans les nuages. » Donc, c’est un joueur de foot qui a des problèmes de concentration, qui ne se concentre pas sur le jeu, sur le ballon, qui pense à autre chose, qui rêve un peu, qui regarde ailleurs. Bien sûr, en haut niveau en coupe du monde, ça arrive rarement, mais ça peut arriver chez les enfants ou dans d’autres catégories de personnes un peu moins douées que celles qui jouent la coupe du monde.

Je pense que vous avez maintenant saisi le sens de cette expression et on va pratiquer un petit peu votre prononciation pour que cette expression vous rentre dans la tête. Vous répétez tout simplement après moi. On va conjuguer à l’imparfait, comme ça on fera un petit peu de conjugaison automatiquement en même temps. C’est parti, vous répétez après moi.

J’avais la tête dans les nuages

Tu avais la tête dans les nuages

Il avait la tête dans les nuages

Elle avait la tête dans les nuages

Nous avions la tête dans les nuages

Vous aviez la tête dans les nuages

Ils avaient la tête dans les nuages

Elles avaient la tête dans les nuages

Très bien ! N’hésitez pas à vraiment pratiquer cet exercice : c’est assez important et ça vous aidera à progresser.

Avant de nous quitter, un grand grand merci aux supports de nos membres sur Patreon. Je vous mets un lien en bas si vous voulez découvrir le projet. On me reproche parfois de trop le décrire, mais c’est quand même une chose que je dois mentionner parce que c’est des gens qui décident de participer au projet Français Authentique à partir d’un dollar par mois uniquement, ils donnent un dollar chaque mois. Ça peut être dans une autre monnaie et bien sûr, ils arrêtent quand ils veulent ; certains donnent trois mois, six mois, d’autres depuis le début du projet et ça m’aide à faire autant de contenus gratuits. Je ne pourrais pas mettre deux vidéos et deux podcasts gratuitement  chaque semaine si je n’avais pas deux personnes qui m’aident à temps partiel et ces personnes, je les paye via les fonds récoltés du projet Patreon. Donc, une meilleure qualité de contenu pour vous pour mieux vous servir, et je vous remercie du fond du cœur de participer à ça.

Je vous mets un petit lien en bas si vous êtes intéressé, si vous voulez contribuer et je vous souhaite à tous une très bonne fin de semaine. Salut !