À la chaîne

À la chaîne

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “À la chaîne”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, on va voir une expression sympa : « à la chaîne ». Elle est sympa, mais elle est surtout utile. Tu peux vraiment la rencontrer dans plein de contenus authentiques, que ce soit des séries, des films. Donc, c’est des choses qu’on peut entendre dans le langage courant comme dans des livres, dans des choses plus soutenues. Donc, c’est à la fois du langage courant et du langage soutenu. Tu peux l’entendre vraiment dans tout type de français. « À la chaîne ».

Avant de passer au contenu, j’ai deux choses à te dire. La première chose, c’est que tu peux, comme d’habitude, télécharger la fiche PDF qui est liée à cet épisode. Il te suffit d’aller dans la description. C’est gratuit et ça reprend tout le contenu expliqué dans ce podcast, donc que ce soit les mots, avec leurs sens, le sens de l’expression, et bien sûr, les différents exemples utilisés. Donc, tu peux dès à présent télécharger cette fiche.

Et tu as un autre lien, et là, j’en suis très très fier, vraiment, c’est un lien qui t’emmène vers mon livre qui vient de sortir. Alors, c’est un livre édité, c’est-à-dire je ne l’ai pas fait moi tout seul, et autoédité. Ce qu’on appelle autoédité, c’est quand tu écris un livre et tu le mets à disposition des gens. C’est ce que j’ai fait pour 4 pilules pour une vie riche et sans stress. Là, c’est un livre qui est édité, donc c’est un vrai éditeur, quelqu’un dont c’est le métier, avec lequel j’ai signé un contrat, et j’ai écrit le livre pour eux, et c’est eux qui commercialisent ce livre.

Ça s’appelle, j’en ai déjà parlé, bien sûr, 301 expressions pour parler comme les Français. Tu vois, ça passe bien avec cet épisode. Je n’y explique pas « à la chaîne », mais j’explique 301 expressions, il y a même 10 bonus, des expressions utilisées par les jeunes de la façon la plus simple possible avec vraiment une explication claire, des exemples pour chacune des expressions.

Il y a ma voix, c’est-à-dire que chaque expression est lue dans son contexte, et il y a même 30 vidéos bonus et des quiz. Toutes ces parties, quiz, MP3 et vidéos bonus, c’est accessible via des QR Code sur le livre. Donc, tu prends ton téléphone, c’est génial, tu prends ton smartphone, tu mets ton appareil photo et tu scannes des codes et tu as ma voix qui parle ou qui, en tout cas, te donne le titre des expressions et tu peux accéder aussi au site Français Authentique avec des expressions bonus.

Donc ça, tu as le lien vers 301 expressions pour parler comme les Français dans la description. Le livre, il est disponible sous forme de livre physique, un vrai livre papier, mais aussi sous les formes électroniques via Kindle et équivalents. Donc, tu peux aller jeter un œil dans la description, il y a un lien.

Après cette longue introduction, nous allons passer à notre fameuse expression « à la chaîne ».

La préposition « à », elle a plein de sens. J’avais d’ailleurs à l’époque fait une vidéo You Tube là-dessus, que tu peux retrouver. Tu vas sur You Tube, tu tapes « français authentique à », tu la trouveras. Donc, on ne va pas voir tous les sens de « à », mais ici, la préposition « à » est utilisée pour montrer une manière, d’une certaine façon. On fait quelque chose et le « à » ça nous indique comment, de quelle manière, de quelle façon.

Une « chaîne », encore une fois, je pense l’avoir expliquée, c’est une suite d’anneaux. Des anneaux, ce sont on va dire des formes presque rondes ou ovales. Ça peut être en plastique, en métal. Et elles sont attachées entre elles ou ces anneaux sont attachés entre eux. On les utilise pour fixer des choses. Une chaîne, ça peut être utilisé pour lier des choses entre elles. Une chaîne.

« À la chaîne », c’est donc une expression qui dérive du mot « chaîne ». Et le sens est très littéral, parce qu’au sens propre, pour qu’une chaîne fonctionne, elle a besoin que chacune de ses parties, chaque anneau soit ensemble. S’il manque un anneau, la chaîne ne fonctionne plus, la chaîne ne permet plus d’avoir sa fonction, de lier des objets. Du coup, on peut comprendre que pour qu’un travail d’équipe fonctionne, il y a aussi besoin que chaque personne qui travaille, chaque travailleur, soit là. C’est chaque anneau, chaque maillon de la chaîne qui est important.

Donc cette image, une personne, ça correspond à un anneau de la chaîne, de l’objet, et le travail, ça correspond à la chaîne ici. Donc, quand on dit que quelque chose est fait à la chaîne, on indique que c’est une chose qui est faite l’une après l’autre. On fait des choses sans interruption de façon répétitive. C’est souvent utilisé dans le contexte du travail, dans les usines par exemple, mais pas seulement. On dit « à la chaîne » dès qu’on fait quelque chose une étape après l’autre, comme s’il y avait chaque maillon l’un après l’autre. On fait les choses sans interruption. Il y a l’idée que c’est répétitif.

Par exemple, imagine, tu prépares un mariage et tu dis : « Hé ! Pour le repas du mariage, on a tous travaillé à la chaîne pour avancer plus vite ». Donc, si tu fais ça pour le repas, tu imagines, tu as une personne par exemple en cuisine qui va servir le repas dans une assiette, il va prendre l’assiette, et sans se déplacer, il va la donner à quelqu’un qui est à côté de lui. Cette personne va prendre l’assiette, va sortir de la cuisine et va la donner à une autre personne qui est dans la salle. Et cette personne va apporter l’assiette à la table.

Donc tu vois, c’est comme une chaîne. Il y a un ensemble d’anneaux, un ensemble de maillons. Ici, ce sont des personnes. Donc, une personne qui sert la nourriture, qui la met dans l’assiette, une autre qui prend l’assiette d’une partie de la cuisine vers la sortie de la cuisine, et une autre qui est dans la salle et qui l’amène à la table. Donc, il y a trois maillons, trois anneaux sur cette chaîne. Et ce sont donc des actions qu’on fait l’une après l’autre sans s’arrêter, c’est important, et c’est répétitif, parce que celui qui sert dans l’assiette, il ne fait que ça, il sert toujours dans l’assiette, celui qui sort de la cuisine, il ne fait que ça, et celui qui amène à table, il ne fait que ça. Donc, c’est bien un travail à la chaîne.

Un autre exemple, cette fois ce n’est pas à la chaîne dans le sens il y a plusieurs personnes qui participent à un travail, mais il y a une seule personne qui fait plusieurs actions, ce serait : « J’ai travaillé sur mes trois derniers dossiers à la chaîne, je suis crevé. » Ici, il n’y a pas encore une fois l’idée qu’il y avait dans le premier exemple, on a une grande tâche qui est d’amener de la nourriture d’une casserole à la table et on décompose ce travail en trois étapes, une chaîne de trois étapes, avec trois personnes.

Ici, c’est différent. Il y a une action qui est de travailler sur trois dossiers et les anneaux, c’est chaque dossier. Donc, si je dis : « J’ai bossé sur mes trois derniers dossiers à la chaîne », ça veut dire : J’ai travaillé sur un dossier et dès que j’ai fini, je suis passé au suivant. Il n’y a pas eu d’interruption, j’ai continué sans m’arrêter. Ce n’est pas j’ai travaillé sur un dossier, j’ai pris un café, j’ai travaillé sur un autre dossier. C’est vraiment j’ai fini mon premier dossier, j’ai travaillé sur le deuxième, puis sur le troisième, j’ai enchaîné. On dit que j’ai travaillé à la chaîne.

Dernier exemple, tu as une personne qui se plaint et qui dit : « Je n’en peux plus du travail à la chaîne, je vais donc démissionner ». Ici, c’est le travail à la chaîne dans le sens de travail en usine, puisque dans les usines, dans beaucoup d’usines, ça se passe un petit peu comme ce que j’ai décrit en cuisine tout à l’heure, où tu as une personne qui fait une seule tâche de façon répétée, répétitive, sans s’arrêter. Ça, c’est du travail à la chaîne.

Dans les ateliers automobiles, même s’il y a beaucoup de robots qui, justement, travaillent à la chaîne, font tout le temps la même opération, tout le temps la même action, il y a aussi des ouvriers qui réalisent, des gens avec leurs mains qui réalisent des opérations tout simplement qui sont répétitives, toujours les mêmes.

Cette personne dit qu’elle n’en peut plus du travail à la chaîne, c’est trop dur pour cette personne et ce n’est pas intéressant à son sens, donc elle démissionne, elle va quitter son travail parce qu’elle ne veut plus travailler de façon répétitive, « à la chaîne ».

Donc ça, c’est ce qui vient illustrer un petit peu l’explication que je t’ai faite d’à la chaîne.

Et ce que je te propose de faire pour encore renforcer tout ça, c’est de pratiquer ta prononciation. Ce qu’on va faire, je vais répéter un certain nombre de phrases. Alors, il y aura différents temps, différents modes, différents sujets. On ne va pas trop réfléchir, je vais vraiment y aller de façon plutôt spontanée. Et toi, tu répètes après moi en copiant mon intonation. Comme ça, tu vas améliorer ta prononciation, d’une part, et d’autre part, tu vas renforcer encore ta compréhension de cette expression. Donc, on va y aller.

Je travaille à la chaîne.

Tu travailles à la chaîne.

Il travaille à la chaîne.

Elle a travaillé à la chaîne.

Vous avez travaillé à la chaîne.

Ils ont travaillé à la chaîne.

Je vais travailler à la chaîne.

Tu vas travailler à la chaîne.

On va travailler à la chaîne.

Il pourrait travailler à la chaîne.

Nous pourrions travailler à la chaîne.

Vous pourriez travailler à la chaîne.

Ils travaillaient à la chaîne.

OK. Donc, tu vois, ici on a tout mélangé, les temps, les modes, les sujets, mais l’important, c’était que tu puisses répéter, prononcer. Tu peux d’ailleurs faire cet exercice plusieurs fois, c’est toujours intéressant.

Et n’oublie pas, avant de fermer cet épisode, avant de le clôturer, n’oublie pas d’aller télécharger ta fiche PDF gratuite, il y a le lien dans la description, et bien sûr d’aller regarder au deuxième lien qui t’envoie vers le livre 301 expressions pour parler comme les Français.

Merci de ta confiance. A très bientôt. Salut !