L’Alsace

L’Alsace

Dans la mesure où vous avez apprécié ma vidéo sur le Mont-Saint-Michel (que vous pouvez retrouver ici), je continue notre tour de France et vous présente une formidable région : l’Alsace.

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va parler de l’Alsace. Je remercie Janaina de m’avoir proposé ce sujet sur la page Facebook de Français Authentique. C’est parti !

Bonjour les amis ! Merci de me rejoindre dans cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Je commence à être installé et vous allez pouvoir vous habituer à ce nouveau décor ; ça, c’est ma bibliothèque dans mon bureau et j’enregistrerai, non pas toutes mes vidéos ici, mais un certain nombre, donc, habituez-vous à ce décor. La vidéo que j’ai publiée sur Le Mont Saint-Michel il y a quelques semaines a rencontré un franc succès et c’est pour cette raison que j’ai l’intention de vous emmener avec moi pour faire un tour de France ensemble, d’essayer de voir régulièrement le mardi des curiosités touristiques françaises ou des régions françaises.

Quand on apprend une langue, c’est vraiment très important de s’intéresser à sa culture, à son histoire, à sa structure et c’est pour cette raison que dans le Pack 3, mon frère Jimmy et moi avons fait un groupe de leçons complet sur la France et ses curiosités touristiques. On a balayé les quatre coins de la France + l’Île-de-France, la région de Paris et on vous a parlé un petit peu de différentes curiosités françaises. Bien sûr, c’est impossible de tout voir dans une vidéo, donc, je vais, avec le temps, proposer sur la chaîne YouTube de Français Authentique type Le Mont-Saint-Michel ou type ce que je vais faire aujourd’hui : l’Alsace.

Pour moi, c’est vraiment primordial de s’intéresser à la culture d’un pays quand on apprend sa langue parce que les langues sont des outils qui nous permettent de profiter de la culture et de bénéficier de la culture du pays. Je pense donc vraiment qu’il est primordial pour vous de vous intéresser à tout ce qui est culture française si vous souhaitez développer votre niveau en langue et c’est ce que je fais en ce moment avec l’Italien : j’apprends l’Italien parce que j’aime le pays et je m’intéresse à sa culture, son histoire, etc.

Qu’entend-on par Alsace ? Comment on pourrait décrire l’Alsace ? L’Alsace a été pendant très longtemps (jusqu’en 2015) une région administrative. J’en ai parlé dans le Pack 1 lorsque je vous parlais de la structure de la France, du découpage de la France en départements et en régions. La France a une certaine structure territoriale avec des départements et des régions. Jusqu’en 2015, l’Alsace était une région à part entière. Aujourd’hui, la région Alsace a été structurée dans une nouvelle région (une grande région) : Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne et tout ça va former une grande région (grand Est), mais qui n’a pas encore de nom puisqu’il y a beaucoup de discussions politiques sur le sujet. En tout cas, aujourd’hui, l’Alsace n’est plus une région administrative. Lorsque c’était le cas jusqu’en 2015, elle était composée de deux départements : le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Le Rhin, c’est un fleuve qui traverse l’Est de la France et qui fait la frontière entre la France et l’Allemagne à l’Est. Et la préfecture du Haut-Rhin, c’est Colmar et celle du Bas-Rhin, c’est Strasbourg.

Là, je ne comprends pas trop parce que sur ce livre, ils mettent que le Haut-Rhin est en bas et que le Bas-Rhin est en haut. Comment est-ce possible ? En fait, c’est très simple, mais c’est vrai que ça peut porter à confusion quand on regarde une carte et qu’on voit le Haut-Rhin en bas et le Bas-Rhin en haut. Cependant, la raison est très simple : c’est qu’on a pris l’ordre de passage du Rhin et, comme le Rhin arrive par le Sud, il passe d’abord par le Haut-Rhin en bas et il remonte et passe par le Bas-Rhin. C’est pour ça que quand vous regardez une carte de France, vous verrez que le Haut-Rhin est en bas et le Bas-Rhin est en haut, on a tout simplement suivi le passage du fleuve, le Rhin.

La ville la plus connue d’Alsace, c’est Strasbourg, c’est la septième ville de France. Il y a 275.000 habitants intra-muros (dans la ville de Strasbourg en elle-même) et c’est une ville très connue qui – on va en parler par la suite – est même le siège du Conseil Européen puisqu’elle est située à un point stratégique à deux pas de l’Allemagne. C’est ce qui fait sa spécificité et c’est également une très belle ville. D’autres villes alsaciennes connues sont : Colmar, petite ville très jolie ; Agneaux, Mulhouse.

L’Alsace est une ancienne région administrative, comme je vous le disais, mais c’est également une région historique. Elle est très connue puisque ça a été le berceau lors de la création de La Marseillaise, le chant qui est devenu l’hymne français : « Allons, enfants de la patrie ... » Il a été écrit par Rouget de Lisle en 1792 pour l’armée alsacienne qui était basée à Strasbourg. C’est vraiment pour cette armée que La Marseillaise a été écrite en cette période révolutionnaire. [Pour ceux qui veulent approfondir le sujet sur la révolution française, on en parle dans un des modules de l’académie Français Authentique] Mais, ce qui fait la portée historique de l’Alsace, c’est sa position – j’en parlais précédemment.

L’Alsace est à la frontière avec l’Allemagne (Nord-Est de la France) ; c’est vraiment le point de contact direct entre la France et l’Allemagne. Comme vous le savez, ces deux pays n’ont pas toujours été amis au cours de l’histoire et l’Alsace a même été plusieurs fois française, allemande, etc. suite à la défaite française de 1871 qui a été signée dans le Château-Fort de Sedan (comme Jimmy et moi le présentons dans le Pack 3) – puisque Sedan, c’est notre ville. Suite à cette défaite de 1871, la Prusse a pris possession de l’Alsace qui est tout simplement devenue un territoire allemand. En 1919, après la première guerre mondiale, l’Alsace est redevenue française, mais elle a de nouveau été perdue en 1940 pendant le début de la deuxième guerre mondiale avant de redevenir française en 1945. Donc, c’était une partie ping-pong entre la France et l’Allemagne pour savoir qui allait avoir la possession de cette très jolie région qui est l’Alsace. Et aujourd’hui, la région Alsace, et Strasbourg en particulier, ça marque l’amitié franco-allemande puisque Strasbourg accueille le siège du Conseil Européen et également du Parlement Européen. Il y a une grosse influence allemande à Strasbourg – ça se sent, j’ai l’occasion d’y aller régulièrement – et il vous suffit tout simplement de traverser un pont (le Pont de l’Europe) pour vous retrouver très rapidement en Allemagne.

Au-delà de ces aspects administratifs et historiques, l’Alsace reste avant tout une région culturelle. Déjà, elle a sa propre langue qui est la deuxième langue régionale parlée en France après le Corse. Même si elle est un petit peu en perdition – puisque 60% des gens l’a parlée en 1990 et en 2002 ils n’étaient plus que 40% – elle reste très parlée (40%, c’est beaucoup) surtout dans les campagnes puisqu’elle fait partie de l’identité de l’Alsace et c’est souvent… C’est que je vous disais en introduction, la langue fait partie de la culture et une langue régionale fait partie de la culture d’une région et c’est pour ça qu’il y a encore beaucoup de monde qui le parle et qui le comprend, de moins en moins chez les jeunes,  malheureusement.

En termes de culture, vous avez la cathédrale Notre Dame de Strasbourg qui est la deuxième cathédrale la plus visitée de France après Notre Dame de Paris et elle accueille 8.5 millions de visiteurs par an. Elle a été construite entre 1176 et 1439 et elle fait 142 mètres de haut ; elle a été jusqu’en 1874 la plus haute cathédrale de France et elle a été dépassée par la cathédrale de Rouen puisqu’ils ont pu à cette époque avoir des techniques de construction un peu plus modernes. J’ai vu la cathédrale de Strasbourg, elle est impressionnante, elle est un petit peu rouge, en grès des Vosges (dont je vous parlais dans un épisode de Marcher avec Johan sur Français Authentique) et c’est vraiment un monument très beau et très important.

Le Château du Haut-Kœnigsbourg est également quelque chose de superbe ; il date du douzième siècle et il montre un petit peu que l’Alsace, ce coin a été très stratégique et qu’il y a eu de nombreuses batailles au Moyen-Âge à cet endroit.

On ne peut pas parler d’Alsace sans mentionner les cigognes – la cigogne est l’un emblème de l’Alsace et il y a d’ailleurs un superbe parc de protection des cigognes près de la Route des Indes (dont on va parler) et elles ont failli disparaître, mais il y a eu un gros effort pour les maintenir dans cette région.

