Viens parler avec les tuteurs de l'académie Français Authentique (fermeture le 16 avril)
Plus d'informations

8 phrases soutenues pour parler de façon chic

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Dans la vidéo d’aujourd’hui, je vais t’enseigner huit phrases soutenues pour parler un français chic. Ces phrases sont malgré tout courantes, tu pourras donc les utiliser dans des situations formelles.

Salut et merci de me rejoindre. Tu l’as compris, aujourd’hui, nous allons étudier ensemble du français un peu soutenu. On a tendance, dans le cadre de Français Authentique, de t’enseigner du français courant, parce que Français Authentique a pour mission de t’aider à comprendre les francophones et à t’imprégner de vrai français, du français parlé par les francophones. Donc c’est pour ça que j’ai tendance à souvent utiliser des contenus très authentiques et du français plutôt courant, voire familier. Mais aujourd’hui, on va étudier ensemble du français plus soutenu.

Le choix que j’ai fait, c’est de sélectionner des phrases qui restent courantes. L’idée, ce n’est pas de t’enseigner du français soutenu que tu ne trouveras que dans les livres. Je ne cherche pas à t’enseigner des phrases purement littéraires, je cherche à partager avec toi des phrases que tu pourras entendre dans la bouche des Français quand ils sont dans des situations formelles, au travail par exemple, dans un entretien d’embauche ou dans tout type de situation un petit peu formelle.

Il y aura, dans cette vidéo, huit expressions. Je te donnerai un exemple un peu général, un exemple d’utilisation générale, et un exemple qui sera lié au monde du travail et en particulier à l’entretien d’embauche.

Tu pourras, à la fin de cette vidéo ou tu peux le faire dès maintenant, télécharger ta fiche PDF gratuite. C’est le premier lien qui se trouve dans la description. Tu cliques dessus, tu mets ton adresse et tu reçois immédiatement une fiche PDF synthétique qui reprend exactement les expressions que nous allons voir ensemble dès maintenant.

La première expression ou le premier morceau de phrase, c’est : « permettez-moi de ». « Permettre » veut dire autoriser, donner l’autorisation à quelqu’un de faire quelque chose, on donne une permission. Ici, le verbe est conjugué à l’impératif. C’est comme si on demandait l’autorisation, la permission à quelqu’un de faire ou dire quelque chose. Et en pratique, c’est un moyen poli d’indiquer à une personne qu’on est sur le point de faire quelque chose ou de dire quelque chose. Ça ne modifie pas le sens de la phrase, mais ça ajoute un peu de politesse.

Par exemple, permettez-moi de vous présenter mon épouse. C’est un moyen de dire « voilà, je vais vous présenter mon épouse » et j’utilise le « permettez-moi de » pour donner un aspect un peu plus formel et poli.

En entretien d’embauche, tu peux dire : « Permettez-moi de vous parler de mon expérience professionnelle ». Ici, c’est un moyen poli de dire : « Et voilà, dans un instant, je vais vous parler de mon expérience ».

Deuxièmement : « je vous saurais gré », « je vous saurais gré de quelque chose » en général. Ça veut dire je vous serais reconnaissant de, j’apprécierais que vous fassiez quelque chose, j’aimerais bien que vous fassiez quelque chose. Il s’agit du conditionnel de « savoir gré », qui veut dire être reconnaissant.

Attention, il s’agit bien du verbe « savoir » et non du verbe « être ». Il y a souvent une confusion. La forme correcte, c’est « je vous saurais gré » et non pas « je vous serais gré ». « Je vous saurais » et pas « je vous serais ». C’est le verbe « savoir », ce n’est pas le verbe « être ».

Par exemple, je vous saurais gré de m’informer de l’évolution du projet. Ça veut dire je vous serais reconnaissant de le faire, j’aimerais que vous m’informiez sur l’évolution du projet.

En entretien d’embauche, tu peux dire : Je vous saurais gré de m’en dire un peu plus sur les tâches qui correspondent à ce travail. Je vous saurais gré de me dire, ça veut dire je vous serais reconnaissant de me dire ou de me donner plus de détails en ce qui concerne ce travail.

Quatrièmement : « autant que faire se peut ». Ça veut dire faire de son mieux pour quelque chose, en faisant tout ce qui est possible.

Par exemple, j’essaie de pratiquer le français à l’oral autant que faire se peut. Ça veut dire que j’essaie de le faire le plus possible, je fais des efforts pour pratiquer le français à l’oral.

Un exemple pour l’entretien d’embauche : Je suis très flexible et je m’adapte au maximum aux besoins de l’entreprise autant que faire se peut. Ça veut dire que je fais mon maximum, je fais tout ce qui est en mon pouvoir, tout ce qui est possible pour m’adapter aux besoins de l’entreprise.

Quatrièmement : « à bien des égards ». Ici, on fait la liaison. On dit bien « des_égards ». Ça veut dire dans de nombreuses situations, dans différents contextes, avec différents points de vue.

Par exemple, une bonne capacité de communication est très utile à bien des égards. Ça veut dire que bien communiquer c’est très utile dans plein de situations différentes.

Un exemple pour l’entretien d’embauche : Mon expérience professionnelle pourrait être très utile à votre entreprise à bien des égards. Ça veut dire que mon expérience sera très utile dans différents domaines, dans plein de secteurs différents.

Cinquièmement : « si je puis m’exprimer ainsi ». Il s’agit d’une formule de politesse et c’est une expression qu’on utilise pour introduire une idée qui peut être soit inhabituelle, soit un petit peu osée, qui n’est pas tout à fait courante. Encore une fois, cette petite phrase, elle ne modifie pas le sens de la phrase, mais elle apporte un peu de politesse.

Par exemple, l’ambiance lors de la dernière réunion était très mauvaise si je puis m’exprimer ainsi. Donc tu vois, on a une première info, l’ambiance était très mauvaise, et le fait de rajouter « si je puis m’exprimer ainsi », ça rajoute un peu de politesse et ça montre que ce qu’on vient de dire est inhabituel, voire osé. C’est presque comme si on s’excusait de l’avoir dit.

Un exemple en entretien d’embauche : Si je puis m’exprimer ainsi, ce sont toutes les erreurs que j’ai faites qui m’ont le plus permis d’apprendre. Donc ici, c’est un peu osé, un peu inhabituel de dire lors d’un entretien d’embauche que nos erreurs nous ont permis de beaucoup apprendre, et pour introduire ça d’une façon polie, on utilise « si je puis m’exprimer ainsi ».

Sixièmement : « si je ne m’abuse ». Souvent, à l’oral, on le réduit à la forme « si je n’m’abuse ». Ça veut dire si je ne me trompe pas, si je ne fais pas d’erreur, je pense quelque chose mais je n’en suis pas tout à fait pas sûr.

Par exemple, le match de rugby commence à 20 heures, ce soir, si je ne m’abuse. Ça veut dire je pense vraiment qu’il commence à 20 heures, mais je n’en suis pas 100 % sûr.

On peut l’utiliser pour poser une question en entretien d’embauche par exemple : « Si je ne m’abuse, votre entreprise se développe sur le marché allemand ». Le « si je ne m’abuse », ici, montre je n’en suis pas sûr et j’utilise cette expression pour poser une question.

Un autre exemple qu’on a tous appris à l’école, je me souviens très bien au collège avoir appris le théorème de Pythagore, et pour nous aider à bien le mémoriser, on nous disait : « le carré de l’hypoténuse était égal, si je ne m’abuse, à la somme des carrés des deux autres côtés ». Ça, c’est une phrase qu’on utilise. Et ici, le « si je ne m’abuse », ça rime avec hypoténuse et c’était utilisé pour mieux retenir le théorème de Pythagore.

Septièmement : « n’est-ce pas ». « N’est-ce pas », on l’utilise pour demander une confirmation. Ça veut dire pouvez-vous confirmer ou peux-tu confirmer ?

Par exemple, ton cousin nous rejoint directement au restaurant, n’est-ce pas ? On demande ici à ce qu’on nous confirme l’information.

Un autre exemple en entretien d’embauche : Vous allez embaucher 10 personnes, cette année, n’est-ce pas ? On demande ici à ce qu’on nous confirme une information qu’on pense être vraie.

Et huitièmement, la dernière, que je dois à ma fille Emma parce que je lui disais : « Tiens, je vais faire une expression avec des expressions du langage soutenu » et elle m’a dit : « Papa, dis-leur le mot naguère », parce qu’elle a entendu, elle l’a appris en français récemment et elle a voulu contribuer. Donc Emma vous suggère le mot « naguère ». Naguère, ça veut dire autrefois, il y a longtemps.

Par exemple, je me souviens que naguère je passais toutes mes vacances d’été avec mon cousin. On indique ici que c’était il y a longtemps, certainement quand j’étais enfant.

Un autre exemple pour l’entretien d’embauche : « Naguère, j’ai travaillé dans une petite entreprise qui s’est vite développée ». Naguère, ici, indique que c’était il y a longtemps, certainement quand j’étais jeune ou quand j’ai démarré ma carrière. Naguère veut dire autrefois, il y a longtemps.

Donc, voilà pour aujourd’hui. J’espère que ça t’a plu. Va dans la description de cette vidéo. Tu as un lien, c’est le premier lien, qui te permettra de télécharger ta fiche PDF gratuite pour reprendre un peu toutes ces expressions du langage soutenu que tu peux utiliser dans des situations formelles, en entretien d’embauche par exemple, on a donné des exemples concrets qui sont repris dans la fiche, mais dans toute autre situation formelle.

Si tu as aimé la vidéo, fais-le savoir en laissant un petit J’aime et partage-la avec tes amis qui te seront peut-être reconnaissants d’apprendre du langage soutenu grâce à toi. Si tu as des suggestions de contenu, n’hésite pas à les indiquer en commentaire. On lit tous les commentaires et on s’inspire de vos idées pour proposer du contenu adapté. N’oublie pas de t’abonner à la chaîne You Tube de Français Authentique en activant les notifications pour ne rien manquer. Il y a au minimum une vidéo par semaine sur la chaîne et on va continuer pendant encore très très longtemps à t’apporter de la valeur et à te proposer du contenu en français authentique.

Merci de m’avoir suivi. À très bientôt. Salut !