3 expressions à connaître absolument en français (volume 2)

3 expressions à connaître absolument en français (volume 2)

Abonnez-vous à la chaine YouTube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut à tous ! Merci de me rejoindre. Je suis un petit peu enrhumé comme vous pourrez l’entendre, mais je voulais quand même absolument enregistrer cette vidéo qui m’intéresse beaucoup. J’avais fait, il y a quelques temps une vidéo dans laquelle j’avais expliqué trois expressions qui étaient très utilisées en français – vous pouvez voir en description le lien vers cette vidéo – et elle a rencontré beaucoup de succès, cette vidéo. Et vous avez été nombreux à me demander un volume 2. C’est ce qu’on va faire aujourd’hui. Je vais donc vous expliquer, comme la dernière fois, trois expressions typiques françaises, des expressions idiomatiques que vous entendrez et que je vous recommande vraiment de comprendre.

La première expression est « c’est chaud ». C’est une expression du langage courant que je vous recommande de ne pas utiliser quand vous êtes au travail, par exemple, ou dans des situations de langage soutenu. C’est plus avec vos amis, avec votre famille, mais pas au travail. C’est chaud, ça veut dire c’est difficile. Quand Emma dit dans l’introduction « c’est chaud » – c’est chaud, ce jeu ! – eh bien, ça veut dire que c’est un jeu difficile. Peut-être qu’il est difficile à comprendre ou peut-être qu’il est difficile à maîtriser, mais « c’est chaud » ça veut dire « c’est difficile ». Vous pouvez, par exemple, dire : « J’essaye de me concentrer sur mon apprentissage du français, mais c’est chaud parce qu’il y a beaucoup de bruit autour de moi. » Encore une fois, c’est chaud, c’est difficile. Vous voulez vous concentrer sur votre français, mais il y a plein de bruits autour, donc, vous n’y arrivez pas, c’est chaud.

C’est le sens le plus répandu, le plus utilisé de « c’est chaud ». Parfois, vous pouvez l’entendre dans deux autres cas de figure que je vais juste vous citer. Le premier, c’est quand vous sentez qu’il y a de la tension voire même de la violence entre deux personnes. Si deux personnes se disputent, vous dites : « Oh là là ! C’est chaud entre eux [elles]. » Ça veut dire qu’ils [elles] vont peut-être se battre, ils [elles] vont peut-être en arriver aux mains. C’est chaud, ça peut aussi vouloir dire entre deux personnes qu’il y a de la tension et qu’elles se disputent. Il y a aussi une connotation un peu plus sexuelle. S’il y a un homme et une femme à une soirée qui sont en train de se serrer dans les bras, de s’embrasser, on peut dire : « Ouh, c’est chaud ! » et là, il y a une connotation sexuelle. Mais, le sens principal de « c’est chaud », c’est vraiment « c’est difficile ».

Expression 2 : c’est clair. Ça, vous pouvez l’utiliser dans toutes situations ; ce n’est pas forcément du langage courant [mais] vous pouvez l’utiliser même dans le travail et « c’est clair », ça veut dire « je suis d’accord, il n’y a aucun doute là-dessus, c’est facile à comprendre ». Quand Emma, dans l’introduction, dit : « C’est chaud ! » en parlant du jeu – le jeu est difficile. Tom dit : « C’est clair ! » Ça veut dire : « Je suis d’accord avec toi ! » Vous pouvez entendre dans les médias : « Il est clair que la France a un problème de chômage. » Là, ça veut dire : c’est clair, c’est évident, ça ne peut pas être contesté, c’est facile à comprendre, c’est quelque chose qui est une vérité dont on ne peut pas débattre parce que les chiffres sont là, c’est une situation claire.

Une variante que vous pouvez entendre est « c’est clair comme de l’eau de roche ». Ça veut dire « c’est clair », tout simplement. Donc, retenez « c’est clair » qui veut dire « je suis d’accord » ou qui veut dire « c’est facile à comprendre, c’est difficile à contester ».

Et j’ai gardé l’expression familière pour la fin : c’est chiant. « C’est chiant », il ne faut absolument pas l’utiliser dans le langage soutenu, au travail, etc. C’est vraiment du langage familier qu’il faut vraiment utiliser seulement avec des proches ou mieux, en tant que non francophones, ne l’utilisez pas, mais comprenez-là uniquement. « C’est chiant », ça veut dire c’est ennuyeux, c’est embêtant. Quelque chose qui est chiante, c’est quelque chose qui vous ennuie ou qui vous embête. – C’est chiant quand je ne comprends pas.

Si vous dites : « Je suis allé voir un film au cinéma et c’était chiant. », ça veut dire que vous vous êtes ennuyé, vous n’avez pas aimé ça. Si, comme dans l’exemple de tout à l’heure, vous travaillez votre français et il y a du bruit, vous dites : « Ah, c’est chiant, ce bruit ! » Ça veut dire : ce bruit m’embête. Vous voyez, il y a vraiment les deux. Il y a de l’ennui – ça peut être quelque chose qui vous ennuie, vous dites : « C’est chiant ! » – ou quelque chose qui vous embête, qui vous rend négatif. Vous dites : « C’est chiant ! » Parfois, quand je fais des vidéos trop longues ou que vous jugez être trop longues, certains m’écrivent : « C’est chiant ! » Ça veut dire : « Ça m’ennuie quand tu parles trop longtemps, Johan. »

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Si elle vous a plu, laissez un petit J’aime parce que si je vois beaucoup de J’aime par rapport aux autres vidéos, je ferai un volume 3 en ce qui concerne ces expressions françaises à connaître. Donc, j’attends tous vos J’aime pour éventuellement faire un volume 3. S’il n’y a pas beaucoup de J’aime, je ne ferai pas de volume 3, c’est aussi simple que ça.

Merci de m’avoir regardé et regardez l’autre vidéo – il y a la description en bas dans laquelle j’avais expliqué « je te tiens au courant », « ça marche » et « c’est fou », trois expressions françaises authentiques.

Merci de m’avoir suivi, à très bientôt !