Je ne pourrai pas vous parler d’Alsace sans vous parler de son vin puisque, comme vous le savez, je suis amateur de vin, et le vignoble alsacien, c’est un vignoble de très grande qualité. Il y a une route des vins qui va de Marlenheim (qui est l’Ouest de Strasbourg) jusqu’à Tan qui est au Sud-Ouest de Colmar ; elle fait 125 km de long et vous pouvez y déguster de supers vins dans des petits villages très sympathiques et pittoresques. J’ai particulièrement aimé le village de Riquewihr la dernière fois où j’y suis allé parce que vous sentez que c’est authentique, il y a une décoration particulière, vous sentez que c’est typique alsacien, que vous êtes dans une région  culturelle. Vous pouvez visiter ces petits villages, vous pouvez vous promener sur la route des vins qui est une petite route départementale ; vous pouvez faire des randonnées puisque vous êtes juste à côté des Vosges et c’est vraiment très chouette et vous pouvez déguster quelques verres de vin (avec modération ;)).

Il y a une très bonne exposition étant donné que c’est sur la côte Est de la chaîne des Vosges et vous pouvez déguster des vins plutôt blancs en général ; blanc sec type Riesling, Sylvaner ou un peu plus sucré, un peu plus liquoreux comme Gewurztraminer. Vous avez une large palette de vins blancs à goûts très différents ; vous avez également quelques vins rouges – vous avez du Pinot gris dans les vins blancs qui sont très bons – Pinot rouge en Alsace (dont je suis moins fan puisque le climat ne s’y prête pas forcément), mais ils ont aussi des rouges corrects. J’adore les vins blancs alsaciens, par contre. Ils ont le crémant d’Alsace qui est une sorte de champagne ; c’est un vin à bulles, qui est d’un peu moins bonne qualité que le champagne, mais qui est très bon également.

Et la région culturelle alsacienne a même ses spécificités jusque dans la loi puisqu’il existe en Alsace (dans une partie de la Loraine, notamment en Moselle) ce qu’on appelle un régime local. Comme je vous l’expliquais précédemment, l’Alsace et une partie de la Loraine ont été un coup français-allemand, français-allemand ; ils ont, lors des guerres, changé de pays et, bien sûr, à chaque fois, les lois évoluaient : un coup, vous avez des lois françaises, des lois allemandes, etc. et lorsque ces régions sont redevenues des régions françaises, elles ont conservé un régime spécial parce qu’on ne voulait qu’elles perdent les droits qu’elles avaient acquis lorsqu’elles étaient des régions allemandes. Et toutes ces dispositions favorables, vous les retrouvez dans le droit du travail, dans le droit de la propriété, dans le droit de la sécurité sociale, tout ce qui touche à la santé, vous le retrouvez dans le juridique, vous le retrouvez dans vraiment beaucoup de lois et c’est vraiment… j’allais dire des zones qui font partie de la France, mais qui n’obéissent pas aux mêmes lois de par leur histoire. Il y a même deux jours fériés en plus en Alsace dans une partie de la Loraine par rapport au reste de la France, ce qui est plutôt pas mal.

Voilà, les amis, merci d’avoir pris le temps de regarder cette vidéo ; je suis vraiment très reconnaissant que vous soyez si nombreux à regarder les vidéos de Français Authentique ; vous êtes si nombreux à laisser un pouce en l’air parce que moi, ça m’aide beaucoup et j’adore voir tous ces pouces en l’air. Donc, si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à le faire. N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience ; si vous avez visité cette belle région spécifique, vous pouvez nous en parler. Si vous y allez, vous pouvez me contacter en m’envoyant un e-mail, ce n’est pas sûr qu’on aura l’occasion de se voir ; je n’habite pas très loin de l’Alsace et j’y vais de temps en temps puisque je suis à peu près à une heure de voiture de Strasbourg et c’est une région que j’aime beaucoup visiter. Je vous conseille donc vraiment d’y aller, je connais bien Strasbourg, je connais bien Colmar. Visitez l’Alsace, partagez dans les commentaires ce que avez retenu de cette vidéo et peut-être qu’on aura l’occasion de s’y voir. Je vous dis en tout cas à très bientôt !