9 expressions courantes pour exprimer le rire

9 expressions courantes pour exprimer le rire

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! On le sait, le français est une langue très imagée et c’est une langue qui t’expose à énormément d’expressions idiomatiques. Certaines sont drôles, curieuses, voire étonnantes. Il existe bien sûr des expressions pour décrire à peu près toutes les émotions. Aujourd’hui, on se concentre sur une émotion très agréable : le rire.

Avant de commencer, je tiens à remercier notre ami Johan, qui est un membre de l’Académie Français Authentique depuis plusieurs années, qui habite au Pays-Bas et qui m’a suggéré ce sujet de vidéo. Salut Johan et merci. Johan fait partie de l’Académie Français Authentique, comme je le disais, du coup je le connais très bien, parce que je suis en contact direct avec les membres.

L’Académie, c’est le projet majeur de Français Authentique dans lequel tu as plein de contenus, plein de groupes privés, Facebook et Telegram, pour échanger avec les autres membres et avec moi. Et bien sûr, tu as accès à des tuteurs français qui organisent des réunions Zoom, qui te permettent de t’exprimer en français.

J’utilise cette occasion pour te rappeler que les inscriptions vont bientôt ouvrir, elles ouvriront le 9 janvier. Tu peux d’ores et déjà aller voir dans le premier lien en bas à quoi sert l’Académie, qu’est-ce que c’est, et tu peux rejoindre la liste d’attente pour ne pas manquer la prochaine séance d’inscription, puisque les inscriptions sont fermées 95% de l’année. Tu trouveras dans la description un deuxième lien qui te renvoie vers un quiz. Ce quiz, il est là pour te permettre de tester ta compréhension de la vidéo d’aujourd’hui.

Bien qu’il existe énormément d’expressions pour exprimer le rire ou qui utilisent le rire, on en a sélectionné neuf pour toi, aujourd’hui.

La première, c’est : « en avoir les larmes aux yeux ». Cette expression signifie qu’on rit tellement fort qu’on en pleure, on a les larmes qui nous coulent, on pleure, tellement on rit. Je pense que c’est facile à imaginer. On a tous, à un moment dans notre vie, été exposés à ça, été dans une situation dans laquelle on rit tellement qu’on a les larmes qui commencent à couler ou qu’on sent nos yeux se remplir de larmes. On ne l’utilise pas seulement pour le rire, cette expression, on peut l’utiliser pour la colère, la joie, voire la tristesse.

Voyons quelques exemples. « Le film qu’on a vu était tellement drôle, j’en avais les larmes aux yeux du début à la fin ». Tu comprends ici que la personne dit qu’elle riait énormément, elle en avait les larmes aux yeux, elle riait énormément.

« Je ne pouvais plus m’arrêter de rire, j’en avais les larmes aux yeux ». Même explication, un rire intense qui fait que tes yeux se remplissent de larmes.

Deuxième expression : « Avoir un fou rire. » On utilise cette expression pour dire qu’on n’arrive pas à contrôler le fait qu’on rit, c’est incontrôlable. On rit. On aimerait s’empêcher de rire, mais on n’arrive pas vraiment. Le rire est trop fort et on rit. On peut utiliser cette expression quand ce n’est pas le moment de rire. On ne devrait pas rire à ce moment-là, mais on n’arrive pas à se contrôler. On arrête de rire et le rire reprend. On arrête de rire et le rire reprend.

Ça peut être par exemple à l’école si quelqu’un dans la classe dit quelque chose de drôle, toi, tu essaies de te retenir, mais comme tu as un fou rire, tu ris quand même. Au cinéma, parfois, les acteurs, on le voit dans des scènes qui ont été coupées, ils ont un fou rire. Ils devraient s’arrêter de rire, mais le rire est trop fort. On dit qu’ils ont un fou rire.

On va voir deux exemples. « On n’a pas réussi à garder notre sérieux au bureau parce que ma collègue avait un fou rire contagieux ». Ici, tout le monde riait. C’était difficile de rester sérieux parce qu’il y avait une personne qui avait un fou rire et qui était contagieux, c’est-à-dire qu’elle a transmis ce fou rire à tout le monde.

« Il est sorti de la salle de classe parce qu’il avait un fou rire ». Ici, c’est un élève qui n’arrivait plus à se retenir de rire et il a dû sortir de la classe pour arrêter.

Troisième expression : « Rire aux éclats. » Ça veut dire rire soudainement, souvent de façon intense. On rit très fort, on rit aux éclats. Tu peux entendre une variante qui est « éclater de rire » ou une description qui est « un éclat de rire ».

« Quand ma collègue au travail s’est aperçue de son erreur, elle a éclaté de rire ». Ou encore, « il rit toujours aux éclats, on l’entend de loin ». Tu comprends l’idée, la notion ici, deux personnes qui rient très fort.

Quatrième expression, très sympa, très marrante : « Etre plié en deux. » Ici, on peut comprendre cette expression par un moyen visuel. Tu imagines, quelqu’un qui rit tellement que son corps se penche. Il a le souffle coupé et il est plié. Plier, c’est… tu vois, là, j’ai une feuille de papier, ça c’est « plier ». La feuille est droite. Là, je plie la feuille. Ça, c’est l’action de plier. Si quelqu’un est plié en deux, c’est son corps qui se plie telle la feuille parce qu’il rit très fort. C’est ça, l’image. Tu peux parfois entendre « plier en six », « plier en huit » etc. mais si tu retiens « être plié en deux », je pense que ça suffit.

« Les enfants étaient pliés en deux devant ce dessin animé » ou encore « je suis allé voir un spectacle hilarant, toute la salle était pliée en deux ». Ça indique un rire très intense.

Cinquième expression : « Mourir de rire. » Heureusement, ce n’est pas littéral. Personne ne va mourir parce qu’elle rit. Mais ici, l’idée, c’est vraiment on rit de façon encore une fois très intense, on rit beaucoup. On rit tellement fort qu’on a du mal à respirer. Tu ris et tu as du mal à respirer, tellement tu ris. L’idée, c’est que ça pourrait conduire à la mort et on dit que tu es mort de rire, que tu meurs de rire.

Dans le langage SMS, parfois les ados écrivent « MDR », comme « mort de rire ». Ça vient de cette expression, mourir de rire. MDR, c’est mort de rire, que les ados utilisent dans les langages SMS par exemple et parfois, alors là, c’est les plus jeunes encore, ils l’utilisent à l’oral. Quand un ado parle, un autre peut dire : « Ah MDR ». Ça veut dire mort de rire. Je ris très fort. C’est très marrant.

Voyons quelques exemples. « Je n’ai pas compris sa plaisanterie, mais tout le monde était mort de rire ». « Ma cousine a beaucoup d’humour, elle me fait mourir de rire ».

Sixième expression : « Se fendre la poire. » Le mot « poire », ici, il n’a rien à voir avec le fruit, la poire que tu connais. La poire, c’est un moyen un petit peu familier de parler du visage. Donc le visage, on dit que c’est la poire. Et la fente, ici, le fait de fendre, c’est couper, ça représente un sourire. Si tu te fends la poire, tu as une fente, donc un sourire sur le visage. Se fendre la poire, ça veut dire rire franchement, rire beaucoup, et c’est plutôt familier.

« Il n’y a pas vraiment de quoi se fendre la poire ». Ça veut dire ce n’est pas vraiment drôle. Ou encore, « nous avons vu une belle comédie au cinéma, on s’est bien fendu la poire, donc on a tous bien ri finalement ».

Ce que je te propose maintenant, c’est de voir trois expressions bonus qui sont utilisées pour autre chose que l’expression du rire mais qui contiennent quand même le mot « rire ». On a le mot « rire » dans ces trois expressions bonus qui arrivent, mais elles ne sont pas utilisées pour exprimer des situations rigolotes, des situations dans lesquelles on rigole.

