7 expressions utilisées par les jeunes Français

7 expressions utilisées par les jeunes Français

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Aujourd’hui, nous allons voir à sept expressions très utilisées par les jeunes Français. Et pour être tout à fait honnête, il y a quelques expressions que je ne connaissais pas moi-même.

Merci de me rejoindre. On m’interroge très souvent sur cette chaîne, dans les commentaires, sur l’argot français. Il semble que l’argot, le langage populaire, le langage familier, soit des choses qui t’intéressent en général et je comprends parce que c’est utile pour la compréhension des francophones. Si tu es en France, si tu lis certains romans, si tu regardes des séries ou des films en français, tu peux rencontrer des expressions un peu populaires ou d’argot. Et pour comprendre, forcément, eh bien il faut que tu maîtrises le sens de ces expressions.

Donc ce que j’ai voulu faire aujourd’hui, c’est aller encore un peu petit loin et voir avec toi des expressions utilisées par des jeunes, donc pas forcément des gens de presque 40 ans, comme moi, j’ai 38 ans, mais vraiment des jeunes Français qui sont au collège ou au lycée et qui vont parler avec leurs amis.

Donc, j’ai sélectionné avec toi sept expressions. Évidemment, encore une fois, je le dis à chaque fois qu’on parle de langage familier et d’argot, le but ici, ce n’est pas que tu utilises toi-même ces expressions. L’idée, c’est que tu les comprennes si tu les rencontres. C’est beaucoup plus important. On ne va pas t’admirer si, en tant que non francophone, tu utilises ces expressions. Donc, essaie de te focaliser ici sur leur compréhension. Je suis presque sûr qu’il y en a au moins trois parmi les sept que tu ne connais pas et dont tu n’as jamais entendu parler.

Première expression « askip », A-S-K-I-P, « askip » . Askip, c’est vraiment le diminutif de « à ce qu’il paraît », « à ce qu’il paraît ». À ce qu’il paraît, on a tendance à l’oral à dire « à c’qui paraît », « à c’qui paraît », mais les jeunes ont réduit ça encore plus et disent « askip ». Et « askip », donc ça signifie « à ce qu’il paraît » et c’est utilisé pour dire « d’après les autres », « selon les autres », « d’après les rumeurs », « d’après ce que j’ai entendu ». « À ce qu’il paraît », c’est « d’après ce que j’ai entendu », « d’après les rumeurs ».

Par exemple, tu peux entendre quelqu’un dire : « Ouais, askip, il n’y a pas cours de maths demain. Le prof est absent, askip ». Donc, ça veut dire « à ce qu’il paraît ». « J’ai entendu dire, il y des rumeurs qui disent que le professeur de mathématiques ne sera pas là demain et qu’on n’aura pas cours ». Tu peux aussi entendre : « Askip, tu as eu 14 à ton examen de français ? » Ça veut dire : « À ce qu’il paraît, j’ai entendu que tu avais eu 14 sur 20 à ton examen de français ».

Autre expression utilisée par les jeunes « c’est la louze », « c’est la louze ». Alors ici, tu reconnais peut-être le verbe « loose », « to lose » en anglais qui veut dire « perdre ». Et il y a deux sens à cette expression « c’est la louze ».

Le premier sens, c’est dire « c’est de la malchance », on peut dire aussi « c’est la poisse ». Quand on est dans une situation négative, pas de chance, c’est la poisse, on dit « c’est la louze ».

Tu peux aussi entendre « c’est la louze » pour dire « c’est nul », « c’est de très mauvaise qualité ». Par exemple, tu peux entendre quelqu’un dire : « Ah mon père a perdu son travail et en plus c’est la crise économique, il y a beaucoup de chômage, c’est vraiment la louze ». Ça veut dire qu’il n’a pas de chance, il a de la malchance d’être dans cette situation négative. Tu peux entendre, un autre exemple, quelqu’un qui dit : « Ah on a cours de physique demain. C’est la louze ». Ça veut dire : « C’est nul, je ne suis pas content d’avoir cours de physique demain ». « C’est la louze », c’est nul ou pas de chance.

Troisièmement, ce n’est pas une expression, c’est un mot, et un mot que tu connais forcément mais dans un autre contexte, c’est le mot « gros ». Ici, ça n’a rien à voir avec quelqu’un qui est gros dans le sens qui pèse lourd. Quelqu’un qui est gros, c’est quelqu’un qui a beaucoup de graisse et qui pèse lourd sur la balance. Rien à voir ici quand les jeunes se disent « gros ».

Ils utilisent ça pour décrire un ami, pour appeler un ami, donc c’est même positif de dire « gros » à quelqu’un pour les jeunes. Ils disent ça pour appeler un ami, c’est quelque chose d’amical, pour appeler un ami, un pote. Ils disent : « Salut gros, ça va ? » Donc ici, ça veut dire « salut mon ami, salut copain ». Gros, c’est une façon de dire « ami ». Tu peux aussi entendre quelqu’un qui dit : « Tu me prêtes ton téléphone gros ? » Ça veut dire : « Hé mon ami, est-ce que tu peux me prêter ton téléphone ? » Donc, « gros » est utilisé par les jeunes pour dire « ami, copain ».

Quatrièmement, on a les mots « daron » au masculin et au féminin « daronne ». Alors ça, c’est utilisé par les jeunes pour parler de leurs pères, le daron, ou de leurs mères, la daronne. Ce n’est pas très joli, pas très élégant, mais les jeunes utilisent beaucoup cette expression. Tu peux entendre quelqu’un, un jeune qui dit : « Waouh ! J’ai eu 5 sur 20 en français. Mon daron va me tuer ». Ça veut dire son père va le gronder parce qu’il a eu une mauvaise note en français, il a eu 5 sur 20. Tu peux aussi entendre quelqu’un qui dit : « Elle cuisine bien, ma daronne ». Ça veut dire : « Ma mère, ma maman cuisine bien ». Daron, père ; daronne, mère.

Cinquièmement, ce n’est même pas une expression, ce n’est même pas un mot, ce sont des initiales : « BG », « BG ». Ça, c’est utilisé par les jeunes pour dire « beau gosse ». Le B, c’est beau ; le G, c’est gosse. Un gosse, à la base, c’est un enfant. Et comme un enfant, c’est beau, c’est mignon, eh bien le mot « gosse » ou « beau gosse » ça veut dire quelqu’un de beau, de mignon, qui est beau physiquement, un beau gosse.

Donc, c’est utilisé par les jeunes pour décrire quelqu’un qui a une belle apparence physique, qui est mignon, qui est beau physiquement, un « BG ». Quelqu’un peut dire : « Ouais, il est BG ton frère », ça veut dire « il est beau gosse », « il est beau », « il est mignon ». Tu peux entendre un autre qui dit : « Waouh ! Tu es BG avec ta chemise », ça veut dire que « tu es beau, tu es élégant avec ta chemise ». Donc BG, c’est utilisé par les jeunes pour dire « beau », « élégant », « qui a une belle apparence ».

Sixièmement, et ça c’est une expression que je ne connaissais pas il y a encore très peu de temps : « j’ai le seum », « j’ai le seum ». Je ne connaissais pas, je l’entends peu puisque je vais peu dans les collèges et les lycées, mais « avoir le seum », ça veut dire « être dégoûté », « être énervé », voire même « être un peu triste », « déprimé ». « J’ai le seum, je suis dégoûté, je suis triste, je suis déprimé ». On l’utilise pour partager une frustration.

Par exemple, quelqu’un peut dire : « J’ai le seum, j’ai eu 2 sur 20 en maths ». Ça veut dire : « Je suis énervé, agacé, dégoûté d’avoir une mauvaise note en maths. J’ai le seum ». « J’ai trop le seum, mon copain m’a larguée ». Larguer veut dire « quitter ». Ça veut dire : « Je suis triste, je suis dégoûtée parce que mon petit ami m’a laissé tomber. Je suis énervée, dégoûtée, triste ».

Et enfin, septième mot, cette fois c’est un mot, c’est utilisé dans plein de contextes différents, donc c’est assez difficile à expliquer. C’est le mot « wesh », utilisé par les jeunes, « wesh ». Ça vient de l’arabe, apparemment. D’après ce que j’ai compris, c’est issu de la langue arabe. Nos amis qui nous regardent et qui maîtrisent cette langue pourront peut-être nous dire en commentaire si c’est le cas. Et c’est utilisé par les jeunes Français pour saluer un ami et lui demander comment il va. « Wesh mon pot », ça veut dire « salut mon copain, comment vas-tu ? » Wesh mon pot. On peut même dire « wesh gros », pour reprendre une expression vue précédemment. « Wesh gros », c’est « salut mon ami, salut mon copain, comment vas-tu ? »

C’est aussi apparemment utilisé pour interpeller quelqu’un. Donc si on veut m’interpeler, on peut dire : « Wesh Johan ! » Ça veut dire : « Hé Johan ! » C’est une interjection comme « Hé » pour appeler quelqu’un et ça peut apparemment même être mis en fin de phrase pour renforcer, pour s’exclamer. Donc, il y a différentes utilisations à ce mot « wesh ».

Donc voilà, tu es maintenant capable de comprendre tous les jeunes si tu viens ici en France puisque :

Tu sais que « askip » ça veut dire « à ce qu’il paraît, d’après ce que disent les autres ».

Tu sais que « c’est la louze » ça veut dire « c’est vraiment pas de chance » ou alors « c’est nul ».

Tu as compris que « gros » ne voulait pas dire gros dans le sens de gras ou de lourd sur la balance, mais ça voulait dire « copain », « ami ». C’était quelque chose de positif.

Tu as saisi qu’un « daron » c’était un père, qu’une « daronne » c’était une mère.

Tu sais maintenant que « BG » ça veut dire « beau gosse, quelqu’un de beau, quelqu’un d’attirant physiquement ».

Et tu as compris que « wesh » était un mot issu de l’arabe, de la langue arabe, mais utilisé pour saluer un ami, pour interpeller quelqu’un ou pour exclamer, renforcer ce qu’on vient de dire à la fin d’une phrase.

Donc, tu peux comprendre tous les jeunes français.

Si cette vidéo t’a plu, fais-moi le savoir en laissant un petit pouce en l’air, un petit j’aime, ça fait évidemment toujours plaisir. Tu peux t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique pour ne rien manquer. On a une vidéo exclusive qui sort chaque lundi. Tu peux activer les notifications pour vraiment être sûr de ne rien manquer. Tu peux me dire en commentaire les expressions que tu connaissais. Il y en a forcément quelques-unes que tu connaissais. Je doute que tu étais capable de comprendre les sept avant de regarder cette vidéo, mais si c’est le cas, dis-le aussi en commentaire. Si tu aimerais connaître beaucoup d’expressions françaises, va jeter un petit coup d’œil ici, il y a un lien vers mon cours « Expressions authentiques » qui te permettra d’apprendre de l’ordre de 300 expressions et d’obtenir ces 300 expressions en un clic sur n’importe quel appareil que tu utilises.

Merci de suivre mes vidéos. À très bientôt ! Salut !