Les 3 groupes de conjugaison français

Les 3 groupes de conjugaison français

Dans cette vidéo, je vous parle des 3 groupes de conjugaison français.

 

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va voir les trois groupes de conjugaison en Français.

Bonjour les amis, merci de me rejoindre dans cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Suite au succès de la première vidéo que j’ai faite sur la conjugaison que j’ai appelée « Quelques bases de la conjugaison française », j’ai été obligé de faire une deuxième vidéo pour vous. Je vous avais dit dans cette vidéo : « Si vous voulez plus de vidéos sur la conjugaison, mettez « J’aime » ; dès qu’on aura 1000 « J’aime », je ferai le volume 2. » Et en deux jours, on avait dépassé les 1000 « J’aime », donc, merci pour ça. J’ai vu qu’il y avait vraiment une demande forte de votre part pour des vidéos comme celle-là. J’ai donc décidé d’enregistrer une série dans laquelle on va parler de la conjugaison français, mais, attention, ce sera des généralités ; j’expliquerai à ma façon – je ne suis pas professeur de Français – ce n’est pas mon métier, donc je vais vous expliquer à ma façon, simplifier, sans pour autant que ça prenne en compte toutes les exceptions, etc.

Au cours d’un direct Facebook, vous m’avez dit : « Johan, parle-nous du subjonctif ; Johan, s’il te plaît, parle-nous des verbes pronominaux ; Johan, s’il te plaît, parle-nous des trois groupes de conjugaison. » L’histoire du subjonctif et des verbes pronominaux, on en parlera dans d’autres vidéos, mais aujourd’hui, on va vraiment parler des trois groupes de conjugaison en Français.

C’est très original ; ces groupes, on les a appelés premier groupe, deuxième groupe et troisième groupe. En fait, ce qu’il faut faire quand vous rencontrez un nouveau verbe, il faut déterminer de quel groupe il fait partie, quelle est sa famille (premier groupe, deuxième groupe ou troisième groupe) et selon sa famille, vous le conjuguerez d’une façon particulière. Pour savoir de quelle famille fait partie le groupe, vous isolez le radical (la base du verbe) de sa terminaison et vous déterminez de quel groupe il fait partie. Il y a plusieurs types de terminaisons en Français. Vous avez des verbes qui se terminent en « -er » et ceux-là font tous partie du premier groupe, sauf le verbe « aller » qui est un verbe irrégulier et qui fait  partie du troisième groupe. Tous les verbes en « -er » sauf le verbe « aller » font partie du premier groupe. Par exemple, le verbe « manger », vous avez le radical « mang » et la terminaison, c’est « -er ». Et les verbes du premier groupe représentent une majorité des verbes. Selon les sources, on dit qu’ils représentent entre 75 et 90% de tous les verbes. Donc 75 à 90% des verbes font partie des verbes du premier groupe.

Vous avez les verbes qui finissent par « -ir ». Le verbe « finir », le radical, c’est « fin » et la terminaison, c’est « -ir ». Ceux-là font presque tous partie du deuxième groupe. Je dis « presque » parce que – la langue française est un peu complexe parfois – tous les verbes dont le participe présent n’est pas « -issant » ne font pas partie du deuxième groupe. Ça doit être complexe pour des gens qui apprennent le Français et qui ne l’ont pas comme langue maternelle, donc, ne vous torturez pas l’esprit avec ça ; essayez de comprendre ce que je veux dire par-là. Vous avez, par exemple, le verbe « finir » : on dit « finissant » (si on prend son participe présent). Puisque son participe présent est « -issant », ce verbe « finir » fait partie du deuxième groupe. Vous avez également le verbe « courir » qui finit par « -ir », mais on ne dit pas « courissant » ; le participe présent de courir n’est pas « courrissant », c’est « (en) courant », donc, le verbe « courir » ne fait pas partie du deuxième groupe, mais du troisième groupe. Finir : finissant, deuxième groupe. Courir : en courant, troisième groupe.

Encore une fois, ce sont des choses à apprendre par cœur, donc, vraiment, ne vous prenez pas trop la tête avec ça, essayez de comprendre et ensuite, selon les cas, quand vous allez appendre les mots, vous comprendrez un peu mieux et vous saurez de façon automatique et en entendant plusieurs fois « en courant » et pas « courissant », vous saurez que ce verbe « courir » fait partie du troisième groupe. Étudions un peu la structure, mais pas trop ; c’est pour ne pas vous empêcher d’apprendre.

Il existe environ trois cents (300) verbes du deuxième groupe. Et les verbes du troisième groupe, ils représentent tous les autres verbes. Ce sont souvent des verbes irréguliers. Les verbes du troisième groupe, c’est tous les autres verbes qui ne sont ni du premier ni du deuxième. Et il y a à peu près trois cent cinquante verbes (350) du troisième groupe. On retrouve des verbes en « -ir », comme « venir », « courir », « sortir », donc les verbes qui se terminent par « -ir » et dont le participe présent n’est pas « -issant » comme on a vu précédemment. On retrouve des verbes en « -oir » comme « voir », « vouloir », « devoir » ; on retrouve des verbes en « -re » comme « faire », « mettre », « prendre ». Et il y aussi le verbe « aller ». Pour ce qui est de ce verbe « aller », je ferai une vidéo spécifique puisque c’est un verbe qu’on rencontre beaucoup et je ferai une vidéo sur le verbe aller et je ferai une vidéo sur les auxiliaires « être » et « avoir » qui, eux, n’appartiennent à aucun des trois groupes. Les auxiliaires être et avoir n’appartiennent ni au premier, ni au deuxième, ni au troisième groupe et je ferai une vidéo sur ce sujet.

Ce que je vous propose de faire maintenant, c’est de regarder la conjugaison de ces trois groupes de façon succincte. Attention : il y a plein d’exceptions, il y a plein de cas particuliers, il y a plein de choses que vous allez apprendre au fur et à mesure et qui font la beauté des langues. C’est toutes ces choses que vous allez apprendre et découvrir au fur et à mesure qui font qu’apprendre une langue est un exercice superbe. Là, je vais vous donner les généralités que je vous recommande vraiment de connaître et d’apprendre, mais sachez qu’il existe des exceptions et que vous allez, au fur et à mesure découvrir des choses qui ne collent pas exactement avec les généralités que je vais vous donner. De toute façon, si je voulais prendre en compte toutes les exceptions, tous les cas, la vidéo durerait deux heures et ce serait invivable pour vous et pour moi. Donc, l’idée, c’est vraiment de regarder les cas particuliers et quand vous maîtriserez déjà cette technique et ces règles, vous maîtriserez la majorité des cas et c’est ça qui est bien. Restez avec moi, on va regarder la conjugaison au présent des verbes des premier, deuxième et troisième groupe et du verbe « aller ». Non, pas du verbe « aller » ; le verbe « aller », on le verra dans une autre vidéo comme on verra la conjugaison des verbes « être »  et « avoir ».

Pour les verbes du premier groupe, ce que vous faites, c’est remplacer le radical – on l’a vu tout à l’heure – par exemple, pour le verbe « manger » dont le radical est « mang- », vous remplacez ce radical par les terminaisons suivantes :

– pour « je », vous mettez un « e »

– pour « tu », vous mettez « es »

– pour « il », « elle » ou « on », vous mettez un « e »

– pour « nous », vous mettez « ons »

– pour « vous », vous mettez « ez »

– pour « ils/elles, vous mettez « ent »

C’est assez simple ; il faut vraiment retenir toutes ces formes de conjugaison et les appliquer à tous les verbes du premier groupe sans exception sauf le verbe « aller ». Pour ce qui est des verbes du deuxième groupe au présent de l’indicatif, vous enlevez le radical – pour finir, c’est « fin » – et vous remplacez, selon les personnes, par les terminaisons suivantes :

– « –is » pour « je »

– « –is » pour « tu »

– « –it » pour il/elle/on

– « –issons » pour « nous »

– « –issez » pour « vous »

– « –issent » pour ils/elles

Le troisième étant le groupe un petit peu des verbes irréguliers et qui regroupe tous les autres types de verbes (pas les « -er », pas les « -ir ») vous avez un peu plus de formes à retenir, mais dans la logique, c’est pareil : on enlève le radical et on met différentes terminaisons. Pour les verbes en « IR » qui ne font pas partie du deuxième groupe comme par exemple « dormir », mettez après le radical « dor » :

– un « s » à « je »

– un « s » à « tu »

– un « t » à « il/elle/on »

– « ons » à « nous »

– « ez » pour « vous »

– « ent » pour « ils/elles »

Pour les verbes en « -oir » comme « pouvoir » ou « vouloir », vous remplacez « oir » après le radical par :

– un « x » pour « je »

– un « x » pour « tu »

– un « t » pour « il/elle/on »

– « ons » pour « nous »

– « ez » pour « vous »

– « ent » pour « ils/elles »

Vous voyez qu’il y a plein de similitudes malgré tout entre les groupes, etc. « Nous », c’est par exemple tout le temps « -ons », etc. donc, il y a quand même beaucoup de similitudes et beaucoup de règles communes aux trois groupes.

Pour les verbes en « RE » comme « mettre » ou « vendre », vous mettez après le radical :

– un « s » pour « je »

– un « s » pour « tu »

– rien pour « il/elle »

– « ons » pour « nous »

– « ez » pour « vous »

– « ent » pour « ils/elles »

On me demande très souvent par mail ou sur Facebook ou par tous les moyens que vous avez pour me contacter : « Johan, est-ce qu’il y a un truc magique pour que j’apprenne la conjugaison. » Malheureusement, il n’y a pas de truc magique, il faut travailler, c’est comme partout. Là, je vous donne une règle qui est relativement rigoureuse et facilement applicable, donc, il faut que vous appreniez ce que je viens de vous dire – je pense que beaucoup d’entre vous connaît déjà ça puisque vous avez un niveau qui est avancé. Il faut connaître tout ça, il faut travailler, il faut apprendre. C’est ce que je fais en ce moment en Italien ; je sais que ce n’est pas toujours marrant, c’est parfois un peu frustrant parce que ce n’est pas la partie de la langue qu’on préfère, mais il faut mettre ce travail dans la balance pour parler la langue.

Merci de m’avoir regardé, merci d’avoir suivi cette vidéo de conjugaison, je ferai d’autres épisodes. Vous les voulez, vous les aurez et pour ceux qui veulent apprendre à parler le Français en prenant du plaisir et qui veulent aller un petit peu plus vite avec mes vidéos, j’ai à disposition des cours qui vous permettent vraiment de booster votre Français parlé, votre compréhension et votre expression et vous aurez un peu plus d’informations en suivant le lien qu’il y a en dessous.

Je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo.