5 choses à faire si on se moque de toi quand tu parles français

5 choses à faire si on se moque de toi quand tu parles français

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis, merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo et aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet critique sur lequel on m’interroge très, très, très souvent. Certains me disent : « Johan, quand je parle français, certains se moquent de moi et ça me fait bloquer. Je bloque. J’ai peur parce qu’on s’est moqué de moi. Donc je bloque. J’ai peur et je voudrais des conseils sur le sujet ».

Alors, à mon sens, ce n’est pas un vrai problème en France. Si tu te trompes en français alors que ce n’est pas ta langue maternelle face à un francophone, en principe il ne se moquera pas. Il y a des exceptions, bien sûr, mais en principe, il ne se moquera pas parce qu’il sera content que tu fasses l’effort de lui parler français. Mais ça a l’air d’être un vrai problème dans pas mal de pays, je pense notamment au Maroc où apparemment, on s’attend, on te juge en fonction de ton niveau de français. Donc, quel que soit l’endroit du monde dans lequel tu te trouves, il est important de bien réagir aux moqueries, à la critique. Et je vais donc te donner 5 conseils à appliquer et à mettre à exécution si on se moque de toi quand tu parles le français. Si par exemple, tu utilises “le” à la place de “la” , si tu te trompes de genre, si tu dis “la livre”, si tu fais une erreur de grammaire, si tu prononces mal un mot et que les gens se moquent, eh bien voici comment je réagirais à ta place et comment j’ai réagi parce que j’ai appris plusieurs langues étrangères et évidemment, j’ai rencontré des moqueries dans mon expression orale.

Premièrement, la première chose à faire, c’est comme à chaque fois que tu rencontres un problème, la première chose à faire, c’est se calmer. Se calmer parce que tu risques de tomber dans une spirale négative, c’est-à-dire tu vas te tromper. Les gens vont se moquer. Tu vas avoir des émotions négatives. Tu vas donc te tromper encore plus, faire plus d’erreurs. Donc ils vont se moquer plus, donc tu vas encore stresser plus et donc c’est ce qu’on appelle une spirale négative. Donc ça il faut à tout prix l’éviter. Pour l’éviter, il faut se calmer. Je sais ce que c’est quand quelqu’un se moque, quand quelqu’un rit alors que toi tu as fait un effort, tu te sens un peu inférieur, tu te sens mal, tu te sens pas respecté. Tu trouves ça injuste tout simplement. Tu as fait plein d’efforts pour apprendre une langue et pour la parler, on se moque de toi. C’est totalement injuste.

Les émotions négatives, il faut les enlever à ce moment-là parce que quand tu as des émotions négatives, tu n’as pas les idées claires. Tu es donc moins performant ou moins performante. Donc calme-toi et le meilleur moyen de se calmer, c’est de respirer. C’est le meilleur moyen. En faisant ça, tu indiques clairement à ton esprit, à ton cerveau qu’il faut se calmer, que la situation est OK. Donc premièrement, si on se moque de toi, calme-toi, relaxe-toi.

Deuxièmement, c’est un aspect un peu philosophique, mais c’est important. Accepte ce que tu ne peux pas changer. C’est une célèbre recommandation, notamment de la philosophie stoïcienne et de l’auteur Épictète ou du philosophe stoïcien Épictète, dont j’ai déjà pas mal parlé. Lui, il disait qu’il y a deux types de choses. Il y a les choses que tu ne peux pas changer. Il faut les accepter. Si tu ne peux pas changer, si tu n’as pas de pouvoir sur ces choses, il faut les accepter. Et il y a des choses que tu peux changer et c’est sur ces choses-là qu’il faut se focaliser.

Donc, ici, tu ne peux pas changer les gens, encore moins des gens négatifs ou un peu bêtes qui se moquent de toi. Tu ne peux pas les changer. Ils resteront comme ça. Tu auras beau faire tout ce que tu veux, tu ne pourras pas les changer. Donc, accepte leur présence, accepte qu’ils soient là, accepte qu’il y ait des gens qui se moquent. C’est comme ça. Accepte la situation et concentre-toi sur les choses que tu peux changer toi. Donc, tu acceptes ça. On s’est moqué de toi, tu l’acceptes et tu te concentres sur les choses que tu peux changer et qui font l’objet des points suivants.

Troisièmement, c’est justement une des choses que tu peux changer qui est en ton pouvoir, dans ta zone d’influence : cherche le positif. Dans tous les événements, il y a du positif. Même dans les pires événements de l’histoire, les guerres, les grandes crises, les tragédies, il y a toujours du positif, des aspects qui, sur le long terme, sont positifs. Je ne vais pas dire que la balance globale est positive, mais cela veut dire que quand il y a des choses négatives, il y a forcément du positif dans l’histoire. Et cherche donc le positif dans ces moqueries. Peut-être que ces moqueries, ça te permet d’éviter de faire certaines erreurs. Si ton chef s’est moqué de toi sur un mot parce que tu as dit « la livre », il s’est moqué de toi, tu sauras que c’est « le livre » grâce à sa critique. S’il ne s’était pas moqué, peut-être que tu aurais dit « la livre » toute ta vie. Donc grâce à lui, tu ne feras plus l’erreur. C’est positif. Ce sont des marquages émotionnels en fait. Comme je le disais, la moquerie, ça donne des émotions et les émotions, ça te permet quand même de bien se souvenir de certaines choses. Ça te marque. Donc, grâce aux moqueries, tu vas devenir meilleur. Donc, cherche le positif dans le fait que certaines personnes se moquent.

Quatrièmement, et ça, c’est totalement en ton pouvoir : tire-en de la motivation. C’est dur d’apprendre une langue. Ça prend du temps, ça demande de l’énergie, des efforts. Eh bien, tu peux tirer, puiser, voler la motivation grâce à ceux qui se moquent de toi en fait parce que ça va te donner envie d’être meilleur, ça va te donner envie de leur montrer, leur prouver que tu es capable de t’améliorer en français. Donc, ça te fera travailler plus dur, ça va te donner de l’énergie, de la motivation et tire-en profit, prends cette motivation.

Un exemple célèbre de personne qui a tiré de la motivation des critiques, c’est Michael Jordan qui apparemment, a été rejeté au départ de sa carrière. Il n’a pas été choisi dans une équipe et il a utilisé cette énergie toute sa vie comme étant une motivation pour le pousser à travailler plus, pour montrer qu’il méritait sa place. Fais pareil, tire de la motivation des moqueries pour montrer à ceux qui se sont moqués, eh bien, que tu vas devenir meilleur qu’eux.

 

Cinquièmement : ignore les idiots. Ignore les idiots. Ceux qui se moquent, même si c’est pas très gentil. Ils ne savent pas, ils ne se rendent pas compte, en fait. Personne n’aime être vraiment méchant. Il y en a peu. Les gens se moquent sans se rendre compte de ce que c’est que d’apprendre une langue maternelle. Souvent, ils ne parlent qu’une seule langue, ceux qui se moquent de toi. Pas toujours, mais souvent. Et moi, j’ai vécu des situations de moquerie. Des gens se moquaient de moi en Autriche quand je parlais parce que je faisais des erreurs, j’avais un accent français,  on se moquait un petit peu. C’est jamais vraiment méchant finalement. C’est jamais vraiment méchant et moi, je voyais ça de façon positive en me disant : « Il faut que je les ignore. Ils ne se rendent pas compte. Ils ne savent pas ce que c’est que d’apprendre 3-4 langues étrangères ». Donc ça m’aidait beaucoup à me sentir un peu mieux, à me sentir parfois supérieur en me disant : « T’es en train de te moquer de moi alors que tu es un imbécile. Tu ne parles pas toutes les langues que je parle ». Donc j’essayais, par excès un petit peu de faire du bien à mon ego, de me rassurer en me disant que finalement, je savais mieux qu’eux, et ça c’est important à garder en tête pour se rassurer.

Donc voilà pour… Je sais que c’est difficile. C’est très difficile. On ne devrait pas avoir à subir ça quand on apprend une langue, mais comme je l’ai dit, on ne peut pas le changer. C’est comme ça. Apprendre une langue, c’est déjà difficile et en plus, on doit se battre contre des gens qui se moquent de nous. Ma proposition en cinq étapes ou en cinq petites astuces pour résister quand les gens se moquent de toi quand tu parles français, c’est :

Premièrement : de te calmer. Très, très important de commencer par se calmer ;

Deuxièmement : d’accepter ce que tu ne peux pas changer ;

Troisièmement : de chercher le positif dans la situation ;

Quatrièmement : de tirer de la motivation de ces moqueries ;

Et cinquièmement : d’ignorer les idiots.

J’espère que ça t’aide. Si c’est le cas, laisse ton petit « j’aime » comme d’habitude. Dis-nous en commentaire, peut-être que tu as, toi, d’autres astuces, d’autres expériences à partager avec nous. N’oublie pas de t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique pour ne manquer aucun contenu. Active aussi les notifications.

A bientôt. Bon courage. Moi, je suis avec toi et pense à moi et imagine moi en Autriche, quand on se moquait de moi, quand je parlais allemand. Et ça t’aidera peut-être quand on se moquera de toi quand tu parles français.

Je t’envoie en tout cas tous mes vœux de succès et de bonheur. Salut !