La première, c’est : « Rire au nez de quelqu’un. » Ça veut dire se moquer de quelqu’un alors qu’il est là, on se moque de quelqu’un en sa présence, donc ce n’est pas sympa du tout. On dit qu’on rit au nez de quelqu’un.

Par exemple, « son chef lui a refusé une augmentation de salaire et il lui a ri au nez ». Ça veut dire qu’il s’est moqué de lui en plus. Il lui a refusé l’augmentation de salaire, et en plus, il a ri à côté de cette personne pour se moquer d’elle.

Enfin, tu imagines une maman qui va voir deux enfants qui se sont disputés et qui dit à l’un d’entre eux : « Tu n’aurais pas dû lui rire au nez comme ça ». Donc, elle indique à cet enfant qu’il n’aurait pas dû se moquer de l’autre.

Une autre expression qui contient le mot « rire » et qui est très utilisée en français : « Rire jaune. » Rire jaune, ça veut dire qu’on sourit alors qu’on trouve qu’une situation n’est pas vraiment drôle et on sourit souvent parce qu’on est gêné. On ne trouve pas que ce qui vient d’être dit est drôle, mais on est mal à l’aise, donc on a un petit sourire et on dit qu’on rit jaune.

Par exemple, « mon collègue faisait des blagues déplacées, je riais jaune ». Ça veut dire je riais d’une façon mal à l’aise sans vraiment trouver ce qu’il disait drôle. « Ca se voyait qu’il ne passait pas un bon moment, il riait jaune ». Ici, encore, on voit que c’est une personne mal à l’aise, donc elle rit jaune, elle fait des sourires forcés alors qu’elle est mal à l’aise.

Et enfin, dernière expression : « Rira bien qui rira le dernier. » On l’utilise pour montrer qu’on va se venger. Si quelqu’un se moque un peu de nous, on lui indique qu’on va se venger. Ça indique que les choses ne sont pas terminées, donc on dit « rira bien qui rira le dernier ». Ça veut dire celui qui rira en dernier, c’est celui qui rira le mieux, qui rira bien. On indique ici : « Ce n’est pas fini, je vais me venger ».

Par exemple, tu peux dire : « Mon cousin a gagné cette première partie de poker, mais rira bien qui rira le dernier. » Ça veut dire que les choses ne sont pas finies, donc c’est moi qui rirai en dernier, je vais me venger. Ou encore, « il m’a volé mon sandwich, rira bien qui rira le dernier ». Ça indique, ici, que nous préparons une vengeance, nous allons nous venger.

Évidemment, il y a plein d’autres expressions qui contiennent le mot « rire », qui exprime le rire : se marrer, rigoler, rire comme un bossu, rire comme une baleine, rire à gorge déployée, etc. On en a plein d’autres. Si tu es intéressé, tu nous le diras en commentaire et on fera un volume 2. Il n’y a pas de souci.

Mais en attendant, récapitulons ce que nous avons vu aujourd’hui pour exprimer le rire :

En avoir les larmes aux yeux.

Avoir un fou rire.

Eclater de rire.

Etre plié en deux.

Mourir de rire.

Se fendre la poire.

On a vu trois autres expressions qui utilisaient le mot « rire » mais qu’on n’utilisait pas forcément dans des situations drôles, c’était :

Rire au nez de quelqu’un.

Rire jaune ;

Et rira bien qui rira le dernier.

Merci encore à notre ami Johan, membre de l’Académie, qui nous a suggéré ce sujet de vidéo. Si tu veux rencontrer Johan, tous les autres membres de l’Académie et mon équipe, bien sûr moi-même, tu peux aller jeter un œil dans le premier lien et découvrir l’Académie, t’inscrire sur la liste d’attente pour ne pas manquer les ouvertures, le 9 janvier prochain.

Merci de ta confiance. N’hésite pas à partager tes propres idées en commentaire, à laisser un petit J’aime évidemment, si tu as apprécié cette vidéo, à la partager avec tes amis qui étudient, eux aussi, le français. Et bien sûr, si ce n’est pas fait, abonne-toi à la chaîne de Français Authentique en activant les notifications.

Merci de ta confiance et à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !