Viens parler avec les tuteurs de l'académie Français Authentique (fermeture le 16 avril)
Plus d'informations

3 étapes pour ne plus bloquer à l’oral

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo

Salut ! Dans la vidéo d’aujourd’hui, nous allons voir trois étapes pour ne plus jamais bloquer à l’oral. C’est une vidéo un peu différente de d’habitude. J’expérimente un nouveau format. J’espère que ça te plaira.

Salut et merci de me rejoindre. Donc comme je te disais, aujourd’hui, ça va être une vidéo un peu différente de ce que je fais d’habitude. C’est une vidéo qui va être une présentation de ce que je vois à l’écran. Donc on va à l’écran et je te montre ce que j’ai préparé pour toi. En fait, c’est ce qu’on appelle « une carte heuristique » ou une « mind map » en anglais. Et on va voir trois étapes pour ne plus bloquer à l’oral.

Donc on va développer ce sujet au fur et à mesure. J’ai la branche introduction. Il s’agit en fait, à la base, d’une carte heuristique que j’avais préparée pour un direct You Tube en juin 2022, qui avait rencontré un franc succès. Donc c’est pour ça que je l’ai résumée. C’était un direct qui a duré plus d’une heure, et là, je voudrais, en 15 minutes, résumer vraiment les étapes qui te permettront de ne plus bloquer à l’oral.

Donc déjà, avant de commencer, je veux que tu sois réaliste, un petit avertissement. Beaucoup me demandent : « Est-ce qu’on peut parler comme un natif ? Johan, est-ce que je peux parler comme toi ? » Et ma réponse est toujours : « Ça va être compliqué ». C’est très très difficile d’atteindre le niveau d’un natif quand on n’est pas natif. C’est tout à fait logique de le vouloir, mais je pense qu’il faut être réaliste.

Cette méthode, ce que je vais te présenter, ça va te permettre de parler sans bloquer. Et c’est déjà, à mon sens, quelque chose de très très important. Bien sûr, il n’y a rien de magique. Les méthodes ou les étapes, les conseils que je vais te donner, ils sont éprouvés. C’est des choses que j’enseigne depuis 2011 et on a aidé plus de 5 millions de personnes, donc c’est quelque chose d’éprouvé, qui marche. C’est une méthode qui a du potentiel, elle est confirmée auprès de notre audience.

Ton succès, à mon sens, est assuré si tu suis la méthode. Si tu suis vraiment toutes les étapes de la méthode, tu ne peux pas échouer. Comme il est impossible d’échouer dans l’apprentissage de sa langue maternelle, eh bien en utilisant une méthode d’apprentissage naturelle, on ne peut pas échouer. Ça, c’est clair. Mais ce n’est pas magique, il va falloir travailler et respecter quelques étapes, quelques principes.

Donc cette présentation, elle se décompose en trois étapes. Déjà on va te demander de te relaxer. Tu ne peux pas parler correctement à l’oral sans bloquer si tu ne te relaxes pas. Ensuite, tu auras une partie d’apprentissage en prenant du plaisir et de pratique sereine, tout simplement.

Donc la première étape, c’est de te relaxer, vraiment. Pas de stress, pas de stress. Vous êtes souvent beaucoup trop anxieux, beaucoup trop stressés au moment de vous exprimer et c’est ce qui bloque… c’est ce qui vous bloque en fait. Au moment où vous voulez vous exprimer, vous bloquez parce que vous avez des émotions négatives. Votre problème est plus souvent un problème d’émotion qu’un problème vraiment purement d’apprentissage de langue.

Et il faut déjà accepter de faire des erreurs. C’est pour ça que je disais qu’il fallait être réaliste. Les natifs font des erreurs. Ils font peu d’erreurs, mais ils en font. À l’oral, les natifs se trompent. Parfois j’enregistre une vidéo et je fais des petites erreurs de français sans m’en apercevoir. Et on me le dit dans les commentaires : « Johan, tu t’es trompé » alors que je fais des vidéos depuis 2011 et que le français est ma langue maternelle.

Donc sois réaliste, accepte de faire des erreurs. N’aie pas peur du regard des autres. Si tu te trompes, aucun Français ne va se moquer ou rigoler. Et si tu tombes sur une personne qui le fait, c’est que cette personne est stupide et ne mérite pas ton attention. On peut pas se moquer de quelqu’un qui fait l’effort de parler dans notre langue. Et les Français, dans leur immense majorité, ils seront contents, honorés que tu fasses l’effort de parler leur langue. Donc n’aie pas peur de faire des erreurs, n’aie pas peur du regard des autres.

Au moment de parler… très important… parle lentement. Souvent quand on est un peu anxieux et qu’on s’exprime à l’oral dans une langue étrangère, on veut aller vite, on veut faire passer le message rapidement, parce qu’on se dit : « Si je parle vite, je serai plus vite tranquille », parce que c’est inconfortable de parler dans une langue étrangère.

Au contraire, prends ton temps, parce que ton cerveau il a besoin de temps pour réfléchir, pour aller chercher les mots, les notions. Et donc, même si tu parles naturellement, d’une façon fluide, tu dois parler lentement pour être relaxé. Quelqu’un qui parle vite, il donne le message à son cerveau : « Vite, il faut se dépêcher ». C’est pas quelque chose de serein d’avoir cet état d’esprit. Alors que si tu parles calmement, tu donnes le message à ton cerveau, à ton corps, eh bien que tout va bien, nous avons la situation en main.

Prends le temps de respirer. Très important. C’est lié à la phrase précédente… ‘fin au conseil précédent. Tu parles lentement et tu prends du temps à la fin de la phrase pour respirer. Tu le fais pas comme moi au milieu de la phrase, bien sûr, mais à chaque fin de phrase, tu prends le temps de bien respirer, tu parles lentement, tu respires, tu fais des pauses. Si as besoin de faire une pause de 3 secondes pour réfléchir à un mot, fais-le. On est tous inconfortables face aux blancs, face aux silences, mais pourtant ces blancs, ces silences, ils sont productifs. Donc prends le temps de réfléchir, de penser. Profites-en pour respirer et ça te permettra vraiment d’être relaxé, d’être détendu.

Si jamais tu veux dire quelque chose et qu’il te manque un mot, ne bloque pas, ne t’arrête pas en te disant : « Ah, il faut absolument que je trouve ce mot, sinon je ne saurai pas m’exprimer ». C’est pas comme ça qu’il faut voir la chose. La chose à faire, purement et simplement, c’est de chercher un autre moyen d’expliquer ce que tu as à dire.

Il m’arrive en français d’oublier un mot ou d’oublier une notion. « Eh bien, tiens, comment on dit ça dans ma langue maternelle ? » Et quand ça m’arrive, eh bien je me dis : « Ah, ce mot, il me reviendra plus tard. J’explique autrement ». Et le mot me revient plus tard. Mais ce qui est important, c’est d’expliquer autrement, ne pas être attaché à un mot en particulier. On peut tout expliquer de différentes façons. Donc s’il te manque un mot, respire, réfléchis, fais une pause et explique autrement.

Et enfin, pour se relaxer, c’est important d’avoir des émotions positives. Et pour cela, tu peux te souvenir de tes précédents succès. Souviens-toi d’une fois où tu t’es senti particulièrement à l’aise en français quand tu parlais, remémore-toi ça. Même si c’était très court, garde ça en tête, parce que ce sont les expériences positives qui nous donnent finalement de la motivation et de la force.

Donc ça, c’est la première étape : travaille vraiment très dur à ça. Tu pourras télécharger cette fiche PDF… ‘fin cette carte heuristique sous la forme de fiche PDF. Le lien est dans la description. Donc c’est pas nécessaire de prendre toutes les notes, tu pourras la télécharger et l’imprimer. Mais c’est la première étape, travaille dur pour te relaxer.

Deuxième étape : pense au plaisir. On ne peut pas progresser si on ne travaille pas. Tu ne pourras pas progresser en français si tu ne travailles pas 20-30 minutes par jour. Ça ne fonctionne pas. Mais le travail ne signifie pas forcément qu’il faut se forcer. Sur le long terme, on ne peut pas se forcer. On peut se forcer, on peut utiliser la motivation, la force, pendant quelques semaines ou quelques mois. Mais ton apprentissage du français, c’est un voyage sur le long terme, et il est impératif que tu ne te forces pas, que tu apprennes naturellement et en prenant du plaisir. Super important. On ne peut pas se forcer sur le long terme, donc il faut apprendre d’une façon naturelle et plaisante.

Et pour ça, alors, je te… je vais pas non plus passer trop de temps là-dessus, mais je t’invite vraiment à suivre les 7 règles de Français Authentique, si tu peux retrouver les règles sur la chaîne You Tube. Mais en gros, je te conseille d’écouter beaucoup de contenus que tu comprends, qui t’intéressent, très important, ça doit t’intéresser. Si tu écoutes un contenu en français, il doit t’intéresser. Sinon, si ça ne t’intéresse pas, tu vas te forcer, et sur le long terme, tu vas abandonner. Donc tu écoutes beaucoup de contenus que tu comprends, qui t’intéressent et du contenu que tu répètes, c’est-à-dire tu vas regarder plusieurs fois les mêmes choses.

Je t’invite à regarder cette vidéo d’aujourd’hui deux, trois, quatre, cinq fois. C’est comme ça qu’on apprend d’une façon vraiment efficace. C’est pas en apprenant une chose une fois. Un pianiste, il regarde pas une partie sur une fois, il se dit : « C’est bon, je répète la chanson une fois. C’est fini ». Non, l’apprentissage vraiment complet, la maîtrise d’un sujet, ça demande vraiment de la répétition.

Utilise tes temps morts. Donc écoute beaucoup de français quand tu es dans le bus, dans la voiture, en faisant du sport, en promenant ton chien etc. Et fais en sorte d’avoir l’esprit kaizen, c’est-à-dire de chercher à avoir des petits succès, des petites améliorations régulières plutôt que des grandes améliorations de temps en temps. Et il vaut mieux écouter 20 minutes de français du lundi au vendredi que 5 heures tous les dimanches. On répartit la pratique avec l’esprit kaizen pour que chaque jour apporte une petite amélioration.

Et enfin, dans le cadre du plaisir, on a l’aspect habitude. C’est important de bâtir l’habitude de pratiquer, donc fais de la pratique du français une habitude. Fais en sorte d’avoir dans ton smartphone toujours des contenus en français que tu peux écouter pendant tes temps morts.

Et la troisième étape, c’est la pratique. Tu ne peux pas progresser si tu ne pratiques pas. Mon joueur de football préféré de tous les temps, Zinedine Zidane, il a pas appris à jouer au foot seulement en étudiant la théorie, il a pratiqué au quotidien. Et à la fin de sa carrière, il pratiquait encore les fondamentaux. Donc il est important que tu pratiques pour ne plus bloquer à l’oral.

Et pour ça, il faut déjà être patient. Attends d’être prêt. Si tu sens que c’est trop tôt pour toi, ne pratique pas ou pratique d’une façon douce. Commence tout doucement. Si tu n’es pas prêt, focalise-toi sur l’écoute.

Et quand tu sens que tu commences à être prêt, vas-y doucement. Ne te dis pas : « Je vais pratiquer devant 20 personnes ». Essaie d’aller dans un petit groupe pour pratiquer. Et tu peux faire en sorte de d’abord pratiquer à l’écrit, parce que c’est facile, en écrivant des emails, en pratiquant sur les réseaux sociaux, la page Facebook de Français Authentique par exemple ou autres. Et ça te permet, quand tu pratiques à l’écrit, de pouvoir rechercher. Tu peux prendre ton temps, tu peux réfléchir, tu peux rechercher dans le dictionnaire etc.

Et après, tu peux commencer à pratiquer à l’oral. Un bon moyen, c’est d’utiliser aussi les messages audios. Les membres de l’Académie Français Authentique le font sur Telegram, c’est l’équivalent de WhatsApp. Mais tu peux pratiquer l’oral via des messages audios. Comme ça, si ça ne va pas, tu peux effacer et recommencer. Ça, c’est très puissant. Et ensuite, tu peux participer à des conversations, par exemple, dans nos salles Zoom de l’Académie ou autres.

Et je te parle de l’académie parce que c’est lié au point suivant. Il est impératif, si tu veux pratiquer sereinement, avec plein de sérénité, dans le calme, dans une atmosphère bienveillante, il est important de choisir ta communauté avec beaucoup de soin et de rejoindre une communauté de gens qui sont positifs et motivés, des gens qui vont te motiver encore plus, qui vont te donner envie d’en faire plus et qui seront positifs, qui ne vont pas te critiquer, qui ne vont pas se moquer de toi. Ils te conseilleront, ils t’aideront à progresser, mais ils sont positifs. Donc c’est important de trouver une communauté comme celle-là.

Donc voilà un peu ce que je voulais te dire sur les trois étapes pour ne plus bloquer à l’oral. Première étape : relaxe-toi en suivant les différentes astuces que je t’ai données. Ensuite, apprends en prenant du plaisir en suivant ces astuces-là. Et ensuite, pratique sereinement en suivant ces astuces-là.

Donc dans la description, tu as un lien pour télécharger gratuitement cette carte mentale. Et pour aller plus loin, tu peux déjà aller suivre les 7 règles de Français Authentique sur You Tube et tu peux rejoindre l’Académie Français Authentique. Il y a aussi un lien dans la description. Il s’agit d’une communauté positive et motivée. Les inscriptions sont fermées actuellement, mais tu peux rejoindre la liste d’attente. Et voilà. Si tu as la moindre question, tu peux nous contacter.

Si tu as aimé cette vidéo, dis-le-moi en commentaire parce que ça pourrait être, pour moi, l’occasion de redémarrer une habitude d’utiliser ce format de carte heuristique. On l’utilise souvent dans l’académie et je trouve que c’est un format très intéressant. Donc si tu as aimé, si ça t’a intéressé, n’hésite pas à me le dire, on en fera d’autres. Laisse un petit J’aime, partage avec tes amis. Et bien sûr, n’oublie pas de t’abonner à la chaîne You Tube de Français Authentique en activant les notifications.

Merci de ta confiance et je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !