Aller plus vite que la musique

Aller plus vite que la musique

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Aller plus vite que la musique”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique et aujourd’hui, on va parler d’une expression – c’est un peu particulier – c’est une expression que m’a rappelé ma fille Emma et qui est : « Aller plus vite que la musique ». Elle m’a dit, il n’y a pas longtemps, quand je lui ai demandé de faire quelque chose : « Papa, je ne peux pas aller plus vite que la musique ! » Donc, on va voir ce que ça dit ou ce qu’est le sens de cette expression.

Avant ça, si vous voulez justement rencontrer Emma et Tom, mes enfants, vous pouvez aller jeter un petit coup d’œil – pour ceux qui ne la suivent pas encore – à la chaîne YouTube de Français Authentique. Il y a aujourd’hui 380.000 personnes qui sont abonnées à la chaîne – on augmente d’environ 4000-5000 personnes par semaine, donc, c’est énorme – et les enfants apparaissent dans les introductions et les conclusions des vidéos. Il y a de sujets variés, j’en fais deux par semaine. En ce moment, c’est une parce que je sortais le nouveau site, mais je vais reprendre le rythme de deux vidéos par semaine. Il y a plus de 400 vidéos sur la chaîne, donc allez jeter un petit coup d’œil, il y a un lien en bas, sinon, la chaîne, c’est tout simplement Français Authentique sur YouTube.

L’expression « aller plus vite que la musique  », elle a trois mots. Il y a « aller », il y a « vite » et il y a « musique ». Le verbe « aller » doit être clair pour vous, c’est un des premiers verbes que vous avez appris, j’imagine, en Français. Aller, ça veut dire se rendre quelque part. Si on va à Paris, eh bien, on prend ses jambes ou sa voiture ou son vélo ou un train ou un avion et on se rend à Paris. On est à un endroit, on va à un autre, c’est le verbe aller.

Vite, ça veut dire rapide. Si on fait quelque chose et qu’on le fait vite, eh bien, on le fait rapidement, on le fait en peu de temps, on n’a pas besoin de beaucoup de temps pour le faire.

La musique, c’est pareil, c’est clair pour vous à mon avis, un ensemble de sons qui forment des mélodies. Et la musique peut être rapide ou lente – elle n’est pas obligatoirement rapide ; elle peut l’être, mais ce n’est pas une obligation – mais elle est toujours fluide. Fluide, ça veut dire que ça s’enchaîne. Dans la musique, les notes s’enchaînent sans qu’il y ait d’interruption ou sans qu’il y ait de blanc. Il y a toujours quelque chose qui se passe.

Donc, si on va plus vite que la musique, on va vite. Et l’expression « aller plus vite que la musique », ça veut dire être trop pressé. Si quelqu’un veut aller plus vite que la musique, c’est qu’il est trop pressé ou alors, on peut utiliser cette expression au sens négatif, comme je l’ai fait dans l’introduction en vous parlant d’Emma. Quand on dit : « Je ne peux aller plus vite que la musique. », ça veut dire : « Je ne peux pas aller plus vite que ça, je suis au maximum. » On verra un autre exemple sur le sujet.

On va commencer par un exemple qui est lié au fait d’être trop pressé. Par exemple, si on reste sur ma fille Emma, quand elle fait ses devoirs parfois, elle essaye d’aller trop vite ; elle ne veut pas prendre le temps de réfléchir, d’aller lentement, elle se dépêche. Et donc, sa mère Céline peut lui dire : « N’essaye pas d’aller plus vite que la musique. Prends ton temps. » « N’essaye pas d’aller plus vite que la musique. », ça veut dire : « Ne sois pas trop pressée. Prends ton temps. » On dit : « Ne bâcle pas. » Bâcler, ça veut dire faire tellement vite qu’on fait mal. Donc : « Ne bâcle pas, ne va pas plus vite que la musique. Prends ton temps. »

On va prendre un autre exemple. Imaginez que vous commencez des cours de Yoga. Vous allez apprendre du Yoga, vous allez commencer le Yoga. Vous commencez et vous voulez aller très vite dans les positions, dans les postures (ça s’appelle au Yoga) et vous risquez de vous faire mal et là, le professeur vous dit : « N’essaye pas d’aller plus vite que la musique. »

C’est ce que je pourrais vous dire en français également. Si je vous dis : « Prenez votre temps dans l’apprentissage du français, n’essayez pas d’aller plus vite que la musique. », eh bien, ça veut dire la même chose comme pour le Yoga : « Prenez votre temps, ayez l’esprit Kaizen. » Quand on veut trop se dépêcher, on ne fait pas les choses correctement. Donc, prenez vraiment votre temps, n’essayez pas d’aller plus vite que la musique.

Un dernier exemple – on va reparler un petit peu d’Emma – et cette fois, c’est la négation, quand on dit « je ne peux pas aller plus vite ». Imaginez que je suis en train de travailler et il y a Emma qui vient me voir et qui me dit : « Papa, j’ai le droit de regarder dix minutes la télé ? » Je dis : « Oui ! » Elle dit : « Tu peux me mettre la télé ? » Je dis : « D’accord, je finis ce que je fais et j’arrive. » Elle revient au bout de 30 secondes et dit : « Papa, t’as fini ? » Je dis : « Attends, je dois finir quelque chose. » Et elle revient au bout de même pas une minute : « Papa, t’as fini ? Tu viens ? » Je lui dis : « Ecoute, Emma, je ne peux aller plus vite que la musique. » Ça veut dire : « Je ne peux pas aller plus vite, je suis au maximum. Attends que j’ai terminé avant que je vienne mettre la télé. »

Voilà un petit peu le sens de l’expression. On peut l’utiliser dans deux contextes : si on dit que quelqu’un veut aller plus vite que la musique, on dit qu’il est trop pressé (on lui conseille de pas le faire), mais si on dit « je ne peux pas aller plus vite que la musique », ça veut tout simplement dire « je ne peux pas aller plus vite, je ne peux pas aller plus rapidement, j’étais au maximum. »

Avant de nous quitter, ce que je vous propose de faire, c’est de pratiquer un peu notre prononciation et je vais conjuguer au présent, mais bon, ce n’est pas important ; vous vous contentez de copier exactement ce que je dis.

Je vais plus vite que la musique

Tu vas plus vite que la musique

Il va plus vite que la musique

Elle va plus vite que la musique

Nous allons plus vite que la musique

Vous allez plus vite que la musique

Ils vont plus vite que la musique

Elles vont plus vite que la musique

Désolé ! Je prends toujours garde de ne pas oublier les demoiselles, je dis toujours « il et elle » – ça me paraît logique – j’ai oublié aujourd’hui. J’espère que vous avez aimé ce podcast, j’espère qu’il vous a plu, que vous avez appris des choses et n’oubliez pas d’aller jeter un petit coup d’œil à la chaîne YouTube de Français Authentique, il y a un lien en bas. C’est tout simplement la chaîne Français Authentique sur YouTube.

Merci de nous avoir suivis et à très bientôt pour un nouvel épisode. Salut !